Justin Bieber

auteur-compositeur-interprète et acteur canadien

Justin Bieber
Description de cette image, également commentée ci-après
Justin Bieber lors d'un concert à Rosemont (Illinois) pour le "Purpose World Tour" en novembre 2015.
Informations générales
Nom de naissance Justin Drew Bieber
Naissance (27 ans)
London, Ontario (Canada)
Activité principale auteur-compositeur-interprète, danseur, acteur, musicien
Genre musical Pop, R&B
Instruments Voix, piano, guitare, batterie, trompette
Années actives Depuis 2007
Labels Island Records
Def Jam
Teen Island Records
RBMG Records
School Boy Records
Influences Michael Jackson, Usher, Justin Timberlake, Ne-Yo, Boyz II Men, Tracy Chapman, Tupac Shakur, Stevie Wonder, Mariah Carey, The Beatles
Site officiel justinbiebermusic.com
Signature de Justin Bieber

Justin Drew Bieber, né le à London, dans la province de l'Ontario (Canada), est un auteur-compositeur-interprète, danseur, musicien et acteur canadien.

En 2007, à l'âge de 13 ans seulement, il est repéré par l'agent artistique américain, Scooter Braun, lorsque ce dernier visionne ses vidéos sur sa chaîne YouTube. L'année suivante, il signe un contrat avec la maison de disques RBMG Records, cofondée par Scooter Braun et le chanteur américain Usher. En fin d'année 2009, à 15 ans, il sort son premier album, intitulé My World, qui, depuis, a été certifié disque de platine aux États-Unis. Son premier single, intitulé One Time, atteint la première place du Top 20 au Canada ainsi que dans plusieurs autres pays. À la suite du succès mondial de son premier album, il devient le plus jeune artiste à avoir sept chansons d'un même album placées dans le Billboard Hot 100.

En 2010, à 16 ans, il sort son deuxième album, intitulé My World 2.0, et décroche ainsi plusieurs numéros un à travers le monde ; il devient notamment le plus jeune artiste à placer son premier album en tête du Billboard 200 depuis Stevie Wonder en 1963. L'album est suivi du single Baby, dont le clip reste jusqu'à fin 2012 la vidéo la plus visionnée sur YouTube. Justin Bieber est rapidement considéré comme la nouvelle idole des jeunes[1].

Après le succès de sa tournée My World Tour et de ses deux albums de remix My Worlds Acoustic et Never Say Never: The Remixes, il propose le film documentaire Justin Bieber: Never Say Never. En 2011, il sort son troisième album, intitulé Under the Mistletoe, qui parvient à se hisser en tête du Billboard 200. L'année suivante, il sort son quatrième album, intitulé Believe, qui, malgré de nombreuses critiques négatives dues aux démêlés judiciaires du chanteur, ainsi que son comportement jugé « arrogant », parvient à décrocher la première place du Billboard 200.

L'année 2015 marque un tournant important dans la carrière de Justin Bieber : son cinquième album, intitulé Purpose, lui apporte un énorme succès commercial, ainsi qu'un Grammy Awards. Il se retire ensuite de la scène médiatique et artistique, mais collabore dans l'ombre avec de nombreux artistes tels que David Guetta, DJ Snake ou encore Major Lazer. Cinq ans plus tard, en 2020, Justin Bieber revient sur le devant de la scène avec un sixième album, intitulé Changes, une nouvelle image, ainsi qu'une nouvelle maturité qui n'échappe pas à ses fans. Cette même année, il devient le plus jeune artiste à accumuler six albums en tête des charts, à seulement 26 ans[2].

En 2011, il est désigné troisième « célébrité la plus puissante au monde » dans le Top 100 du magazine Forbes. Il réapparaît dans ce même classement les deux années suivantes. En 2016, il est le premier artiste à dépasser les dix milliards de vues sur YouTube[3]. Très actif sur les réseaux sociaux, il est l'une des personnalités les plus suivies sur Twitter, et compte plus de 155 millions d'abonnés sur Instagram en décembre 2020.

Enfance

Né à l'hôpital St. Joseph de London, dans l'Ontario[4] au Canada, Justin Drew Bieber grandit dans un petit quartier de la ville de Stratford[5]. Il est l'enfant unique de Patricia Lynn « Pattie » Mallette (née le )[6], d'origine canadienne française, et de Jeremy Jack Bieber (né le )[7] - devenus ses parents à seulement 18 ans, et qui n'ont jamais été mariés[8].

Ses parents se séparent peu après sa naissance ; il est alors principalement élevé par sa mère, qui enchaîne les emplois mal payés, et ses grands-parents maternels, Diane et Bruce Mallette[9]. À cette époque, sa mère se bat contre l'addiction aux substances illicites, la dépression et des traumatismes dus aux agressions sexuelles dont elle a été victime durant son enfance et adolescence[10]. Justin Bieber reste en contact avec son père, mais ce dernier ne contribue pas à son éducation pour autant[11]. Ce n'est que depuis son adolescence qu'ils sont très proches[12].

Il a des origines canadiennes françaises, irlandaises, allemandes, écossaises et anglaises[13].

Il a deux demi-sœurs et un demi-frère paternels : Jazmyn Kathleen Bieber (née le )[14] et Jaxon Julian Bieber (né le )[15], issus de l'union de son père avec son ex-compagne Erin Wagner (née en 1986)[16], et Bay Bieber (née le )[17], issue de l'union de son père et son épouse Chelsea Rebelo Bieber (née en 1988), qui a déjà une fille, prénommée Allie Rebelo (née en 2007)[18].

Durant son enfance, Justin Bieber étudie dans une classe d'immersion française, à l'école primaire catholique Jeanne Sauvé Catholic School[9]. Bien qu'il maîtrise la langue française, il ne parle pas couramment cette langue[19]. En 2012, à 18 ans, il reçoit son diplôme d'études secondaires après avoir suivi les cours par correspondance du lycée St. Michael Catholic Secondary School[20].

Dans son enfance, il s'intéresse au hockey, au football et aux échecs ; il garde alors sa passion pour la musique pour lui[21]. En grandissant, Justin apprend tout seul à jouer de la guitare, de la batterie, du piano et de la trompette[5],[22]. En 2007, à l'âge de douze ans, il chante la chanson de Ne-Yo So Sick lors d'une compétition locale de chant à Stratford et termine deuxième[9],[23]. Sa mère, Pattie, poste alors toutes les vidéos de son fils en train de chanter sur YouTube afin que le reste de sa famille et ses amis puissent le voir. Elle continue alors de poster des vidéos de Justin en train de chanter et la popularité de ce dernier augmente[24].

Carrière

2008–2009 : débuts et My World

 
Justin Bieber en 2009.

À la recherche de nouveaux talents, Scooter Braun, un agent artistique qui travaille pour So So Def Recordings, clique par hasard sur une des vidéos de Justin Bieber[25]. Impressionné, Braun repère le théâtre devant lequel Justin se produit, localise son école et contacte sa mère, Pattie qui était réticente à cause de la religion juive de Scooter[21] mais finalement le laisse emmener avec lui Justin, alors âgé de treize ans, à Atlanta en Géorgie afin d'enregistrer plusieurs démos[25]. Une semaine après son arrivée à Atlanta, Justin Bieber chante pour le chanteur de pop/R&B, Usher[26] et rejoint alors le label RBMG, une coentreprise entre Scooter et Usher[27]. Le chanteur Justin Timberlake était aussi intéressé par Justin Bieber mais ce dernier a préféré rester avec Usher[27],[28]. Usher contacte Antonio L.A. Reid de Island Def Jam Music Group qui décide de le faire signer avec le label Island Records en [29],[23],[24]. Justin Bieber s'installe alors avec sa mère à Atlanta[27]. Scooter devient ensuite le manager de Justin en 2008[24].

 
Justin Bieber au White House Easter Egg Roll (2010).

Son premier single, intitulé One Time, sort le alors qu'il enregistrait encore son premier album[23] et atteint la 17e place du Billboard Hot 100[30] ainsi qu'à la 12e place du Canadian Hot 100[31] et durant l'automne, son succès devient international[30]. Le il sort son EP, My World[32], dont le deuxième single One Less Lonely Girl sort en , le troisième Love Me sort le même mois et enfin Favorite Girl sort le mois suivant[30].

Le , Justin Bieber chante Someday at Christmas de Stevie Wonder devant le président des États-Unis Barack Obama, et sa femme lors de la traditionnelle fête de Noël de la Maison-Blanche[33],[34]. En fin d'année 2009, Justin Bieber joue dans un épisode de la sitcom True Jackson[35].

En , il participe à l'enregistrement d'une nouvelle version de We Are the World: We Are the World 25 for Haiti[36]. Il chante dans la chanson Wavin' Flag, pour l'organisation canadienne Young Artists for Haiti[37].

2010–2011 : My World 2.0 et Under the Mistletoe

En , Justin Bieber sort le premier single de la deuxième partie de l'album My World 2.0 intitulé Baby, en featuring avec Ludacris qui est arrivé à la cinquième place du Billboard Hot 100 et obtient un succès international[30]. Il a ensuite sorti deux singles : Never Let You Go et U Smile qui sont placés dans le top 30 aux États-Unis et dans le top 20 au Canada[38]. Le , l'album My World 2.0 sort qui reçoit des critiques positives[39] et se place en tête du Canadian Albums Chart ainsi que du Billboard 200 durant trois semaines non-consécutives en se vendant à 283 000 exemplaires dès la première semaine de sa sortie, et dans six autres pays[40],[41]. Les deux autres singles, Eenie Meenie en featuring avec Sean Kingston et Somebody to Love en featuring avec Usher suivent en mars et et arrivent tous les deux à la quinzième place du Billboard Hot 100[30].

 
Justin Bieber au Sentul International Convention Center (en) en Indonésie, en .

Le , il est invité à l'émission Saturday Night Live[42].

Le , Justin Bieber commence sa première tournée mondiale de 127 dates, le My World Tour à Hartford aux États-Unis qui s'est achevée au Venezuela à Caracas le . En , il est la personnalité la plus recherchée sur les moteurs de recherche Internet[43]. Le clip de Baby est alors la vidéo la plus visionnée sur YouTube devant le clip de Lady Gaga Bad Romance[44].

Justin Bieber fait ses débuts d'acteur en jouant dans un épisode de la série Les Experts, diffusé le . Il joue dans un deuxième épisode des Experts, diffusé le dans lequel son personnage se fait tuer[45]. Le , il se produit aux MTV Video Music Awards où il faut un medley de ses chansons : Baby, U Smile et Somebody to Love[46]. En , Justin Bieber annonce qu'il va sortir un album acoustique intitulé My Worlds Acoustic[47]. Le seul single de cet album est Pray[48].

Le , il sort un film 3D d'un de ses concerts intitulé Justin Bieber: Never Say Never, réalisé par le réalisateur de Sexy Dance 3D, Jon Chu qui est un succès au box-office[49]. Le , il sort son deuxième album de remix intitulé Never Say Never: The Remixes dans lequel il chante en duo avec Miley Cyrus, Chris Brown, Kanye West et d'autres artistes[50].

En , le magazine Forbes place Justin Bieber en seconde place des « célébrités les mieux payées en dessous de trente ans ». Il est la plus jeune star à avoir gagné 53 000 000 de dollars en douze mois[51]. Le , il sort son deuxième album intitulé Under the Mistletoe qui est en tête du Billboard 200 après s'être vendu à plus de 210 000 copies dès la première semaine après sa sortie[52], avec pour unique single Mistletoe qui arrive à la dixième place du Billboard Hot 100[30].

2012–2014 : Believe et Journals

 
Justin Bieber à la cérémonie des NRJ Music Awards de 2012.

En fin d'année 2011, Justin Bieber commence à enregistrer son troisième album, intitulé Believe. Le , il sort un single avec le groupe de hip-hop Far East Movement, intitulé Live My Life, qui figure sur leur album Dirty Bass. Lors de son passage dans le Ellen DeGeneres Show fin février, il annonce que le premier single de son nouvel album, intitulé Boyfriend, sortira le 26 mars[53]. Le morceau est arrivé à la deuxième place du Billboard Hot 100, après s'être vendu à plus de 521 000 exemplaires la première semaine après sa sortie[54]. Fin mai, il sort deux singles promotionnels, intitulés Die in Your Arms[55] et All Around the World, en featuring avec le rappeur Ludacris[56].

Le 11 juin, il sort le deuxième single officiel, intitulé As Long as You Love Me, en featuring avec Big Sean - qui arrive à la sixième place du Billboard Hot 100[57]. Quelques jours plus tard, le 19 juin, son troisième album Believe est officiellement dans les bacs. Il arrive en tête du Billboard 200 en se vendant à 374 000 exemplaires dès sa première semaine de sortie[58]. L'opus reçoit des critiques positives[59].

En septembre, il figure sur le morceau Beautiful (en) de la chanteuse canadienne Carly Rae Jepsen[60], puis il débute sa tournée mondiale, le Believe Tour (en), à Glendale (Arizona)[61]. Le mois suivant, il sort le troisième single officiel, intitulé Beauty and a Beat, en collaboration avec la rappeuse américaine Nicki Minaj. Le clip bat un record en atteignant les dix millions de vues sur YouTube en 24 heures seulement[62].

Le 14 décembre, il annonce sur le plateau de l'émission The Ellen DeGeneres Show qu'il va sortir une version acoustique de son album, Believe[63], intitulé simplement Believe Acoustic, sorti le , qui est arrivé en tête du Billboard 200[30].

Le , il co-anime un épisode de l'émission Saturday Night Live, qui lui vaut de nombreuses critiques négatives, notamment de Kate McKinnon qui affirme que « Justin n'a pas supporté d'endosser les responsabilités qu'un animateur de télévision doit endosser », et de Bill Hader qui déclare « ne pas avoir apprécié sa présence, ni celle de son entourage »[64],[65].

Le 7 mars, Justin Bieber s'évanouit durant un concert au dôme du Millénaire à Londres, après s'être plaint d'un problème respiratoire ; il est transporté d'urgence à l'hôpital[66]. Quelques jours plus tard, il annule deux concerts à Lisbonne, pour des raisons de santé[67]. Mi-août, une chanson inédite de Michael Jackson voit le jour, intitulée Slave to the Rhythm (en), sur laquelle Justin Bieber pose sa voix. Peu après la sortie du morceau, la société Michael Jackson Estate affirme qu'ils n'ont jamais donné les droits d'auteur au jeune chanteur de 19 ans ; ils tentent alors de supprimer la chanson de toutes les plates-formes, mais sans succès[68]. Il sort ensuite un titre, intitulé Twerk, en featuring avec le rappeur Lil Twist et la chanteuse américaine Miley Cyrus[69]. En septembre, il collabore avec le chanteur Maejor Ali et le rappeur Juicy J sur le morceau Lolly[70]. Ce même mois, il apparaît dans le clip Melodies de sa protégée, Madison Beer[71].

Le 3 octobre, il annonce qu'il va sortir une chanson tous les lundis pendant dix semaines[72], les dix sorties seront fournies avec cinq nouvelles chansons supplémentaires dans une compilation intitulée Journals[73]. L'album, initialement prévu pour une sortie le , fut repoussé d'une semaine pour sortir le afin que Justin puisse ajouter une chanson de plus sur la compilation[74]. Cette compilation contient finalement 15 chansons qui contrastent avec le style antérieur du chanteur. En effet, cet album marque un changement de style et de thème des paroles, ce qui suscite l'incompréhension de certains fans[75].

Le 8 décembre, il achève sa tournée mondiale à Perth, en Australie[76], avec un total de 162 dates à travers le monde, elle a atteint la 23e place du classement des meilleures tournées de 2012 d'après Pollstar[77] ainsi que la 5e place en 2013[78].

Le 25 décembre, un deuxième film de l'un de ses concerts sort, Justin Bieber's Believe[79].

En 2014, Justin Bieber fait une pause dans sa carrière musicale[80], mais son équipe confirme qu'il travaille sur son cinquième album[81]. En novembre de la même année, il sort un single avec le chanteur australien Cody Simpson, intitulé Home to Mama (en)[82].

2015–2016 : Purpose

En , Justin Bieber devient la nouvelle égérie de la marque Calvin Klein, et apparaît en compagnie de la mannequin néerlandaise, Lara Stone dans une campagne pour leur ligne printemps-été 2015 de sous-vêtements[83]. Le mois suivant, il sort le single Where Are Ü Now (en) en collaboration avec Jack Ü, qui lui fait remporter son premier Grammy Awards en 2016[84]. En mars, il apparaît dans le clip de I Really Like You de Carly Rae Jepsen, en compagnie de Tom Hanks[85].

Toujours en mars, il est la vedette de l'émission Comedy Central Roast sur la chaîne Comedy Central, qui consiste à se moquer sans retenue d'une star en plateau pendant qu'elle encaisse sans rien dire ; l'humoriste et acteur Kevin Hart présente l'épisode du chanteur, tandis que Snoop Dogg, Ludacris, Martha Stewart, Jeff Ross, Chris D'Elia, Natasha Leggero, Shaquille O'Neal et Will Ferrell se moquent du chanteur devant ce dernier et un public[86].

 
Justin Bieber et Scooter Braun en 2015.

Le 28 août, il sort le premier single de son nouvel album, intitulé What Do You Mean? (qu'il dédie à son ex-petite-amie, l'actrice et chanteuse américaine Selena Gomez)[87], et qui connaît un grand succès commercial, devenant son premier numéro un au Billboard Hot 100 et cela dès sa première semaine de sortie, ce qui devient un record car il est le plus jeune artiste a débuter numéro un du classement[88] et se place en tête des classements de 22 pays et dans le top 5 de presque tous les classements où il figure. En 2020, le clip atteint les deux milliards de vues sur YouTube.

Le 23 octobre, il sort un deuxième single, intitulé Sorry, qui, dès sa sortie, se classe numéro deux du classement, n'étant surclassé que par Hello d'Adele. Il la détrône au bout de la dixième semaine et devient son deuxième single numéro un du Billboard Hot 100[89],[90] et atteint aussi la première place dans une quinzaine de pays. En 2020, le clip atteint les 3 milliards de vues sur YouTube.

Lors des NRJ Music Awards 2015, le 7 novembre, il a été récompensé d'un NRJ Music Award d'honneur pour la seconde fois. Deux jours plus tard, il sort un troisième single, intitulé Love Yourself, qui rencontre également un grand succès, et cela avant même d'être un single officiel. Il atteint la première place du Billboard Hot 100, ainsi qu'à la première place d'une dizaine de classement. Il devient donc l'artiste ayant trois singles d'un même album numéro un depuis Justin Timberlake en 2006 avec son album FutureSex/LoveSounds[91]. En 2020, le clip atteint les 1,5 milliard de vues sur YouTube.

Ensuite, le 13 novembre, il sort son quatrième album, intitulé Purpose, qui atteint la première place du Billboard 200 en se vendant à plus de 649 000 exemplaires lors de sa première semaine de sortie[92].

En début d'année 2016, les quatre premiers albums du chanteur sont sortis sous format vinyle[93]. Il sort également le quatrième et dernier single de son nouvel album, intitulé Company (en). Le , il débute sa tournée mondiale, le Purpose World Tour, à Seattle[94]. Alors qu'il est sorti en fin d'année 2015, Purpose est le quatrième album le plus vendu dans le monde en 2015 ; à compter de , il s'est vendu à 4,6 millions d'exemplaires[95].

Le , il sort un single en collaboration avec Major Lazer et , intitulé Cold Water, qui débute à la deuxième place du Billboard Hot 100 dès sa première semaine[96]. Le mois suivant, il sort un autre single en collaboration avec le DJ français DJ Snake, intitulé Let Me Love You, qui débute à la quatrième place du Billboard Hot 100 dès sa première semaine[97]. En 2020, le clip atteint les 916 millions de vues sur YouTube. En septembre, il apparaît sur l'album du chanteur et rappeur Post Malone, intitulé Stoney, avec qui il a collaboré sur la chanson Deja Vu (en)[98]. Il apparaît aussi dans le documentaire Bodyguards[99].

2017–2018 : Collaborations et retrait de la scène médiatique

Le , les chanteurs portoricains, Luis Fonsi et Daddy Yankee, sortent le remix de leur célèbre chanson Despacito sur lequel Justin Bieber apparaît. Ce single marque la première chanson du jeune chanteur de l'année 2017, ainsi que la première fois qu'il chante en espagnol[100]. Quelques jours plus tard, le 28 avril, il sort un single en collaboration avec DJ Khaled, Quavo, Lil Wayne et Chance the Rapper, intitulé I'm the One, qui se place en tête du Billboard Hot 100. En 2020, le clip atteint les 1,4 milliard de vues sur YouTube.

Le 9 juin, il sort un nouveau single avec le DJ français David Guetta, intitulé 2U, dont le clip réunit de nombreux mannequins de Victoria's Secret qui chantent en playback, telles que Romee Strijd, Stella Maxwell ou encore Elsa Hosk[101]. Dans l'été, il sort un single en collaboration avec BloodPop (en), intitulé Friends (en), qui a été co-écrit par Julia Michaels et son meilleur ami Justin Tranter[102].

Le 24 juillet, le chanteur se voit dans l'obligation d'annuler le reste de sa tournée mondiale, Purpose World Tour, dus à "des problèmes de santé, et autres problèmes personnels"[103]. Alors qu'il devait chanter Despacito avec Luis Fonsi et Daddy Yankee sur la scène des Grammy Awards, le , Justin Bieber annonce vouloir se retirer temporairement de la scène médiatique[104].

En juillet 2018, il collabore à nouveau avec DJ Khaled, Quavo et Chance the Rapper sur la chanson, No Brainer[105].

2019–présent : Changes et Justice

Le , Justin Bieber annonce via son compte Instagram qu'il fait une pause dans sa carrière musicale, afin de se « concentrer sur son mariage avec Hailey Baldwin, ainsi que sur sa santé physique et mentale »[106]. Cependant, le mois suivant, après quasiment deux ans d'absence, il fait un bref retour sur scène le 22 avril lors du festival Coachella aux côtés de son amie Ariana Grande avec qui il interprète son célèbre titre, Sorry, puis il annonce dans la foulée qu'il travaille sur son sixième album[107].

Un mois plus tard, le 10 mai, il sort un single en collaboration avec son ami proche Ed Sheeran, intitulé I Don't Care, qui figure sur l'album du chanteur britannique, No.6 Collaborations Project[108]. Le 11 juillet, la chanteuse américaine Billie Eilish sort le remix de sa célèbre chanson, Bad Guy, sur lequel Justin figure[109]. Le 4 octobre, soit quatre jours après son deuxième mariage avec Hailey Baldwin, il sort le clip du titre, 10 000 Hours (en), en featuring avec Dan + Shay - dans lequel sa femme figure[110].

Le 24 décembre, il annonce sur les réseaux sociaux que son sixième album sortira courant 2020, et qu'il partira en tournée mondiale cette même année[111]. Quelques jours plus tard, le 31 décembre, il publie la bande-annonce de sa série documentaire de dix épisodes, baptisée Justin Bieber : Seasons (en), qui est sortie sur YouTube Premium le [112].

Le , il sort le premier single de son nouvel album, intitulé Yummy, qui se place en deuxième position du Billboard Hot 100[113]. Durant l'avant-première de sa série documentaire, le 27 janvier, il annonce la sortie d'un nouveau single, intitulé La Bomba en featuring avec le chanteur colombien J Balvin, sur lequel il chante en anglais et en espagnol[114]. Lors de son passage dans l'émission The Ellen DeGeneres Show le 28 janvier, il révèle que son sixième album, intitulé Changes, sortira le 14 février[115] - qu'il dédie entièrement à sa femme Hailey[116]. L'album passe en tête du Billboard 200 dès la première semaine après sa sortie[117]. Après avoir sorti un single promotionnel, intitulé Get Me (en) en featuring avec la chanteuse américaine Kehlani, il sort le 7 février son deuxième single officiel, intitulé Intentions (en), en collaboration avec le rappeur Quavo[118]. Il interprète Yummy et Intentions pour la première fois lors de l'émission Saturday Night Live le 8 février[119].

En début d'année 2020, il confirme que sa tournée, Changes Tour, débuterait le à Seattle[120] mais, le 1er avril, il annonce qu'en raison de la pandémie de Covid-19, sa tournée est reportée à l'année suivante[121]. En juillet 2020, il est annoncé que sa tournée mondiale débutera le à San Diego[122], et qu'il l'a rebaptisée Justin Bieber : World Tour 2021[123].

Le 8 mai, il dévoile le morceau, Stuck with U (en), en collaboration avec la chanteuse et amie Ariana Grande[124]. Les bénéfices sont reversés à la fondation First Responders Children’s pour financer les bourses d'étude des enfants du personnel des différents services de santé, des ambulanciers, des secouristes, des policiers et des pompiers qui se retrouvent en première ligne face à la maladie à coronavirus 2019 causée par le SARS-CoV-2.

Le 18 septembre, il sort le clip d'un morceau inédit, intitulé Holy (en), en collaboration avec le rappeur Chance the Rapper, qui marque un nouveau tournant dans la carrière musicale du chanteur[125]. En novembre 2020, le clip a déjà atteint les 70 millions de vues sur YouTube.

Le 15 octobre, il sort un nouveau clip, intitulé Lonely (en), en collaboration avec Benny Blanco et Finneas O'Connell, dans lequel il déplore son passé douloureux d'enfant star[126]. En deux semaines seulement, le clip atteint les 37 millions de vues sur YouTube. Le 17 octobre, il interprète cette chanson pour la première fois lors du Saturday Night Live.

Le 30 octobre, il publie un nouvel épisode exclusif de sa série documentaire YouTube Originals Seasons, baptisé Next Chapter[127], dans lequel il révèle avoir été suicidaire durant une longue période de sa vie[128].

Le 6 novembre, les rappeurs 24kGoldn et Iann Dior (en) dévoilent le remix de leur titre, Mood (en), sur lequel Justin Bieber apparaît avec J Balvin[129]. Le 20 novembre, il sort un single avec le chanteur canadien Shawn Mendes, intitulé Monster[130], dont le clip atteint les 19 millions de vues sur YouTube deux jours seulement après sa sortie.

À l'occasion du nouvel an 2021, il fait officiellement son grand retour sur le devant de la scène en donnant un concert virtuel, en partenariat avec T-Mobile, qui est mondialement disponible en live streaming[131]. Le 1er janvier 2021, il sort un nouveau single, intitulé Anyone, qui figurera sur son prochain album, dont le clip est sorti le même jour[132].

Le 26 février 2021, Justin annonce la sortie de son sixième album Justice le 19 mars 2021[133]. Le 1er mars, il annonce que le quatrième single de son album, intitulé Hold On, sortira le 5 mars[134].

Talent artistique

Style musical

Justin Bieber fait principalement de la Pop et du R&B[135]. En 2010, Jody Rosen, rédacteur du magazine Rolling Stone, déclare que sa musique « offre une douce et gentille introduction aux problèmes de cœur que les adolescents traversent, sans pour autant parler de sexe »[136]. En janvier 2012, le chanteur explique lors d'un entretien avec le magazine V qu'il refuse d'aborder des thèmes tels que la drogue, le sexe et la vulgarité : « Je veux faire les choses à mon rythme. Je n'ai pas envie de commencer à parler de sexe, de drogue, et jurer dans mes chansons. Je suis un fan de l'amour, et peut-être qu'en vieillissant, je parlerais de faire l'amour. Mais je veux, avant tout, être respecté par tout le monde. »[137]. Cependant, très rapidement, Justin Bieber change sa manière de faire de la musique, et commence à faire de nombreuses connotations sexuelles dans ses chansons, telles que Lolly avec Juicy J et Maejor Ali, que ses fans et la presse n'apprécient pas[70]. À compter de 2015, le chanteur aborde des thèmes plus personnels, tels que sa relation passionnelle et tumultueuse avec l'actrice et chanteuse américaine Selena Gomez, la rédemption, la vulnérabilité et sa philosophie de vie[138]. En 2020, Justin Bieber décide d'être honnête et vulnérable dans ses chansons, et aborde ses problèmes avec la drogue, la célébrité, et la dépression, puis évoque également son mariage avec Hailey Baldwin[139]. En novembre 2020, il déclare que, même s'il aime beaucoup la Pop, il se considère à présent comme un artiste R&B[140].

Influences

Justin Bieber a cité Justin Timberlake, Michael Jackson, Mariah Carey, The Beatles, Tupac Shakur, Usher, Stevie Wonder et Boyz II Men comme ses principales influences musicales[141],[142]. Lorsqu'il préparait son album Believe (2012), il s'inspirait du style musical de Justin Timberlake[143]. Au fil des années, Justin Bieber a inspiré de nombreux artistes tels que Niall Horan[144], Dua Lipa, Johnny Orlando[145], Why Don't We[146], Billie Eilish[147], Shawn Mendes[148], Charlie Puth[149], et Austin Mahone[150].

De nombreuses célébrités féminines, telles que Sophie Turner[151], Kendall Jenner[152], Rita Ora[153], Madison Beer[154], Serena Williams[155], Sadie Robertson[156], Alana Thompson[157], Eugenie Bouchard[158], Willow Smith[159], Diane Keaton[160], Lauren Alaina[161], Billie Eilish[162], ont révélé avoir un « crush » pour le chanteur.

Voix

Au début de sa carrière, Justin Bieber était un soprano[163], puis il a commencé à muer - ce qui s'est remarqué lors de sa performance sur Pray aux American Music Awards 2010. Le journaliste Sean Michaels, qui travaille pour le magazine The Guardian, déclare alors que la puberté pourrait être une menace pour la carrière du jeune chanteur[164].

En 2008, il a commencé à prendre des cours de chant avec la musicienne, Jan Smith[165].

A l'âge adulte, Justin Bieber devient un ténor, capable d'atteindre un baryton A2, ainsi qu'une haute-contre[166]. Peu après la sortie de son album Purpose en 2015, le journaliste Neil McCormick complimente, dans un article qu'il rédige pour The Daily Telegraph, la voix du chanteur, la jugeant de « douce, séduisante et souple »[167].

Situation personnelle

 
Justin Bieber en concert à Zurich en 2011.

Vie sentimentale

De 2007 à 2009, Justin Bieber est en couple avec Caitlin Beadles, une amie d'enfance[168]. En 2010, il fréquente pendant plusieurs mois la chanteuse américaine Jasmine Villegas[169].

Il rencontre en 2009 l'actrice et chanteuse américaine Selena Gomez, avec qui il commence une relation passionnelle et tumultueuse en novembre 2010[170]. Ils officialisent leur couple en février 2011[171] et deviennent l'un des couples emblématiques d'Hollywood. Ils emménagent ensemble à Los Angeles en 2012[172], mais se séparent en novembre de la même année, lorsque le chanteur est accusé d'avoir une liaison avec le mannequin hongrois, Barbara Palvin[173]. Ils se réconcilient le mois suivant[174] mais, en mars 2013, Selena Gomez annonce être célibataire[175]. Entre 2013 et 2016, le couple se sépare et se réconcilie à de nombreuses reprises[176]. En octobre 2017, ils se remettent ensemble, mais se séparent définitivement en mars 2018[177]. Au cours de sa carrière, Justin Bieber dédie à Selena Gomez de nombreuses chansons, et indique que son album Purpose (2015) parle de leur histoire[178]. De son côté, Selena Gomez lui dédie également de nombreuses chansons ; en 2019, elle affirme que leur histoire d'amour était « très toxique et abusive » et qu'elle s'en est inspirée pour créer son album Rare[179],[180].

En 2013, Justin Bieber fréquente brièvement les mannequins Jordan Ozuna[181], Jacque Rae Pyles[182] et Tati Neves[183]. L'année suivante, il aurait eu une liaison avec la chanteuse britannique Rita Ora[184],[185] ainsi qu'avec la DJ américaine, Chantel Jeffries, pour qui il écrit la célèbre chanson Love Yourself[186]. Cette même année, il enchaîne les brèves aventures amoureuses, notamment avec les mannequins Yovanna Ventura[187], et Kayla Phillips[188], la playmate Alyssa Arce[189] et l'Instagrameuse Scarlett Rose Leithold[190].

En 2015, il fréquente le mannequin Ashley Moore[191] ainsi que le mannequin australien Shanina Shaik[192]. Il a également une relation avec le mannequin britannique Jayde Pierce[193]. La presse lui a également prêté des relations avec Kourtney Kardashian[194] puis Kylie Jenner[195], et enfin Kendall Jenner en 2015[196], sans que ces dernières ne soient confirmées par les intéressés.

Durant l'été 2016, il fréquente l'actrice américaine Nicola Peltz[197] ainsi que le mannequin Sofia Richie, fille du chanteur Lionel Richie[198]. Il fréquente ensuite le mannequin australien Sahara Ray, avec qui il renoue brièvement durant l'été 2017[199].

En 2017, il fréquente brièvement l'actrice mexicaine, Paola Paulin[200], ainsi que le mannequin américain, Basquin Champion en mars 2018[201].

Mariage

En octobre 2009, Justin Bieber rencontre le mannequin américain Hailey Baldwin, fille de l'acteur américain Stephen Baldwin, sur le plateau de l'émission The Today Show[202]. Au fil des années, ils deviennent des amis proches[203]. Début janvier 2016, le chanteur officialise leur relation[204],[205]. Peu après, ils se séparent en mauvais termes car il n'était pas prêt à s'engager dans une relation sérieuse[206]. Or, cette même année, il émet l'hypothèse d'un futur mariage avec la jeune femme de 19 ans dans un entretien accordé au magazine GQ[207], mais ils coupent les ponts peu après[208].

En juin 2018, ils se remettent ensemble, puis se fiancent moins d'un mois plus tard, le 7 juillet[209]. Ils se marient civilement deux mois plus tard, le 13 septembre, à Manhattan[210],[211], mais la cérémonie principale a eu lieu le 30 septembre 2019 en Caroline du Sud, dans la chapelle de Somerset, à Bluffton[212]. Le couple réside principalement dans la ville de Waterloo, en Ontario, au Canada[213]. Ils possèdent également un appartement à New York[214], ainsi qu'une villa à Beverly Park[215].

En 2019, le chanteur révèle avoir développé une addiction sexuelle au fil des années, et qu'il se sentait incapable de rester sérieux dans une relation avec une femme avant de s'engager avec Hailey Baldwin en 2018[216]. Cependant, il affirme avoir fait vœu de chasteté plus d'un an avant d'épouser Hailey[217].

Religion

Justin Bieber est chrétien évangélique pratiquant. Il se fait baptiser en 2014 par le pasteur pentecôtiste Carl Lentz de l'église Hillsong (New York), après une nouvelle naissance[218],[219]. Il dit avoir une relation avec Jésus et parler avec lui[220],[221]. En 2011, il déclare au magazine Rolling Stone qu'il est contre l'avortement[222] et parle de l'orientation sexuelle comme d'un choix personnel[223].

Problèmes de santé

En , Justin Bieber révèle qu'il est atteint de la maladie de Lyme depuis plusieurs années, et qu'il souffre aussi d'une mononucléose chronique qui affecte sa peau et ses fonctions neurologiques[224]. Afin d'expliquer plus en détails à ses fans en quoi consiste sa maladie, Justin réalise une série de documentaires qu'il publie sur YouTube en 2020[225].

Il a, à de nombreuses reprises, expliqué se battre contre la dépression et de sévères crises d'angoisses depuis plusieurs années[226],[227].

Abus de drogues

En , Justin Bieber reconnaît avoir consommé de nombreuses substances illicites de ses 18 ans jusqu'à ses 20 ans[228]. Dès l'âge de 13 ans, il commence à consommer du cannabis[229]. Au fil des années, il développe une forte addiction pour la cocaïne, les champignons hallucinogènes, l'alcool, le Sizzurp, les antidépresseurs et l'ecstasy[230]. Il révèle alors que ses nombreuses addictions l'ont conduit à faire "de mauvais choix", ainsi qu'à avoir "un comportement abusif envers ses ex-petites-amies" : « J'ai commencé à me droguer et à abuser émotionnellement des autres à l'âge de 18 ans. J'étais plein de ressentiment, irrespectueux envers les femmes, et colérique. Je me suis montré distant avec toutes les personnes qui m'aimaient, puis je me suis caché derrière une carapace. J'avais l'impression de ne jamais pouvoir être autrement. »[231]

En , le chanteur déclare qu'il a voulu changer et devenir sobre, le jour où il a cru mourir : « Toutes les nuits, mes gardes du corps et mon équipe venaient surveiller mon pouls [...] Les gens ignorent complètement à quel point tout était dingue à cette époque. Mon premier réflexe en me levant tous les matins était de prendre des médicaments et fumer un joint. C'est comme ça que je commençais mes journées. C'était flippant. »[230]. Justin Bieber a débuté une longue cure de désintoxication en 2014, lorsque le pasteur Carl Lentz l'a poussé à venir s'installer temporairement chez lui dans le New Jersey, pour une détoxification ; en 2019, le chanteur affirme être sobre depuis de nombreuses années, et boit de l'alcool uniquement pour les grandes occasions[217].

En 2015, il a déclaré lors d'un entretien avec le magazine Billboard qu'à cause de ses erreurs et abus de drogues, il avait coupé les ponts avec sa mère, Pattie Mallette, durant un long moment : « J'ai pris mes distances car j'avais honte. Je n'ai jamais voulu décevoir ma mère, mais je savais qu'elle était déçue. Durant un certain temps, nous avons arrêté de nous adresser la parole, alors il faut du temps à présent pour retrouver cette confiance entre nous. Elle vit à Hawaï maintenant, alors c'est dur, mais ça va mieux. C'est une femme incroyable et je l'aime. »[232].

Image publique

Justin Bieber a, à de nombreuses reprises, été surnommé le « prince de la pop »[233] ou encore le « roi de la teen pop »[234] par des journalistes contemporains. Le chanteur Usher a déclaré que, bien qu'il ait signé son premier contrat avec une maison de disques au même âge que Justin, il a eu la chance de pouvoir vivre une vie normale tout en essayant de percer dans la musique, tandis que, pour le jeune chanteur canadien, le succès est arrivé du jour au lendemain de manière virulente. Usher, Scooter Braun et le garde du corps de Justin ont dû lui apprendre, très rapidement, à vivre dans l'œil du public et à soigner son image[235]. Afin de veiller sur lui en tournée, Usher a engagé son assistant Ryan Good comme styliste et coach de vie attitré. Amy Kaufman, une éditrice du Los Angeles Times, a remarqué que « bien qu'il soit originaire d'une petite ville du Canada, et issu d'une famille de classe moyenne, son look et sa manière de parler indiquent qu'il imite les rappeurs qu'il admire »[236]. En 2013, Justin Bieber affirme que, bien qu'il soit « influencé par la culture afro-américaine », il n'a jamais eu l'intention de se l'approprier ni même d'y jouer un rôle[237]. Il possède une statue de cire à son effigie au musée Madame Tussauds de New York, Londres et Amsterdam[238].

Au début de sa carrière, il pose souvent pour des magazines pour adolescents, tels que Tiger Beat, et est souvent surnommé « l'idole des jeunes »[239]. En 2010, il subit de nombreuses critiques qui disent qu'il « ressemble à un enfant », et qu'il a « la voix d'un enfant »[240]. L'année suivante, il est l'objet de nombreuses moqueries lorsque la presse américaine insinue qu'il est androgyne[241]. Au fil des années, son image, sa musique et son look suscitent beaucoup de critiques mitigées ; il entame alors une relation amour/haine avec la presse, les internautes et ses propres fans[240]. Il devient la cible de nombreux blogueurs et trolls, ainsi que de la presse à scandale qui relaye chaque fait et geste du chanteur[242]. En 2013, Scooter Braun déclare à son sujet : « Il a grandi dans l'œil du public. Depuis sa préadolescence, il est épié, filmé et photographié 24/24 heures par tout le monde et n'importe qui...Un ado normal de son âge peut sortir quand il veut, avec qui il veut, tout le monde s'en fout. Mais ce n'est pas la même chose pour Justin qui finit toujours dans Google Actualités. »[243].

Lorsque le chanteur épouse Hailey Baldwin en 2018, ses fans remarquent un gros changement chez lui, notamment une prise de maturité non négligeable[244]. Il fait alors le choix de laisser son passé trouble, son image de « bad boy », ainsi que sa rébellion derrière lui, afin de devenir un homme plus calme, apaisé, mature et sincère[245]. Lors d'une entrevue avec le magazine Vogue en février 2019, Justin Bieber déclare qu'il « rirait au nez de l'ancien Justin »[246].

Démêlés judiciaires et controverses

 
Photographie d'identité judiciaire de Justin Bieber, dévoilée le .

Justin Bieber connaît plusieurs accrochages avec la presse à scandale[247], dont l'un finit par une rixe et lui vaut une convocation par la police[248]. En 2012, il est accusé de conduite dangereuse dans son quartier à Los Angeles[249], puis l'année suivante, il est accusé de vandalisme au Brésil[250]. En , il est de nouveau impliqué dans une altercation avec un photographe à Londres menaçant de lui « casser la gueule » après que celui-ci lui a dit « Retourne en Amérique crétin[251] ». Il s'est justifié sur Twitter, affirmant avoir passé une « semaine difficile[251] », après avoir fait un malaise en coulisse lors de son concert à Londres[252].

En , il provoque une polémique lors d'une visite à la maison d'Anne Frank à Amsterdam. Après avoir appris la vie d'Anne Frank, une adolescente allemande juive morte dans un camp de concentration alors âgée de 15 ans, il écrit sur le livre d'or du musée : « Avoir la possibilité de venir ici est une source d'inspiration. Anne était une fille formidable. Elle aurait pu être une "Belieber"[253] ». À la suite de cette polémique, le musée Anne Frank a défendu Justin Bieber en déclarant : « son commentaire était tout à fait innocent. Il a passé plus d'une heure ici et s'est intéressé à la vie d'Anne Frank, pour nous, c'est le plus important[254]. »

Trois mois plus tard, le 10 juillet, le site américain TMZ publie une vidéo réalisée plus tôt dans l'année où Justin Bieber insulte et asperge de produit à vitres une photo de l'ancien président américain Bill Clinton tout en s'écriant « Fuck Bill Clinton ». Il présente ses excuses le lendemain sur Twitter[255]. Le mois suivant, le 30 août, à la sortie d'une boîte de nuit à Toronto, un homme agresse le chanteur et tente de le plaquer au sol. Justin Bieber s'est défendu en assenant plusieurs coups de pieds à l'homme avant que ses gardes du corps maîtrisent l'agresseur[256].

Le , l'un de ses voisins de Calabasas accuse le chanteur d'avoir jeté de nombreux œufs sur son domicile, et lui réclame donc des milliers de dollars de dommages et intérêts[257]. Plusieurs jours plus tard, le 23 janvier, il est arrêté et placé en garde à vue par la police de Miami avec le chanteur et rappeur Khalil pour conduite en état d'ivresse, non-présentation de son permis de conduire et vitesse excessive[258],[259]. Les autorités affirment que le chanteur était intoxiqué par l'alcool, le cannabis et le Xanax au moment des faits[260]. Il est relâché sous caution (d'un montant de 2 500 dollars). À la suite de son arrestation, plus de 270 000 personnes lancent une pétition sur le site officiel de la Maison-Blanche pour réclamer l'expulsion de la star du territoire américain. Cette requête sera rapidement rejetée[261].

Le 29 janvier, il est de nouveau arrêté, cette fois-ci par la police canadienne, qui l'accuse de voies de fait, à la suite de l'agression d'un chauffeur de limousine[262].

En juin, une vidéo du chanteur - alors âgé de 15 ans, circule sur le net dans laquelle il fait de nombreuses « blagues racistes sur les afro-américains, et utilise plusieurs fois le terme nègre »[263]. Quelques jours après la publication de cette vidéo, il présente publiquement ses excuses, et déclare : « Affronter mes plus anciennes erreurs est bien la chose la plus compliquée que j'ai dû faire dans ma vie. »[264]

Le 9 juillet, son voisin de Calabasas porte plainte contre lui pour vandalisme, en insistant sur le fait qu'il a bel et bien jeté des œufs sur sa maison six mois auparavant[265]. Les autorités dévoilent des images d'une caméra de surveillance sur lesquelles on peut voir Justin Bieber encourager ses amis à jeter les œufs sur le domicile[266]. Bien que ce dernier affirme ne pas avoir contribué au délit, la police californienne le condamne à une peine de probation de deux ans, ainsi qu'une formation de douze semaines pour maîtriser sa colère, et cinq jours de travail d'intérêt général ; peu après, il quitte le quartier de Calabasas pour s'installer à Beverly Hills[267].

Le 1er septembre, Justin Bieber est arrêté par la police canadienne pour conduite dangereuse et violence physique et verbale dans sa ville natale, Stratford, à la suite d'une collision trois jours auparavant avec un chauffeur de monospace. Les autorités canadiennes affirment que le chanteur s'est engagé dans une altercation avec le chauffeur en question. Il est libéré après avoir été placé en garde à vue. Son avocat rejette alors la faute sur un paparazzi qui aurait provoqué l'incident[268]. Deux mois plus tard, en novembre, alors qu'il devait se faire juger en Argentine pour avoir agressé physiquement un photographe argentin le [269], il ne vient pas au tribunal, et se retrouve donc avec un mandat d'arrêt contre lui.

À la suite des nombreuses polémiques, la popularité du chanteur est, au fil des années, remise en question aux États-Unis. Il reçoit plusieurs critiques de la part de ses fans[270],[271]. Selon un sondage réalisé par l'institut Public Policy Polling, il est le chanteur le plus détesté des Américains, juste après Chris Brown[272]. Il s'est même fait huer en lors des Billboard Music Awards[273], puis une deuxième fois lors d'un concert à Manchester en octobre 2016[274].

En , il réalise une vidéo dans laquelle il s'excuse de son comportement des années précédentes et déclare n'avoir pas eu l'intention de paraître arrogant, prétentieux ou fier de la façon dont il a agi en ajoutant : « J'ai fait beaucoup de choses ces dernières années dont je ne suis pas fier [...] Je ne suis pas celui que j'ai prétendu être[275]. » Il remercie aussi ses fans pour leur soutien et leur demande de ne pas croire tout ce que disent les paparazzis à son sujet[276].

En , le gouvernement de Chine décide de bannir le chanteur du pays, à cause de sa mauvaise réputation[277].

En , une jeune femme affirme sur Twitter avoir été agressée sexuellement par le chanteur le à Austin (Texas)[278]. Dans une série de tweets, Justin Bieber affirme que les accusations sont matériellement impossibles, apporte des preuves de l'endroit où il se trouvait ce soir là et avec qui il s'y trouvait, et annonce qu'il va intenter une action en justice contre la jeune femme[279],[280].

Durant de nombreuses années, Justin Bieber dit ne pas être intéressé par la citoyenneté américaine, bien qu'il vive aux États-Unis, et a critiqué le système de santé américain. Faisant l'éloge du Canada comme étant « le meilleur pays au monde », il a cité le système de soins canadien comme étant un exemple[281]. Cependant, à la suite de son mariage avec le mannequin américain Hailey Baldwin en septembre 2018, le chanteur a entamé une procédure afin d'obtenir la double nationalité américano-canadienne[282].

Œuvres caritatives

En 2013, Justin Bieber participe à Pencils of Promise (en) au Guatemala, en aidant à la construction d'une école pour les enfants du pays. Il est élu en 2012 no 10 des 20 « Celebs gone good », no 2 en 2013[283] et no 20 en 2014[284]. Il s'est aussi engagé pour soutenir certains de ses fans atteints de graves maladies, comme Avalanna Routh une petite fille atteinte d'un cancer du cerveau et qui admirait le jeune homme. Elle avait fait un faux mariage avec la star et se faisait appeler « Mrs Bieber » par le jeune homme, qui lui rendit de nombreuses fois visite, et qui l'emmenait à ses concerts. Elle est morte le de son cancer ; Justin Bieber évoque son émotion à ce sujet dans le film Justin Bieber's Believe[285],[286].

Discographie

Filmographie

Film et télévision

Année Titre Rôle Notes
2010 Cubed Meilleur ami de Pizzi Épisode "2.10"
2010; 2011 Les Experts Jason McCann 2 épisodes
2011 Justin Bieber: Never Say Never[287] Lui-même Film du concert
2012 Katy Perry: Part of Me Lui-même Caméo
2012 Zendaya: Behind the Scenes Lui-même Caméo
2013 Justin Bieber's Believe (en) Lui-même Film du concert
2014 Mauvaises Fréquentations Prisonnier Caméo
2016 Zoolander 2 Lui-même Caméo
2017 Killing Hasselhoff Kit Voix

Apparitions

Année Titre Rôle Notes
2009 True Jackson Lui-même Saison 2, épisode 1
2010 Silent Library Lui-même Épisode "2.3"
2010 School Gyrls Lui-même Téléfilm
2010 Saturday Night Live Lui-même Épisode Tina Fey/Justin Bieber
2011 Les Maçons du cœur Lui-même[288] Épisode famille Brown
2011 Khloé & Lamar Lui-même (non-crédité) Épisode The Father in Law
2011 Sketches à gogo ! Lui-même Épisode Justin Bieber
2012 Punk'd Invité 2 épisodes
2012 Ridiculousness Lui-même Épisode "2.1"
2013 Saturday Night Live Lui-même Épisode Justin Bieber
2013 Les Simpson Lui-même (voix) Épisode The Fabulous Faker Boy[289]
2015 Comedy Central Roast Lui-même Émission TV
2015 Repeat After Me Lui-même 1 épisode

Tournées

En tête d'affiche

Premières parties

Distinctions

En 2011, à seulement 17 ans, Justin Bieber a l'honneur de recevoir une étoile avec son nom gravé dans le sol devant l'Avon Theatre de Stratford - qui représente l'endroit habituel où le chanteur se produisait avec sa guitare acoustique lorsqu'il avait 12 ans. Le , il reçoit la médaille du jubilé de diamant d'Élisabeth II, remis en main propre par le premier ministre du Canada de l'époque, Stephen Harper[291] ; il entre alors dans la liste des 60 000 canadiens à recevoir cette médaille cette même année[292]. En 2013, il est certifié disque de diamant par la Recording Industry Association of America, car son single Baby est alors la chanson la plus téléchargée et écoutée de tous les temps[293] ; ce record sera battu en 2017 avec Luis Fonsi et Daddy Yankee et leur tube Despacito.

Au cours de sa carrière, Justin Bieber a été nominé à dix reprises aux Grammy Awards (dont une victoire en 2016)[84]. Il a remporté deux Brit Awards, quatre NRJ Music Awards, dix-neuf Billboard Music Awards, quinze American Music Awards, vingt-trois Teen Choice Awards et vingt-et-un MTV Europe Music Awards.

De 2011 à 2017, Justin Bieber est dans le Top 10 du classement des célébrités les mieux payées au monde par le magazine Forbes.

Le , la sortie de son album Purpose marque son sixième album en tête des charts. Il devient également le premier artiste, depuis Elvis Presley en 2005, à accumuler les records et les numéros 1 dans les charts[294]. En 2016, la presse dévoile qu'il est déjà entré à quatorze reprises dans le livre Guinness des records. Ces records inclus : le single le plus écouté sur Spotify en une semaine, l'album le plus écouté sur Spotify en une semaine, le plus de chansons en tête du Billboard Hot 100, l'artiste occupant à lui tout seul le Top 3 des charts au Royaume-Uni, le plus de followers sur Twitter, la chaîne YouTube la plus visitée, et le plus d'abonnés sur YouTube[295].

En février 2018, sa ville natale Stratford ouvre un magasin d'exposition, baptisé "Steps to Stardom", dans lequel se trouve plusieurs objets ayant appartenu au chanteur, tels qu'une batterie qu'il avait durant son enfance, son Grammy Award, des microphones qu'il utilisait pour ses tournées, un bomber jacket à l'effigie de son équipe de hockey sur glace préférée, ainsi que des lettres personnelles, notamment une que Michelle Obama lui avait écrite[296]. Le chanteur visite cette boutique à chaque fois qu'il retourne dans sa ville natale[297]. Alors que la boutique devait fermer en , les gérants de la boutique ont décidé de la laisser ouverte pour une durée indéterminée, au vu du nombre énorme de personnes qui viennent par jour.

En 2019, il devient l'un des artistes ayant vendu le plus de disques au monde[298], après avoir vendu plus de 150 millions de disques dans le monde depuis le début de sa carrière[299].

Bibliographie

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Justin Bieber (trad. de l'anglais), De mon premier pas vers l'éternité : mon histoire, Paris, Éditions Michel Lafon, , 236 p. (ISBN 978-2-7499-1371-1).
  • Justin Bieber : Just Getting Started (sortie prévue en ).

Notes et références

  1. « Why is Justin Bieber both Famous and Infamous? »  , sur businessinsider.com, (consulté le ).
  2. (en) « Justin Bieber Earns Seventh No. 1 Album on Billboard 200 Chart With ’Changes’ », sur billboard.com (consulté le ).
  3. « Justin Bieber Is the First Artist to Crack 10 Billion Views on Vevo », sur Billboard (consulté le )
  4. (en) Etan Vlessing, « Justin Bieber's Mom Joins Fight to Keep Canadian Pregnant Teen Shelter Open », sur The Hollywood Reporter,
  5. a et b « Kansas City, MO. »
  6. (en) « Pattie Mallette - Celebrity biography, zodiac sign and famous quotes », sur www.thefamousbirthdays.com (consulté le ).
  7. (en) « Jeremy Bieber », sur Hollywood Life, (consulté le ).
  8. (en) Sheila Marikar, « Justin Bieber's Mom, Pattie Mallette: 7 Things to Know », sur ABC News,
  9. a b et c Ashante Infantry, « Justin Bieber guide added to hometown of Stratford's tourism website », sur Toronto Star,
  10. « Pattie Mallette reveals depression, sexual abuse in Nowhere But Up / … », sur archive.vn, (consulté le ).
  11. (en) Jan Hoffman, « Justin Bieber is Living the Tween Idol Dream », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. « "Certaines relations valent la peine de se battre" », sur Closermag.fr, (consulté le ).
  13. (en) Postmedia (Archived Content), « Justin Bieber tops celebrity birthdays for March 1 », Toronto Sun,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. Brent Furdyk, « Justin Bieber Celebrates Sister Jazmyn’s Birthday With Star-Studded Video Featuring His Famous Friends », sur etcanada.com, (consulté le ).
  15. « Justin Bieber : Happy birthday Jaxon Bieber ! », sur fan2, (consulté le ).
  16. « Justin Bieber's Dad Jeremy Splits From Longtime Girlfriend Erin Wagner », sur Celebeat, (consulté le ).
  17. La Rédaction, « Justin Bieber présente sa nouvelle petite sœur », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  18. (en) Aynslee Darmon, « Jeremy Bieber, dad to Justin, announces new wife is pregnant », sur globalnews.ca, (consulté le ).
  19. « Justin Bieber parle français ... la preuve en vidéo », sur purebreak.com, (consulté le ).
  20. (en) //topics.nytimes.com/top/reference/timestopics/people/i/dave_itzkoff/index.html, « Justin Bieber Graduates From High School », sur ArtsBeat (consulté le ).
  21. a et b [1]
  22. (en) Mary Colurso, « Temperature's rising as Justin brings Bieber fever to Birmingham », sur Alabama,
  23. a b et c (en) Gail Mitchell, « Usher Introduces Teen Singer Justin Bieber », sur Billboard,
  24. a b et c (en) Monica Herrera, « 'Time' is right for teen singer Justin Bieber », sur Thomson Reuters,
  25. a et b (en) Jan Hoffman, « Justin Bieber is Living the Tween Idol Dream », sur The New York Times,
  26. (en) TJ, « Neon Limelight Interviews: Usher Protegé Justin Bieber: Accidental Star », sur Neon Limelight,
  27. a b et c (en) Monica Herrera, « Justin Bieber – The Billboard Cover Story », sur Billboard,
  28. (en) Jocleyn Vena et Kos Saimon, « Usher and Justin Timberlake Battled It Out For Justin Bieber », sur MTV News,
  29. (en) « Interview with Chris Hicks », sur HitQuarters,
  30. a b c d e f et g « Justin Bieber Album & Song Chart History », sur Billboard
  31. « Canadian Hot 100 », sur Billboard
  32. Article sur Justin Bieber sur Soul Kitchen le 10 novembre 2009
  33. « Justin Bieber devant Barack Obama », (consulté le )
  34. (en) « Justin Bieber joins Mary J Blige and others for 'Christmas In Washington' »,
  35. [2]
  36. « http://www.mtv.com/news/1631018/we-are-the-world-remake-brings-lil-wayne-kanye-west-pink-usher-more-together-for-haiti/ »
  37. [vidéo] Wavin' Flag sur YouTube
  38. [3]
  39. « Justin Bieber – My World 2.0 », sur Metacritic
  40. « http://www.billboard.com/articles/news/958784/justin-bieber-tops-billboard-200-with-my-world-20 »
  41. « Justin Bieber - Chart History »
  42. [4]
  43. [5]
  44. [6]
  45. [7]
  46. [8]
  47. [9]
  48. [10]
  49. « http://www.hitfix.com/articles/box-office-never-say-never-as-justin-bieber-beats-adam-sandler-friday-for-no-1 »
  50. [11]
  51. [12]
  52. [13]
  53. « Justin Bieber's Big Announcement » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  54. (en) « Justin Bieber’s ’Boyfriend’ Debuts at No. 2 on Hot 100 », sur billboard.com (consulté le ).
  55. (en) Sarah Deen, « Justin Bieber’s new single Die In Your Arms released online », Metro,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  56. https://www.eonline.com/news/321246/first-listen-justin-bieber-joined-by-ludacris-for-all-around-the-world-single
  57. (en) « Justin Bieber To Release 'As Long As You Love Me' As Second 'Believe' Single », sur Capital (consulté le ).
  58. « http://www.billboard.com/articles/news/482565/justin-biebers-believe-is-years-biggest-debut-bows-at-no-1 »
  59. « Believe – Justin Bieber », sur Metacritic
  60. (en) « 'Beautiful' : Carly Rae Jepsen & Justin Bieber's Song Mirrors One Direction's Hit (AUDIO) », sur huffpost.com, (consulté le ).
  61. « Justin Bieber announces 2012 headlining North American tour », Justin Bieber, (consulté le )
  62. (en) « Justin Bieber's 'Beauty And A Beat' Video Confirms "Personal Footage" Theft Was A Hoax », sur Capital (consulté le ).
  63. (en) « Justin Bieber Confirms January 29 Release For Believe Acoustic EP », sur mtv.com, (consulté le ).
  64. https://www.eonline.com/news/422260/bill-hader-compares-saturday-night-live-hosts-disses-justin-bieber-calls-justin-timberlake-a-class-act
  65. (en) « Justin Bieber hosts 'SNL' : What's the verdict? », sur cnn.com (consulté le ).
  66. (en) « Justin Bieber ’Getting Better’ After Fainting at London Show », sur billboard.com (consulté le ).
  67. (en) TMZ Staff, « Justin Bieber Cancels Concert in Portugal », sur tmz.com, (consulté le ).
  68. (en) Page Mackinley, « Justin Bieber, Michael Jackson Duet : Estate Releases Statement », sur inquisitr.com, The Inquisitr, (consulté le ).
  69. (en) « Justin Bieber, Miley Cyrus 'Twerk' Lil Twist Track Leaks », sur mtv.co.uk, (consulté le ).
  70. a et b (en) « Has Justin Bieber Gone Too Far in New Song "Lolly"? Listen Here! - In Touch Weekly », sur In Touch Weekly, (consulté le ).
  71. (en) « Even Justin Bieber’s Impressed By Madison Beer’s ’Melodies’ Video! », sur mtv.com, (consulté le ).
  72. Gil Kaufman, « Justin Bieber Starts Countdown To ‘Heartbreaker’ », sur MTV,
  73. Bill Werde, « Justin Bieber's 'Journals' Collection to Drop In Time For Christmas (Exclusive) », sur billboard.com, (consulté le ).
  74. « JUSTIN BIEBER DELAYS ‘JOURNALS’ »
  75. « Justin Bieber : ’Purpose’, son album 2015 »
  76. « Justin Bieber Australia 2013 Believe Tour Dates Announced On Official Fan Club Website! », sur MCM Entertainment
  77. « http://www.freezepage.com/1362115745ABWVOSBARP »
  78. « https://www.webcitation.org/6IUB7Hwvf »
  79. « http://www.capitalfm.com/artists/justin-bieber/news/believe-3d-christmas-release/ »
  80. Thomas Monnier, « Justin Bieber : "Si je fais un break, c’est qu’il y a une bonne raison" », sur closermag.fr, (consulté le ).
  81. (en) Zara Golden, « How Justin Bieber Grew Into Himself, According To Poo Bear », sur thefader.com, (consulté le ).
  82. (en) « Justin Bieber and Cody Simpson's 'Home to Mama' Will Make You Swoon [LISTEN] », sur popcrush.com, (consulté le ).
  83. « Justin Bieber : Nouvelle égérie de Calvin Klein, séducteur en sous-vêtements », sur pure people,
  84. a et b https://www.cbc.ca/news/arts/bieber-weeknd-mitchell-grammys-1.3449189
  85. Ashley Lee, « Watch Tom Hanks, Justin Bieber Dance in Carly Rae Jepsen's 'I Really Like You' Video' », sur The Hollywood Reporter,
  86. (en) « Bieber Gets Roasted! Relive the Funniest Jokes of the Night », sur Us Weekly, (consulté le ).
  87. (en) Jessica Goodman, « Justin Bieber talks Selena Gomez-inspired songs on Ellen », sur ew.com, (consulté le ).
  88. « http://m.billboard.com/entry/view/id/139277 »
  89. (en) Gary Trust, « Adele No. 1 on Hot 100, Justin Bieber Debuts at No. 2 With 'Sorry' | Billboard », sur Billboard, (consulté le )
  90. Gary Trust, « Justin Bieber's 'Sorry' Dethrones Adele's 'Hello' Atop Hot 100 | Billboard », sur Billboard, (consulté le )
  91. Gary Trust, « Justin Bieber Replaces Himself at No. 1 on Hot 100 With 'Love Yourself' », sur Billboard, (consulté le )
  92. (en) Keith Caulfield, « Justin Bieber Scores Sixth No. 1 Album on Billboard 200 Chart With 'Purpose' | Billboard », sur Billboard, (consulté le )
  93. (en) Robbie Daw, « Justin Bieber’s First Four Releases Coming On Vinyl In February 2016, Including ‘Journals’ », sur idolator.com, (consulté le ).
  94. (en) Ryan Reed, « Justin Bieber Details Massive North American 'Purpose' Tour »  , sur rollingstone.com, (consulté le ).
  95. « Justin Bieber’s ‘Company’ Video Offers Blond Hair Porn, Tour Life, Emotions, And More » (consulté le )
  96. « Major Lazer - Chart history | Billboard », sur www.billboard.com (consulté le )
  97. (en) « Listen to Justin Bieber & DJ Snake’s ’Let Me Love You’ Collab », sur billboard.com (consulté le ).
  98. (en) Dana Getz, « Justin Bieber, Post Malone : Deja Vu released », sur ew.com, (consulté le ).
  99. (en) Jessica Norton, « Justin Bieber Gets Real About Fan Encounters In New Documentary Trailer », sur MTV News (consulté le )
  100. (en) « Luis Fonsi & Daddy Yankee Drop ’Despacito’ Remix Featuring Justin Bieber : Listen », sur billboard.com (consulté le ).
  101. (en) « We Spoke To David Guetta About ‘2U’, Justin Bieber & Victoria’s Secret », sur mtv.co.uk, (consulté le ).
  102. Maeve McDermott, USA TODAY, « Justin Bieber's 'Friends' is his best song in ages », sur usatoday.com, (consulté le ).
  103. Christelle Murhula, « Justin Bieber se confie sur l'annulation de sa tournée », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  104. (en) Dee Lockett, « Justin Bieber Will Spare Us His Bad Spanish by Reportedly Skipping the Grammys », sur vulture.com, (consulté le ).
  105. (en) Variety Staff, « DJ Khaled Drops 'No Brainer' Featuring Justin Bieber, Quavo »  , sur variety.com, (consulté le ).
  106. (en) TMZ Staff, « Justin Bieber Taking Break From Music, Focusing on Health and Marriage », sur tmz.com, (consulté le ).
  107. « Justin Bieber annonce la sortie d'un album au concert d'Ariana Grande ! », sur Ma Chaîne Étudiante TV, (consulté le )
  108. (en) « Justin Bieber and Ed Sheeran hit number one with I Don't Care », sur The Irish News, (consulté le )
  109. (en) Matthew Strauss, « Justin Bieber Joins Billie Eilish on New “bad guy” Remix : Listen »  , sur pitchfork.com, (consulté le ).
  110. (en) Eric Hegedus, « Justin Bieber and Dan + Shay release new '10,000 Hours' song and video », New York Post,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  111. (en) Joe Price, « Justin Bieber Announces New Album, Tour, Docuseries and Single “Yummy” », sur complex.com, (consulté le ).
  112. (en) Guardian staff reporter, « Justin Bieber announces first new album in five years », The Guardian,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  113. « Justin Bieber / Billboard », sur billboard.com (consulté le ).
  114. Claudia Willen, « Justin Bieber says he's 'imitating' Spanish for upcoming track »  , sur insider.com, (consulté le ).
  115. (en) Halle Kiefer, « Justin Bieber Has a Very Special Valentine Just For You This Year : His New Album », sur vulture.com, (consulté le ).
  116. Poonam Singh Aujla, « Avec "Changes", Justin Bieber prouve son amour à sa femme », sur Le Huffington Post, (consulté le ).
  117. (en) Marianne Zumberge, « Justin Bieber Tops One Direction on U.S. Album Chart With 'Purpose' »  , sur variety.com, (consulté le ).
  118. (en) « Justin Bieber & Quavo Team up For Powerful Music Video ’Intentions’ : Watch », sur billboard.com (consulté le ).
  119. « Justin Bieber performed alongside Quavo on 'Saturday Night Live' », sur CNN (consulté le ).
  120. (en) « Justin Bieber launching ‘Changes’ tour at Seattle’s CenturyLink Field this spring », The Seattle Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  121. (en) « Beliebers Are ’Heartbroken’ That Justin Bieber’s Changes Tour Is Postponed : See Reactions », sur billboard.com (consulté le ).
  122. (en) Claire Shaffer, « Justin Bieber Announces Rescheduled 2021 Tour Dates »  , sur rollingstone.com, (consulté le ).
  123. « Justin Bieber reporte la tournée mondiale à 2021 et ajoute de nouvelles dates », sur Urban Fusions (consulté le ).
  124. (en) Capital, « Ariana Grande & Justin Bieber’s First Collab ‘Stuck With U’ Is Dropping & Here’s Everything We Know About... », sur capitalfm.com, (consulté le ).
  125. « Justin Bieber and Chance the Rapper get 'Holy' in their new video », sur CNN (consulté le ).
  126. Claire Pian, « "Lonely" : Justin Bieber déplore son passé douloureux d'enfant star dans son nouveau clip », sur Le Huffington Post, (consulté le ).
  127. (en) Halle Kiefer, « See How Justin Bieber Is Surviving 2020 in His Next Chapter YouTube Documentary », sur vulture.com, (consulté le ).
  128. Sarah Duverger, « Justin Bieber révèle avoir eu des envies suicidaires », sur elle.fr, (consulté le ).
  129. Clara C, « 24kGoldn invite Justin Bieber et J Balvin sur le remix de «Mood» - Actu 24kGoldn - NRJ.fr », sur nrj.fr, (consulté le ).
  130. (en) Claire Shaffer, « Watch Shawn Mendes, Justin Bieber's New 'Monster' Video »  , sur rollingstone.com, (consulté le ).
  131. « Justin Bieber annonce un concert mondial en live streaming pour le nouvel an », sur sortiraparis.com (consulté le ).
  132. (en) Halle Kiefer, « Justin Bieber Enters 2021 By Entering the Ring In His New Year’s New ‘Anyone’ Video », sur vulture.com, (consulté le ).
  133. (en-US) Matthew Strauss, « Justin Bieber Announces New Album Justice », sur Pitchfork (consulté le )
  134. (en) « Justin Bieber Hops on Motorcycle to Tease 'Hold On' Single », sur Billboard (consulté le )
  135. (en) « ‘Changes’ secures Justin Bieber’s status as an R&B star », sur ubspectrum.com, (consulté le ).
  136. « My World 2.0 : Justin Bieber : Review : Rolling Stone », sur web.archive.org (consulté le ).
  137. (en) « Justin Bieber : 'I don't want to sing about sex, drugs and swearing' / NME », sur NME, (consulté le ).
  138. (en) Loretta Donelan, « Justin Bieber's 'Purpose' Album Themes Explore Redemption, Mistakes & Fragility », sur bustle.com, (consulté le ).
  139. Relaxnews, « "Changes", son nouvel album, révèle un Justin Bieber éprouvé et amoureux », Midi libre,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  140. (en) Alex Galbraith, « Justin Bieber Argues He Should Have Been Nominated in R&B Grammy Categories », sur complex.com, (consulté le ).
  141. « Justin Bieber on His Musical Inspirations, His Fans, and Trying to Be a Regular Kid », sur Vanity Fair, (consulté le )
  142. (en-US) « Justin Bieber », sur Interview Magazine, (consulté le )
  143. (en) « Justin Bieber’s Next Album Inspired By Justin Timberlake », sur mtv.com, (consulté le ).
  144. (en) Madeline Roth, « Never Forget That Six Years Ago, Katy Perry Decided Niall Horan’s Fate On The X Factor », sur MTV News, (consulté le )
  145. https://www.exclusivehollywood.co.uk/justin-bieber-johnny-orlando-follow
  146. (en) « Pop Quintet Why Don’t We Explain Why They’re Not Just Another Boy Band & How Justin Bieber Inspired Them », sur billboard.com (consulté le ).
  147. (en) Katherine Cusumano, « Billie Eilish Finally Met Her First Love Justin Bieber at Coachella », sur wmagazine.com, (consulté le ).
  148. (en) « Shawn Mendes talks moving on from Justin Bieber influence : Pressparty », sur Pressparty (consulté le ).
  149. (en) « Demi Lovato, Charlie Puth and More Are Loving Justin Bieber’s ’Changes’ Album : See the Best Celeb Reactions », sur billboard.com (consulté le ).
  150. Ashley Tola, « Justin Bieber, un parrain en or selon Austin Mahone ! », sur closermag.fr, (consulté le ).
  151. Olivia Singh, « Sophie Turner recalls the embarrassing gesture she made after meeting her celebrity crush Justin Bieber »  , sur insider.com, (consulté le ).
  152. Eliott Azoulai, « Kendall Jenner confirme son crush sur Justin Bieber »  , sur melty.fr, (consulté le ).
  153. « The Arizona Republic », sur azcentral.com (consulté le ).
  154. (en) « Madison Beer's celebrity crush is Justin Bieber », sur Girlfriend (consulté le ).
  155. (en) « Serena Williams Crushes Hard on Justin Bieber », sur thebeat1036.com (consulté le ).
  156. https://www.eonline.com/news/875983/sadie-robertson-confesses-to-having-a-celebrity-crush-on-justin-bieber-hit-me-up-biebs
  157. (en) Andrea Billups, « Honey Boo Boo Reveals Her Celebrity Crush – It's Justin Bieber! », sur people.com, (consulté le ).
  158. (en) Aryan Sharma, « WATCH : When Eugenie Bouchard Revealed Her Celebrity Crush », sur essentiallysports.com, (consulté le ).
  159. (en) « Willow Smith 'Has A Crush' On Justin Bieber », sur mtv.co.uk, (consulté le ).
  160. (en) Jennifer Pearson, « Diane Keaton becomes a Belieber when Justin Bieber surprises her on The Ellen Show », Daily Mail,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  161. (en) « Lauren Alaina Talks First Kiss, Reveals Crush on Hunter Hayes », sur tasteofcountry.com, (consulté le ).
  162. (en) Emily Kirkpatrick, « Billie Eilish Almost Went to Therapy Over Her Justin Bieber Obsession »  , sur vanityfair.com, (consulté le ).
  163. (en) « Justin Bieber and Other Famous Boy Sopranos », sur itchyfish.com (consulté le ).
  164. (en) Sean Michaels, « Justin Bieber faces the biggest threat to his career: puberty », The Guardian,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  165. (en) « The Truth About Bieber / Jan Smith Studios », sur jansmith.com (consulté le ).
  166. (en) Elaina R., « It's a Tenor's World : How to Survive as a Baritone Singing Pop », sur takelessons.com, (consulté le ).
  167. (en) « Justin Bieber and One Direction's new albums : 'biting the hand that feeds them' », sur The Daily Telegraph (consulté le ).
  168. (en) Mehera Bonner, « Justin Bieber’s Ex-Girlfriend Caitlin Beadles Was at His and Hailey Baldwin’s Wedding »  , sur cosmopolitan.com, (consulté le ).
  169. « Jasmine Villegas : "Je savais que Justin Bieber ne resterait pas le même garçon innocent" », sur fan2, (consulté le ).
  170. (en) De Elizabeth, « Justin Bieber and Selena Gomez's Dating History »  , sur teenvogue.com, (consulté le ).
  171. « Selena Gomez et Justin Bieber : retour sur une love story à rebondissements - Actu Selena Gomez - NRJ.fr », sur nrj.fr, (consulté le ).
  172. https://www.complex.com/music/justin-bieber-interview-2015-cover-story
  173. Igor Tony N'Kodia, « Barbara Palvin : Coupable sexy de la rupture de Justin Bieber et Selena Gomez ? », sur purepeople.com, (consulté le ).
  174. (en) Iona Kirby, « Justin Bieber spotted kissing Selena Gomez as she sits on his lap during romantic Salt Lake City... », Daily Mail,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  175. La rédaction, « Selena Gomez fait pleurer Justin Bieber et en rigole ! », sur elle.fr, (consulté le ).
  176. (en) « Justin Bieber and Selena Gomez : a timeline of their relationship », sur cosmopolitan.com, (consulté le ).
  177. (en) Alyssa Bailey, « The Full Up and Down Spiral of Justin Bieber and Selena Gomez's Relationship », sur elle.com, (consulté le ).
  178. (en) Jessica Goodman, « Justin Bieber talks Selena Gomez-inspired songs on Ellen », sur ew.com, (consulté le ).
  179. (en) « Selena Gomez Opens Up About 'Toxic' Relationship », sur iheartradio.ca (consulté le ).
  180. Clara Gaillot, « Selena Gomez se confie sur sa relation « abusive » avec Justin Bieber », sur elle.fr, (consulté le ).
  181. « Justin Bieber : Qui est Jordan Ozuna, sa nouvelle petite-amie ? », sur aufeminin.com (consulté le ).
  182. Charlène Salomé, « Justin Bieber : vacances romantiques avec Jacque Rae Pyles ? », sur purebreak.com, (consulté le ).
  183. Coralie Vincent, « Tati Neves à propos de Justin Bieber : "Il s'est conduit comme un homme doit le faire au lit" », sur closermag.fr, (consulté le ).
  184. Candice BRUNEAU, « Justin Bieber et Rita Ora sont-ils des sex friends ? »  , sur melty.fr, (consulté le ).
  185. « Justin Bieber : Rita Ora, Calvin Harris, il est la cause de leur rupture ? », sur fan2, (consulté le ).
  186. (en) By Dailymail Reporter, « Chantel Jeffries sizzles as it's revealed Justin Bieber's Love Yourself is about her », Daily Mail,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  187. https://www.eonline.com/fr/news/539944/justin-bieber-vu-en-compagnie-d-une-superbe-fille-a-t-il-oublie-selena-gomez
  188. (en) By Daily Mail Reporter, « Justin Bieber has arm around pretty woman just days after Selena Gomez date », Daily Mail,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  189. (en) By Heather Waugh, « Justin Bieber's yacht girl Alyssa Arce shows off flawless bikini body », Daily Mail,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  190. « Après l'avoir remarquée sur Instagram, Justin Bieber invite Scarlett Rose Leithold chez lui ! », sur fan2, (consulté le ).
  191. https://www.eonline.com/fr/news/638773/justin-bieber-tres-intime-avec-ashley-moore-son-amie-mannequin-decouvrez-la-photo
  192. (en) By Chloe-lee Longhetti For Daily Mail Australia, « Shanina Shaik suggests rumoured ex-boyfriend Justin Bieber is a lothario », Daily Mail,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  193. Coline Chavaroche, « Justin Bieber inséparable de la belle Jayde Pierce : son ex Selena Gomez enrage », sur purepeople.com, (consulté le ).
  194. Betty B., « Kourtney Kardashian et Justin Bieber en couple ? Elle l'aurait largué ! »  , sur melty.fr, (consulté le ).
  195. « Selena Gomez et Justin Bieber séparés à cause de Kylie Jenner ? », sur MCE TV, (consulté le ).
  196. Louis Ritot, « Oui, Kendall Jenner a bien eu une relation avec Justin Bieber ! », sur closermag.fr, (consulté le ).
  197. Candice BRUNEAU, « Justin Bieber en couple avec Nicola Peltz, ça se confirme »  , sur melty.fr, (consulté le ).
  198. Public, « Sofia Richie s'exprime enfin sur sa relation avec Justin Bieber ! », sur public.fr, (consulté le ).
  199. « Justin Bieber et la bombe Sahara Ray, c'est reparti ! », sur Public.fr (consulté le ).
  200. Maylis Casse, « Découvrez Paola Paulin, la petite amie de Justin Bieber », sur elle.fr, (consulté le ).
  201. https://www.eonline.com/fr/news/922266/justin-bieber-traine-avec-baskin-champion-et-selena-gomez-alors
  202. Callie Ahlgrim, « Justin Bieber and Hailey Baldwin relationship timeline »  , sur insider.com, (consulté le ).
  203. (en) Holly Rhue, « A Very Comprehensive 10-Year Timeline of Justin Bieber & Hailey Baldwin's Relationship », sur elle.com, (consulté le ).
  204. « Justin Bieber officialise avec Hailey Baldwin... », sur 20minutes.fr (consulté le )
  205. « The Days of Hailey Baldwin and Justin Bieber Making Out on Instagram Are Over », sur elle.com, (consulté le )
  206. Candice BRUNEAU, « Justin Bieber et Hailey Baldwin ne sont plus ensemble, c'est confirmé »  , sur melty.fr, (consulté le ).
  207. (en) Erika Harwood, « Justin Bieber predicted he would marry Hailey Baldwin two years ago », sur com.au, (consulté le ).
  208. (en) Holly Rhue, « A Very Comprehensive 10-Year Timeline of Justin Bieber & Hailey Baldwin's Relationship », sur elle.com, (consulté le ).
  209. « Justin Bieber confirms engagement to Hailey Baldwin », sur CNN (consulté le ).
  210. Marie Périer, « Justin Bieber et Hailey Baldwin : ce qu'on sait sur leur mariage », sur vogue.fr, Vogue Paris, (consulté le ).
  211. La Rédaction, « Justin Bieber et Hailey Baldwin mariés, ils officialisent », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  212. « Les photos du mariage religieux de Justin Bieber et Hailey Baldwin », sur Madame Figaro, (consulté le ).
  213. (en) Alyssa Bailey, « Justin Bieber and Hailey Baldwin Have Moved to Canada », sur elle.com, (consulté le ).
  214. (en) Heidi Parker, « Hailey Baldwin and Justin Bieber are seen leaving their NYC apartment separately », Daily Mail,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  215. Sarah Duverger, « Justin Bieber et Hailey Baldwin : leur maison de Beverly Hills en vente », sur elle.fr, (consulté le ).
  216. (en) Toofab Staff, « Justin Bieber 'Reckless,' Unfaithful in 'Previous Relationship' », sur toofab.com, (consulté le ).
  217. a et b (en) Brandi Neal, « Justin Bieber’s Comments About Sobriety & Celibacy In ‘Vogue’ Show The Star’s Approach To His Health », sur bustle.com, (consulté le ).
  218. Mike Larkin, Journal dailymail.co.uk, Justin Bieber 'sobbed as he was baptized in NBA star Tyson Chandler's bathtub after turning to the Hillsong church during his fall from grace', UK, 18 décembre 2015
  219. TAFFY BRODESSER-AKNER, Magazine gq.com, Inside Hillsong, the Church of Choice for Justin Bieber and Kevin Durant, USA, 17 décembre 2015
  220. Jon Ronson, « Justin Bieber: One day with the most Googled name on the planet », The Guardian, UK,‎ (lire en ligne, consulté le )
  221. Donna Kaufman, « Justin Bieber Talks Jesus & Marriage », Ivillage Entertainment, (consulté le )
  222. [14]
  223. [15]
  224. [16]
  225. « Justin Bieber atteint de la maladie de Lyme », sur La Presse, (consulté le )
  226. (en) Margaret Abrams, « Justin Bieber reveals struggles with anxiety and opens up about his marriage in new Seasons documentary trailer », Evening Standard,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  227. https://www.cbc.ca/news/entertainment/justin-bieber-instagram-post-struggling-1.5051486
  228. « Justin Bieber shares use of 'heavy drugs' in revealing post », sur CNN (consulté le ).
  229. (en) awallis95, « Justin Bieber reveals extent of past drug use, abuse », sur globalnews.ca, (consulté le ).
  230. a et b Hannah Yasharoff, USA TODAY, « Justin Bieber gets candid about past drug addiction, getting sober : I 'felt like I was dying' », sur usatoday.com, (consulté le ).
  231. (en) Maya Salam, « Justin Bieber Reveals ‘Heavy Drug’ Use in Emotional Post », The New York Times,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  232. (en) « Justin Bieber's Broken Relationship With His Mother Taught Him To Be A Better Husband », sur Goalcast, (consulté le ).
  233. (en) « The Prince Of Pop », sur billboard.com (consulté le ).
  234. (en) « Teen stars in 2012 », sur The Daily Telegraph (consulté le ).
  235. (en) Jan Hoffman, « Justin Bieber is Living the Tween Idol Dream », The New York Times,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  236. « Adults work hard to manage Justin Bieber's image », sur azcentral.com (consulté le ).
  237. (en) Shirley Halperin, « Justin Bieber Reveals Will Smith Counsels Him Weekly in Rare, Raw Interview », sur hollywoodreporter.com, (consulté le ).
  238. (en) « Justin Bieber Wax Figures Unveiled », sur mtv.com, (consulté le ).
  239. (en) Greg Risling, « Justin Bieber: Teenage heartthrob calls for tough rules after paparazzo's death », The Washington Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  240. a et b (en) « Why is Justin Bieber so loved and hated? », sur The Daily Telegraph (consulté le ).
  241. (en) « Justin Bieber Graces Cover Of Love’s ’Androgyny Issue’ », sur mtv.com, (consulté le ).
  242. « 4Chan Starts #Jail4Bieber Hoax, Accuses Justin Bieber Of Sexually Assaulting Minor », sur International Business Times, (consulté le ).
  243. (en) Shirley Halperin, « Justin Bieber Reveals Will Smith Counsels Him Weekly in Rare, Raw Interview », sur hollywoodreporter.com, (consulté le ).
  244. (en) « Justin Bieber Is a Completely Different Person From What You Remember », sur Showbiz Cheat Sheet, (consulté le ).
  245. (en) Richard Lawson, « Justin Bieber Is a Changed Man »  , sur vanityfair.com, (consulté le ).
  246. (en) Rob Haskell, « Justin Bieber and Hailey Bieber Open Up About Their Passionate, Not-Always-Easy Romance in Vogue’s March Cover »  , sur vogue.com, (consulté le ).
  247. « Justin Bieber dérape : il est contraint de s'excuser après un geste obscène », Purepeople.com, publié le 3 mars 2011.
  248. « Justin Bieber se bagarre en pleine rue devant sa chérie Selena Gomez », Purepeople.com, publié le 28 mai 2012.
  249. (en) « WebCite query result », sur webcitation.org (consulté le ).
  250. (en) « WebCite query result », sur webcitation.org (consulté le ).
  251. a et b « Justin Bieber clashes with paparazzi outside London hotel - watch | News », Nme.Com, (consulté le )
  252. Puremedias, « Justin Bieber hospitalisé après un malaise en concert », sur yahoo.com, Yahoo Actualités, (consulté le ).
  253. Aurélia Vertaldi, « Justin Bieber aurait aimé compter Anne Frank parmi ses fans », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  254. Rédaction Europe1.fr avec Reuters, « Le musée Anne Frank défend Justin Bieber », sur europe1.fr, (consulté le ).
  255. « Justin Bieber : le chanteur s'excuse après avoir insulté Bill Clinton », sur Atlantico.fr (consulté le ).
  256. Le Figaro, « Justin Bieber agressé en boîte de nuit », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  257. (en) « WebCite query result », sur webcitation.org (consulté le ).
  258. (en) « WebCite query result », sur webcitation.org (consulté le ).
  259. (en) « WebCite query result », sur webcitation.org (consulté le ).
  260. (en) « WebCite query result », sur webcitation.org (consulté le ).
  261. (en) « White House Responds To 'Deport Justin Bieber' Petition, Refuse To Comment », sur web.archive.org, (consulté le ).
  262. « Justin Bieber accusé de voie de fait à Toronto », lapresse.ca,
  263. (en) Amber Ray, « Video of young Justin Bieber telling racist joke, using n-word leaks », sur ew.com, (consulté le ).
  264. (en) Nardine Saad, « Justin Bieber apologizes (again) for racist parody, KKK remarks », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  265. (en) « WebCite query result », sur webcitation.org (consulté le ).
  266. (en) « WebCite query result », sur webcitation.org (consulté le ).
  267. (en) « WebCite query result », sur webcitation.org (consulté le ).
  268. (en) « Bieber charged with assault over photo incident », sur web.archive.org (consulté le ).
  269. (en) Sean Michaels, « Justin Bieber must return to Argentina – and Interpol are on his trail », The Guardian,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  270. « Justin Bieber : il devient le chanteur le plus détesté des Américains », sur Atlantico.fr (consulté le ).
  271. Michel Serra, « Chris Brown et Justin Bieber sont les chanteurs les plus détestés des américains », sur yahoo.com, Yahoo Actualités, (consulté le ).
  272. « leparisien.fr/espace-premium/c… »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  273. Sara Taleb, « VIDÉO. Justin Bieber longuement hué pendant les Billboard Music Awards 2013 », sur Le Huffington Post, (consulté le ).
  274. Coline Chavaroche, « Justin Bieber hué par son public : "Les gens ne me respectent pas" », sur purepeople.com, (consulté le ).
  275. « http://www.upi.com/Entertainment_News/2015/02/05/Justin-Bieber-addresses-video-apology-on-Ellen/4181423153066/ »
  276. « Justin Bieber - Here we go », sur facebook.com, Justin Bieber, (consulté le ).
  277. (en) « Justin Bieber banned from China in order to 'purify' nation », sur The Daily Telegraph (consulté le ).
  278. (en) Devon Ivie, « Justin Bieber Accused of Sexual Assault by Two Women », sur vulture.com, (consulté le ).
  279. (en) « Justin Bieber denies 2014 sexual assault allegation, shows receipts of Airbnb stay with Selena Gomez », sur ew.com, (consulté le ).
  280. « Accusé de viol, Justin Bieber répond aux allégations », sur TVA Nouvelles (consulté le )
  281. (en) Rolling Stone, « Justin Bieber Talks Sex, Politics, Music and Puberty In New 'Rolling Stone' Cover Story », sur rollingstone.com, (consulté le ).
  282. (en) « Justin Bieber Is Applying For U.S. Citizenship Before Marrying Hailey Baldwin : Report », sur billboard.com (consulté le ).
  283. Sophie Schillaci, « Lady Gaga, Justin Bieber Top 'Celebs Gone Good' List », sur billboard.com, (consulté le ).
  284. https://www.celebsgonegood.com/categories/top-celebs
  285. « Justin Bieber talking about Avalanna - Believe Movie » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  286. « RIP Avalanna » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  287. « Justin Bieber Never Say Never – Official website » (consulté le )
  288. Vena Jocleyn, « Justin Bieber Addresses Dangers of Texting And Driving On 'Extreme Makeover' », MTV, (consulté le )
  289. « Bieber to appear on The Simpsons », Sydney Morning Herald, Fairfax Media,‎ (lire en ligne, consulté le )
  290. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Justin Bieber reporte les concerts de sa tournée Changes 2020 | Coronavirus », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  291. « Justin Bieber reçoit la médaille du jubilé de diamant » [vidéo], sur Le Journal de Montréal (consulté le ).
  292. (en) « Justin Bieber awarded Diamond Jubilee Medal by Stephen Harper », sur CTVNews, (consulté le ).
  293. (en) Maricela Gonzalez, « Justin Bieber's 'Baby' the best-selling digital song ever », sur ew.com, (consulté le ).
  294. (en) « How Many Records Can Adele And Justin Bieber Break? », sur mtv.com, (consulté le ).
  295. (en) Kristen Stephenson, « Justin Bieber scores eight titles in Guinness World Records 2017 Edition », sur guinnessworldrecords.com, (consulté le ).
  296. (en) « Justin Bieber museum exhibit to open in hometown, Stratford, Ont., next month », Toronto Star,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  297. (en) David Friend, « Justin Bieber brings Hailey Baldwin to hometown exhibit on his career », sur cp24.com, (consulté le ).
  298. (en) « Justin Bieber live in Canadian homecoming », sur RCI / English, Radio Canada International, (consulté le ).
  299. (en) By Chris Bell, « Justin Bieber challenges Tom Cruise to UFC fight », sur bbc.com, BBC News, (consulté le ).

Liens externes