Tim Hortons

chaîne canadienne de restaurants rapides

Tim Hortons
logo de Tim Hortons
illustration de Tim Hortons

Création 1964
Fondateurs Tim Horton fondateur et Ron Joyce cofondateur
Personnages clés Donald B. Schroeder, PDG
Forme juridique Stock company (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de Toronto (THI) et New York Stock Exchange (THI)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Toujours frais.
Siège social Oakville, Ontario
Drapeau du Canada Canada
Actionnaires Restaurant Brands InternationalVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Restauration rapide
Produits Café
Beignes
Sandwichs
Société mère Restaurant Brands International
Sociétés sœurs Burger King
Site web www.timhortons.com

Chiffre d'affaires 643,5 millions US$ (2011)

Tim Hortons Inc. (TSX : THI ; NYSE : THI) est une chaîne canadienne de restaurants fondée en 1964 et détenue à 51 % par le fonds brésilien 3G Capital[1]. Cette chaîne de restaurants a été fondée à Hamilton en Ontario, Canada, par l'homme d'affaires Ron Joyce et le joueur de hockey sur glace professionnel Tim Horton. Elle est spécialisée dans la vente de café et de beignes.

Siège social de Tim Hortons à Oakville.

Tim Hortons est une filiale de la société canadienne Restaurant Brands International basée à Oakville en Ontario.

DescriptionModifier

 
Une franchise Tim Hortons à Calgary en Alberta (Canada).

Tim Hortons est renommée pour son café et ses beignes, mais sert également des soupes et des sandwichs.

La plupart des restaurants ont un service au volant (drive). Cette chaîne offre normalement un service 24/7, sauf à Noël où certains propriétaires ferment leurs portes.

En 2011, on dénombre plus de 3 200 restaurants au Canada et 468 aux États-Unis. Tim Hortons est la chaîne de restaurants comptant le plus d'établissements et le chiffre d'affaires le plus élevé au Canada[2]. Au Canada, elle dépasse les chaînes de restauration McDonald's et Subway au premier rang des chaînes de restaurant présentes au pays[3].

HistoriqueModifier

En 1964, Tim Horton et Jim Charade fondent le Tim Horton Donuts. Le premier restaurant est ouvert à Hamilton, Ontario[4]. Jim quitte le partenariat en 1966 ; il reviendra plus tard. Le restaurant est d'abord renommé Tim Horton's pour finalement s'appeler Tim Hortons (sans l'apostrophe).

En 1967, Tim Horton s'associe avec Ron Joyce, policier à la retraite. Au décès accidentel de Tim Horton en 1974, la chaîne compte 35 restaurants. Ron Joyce achète la part de la succession et accélère l'expansion de l'entreprise en vendant des franchises. Tim Hortons devient rapidement la plus importante chaîne de restauration rapide du Canada, surpassant McDonald's par le nombre de restaurants.

Dans les années 1990, l'entreprise ajoute de nouveaux produits à son menu, tels des soupes et des sandwichs.

Tim Hortons fusionne avec la chaîne de restaurants Wendy's en 1995[4] mais continue de fonctionner séparément. Tim Hortons est inscrit à la bourse de Toronto.

En 2005, les ventes atteignent 1,48 milliard de dollars canadiens.

En 2006, Wendy's se sépare de Tim Hortons, qui redevient indépendant[5].

En 2009, Tim Hortons devient une compagnie canadienne publique.

En 2011, Tim Hortons compte 3 225 restaurants au Canada et 645 restaurants aux États-Unis[6].

En 2012, le 500e Tim Hortons au Québec ouvre à Sainte-Adèle, Québec[7].

En , Burger King annonce l'acquisition de Tim Hortons pour 11,5 milliards de dollars[8], créant une société ayant une capitalisation de 18 milliards de dollars et un chiffre d'affaires de 23 milliards de dollars. L'opération doit créer « la troisième entreprise mondiale de restauration rapide ». Dans le cadre de cette acquisition, Burger King déplace son siège social à Oakville au Canada, le procédé appelé « inversion »[9].

Présence dans le mondeModifier

 
Une franchise Tim Hortons à Shuangjing en Chine.

Tim Hortons opère des restaurants tout autour du globe. En effet, elle s'étend de l'Amérique du Nord jusqu'à l'Asie, en passant par l'Europe. Elle est la chaîne la plus populaire de son genre au Canada[réf. nécessaire].

Restaurants Tim Hortons à travers le monde en 2020
Pays Nombre de

restaurants

Pays Nombre de

restaurants

  Canada + 4500   Philippines 20
  États-Unis + 800   Qatar 7
  Émirats arabes unis 106   Thaïlande 7
  Arabie saoudite 55   Espagne 6
  Chine 50   Oman 6
  Royaume-Uni 20   Koweït 2
  Mexique 20   Bahreïn 2

PromotionModifier

La chaîne est reconnue pour ses campagnes de promotion publicitaire et de concours. Le concours Déroule le rebord existe depuis 1986. Il consiste à dérouler le rebord de certains gobelets en carton afin de gagner des prix comme de l’argent ou des produits Tim Hortons gratuits[10].

En 2021, la chaîne s'associe avec la star canadienne Justin Bieber pour créer la promotion TimBiebs. Celle-ci est composée de trois nouvelles saveurs de Timbits et de plusieurs objets promotionnels, tels qu'une tuque ou des verres et tasses réutilisables. [11]

Notes et référencesModifier

  1. « Burger King achète Tim Hortons pour 12 milliards | Sophie ESTIENNE | Agroalimentaire » (consulté le )
  2. Réjean Lacombe, Un géant de 8 milliards $, Le Soleil, 29 décembre 2006, p. 41.
  3. (en) Alex Finkelstein, Tim Hortons Repeats as Top Canadian Restaurant Chain, Ahead of McDonald's and Subway, World properties channel, 26 juin 2009. Consulté le 29 novembre 2011.
  4. a et b Douglas Hunter, « Tim Hortons », sur Encyclopédie Canadienne,
  5. (en) « Wendy's to spin off all of Tim Hortons by end of 2006 », CBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Communiqué de Presse Octobre 2011
  7. « Communiqués de presse | Entreprise », sur Tim Hortons (consulté le )
  8. Burger King signs deal to buy Canada's Tim Hortons, Reuters, 26 août 2014
  9. Burger King in talks to buy Canada's Tim Hortons, Soyoung Kim et Euan Rocha, Reuters, 25 août 2014
  10. « C’est l’temps de Déroule le rebord pour gagner MD chez Tim Hortons ! », sur Tim Hortons, Tim Hortons, (consulté le ).
  11. « Quand la bouffe fait «pop» », sur Le Devoir (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier