Ouvrir le menu principal

Olivier Nakache

réalisateur et scénariste français

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Olivier Nakache naît le à Suresnes d'un père directeur informatique et d'une mère assistante comptable[2], tous deux juifs d'Algérie. Il est le frère de Géraldine Nakache.

Débuts de réalisateur (années 1990)Modifier

Son parcours demeure indissociable de celui de Éric Toledano. Très vite les deux hommes se lient d'amitié et tournent ensemble des courts-métrages de nature fantaisistes.

En 1995, ils mettent en scène leur premier court-métrage, Le Jour et la Nuit, récit d'un médecin de nuit amoureux, avec Zinedine Soualem et Julie Mauduech.

Quatre ans plus tard, ils récidivent avec Les petits souliers, chronique de jeunes Pères Noël d'un soir, qui réunit la jeune garde des humoristes français : Jamel Debbouze, Gad Elmaleh, Atmen Kelif, Roschdy Zem et Gilbert Melki, Ce film obtient le prix du Jury au Festival du court-métrage d'humour de Meudon et lancent les deux cinéastes.

En 2002, ils signent un autre court-métrage Ces Jours Heureux.

Scénariste/réalisateur de comédies populaires (années 2000)Modifier

Fort de ces expériences, ils passent au long-métrage en 2005 en écrivant et réalisant Je préfère qu'on reste amis avec Gérard Depardieu et Jean-Paul Rouve. Le film disparaît des salles au bout de deux semaines, avec 200 887 entrées.

Les réalisateurs enchaînent cependant avec un autre projet, plus personnel car basé sur leurs propres souvenirs d'animateurs de colonies de vacances, Nos jours heureux. Il s'agit d'une adaptation de leur court-métrage Ces jours heureux (2001), avec Lorant Deutsch dans le rôle d'un animateur de colo dépassé. Pour ce passage au long, c'est Jean-Paul Rouve qui récupère le rôle. Autour de l'acteur, jouent notamment Marilou Berry, Omar Sy (déjà présent dans le court-métrage), mais aussi Jean Benguigui. Cette comédie populaire est un joli succès de l'été 2006, avec 1 400 062 entrées.

Parallèlement, les deux comparses filment quelques volets de l'émission Samedi soir en direct (2003) sur Canal Plus, avant d'apparaître dans le téléfilm Mer belle à agitée de Pascal Chaumeil (2006).

Ils sortent en 2009 leur troisième long, un nouveau film choral : Tellement proches raconte l'histoire d'une famille de classe populaire de la banlieue parisienne haute en couleurs. Les acteurs, Vincent Elbaz, Isabelle Carré, François-Xavier Demaison, Audrey Dana retrouvent Omar Sy, Jean Benguigui et la révélation Joséphine de Meaux.

En 2011, ils passent à un registre plus mélancolique avec Intouchables, l'adaptation d'une histoire vraie. Le film est l'un des plus gros succès de l'histoire du cinéma français, faisant 19,44 millions d'entrées et devenant le film français le plus vu à l'étranger depuis 1994, où il remporte plusieurs récompenses[3]. Le film fait surtout de l'acteur fétiche de Toledano et Nakache, Omar Sy une star, s'imposant face à un acteur déjà confirmé et récompensé, François Cluzet.

Confirmation (années 2010)Modifier

 
Avec son compère Éric Toledano.

En 2014, ils confirment dans un registre dramatique avec Samba, cette fois l'adaptation d'un roman, Samba pour la France, de Delphine Coulin. Les deux réalisateurs viennent présenter leur film en avant-première à Meudon en septembre, la ville qui leur a donné leur chance.

Nouveau gros succès, avec 4 947 818 spectateurs en Europe[4].

Les réalisateurs attendent 2017 pour dévoiler leur sixième long, Le sens de la fête, avec Jean-Pierre Bacri dans le rôle principal. Les réalisateurs entourent l'acteur de Jean-Paul Rouve et Gilles Lellouche, mais également des jeunes valeurs montantes de l'humour : Eye Haïdara, Vincent Macaigne, Alban Ivanov, William Lebghil et Jackee Toto.

Leur documentaire-portrait Cinéma par Toledano et Nakache[5] sorti en 2018 parle de leurs influences de cinéma et revient sur les étapes importantes de leur parcours.

FilmographieModifier

Réalisateur et scénariste, en collaboration avec Éric ToledanoModifier

Courts métragesModifier

Longs métragesModifier

Série téléviséeModifier

DocumentaireModifier

ActeurModifier

Box-officeModifier

Les données ci-dessous proviennent de l'European Audiovisual Observatory.

Film Budget Année de sortie Box-office Europe
Je préfère qu'on reste amis... 5.3M€[7] 2005 368 315[8]
Nos jours heureux 6.33M€[9] 2006 1 608 797[10]
Tellement proches 7.78M€[11] 2009 851 086[12]
Intouchables 9.61M€[13] 2011 43 852 311[14]
Samba 15.38M€[15] 2014 4 947 818[16]
Le Sens de la fête 14.85M[17] 2017

Prix et nominationsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « GERALDINE NAKACHE », sur AlianceFR.com (consulté le 10 mars 2016)
  2. « Ce qu'on sait (ou pas) sur Géraldine Nakache », sur LExpress.fr (consulté le 10 mars 2016)
  3. Intouchables, film français le plus vu dans le monde depuis 1994…, Vincy, Écran Noir, 10 septembre 2012, consulté le 10 mars 2015.
  4. « LUMIERE : Film: Samba », sur lumiere.obs.coe.int (consulté le 26 janvier 2017)
  5. Cinéma par ... Toledano et Nakache [1] sur mycanal.fr consulté le 04/12/2018.
  6. http://www.programme-tv.net/news/series-tv/117322-les-realisateurs-d-intouchables-travaillent-sur-une-serie-tele/
  7. « Je préfère qu'on reste amis... : Film: Je préfère qu'on reste amis... » (consulté le 26 janvier 2017)
  8. « Je préfère qu'on reste amis... : Film: Je préfère qu'on reste amis... » (consulté le 26 janvier 2017)
  9. « Nos jours heureux : Film: Nos jours heureux » (consulté le 26 janvier 2017)
  10. « Nos jours heureux : Film: Nos jours heureux » (consulté le 26 janvier 2017)
  11. « Tellement proches : Film: Tellement proches » (consulté le 26 janvier 2017)
  12. « Tellement proches : Film: Tellement proches » (consulté le 26 janvier 2017)
  13. « Intouchables : Film: Intouchables » (consulté le 26 janvier 2017)
  14. « Intouchables : Film: Intouchables » (consulté le 26 janvier 2017)
  15. « Samba : Film: Samba » (consulté le 26 janvier 2017)
  16. « Samba : Film: Samba » (consulté le 26 janvier 2017)
  17. [xls] Liste de films agréés sur le site du CNC (onglet 2016, case E100).

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.