Jacques-Antoine-Claude-Marie Boudinet

Jacques-Antoine-Claude-Marie Boudinet
Image illustrative de l’article Jacques-Antoine-Claude-Marie Boudinet
Biographie
Naissance
Croix-Chapeau (Charente-Maritime)
Décès
Amiens (Somme)
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale
Dernier titre ou fonction Évêque d'Amiens
Évêque d'Amiens

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason à dessiner.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jacques-Antoine-Claude-Marie Boudinet de son vrai nom Charles-Claude Boudinet, né le à Saint-Rogatien (Charente-Maritime)[1], et, mort le à Amiens[2], est un prélat français du XIXe siècle.

BiographieModifier

Ordonné prêtre en 1830, Boudinet est nommé vicaire général du diocèse de La Rochelle puis administrateur apostolique du diocèse de Pamiers en 1850. Il devint évêque d'Amiens en 1856, dignité qu'il conserva jusqu'à sa mort en 1873. Son épiscopat à Amiens est le plus long du XIXe siècle.

L'épidémie de choléra frappa le diocèse d'Amiens durant l'hiver 1865-1866, Mgr Boudinet absent d'Amiens lorsque l'épidémie se déclara dans la Somme, s'empressa de revenir pour mener une procession de pénitence avec les reliques des principaux saints de la cathédrale. L'évêque consacra la ville et le diocèse au Sacré-Cœur, le 29 juillet 1866, afin de favoriser la fin de l'épidémie. Le 27 août 1866, la chapelle de Saint-Jacques-le-Majeur de la cathédrale fut placée sous le vocable du Sacré-Cœur.

En février 1867, une cérémonie fut organisée dans la cathédrale d'Amiens en mémoire d'Antoine Daveluy, l'un des martyrs de Corée.

Mgr Boudinet participa au concile provincial de Reims en novembre 1857 et organisa trois synodes diocésains en 1858, 1861 et 1862. En 1869 et 1870, il participa au Concile de Vatican I. De retour à Amiens, il fut marqué par la défaite française face à la Prusse et sa santé se dégrada. Il mourut le 1er avril 1873 et fut inhumé au pied de l'autel du Sacré-Cœur dans la cathédrale Notre-Dame d'Amiens[3].

ArmesModifier

D'azur à la croix d'or[4].

DistinctionModifier

Liens internesModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Archives de la Seine Maritime, commune de Saint-Rogatien, acte de naissance no 9, année 1806 (consulté le 21 septembre 2014)
  2. Archives de la Somme, commune d'Amiens, acte de décès no 424, année 1873 (consulté le 21 septembre 2014)
  3. Jean-Luc Bouilleret (dir.), Amiens, Editions La Nuée Bleue, coll. « Collection La Grâce d'une cathédrale », , (ISBN 9 782 716 507 820) p. 372
  4. Comte de Saint Saud, Armorial des prélats français du XIXe siècle, Paris, 1906, H. Daragon, 415p., p.51. Consultable sur Gallica.
  5. « Recherche - Base de données Léonore », sur www.leonore.archives-nationales.culture.gouv.fr (consulté le )