Ouvrir le menu principal

Coachella Valley Music and Arts Festival
Coachella Festival
Image illustrative de l’article Coachella Festival

Genre rock
musique électronique
hip-hop
Lieu Indio Drapeau des États-Unis
Coordonnées 33° 43′ 14″ nord, 116° 12′ 56″ ouest
Période fin avril
Date de création 1999
Site web www.coachella.com

Le Coachella Valley Music and Arts Festival (Festival de musique et d'arts de la vallée de Coachella), plus communément appelé Festival de Coachella ou Coachella, est un événement initié par le groupe de musique Pearl Jam[1],[2] et organisé, depuis 1999, par Paul Tollett et sa société Goldenvoice[1], filiale d'AEG Live, puissant promoteur de concerts, propriété de l'homme d'affaires conservateur Philip Anschutz[3]. Le festival se déroule chaque année pendant six jours, deux fois trois jours[2], généralement les troisième et quatrième week-ends d'avril, à Indio, près de Los Angeles, en Californie.

Il est considéré comme l'un des plus grands festivals annuels aux États-Unis[4] et dans le monde. C'est à la fois un évènement musical, artistique, mondain, médiatique. Et florissant sur le plan financier : en 2013, la seule vente des billets a rapporté 47 millions de dollars[1]. En 2017, elle a permis d’engranger 84 millions[5].

Sommaire

Concept et évolutionModifier

Le festival occupe une surface de 32 hectares sur les terrains de l'Empire Polo Club. Depuis 2012, les artistes se produisent deux fois chaque année au festival, à une semaine d'intervalle[6] pour que plus de festivaliers puissent assister, dans de bonnes conditions, aux spectacles.

Il promeut à la fois le rock alternatif, le hip-hop et la musique électronique. Les artistes s'y produisent sur six scènes différentes : Coachella Stage, Outdoor Theatre, Gobi Tent, Mojave Tent, Yuma Tent depuis 2013[7] et Sahara Tent, dédiée à la musique électronique et régulièrement élargie. Il accueille également de grandes installations d'art contemporain et des espaces consacrés à la vidéo.

Depuis dix ans, le magazine Rolling Stone tient Coachella pour le meilleur festival du monde. Il reste aussi l'un des événements de musique électronique les plus appréciés avec Tomorrowland, l'Ultra ou l'EDC[8].

Au fil des ans, ce festival est devenu également un évènement mondain, les espacess VIP occupent environ un quart de l'immense surface du festival[9]. Les organisateurs, experts en communication, se démènent pour y faire venir les personnalités les plus en vogue. Des photos et des vidéos, dans des espaces aménagés montrent des vedettes qui côtoient les festivaliers[10],[11],[12], Kendall Jenner et Gigi Hadid[10]. En 2014, le New York Daily News révèle que certaines stars sont payées pour s'y montrer[13],[14]. 20 000 dollars pour Lea Michele, par exemple, pour y venir habillée en Lacoste[1].

Au fil du temps, la programmation devient plus grand public[1] : David Guetta, Madonna, Beyoncé, Ariana Grande, etc. En 2010, le festival devient plus cher, avec uniquement des pass pour trois jours[1], rendant Coachella une affaire de plus en plus lucrative : en 2013, par exemple, les 158 000 billets se sont vendus en 20 minutes et 47 millions des dollars sont rentrés instantanément dans les caisses bien avant le premier jour de concerts. Six ans plus tard, ce chiffre a presque été multiplié par deux. Le nombre de places est passé de 25 000 en 1999 à 200 000 sur deux semaines en 2018[2].

En 2017, Toots and the Maytals sont devenus le deuxième groupe de reggae à jouer au festival de Coachella, après Chronixx en 2016[15],[16],[17]. En 2018, l'américaine Beyoncé est la première noire à être tête d'affiche. En 2019, c'est au tour d'Ariana Grande, 25 ans seulement mais N°1 dans les charts et sur Instagram[18],[19].

Impact culturelModifier

 
La Sahara Tent, dans laquelle est principalement jouée de la musique électronique

Le succès rapide de Coachella relance aux États-Unis les festivals de musique sédentaires, entraînant d'autres manifestations du même type avec plusieurs scènes, camping, attractions et installations artistiques. Certaines d'entre elles – Lollapalooza (organisé également par Paul Tollett) à Chicago ou Bonnaroo Music Festival dans le Tennessee.

D'après un classement réalisé en 2015 par Viagogo, Coachella est le deuxième festival musical du monde, derrière Tomorrowland près d'Anvers en Belgique[20]. Pour Billbord, « la programmation présente toujours le meilleur de l'année pour le reste de l'année. »[21]

Le festival de Coachella est devenu célèbre pour la variété des tenues portées par les participants, qui incluent principalement des combinaisons de couleurs et de matières éclectiques ainsi que l'emprunt d'éléments traditionnels de cultures minoritaires aux États-Unis[22].

Ce dernier aspect suscite des critiques de la part de certains[Qui ?] qui y voient une « appropriation culturelle », qu'ils jugent néfaste. Ils s'offusquent notamment des coiffures et des peintures corporelles d'inspiration amérindienne[23], ainsi que des éléments afro-américains et asiatiques[24] arborés par certains festivaliers. Certaines tenues traditionnelles risquant d’être assimilées à des déguisements dans la culture populaire.

Impact économiqueModifier

En 2012, le Coachella rapporte 254,4 millions de dollars à la région du festival d'après une étude réalisée cette année-là[25], dont 89,2 millions de dollars dépensés par les festivaliers à Indio et 1,4 millions de dollars de taxes[20].

À partir de 2012, Goldenvoice organise un autre festival, Stagecoach, appelé le « cousin country de Coachella »[26]. Il connait une croissance rapide, dès sa première édition il vend 55 000 places[27]. En 2016, les deux festivals ont un impact global estimé à 704,75 millions de dollars[28] dont 106 millions de dollars pour les commerces d'Indio[29] et environ 3,18 millions de dollars de taxes sur les billets des deux festivals[29].

Le succès de Coachella conduit, en 2016, Goldenvoice à financer un autre festival, le Desert Trip, situé également à l'Empire Polo Club. Cet événement unique, qualifié par les organisateurs de « concert du siècle » a accueilli des artistes plus âgés (72 ans de moyenne d'âge) comme les Rolling Stones, Paul McCartney et Bob Dylan[30].

Il existe un autre festival important à proximité de la vallée de Coachella, le Comic-con, à San Diego. Il a lieu tous les ans en juillet et rassemble 130 000 amateurs de BD (chiffre 2010). Il génère également de substantielles retombées financières pour la région.

ProgrammationsModifier

Lien externeModifier

RéférencesModifier

(en) Cet article est très partiellement issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Coachella Valley Music and Arts Festival »

  1. a b c d e et f « Comment Coachella est-il devenu un monstre de la musique indé mondiale ? », sur Greenroom,
  2. a b et c « Tout ce qu’il faut savoir sur : Coachella », sur Guettapen,
  3. Who Is Philip Anschutz, Controversial Owner of Coachella Parent Company?, Billboard
  4. « Coachella 2016 : le festival des célébrités », Madame Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 2 mai 2017)
  5. Jean-François Arnaud, « Live Nation s'est mis au diapason », Challenges, no 533,‎ , p. 58 (ISSN 0751-4417)
  6. « Le festival Coachella durera deux fois plus longtemps. », (consulté le 16 avril 2017)
  7. (en) « New Yuma Tent earns rave reviews at Coachella festival. », (consulté le 16 avril 2017)
  8. « Electrobeach confirme son ambition », DJ Magazine, Lyon, no 10,‎ , p. 10 (ISSN 2271-006X)
  9. Sébastien Catroux, « Festival de Coachella : le nouveau Woodstock », Gala, no 1194,‎ , p. 42 à 43 (ISSN 1243-6070)
  10. a et b « Coachella 2019 : Kendall Jenner, Gigi Hadid au rendez-vous et un gros incendie », sur PurePeople,
  11. « Kristen Stewart and Sara Dinkin Had a Big PDA Moment at Coachella », sur elle.com (US),
  12. « Nabilla, Barbie enceinte très décolletée à Coachella : la future maman s'éclate », sur PurePeople,
  13. « Coachella: les stars seraient payées pour se rendre au Festival », sur express.fr,
  14. « Coachella, cette méga-fiesta », sur 20minutes.fr
  15. Hopkinson, Ashley. Chronixx brings roots reggae to Coachella. The Desert Sun. 24 April 2016. <https://www.usatoday.com/story/life/entertainment/music/coachella/2016/04/24/chronixx-brings-roots-reggae-coachella/83450350/> Consulté le 5 mai 2017.
  16. Miller, Jeff. Coachella Day 3: Toots and the Maytals, Sofi Tukker, Skepta & More Midday Highlights. Billboard. 16 April 2017. <http://www.billboard.com/articles/columns/music-festivals/7760520/coachella-2017-day-3-toots-and-the-maytals-sofi-tukker-skepta> Consulté le 5 mai 2017.
  17. Toots for Coachella fest. Jamaica Observer. 8 January 2017. <http://www.jamaicaobserver.com/entertainment/Toots-for-Coachella-fest_85633> Consulté le 5 mai 2017.
  18. « Coachella : le show d'Ariana Grande au festival impressionne. "... Ariana Grande est devenue, à la sortie de son dernier disque, la première artiste à occuper les trois premières places [...] dans le très sélect classement Billboard 100..." », (consulté le 15 avril 2019)
  19. « Ariana Grande Est La Nouvelle Reine D’Instagram : Quelle Est Sa Stratégie ? », sur forbes.fr,
  20. a et b Xochitl Peña, « Ticket site: Coachella No. 2 most popular music fest », The Desert Sun, Gannett Company, (consulté le 10 février 2015)
  21. Jonathan Ringen, « Coachella's Career-Making Magic: It Takes Artists From Cool to A-List », Billboard.com, Billboard-Hollywood Reporter Media Group, (consulté le 3 avril 2015)
  22. Michelle Persad, « The Most ‘Coachella’ Outfits At Coachella 2015 », The Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  23. « WTF Coachella?! You’re a One Stop Cultural Appropriation Festival! » (consulté le 18 avril 2017)
  24. Dave Urbanski, « Teen Vogue writer blasts music fest attendees’ ‘overtly racist’ cultural appropriation » (consulté le 18 avril 2017)
  25. Kyle McGovern, « Desert Windfall: Coachella Pulled in $254 Million for California Region in 2012 », Spin, SpinMedia, (consulté le 10 février 2015)
  26. « Stagecoach », sur California dream big
  27. Randy Lewis, « Stagecoach succeeds by promoting from within », Los Angeles Times, (consulté le 27 janvier 2015)
  28. Fielding Buck, « COACHELLA: Coachella, Stagecoach have $700 million global impact », The Press-Enterprise, (consulté le 22 mars 2016)
  29. a et b Anna Rumer, « Coachella festival, Stagecoach generate $704M in 2016 », The Desert Sun, Gannett Company, (consulté le 9 avril 2016)
  30. August Brown, « 'Old-chella'? Whatever. The all-star lineup at Desert Trip proves you can still rock over 70 », Los Angeles Times, (consulté le 14 avril 2017)