Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre

film français
Astérix et Obélix :
Mission Cléopâtre
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film.

Réalisation Alain Chabat
Scénario Alain Chabat
Musique Philippe Chany
Acteurs principaux
Sociétés de production Canal+
CNC
Chez Wam
La Petite Reine
Renn Productions
TF1 Films Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Comédie de péplum
Durée 107 minutes
Sortie 2002

Série Astérix et Obélix

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre est un film franco-allemand réalisé par Alain Chabat et sorti en 2002. Il s'agit d'une adaptation de la bande dessinée Astérix et Cléopâtre (1963) de René Goscinny et Albert Uderzo.

Il est le deuxième film de la saga Astérix et Obélix sur grand écran et à ce jour celui qui rencontre le plus de succès en France, avec plus de 14 millions d'entrées, ce qui le place au 4e rang des films français au box-office national et au premier rang des films de l'année 2002. Il est considéré comme un film culte et est l'une des comédies les plus connues en France.

SynopsisModifier

Cléopâtre, la reine d'Égypte, décide, pour prouver à Jules César la grandeur de la civilisation égyptienne, de construire un palais en plein désert en l'espace de trois mois. Pour cela, elle fait appel à l'architecte Numérobis. Ce choix déplaît fortement à l'architecte royal, Amonbofis, jaloux de n'avoir pas été désigné pour mener à bien le projet. Numérobis, inquiet du délai extrêmement court dont il dispose, décide de se rendre en Gaule pour demander de l'aide à un vieil ami, le druide gaulois Panoramix, détenteur du secret de la potion magique, ainsi qu'à ses amis, Astérix et Obélix. Les trois Gaulois accompagnent Numérobis à Alexandrie où ils devront déjouer les manigances d'Amonbofis et des Romains, car si Numérobis ne termine pas à temps la construction du palais, il sera jeté aux crocodiles sacrés.

Fiche techniqueModifier

  France et   Belgique :
Québec :

DistributionModifier


Production et réalisationModifier

GenèseModifier

Après le succès critique et commercial du film Didier, qui avait valu le César de la meilleure première œuvre à Alain Chabat en 1998, le producteur Claude Berri l'encourage à tourner un prochain film, en lui indiquant notamment qu'il possède les droits d'adaptations de la bande dessinée Astérix[2]. Il avait produit Astérix et Obélix contre César, la première adaptation en prise de vues réelle d'Astérix pour le cinéma, qui fut un succès commercial, le film le plus vu dans les salles de cinéma en France durant l'année 1999, avec près de neuf millions de spectateurs.

Ravi par la proposition, Chabat se lance dans la recherche d'un album à adapter, en écartant d'emblée Astérix et Cléopâtre, qui serait trop difficile à tourner et nécessiterait de trop gros moyens[2]. Il s'oriente alors vers Astérix gladiateur, Le Combat des chefs ou encore Astérix légionnaire[2]. Claude Berri, lui, pense directement à Astérix et Cléopâtre comme base d'une adaptation, jugeant qu'avec ses costumes et ses décors somptueux l'album est le « plus cinématographique » d'Astérix, Goscinny et Uderzo l'ayant imaginé après avoir vu au cinéma le Cléopâtre de Joseph L. Mankiewicz[2],[3]. Malgré l'énorme budget qu'un tel projet devra coûter, il est décidé à lancer cette adaptation et convainc Chabat, lui déclarant : « le sphinx, les Romains, les pyramides, Cléopâtreetc. Ce sera un spectacle génial à filer aux spectateurs ! »[2].

Bande originaleModifier

La musique originale du film est composée par Philippe Chany, ami d'Alain Chabat depuis le lycée et compositeur des musiques originales des émissions des Nuls, telles que Objectif : Nul, TVN 595, ABCD Nuls et Nulle part ailleurs ainsi que des bandes originales des films La Cité de la peur et Didier. Par ailleurs, appréciant l'idée que « l’acteur principal du film interprète une chanson sur la bande originale du film, à l'instar de Will Smith dans Men in Black ou Wild Wild West », Alain Chabat propose à Jamel Debbouze de chanter un titre pour le générique[3]. Pour ce faire, ils demandent au rappeur américain Snoop Dogg de réaliser une collaboration. Ce dernier accepte, sous l'incitation de ses enfants, fans d'Astérix[3]. Il interprète donc aux côtés de Jamel la chanson Mission Cleopatra (en), qui constitue le générique de fin du film[3].

« Jamel est parti enregistrer pendant dix jours à Los Angeles. Le courant est très bien passé entre eux. Snoop aurait même déclaré à propos de Jamel : « he’s my brother ! ». J’avais donné des directives concernant les paroles : la chanson devait parler d’amour et de paix. »

— Alain Chabat, 2002[3].

Chansons présentes dans le film :

AccueilModifier

Accueil critiqueModifier

Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre
Score cumulé
SiteNote
Rotten Tomatoes86 %[4]
Allociné [5]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Aden 
Cine Libre 
Ciné Livre 
L'Express 
Le Figaro 
Les Inrockuptibles 
Libération 
Radio Nova 
Première 
Studio Magazine 
TéléCinéObs 
Télérama 
Urbuz 
Zurban 
Le Monde 
Chronic'art 

Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, le film récolte 86 % d'opinions favorables pour 7 critiques[4].

En France, le site Allociné propose une note moyenne de 3,85 à partir de l'interprétation de critiques provenant de 16 titres de presse[5]. La note de 4,1/5 lui a été attribuée par les spectateurs.

Box-officeModifier

Avec un total de 14 559 509 entrées en France[6], ce film se place l'année de sa sortie en seconde position des films de nationalité française au box-office français, derrière La Grande Vadrouille, mais devant Les Visiteurs. Il est dépassé en 2008 par Bienvenue chez les Ch'tis puis en 2012 par Intouchables, occupant depuis lors la quatrième position des films de nationalité française au box-office français et la neuvième position du box-office français. En Europe, le film a enregistré 21 525 941 entrées.

Pays Box-office (entrées) Date de sortie Distributeur Source
  France 14 565 506 Pathé Distribution [7]
  Allemagne 1 621 762 07 [8]
  Belgique 793 389 Alternative Films [9]
  Suisse 497 008 Pathé Films AG [10]
  Luxembourg 39 000 2006 [11]
  Union européenne 21 567 233 [12]
  Québec 651 582 2002-2003 Christals Films/Pathé Distribution [13]
  États-Unis 451 762 2006 [14]
  Total hors France 10 200 000 [15]
  Total 24 800 000

Le film est également un succès lors de ses rediffusions à la télévision[16].

Diffusions télévisées et audience
Date Chaîne Téléspectateurs Part d'audience
TF1 8,9 millions[17] 35,5 %[18]
TF1 8,16 millions 31,3 %[19]
TF1 6,4 millions 25,6 %[20]
TF1 6 millions 25,1 %[21]
TF1 5,7 millions 24,3 %[22].
TF1 6,45 millions 25,4 %[23].

DistinctionsModifier

RécompenseModifier

NominationsModifier

Autour du filmModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en)Astérix & Obélix: Mission Cléopâtre (2002) - Full Cast & Crew, sur imdb.com, consulté le 28 octobre 2017
  2. a b c d et e [vidéo] La leçon de cinéma d'Alain Chabat - ARTE Cinema sur YouTube, Cinémathèque française de Paris, 7 octobre 2017.
  3. a b c d et e « Interview d'Alain Chabat », sur Écran Noir, (consulté le ).
  4. a et b (en) « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2002) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le )
  5. a et b « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre - critiques presse », sur Allociné (consulté le ).
  6. Astérix et Obélix: Mission Cléopatre, sur jpbox-office.com, consulté le 28 octobre 2017
  7. Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre (FR), sur coe.int, consulté le 28 octobre 2017
  8. (de)Top 100 Deutschland 2002, sur insidekino.de, consulté le 28 octobre 2017
  9. Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre (FR), sur coe.int, consulté le 28 octobre 2017
  10. Asterix & obelix mission cleopatre, sur procinema.ch
  11. Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre (FR), sur coe.int, consulté le 28 octobre 2017
  12. Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre (FR), sur coe.int, consulté le 28 octobre 2017
  13. Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre (FR), sur coe.int, consulté le 28 octobre 2017
  14. Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre (FR), sur coe.int, consulté le 28 octobre 2017
  15. Top 20 des films français à l'étranger - semaine du 6 au 12 avril 2012, sur unifrance.org, consulté le 28 octobre 2017
  16. A.H., « "Astérix et Obélix" : grandeur et décadence au cinéma », sur europe1.fr, (consulté le ).
  17. « TF1 a battu Faites entrer l’accusé avec Astérix et Cléopâtre », sur voici.fr, (consulté le ).
  18. Romain, « Audiences 17/02 : 9 millions devant Astérix, mission Cléôpatre », sur leblogtvnews.com, (consulté le ).
  19. « Audiences TV : TF1 en tête avec Astérix et Obélix, bon score pour Les Choristes sur France 2 », sur premiere.fr, (consulté le ).
  20. « Audiences TV : Astérix et Obélix : mission Cléopâtre (TF1) écrase Iron Man 2 (France 2) », sur programme-television.org, (consulté le ).
  21. Laure-Hélène de Vriendt, « Audiences TV : "Astérix et Obélix" distance "Capitaine Marleau" », sur rtl.fr, .
  22. Carine Didier, « Audiences TV : «Astérix», potion magique de TF1 », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  23. Kevin Boucher, « Audiences : "Astérix" large leader devant "Meurtres au paradis" en hausse, Arte plus forte que France 3 », sur ozap.com, (consulté le ).
  24. European Film Awards 2002, sur imdb.com, consulté le 28 novembre 2017
  25. (en) « Description de Ouarzazate », TravBuddy.com (consulté le )
  26. « Interview - Edouard Baer », sur ecranlarge.com, (consulté le ).
  27. « Biathlon : quand Martin Fourcade se prend pour Édouard Baer dans «Mission Cléopâtre» », sur Le Parisien, (consulté le ).
  28. (de) « Asterix & Obelix: Mission Kleopatra Blu-ray », sur bluray-disc.de (consulté le )

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Saga Astérix et ObélixModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier