Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Paparazzi

photographe de la vie des célébrités
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne une profession de la photographie. Pour les autres significations, voir Paparazzi (homonymie).
Ron Galella, le plus connu des paparazzis américains des années soixante (ici en 2010).
Ron Gallella en 1988. Il est équipé de 2 reflex avec des objectifs de 50 mm et un flash.
Exemple de photo que pourrait prendre un paparazzi.

Les paparazzis sont des photographes de presse qui ont pour domaine de prédilection la vie privée des célébrités pour la presse people : en France, Closer, Gala, Paris Match, Voici, etc.

Leur objectif est de faire des photos indiscrètes de peoples (des paparazzades) qui soient des scoops publiés à la une.

Sommaire

Origine du motModifier

Le mot provient du film de Federico Fellini La dolce vita (1960) dans lequel le héros, Marcello, interprété par Marcello Mastroianni, est souvent accompagné d'un jeune photographe du nom de Coriolano Paparazzo. « Paparazzi » est le pluriel de paparazzo en italien.

Évolution du métierModifier

En France, les lois de protection de la vie privée promulguées sous la présidence de Georges Pompidou en 1972 permettent aux avocats de suspendre la parution d'un journal par simple référé, si la personne prise en photo en a connaissance. Cela a conduit les photographes français à développer des techniques pour prendre des photos discrètement et loin. Ces lois sont uniques au monde ; aux États-Unis, une personnalité qui s'en prend à un photographe peut se retrouver au tribunal. Les années 1990-2000 ont beaucoup participé à changer le métier, notamment avec l'apparition de publications comme Voici, Public et Closer, rompant avec la connivence des années Paris Match, puis des sites Internet et des smartphones permettant à n'importe qui de publier des photographies de stars, contribuant à faire chuter le prix des clichés[1].

Paparazzis célébresModifier

Le centre Pompidou-Metz a organisé en 2014 une exposition sur les paparazzis. Parmi eux, sept français : Daniel Angeli, Francis Apesteguy, Michel Giniès, André Gordeaux, Xavier Martin, Bruno Mouron, Pascal Rostain, Patrick Siccoli.

Signalons aussi, par exemple : James Andanson ; Sébastien Valiela, qui a fait plus de cinquante couvertures de Paris Match et dont les photos de l'assaut de l'hyper cacher de Vincennes ont fait plus de cent quarante couvertures dans le monde entier ; Jean Pigozzi

Ailleurs qu'en France, les italiens Tazio Secchiaroli, dont le personnage a inspiré Fellini pour sa Dolce vita ; Rino Barillari, « Le Roi des Paparazzi ».

Aux États-Unis, qui ont une autre conception de ce qu'est un paparazzi : Ron Galella. Et, historiquement, avant lui : Weegee.

Par ordre alphabétiqueModifier

On trouvera ci-dessous, regroupés, les photographes de célébrités, les photographes paparazzis et les photographes people les plus connus :

Matériel et techniquesModifier

 
Les téléobjectifs ont l'avantage de permettre de faire des gros plans tout en restant éloigné.

Du 6x6 équipé d'un flash au super téléobjectifModifier

Les photographes paparazzis sont de nos jours équipés de reflex numériques.

Planque et déguisementModifier

Les paparazzis rivalisent généralement d'astuces et d'audace pour parvenir à obtenir quelques clichés d'une personnalité. Ils utilisent des boîtiers photographiques haut de gamme associés aux super-téléobjectifs (pouvant aller jusqu'à 1 200 mm de focale). Ce matériel leur permet de prendre des photos de bonne qualité à grande distance.

Certains sont équipés de deux boîtiers afin d'éviter la perte de temps lors des changements d'objectifs, temps qui peut parfois s'avérer capital dans certaines situations.

Outre l'aspect matériel, les paparazzi cherchent la discrétion afin de ne pas éveiller des doutes, des suspicions qui mettraient les personnes photographiées dans une attitude non-naturelle. Pour y parvenir, les photographes peuvent se cacher, suivre leur cible à distance, établir une planque dans un véhicule ou se camoufler en extérieur.

Le renseignementModifier

Un aspect fondamental de cette profession est le renseignement dont une des sources est un bon carnet d'adresse.

Paparazzades célèbresModifier

Réaction des personnes photographiéesModifier

 
Mickey Hargitay corrige le « roi des paparazzi » Rino Barillari tandis qu'une femme le frappe avec son sac à main Via Veneto en 1963.

Les personnes photographiées sont surtout des personnalités connues. Ces personnes sont maintenant habituées à voir des photos d'elles-mêmes dans les médias. Mais, surtout lorsqu'il s'agit de photos compromettantes, elles peuvent mal réagir et porter plainte pour, notamment, atteinte à leur vie privée.

Fausses paparazzadesModifier

 
Statue (aujourd'hui disparue) de l'enseigne de la pizzeria Paparazzi à Bratislava en Slovaquie.

Les fausses paparazzades sont des photographies ou des reportages complets de peoples faits avec leur accord ou même arrangés avec eux ou leur conseil en communication et donnant l'impression — en particulier par l'emploi d'un téléobjectif — d'être des photos volées. Donnons comme exemple le reportage de Paris Match sur Emmanuel Macron, « Exclusif : Emmanuel et Brigitte Macron, vacances en amoureux avant l'offensive » (n° 3509, 10 août 2016) avec une double page les montrant croisant un nudiste.

BibliographieModifier

Années 1990

  • Gilles Lhote, Voleurs d’images. Les dessous des scoops. Michel Lafon, 1995.

Années 2010

  • Clément Chéroux, Paparazzi ! Photographes, stars et artistes, Flammarion, 2014.
  • Bénédicte Supplis et Zoé Weller, « L’art et les paparazzi », dans : Photo, n° 526, juillet-août 2016, pp. 75-83.

ExpositionsModifier

  • Pigozzi et les paparazzis, Fondation Helmut Newton, Berlin, 2012.
  • Paparrazzis !, Centre Pompidou, Metz, 2015.
  • Paparazzi, Photo House, Bruxelles, Belgique, 2016.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Charles Jaigu, « Tant qu'il y aura des paparazzis », Le Figaro Magazine, semaine du 18 août 2017, pages 36-48.

Sur les autres projets Wikimedia :