Jean-Paul Rouve

acteur et réalisateur français
Jean-Paul Rouve
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean-Paul Rouve au festival de Cannes 2016.
Naissance (55 ans)
Dunkerque (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Réalisateur
Films notables Nos jours heureux
Podium
Les Tuche (série de films)
Sans arme, ni haine, ni violence
RRRrrrr!!!
Séries notables Julie Lescaut
La Cape et l'Épée

Jean-Paul Rouve, né le à Dunkerque, est un acteur et réalisateur français.

Il est révélé au grand public dans la troupe comique des Robins des Bois durant les années 1990.

Il s'impose durant les années 2000 comme un second rôle récurrent du cinéma français, dans des genres différents. Ainsi, il remporte le César du meilleur espoir masculin en 2003 pour sa performance dans le drame historique Monsieur Batignole, de Gérard Jugnot, puis est nommé pour le César du meilleur acteur dans un second rôle en 2005 pour son incarnation d'un sosie de Michel Polnareff dans la comédie Podium, de Yann Moix. En 2006, il joue un directeur de colonie de vacances dans la comédie Nos jours heureux, d'Éric Toledano et Olivier Nakache, avant d'incarner Louis Gassion dans le film biographique La Môme (2007), d'Olivier Dahan.

Durant les années 2010, il s'impose surtout dans le rôle de Jeff Tuche, dans la série de comédies à succès Les Tuche mise en scène par Olivier Baroux. Il poursuit également une carrière de réalisateur de films à sensibilité plus dramatique, avec Quand je serai petit (2012), Les Souvenirs (2014) et Lola et ses frères (2018).

BiographieModifier

JeunesseModifier

Fils unique, Jean-Paul Rouve grandit à Dunkerque, et s'initie au théâtre durant sa scolarité. Il suit des cours au centre dramatique national du Nord-Pas de Calais et fonde une troupe de théâtre amateur. Après son baccalauréat, il part à Lille afin d'étudier les sciences de l'information et de la communication. En 1989, grâce à l'une de ses amies, Emmanuelle Lepoutre, il assiste à un cours donné par Isabelle Nanty dans une école de théâtre, le cours Florent, et décide de rester à Paris afin d'étudier la comédie. Il vit en effectuant de petits boulots[1],[2].

CarrièreModifier

Débuts télévisuels et révélation sur Canal + (années 1990)Modifier

En tournée dans le Nord avec une troupe de théâtre, il est remarqué par le réalisateur belge Pierre Joassin, ce qui lui permet d'apparaître dans un téléfilm. Il décroche ensuite le rôle du brigadier Éric Léveil dans le feuilleton télévisé Julie Lescaut[1],[2].

Rouve fonde la troupe des Robins des Bois avec Marina Foïs, Maurice Barthélémy et Pierre-François Martin-Laval, jeunes acteurs rencontrés au cours Florent, bientôt rejoints par Élise Larnicol et Pascal Vincent. En 1997, la troupe joue Robin des Bois d'à peu près Alexandre Dumas dans une grange à Fontainebleau. L'intervention de Dominique Farrugia, qui assiste à leur spectacle, leur permet de monter la pièce au théâtre de la Gaîté-Montparnasse, puis au Splendid. Elle totalise 300 représentations. La troupe participe ensuite à La Grosse Émission sur la chaîne Comédie !, créée à l'initiative de Farrugia[1].

Seconds rôles au cinéma (années 2000)Modifier

 
L'acteur/réalisateur au festival de Cannes 2008.

En 1998, Rouve se produit dans un registre différent dans Karnaval, film d'auteur réalisé par Thomas Vincent[3]. Au cinéma, il tient des seconds rôles. Il interprète notamment l'avocat dans Tanguy d'Étienne Chatiliez et le collabo Pierre-Jean Lamour dans Monsieur Batignole, rôle pour lequel il obtient le César du meilleur espoir masculin en 2003[1].

Le succès de ces interprétations l'entraîne vers des rôles plus importants comme dans Un petit jeu sans conséquence (où il retrouve Marina Foïs, sa comparse des Robins des Bois), Podium avec Benoît Poelvoorde, Bunker Paradise de Stefan Liberski. Il tourne dans deux films réalisés par Éric Toledano et Olivier Nakache, Je préfère qu'on reste amis..., où il partage l'affiche avec Gérard Depardieu, et surtout Nos jours heureux, comédie à succès de l'été 2006, qui le propulse chef d'une bande composée notamment de Marilou Berry, Omar Sy et Joséphine de Meaux. Il interprète ensuite Louis Gassion, le père d'Édith Piaf, dans un film biographique retraçant sa vie : La Môme réalisé par Olivier Dahan.

Il tente de confirmer comme tête d'affiche en 2007 avec la comédie Ce soir je dors chez toi, d'Olivier Baroux, mais le film n'a pas le succès escompté. Il continue donc surtout à défendre des seconds rôles, comme dans La Jeune Fille et les Loups de Gilles Legrand.

Il passe à la réalisation en 2008 avec Sans arme, ni haine, ni violence, un film biographique consacré à Albert Spaggiari[3],[4], qui lui permet de se confier de nouveau un premier rôle, mais le film reçoit un accueil mitigé. Autres essais de premiers rôles en 2011, avec la comédie policière Poupoupidou puis le polar Légitime défense, écrit et réalisé par Pierre Lacan.

Réalisateur et succès public (années 2010)Modifier

Finalement, durant les années 2010, c'est avec une franchise de comédies populaires qu'il parvient à s'imposer comme une valeur sûre : en incarnant Jeff Tuche dans Les Tuche, Les Tuche 2 et Les Tuche 3, de 2011 à 2017, sous la direction d'Olivier Baroux, il atteint les sommets du box-office français[5]. Parallèlement, comme réalisateur, il creuse une veine plus intimiste et sensible avec les comédies dramatiques Quand je serai petit (2012), Les Souvenirs (2014) et Lola et ses frères (2018), ces deux derniers étant co-écrits avec le romancier à succès David Foenkinos.

En février 2017, il est président du jury du 24e Festival de Gérardmer, succédant à Claude Lelouch.

En juillet 2019, il est président du jury du 5e Festival du film de Pauillac[6], succédant à Eric Altmayer.

Il apparaît également dans les films tels que Donne-moi des ailes (2019) et Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part (2019).

Années 2020Modifier

Début 2020, on apprend que Jean-Paul Rouve incarnera le personnage principal du roman Soumission écrit par Michel Houellebecq et qui sera adapté au cinéma au cours de l'année et réalisé par Guillaume Nicloux[7]. Jean-Paul Rouve va donc interpréter le rôle d'un universitaire d'abord apolitique qui épouse ensuite les idées du nouveau président de la république élu en 2022 et appartenant au parti de "La fraternité musulmane"[8],[9].

En 2021, l'acteur césarisé est notamment apparu dans Les Fantasmes, comédie romantique de David et Stéphane Foenkinos et a joué les papas sévères dans Le Trésor du Petit Nicolas. Le 8 décembre, il retrouvera par ailleurs le rôle de Jeff Tuche dans le quatrième opus de la franchise à succès Les Tuche 4, coécrite et réalisée par Olivier Baroux[10].

Vie privéeModifier

Jean-Paul Rouve a vécu plusieurs années avec la romancière Bénédicte Martin ; en 2007 le couple a eu un fils, Clotaire[11]. En 2019, il fait participer son fils au tournage de l'émission Burger Quiz sur TMC.

FilmographieModifier

ActeurModifier

CinémaModifier

Courts métragesModifier

TélévisionModifier

ClipsModifier

PublicitésModifier

  • Spot de prévention pour le port du préservatif
  • 1998 : Publicité pour les biscuits Tuc

DoublageModifier

FilmsModifier
Films d'animationModifier
TéléfilmModifier

RéalisateurModifier

ThéâtreModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Année Récompenses Travail nommé Film
2004 NRJ Ciné Awards Meilleurs look Podium
Buddy-movie (duo d'acteur)
2005 César Meilleur acteur dans un second rôle
2006 Prix RAIMU Comédien Nos jours heureux
2007 NRJ Ciné Awards Meilleur baisé
2008 RéActeurs - Festival du Film des Acteurs-Réalisateurs Films Sans arme, ni haine, ni violence
Film d'ouverture
2012 Champs-Elysées Film Festival Avant-premières françaises Quand je serai petit
Festival du film francophone de Tübingen - Stuttgart Prix d'aide à la distribution
In French with English subtitles - New York Films sélectionnés
2018 Festival du Film Francophone d'Angoulême Film d'ouverture Lola et ses frères

Source : Allociné[13]

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Thierry Chèze, « Portrait : Jean-Paul Rouve », Studio magazine,
  2. a et b Philippe Lagouche, « Jean-Paul Rouve, acteur tout en douceur », La Voix du Nord,
  3. a et b « Jean-Paul Rouve, acteur et scénariste français », Evene.fr
  4. Jean-Pierre Lacomme, « Spaggiari, la grande évasion », Le Journal du dimanche,
  5. Mathieu Champalaune et Suzanne Dureau, « Box office : le triomphe des Tuches », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. « Festival du film de Pauillac : Jean-Paul Rouve sera le président du jury », sur SudOuest.fr (consulté le ).
  7. « "Soumission" de Houellebecq sera finalement adapté au cinéma », sur RTL.fr (consulté le )
  8. « "Soumission" de Houellebecq adapté au cinéma par Guillaume Nicloux : Jean-Paul Rouve dans le rôle principal », sur Franceinfo, (consulté le )
  9. « "Soumission" : Jean-Paul Rouve sera le personnage principal du film adapté du livre de Michel Houellebecq », sur ozap.com (consulté le )
  10. « EXCLU. Jean-Paul Rouve sera Gabriel Matzneff : ce rôle très trouble qu'il s'apprête à endosser », sur https://www.closermag.fr/,
  11. Prisma Média, « Jean-Paul Rouve : qui est son ex Bénédicte, la mère de son fils Clotaire ? - Gala », sur Gala.fr (consulté le )
  12. « Jean-Paul Rouve », sur Académie des César (consulté le ).
  13. AlloCine, « Prix et nominations de Jean-Paul Rouve », sur AlloCiné (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :