Ouvrir le menu principal

Saison 2018 de l'équipe cycliste Canyon-SRAM Racing

saison 2018 de l'équipe cycliste Canyon-SRAM Racing
Canyon-SRAM Racing 2018
Généralités
Code UCI
CSRVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Équipe cycliste professionnelle féminine, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
13Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Nombre de victoires
18Voir et modifier les données sur Wikidata
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
4e

La Saison 2018 de l'équipe Canyon-SRAM Racing est la dix-septième de la formation si on considère que la structure remonte à la T-Mobile de 2002. Katarzyna Niewiadoma, mais aussi Alice Barnes et Lisa Klein, ainsi que Christa Riffel et Tanja Erath rejoignent l'équipe tandis que Lisa Brennauer, Barbara Guarischi et Mieke Kröger la quittent.

La leader, Katarzyna Niewiadoma termine deuxième des Strade Bianche, puis remporte le Trofeo Alfredo Binda en solitaire. Elle ne réussit néanmoins pas sa campagne des Ardennaises. Elle est septième du Tour d'Italie. En fin de saison, elle gagne le Tour de l'Ardèche. Alexis Ryan franchit un pallier en début de saison. Elle est deuxième du Circuit Het Nieuwsblad, gagne le Drentse 8 puis finit deuxième du Tour de Drenthe. Elena Cecchini est souvent à l'attaque durant la saison. Elle se classe quatrième à Vårgårda puis à Plouay. Elle est cinquième du Tour de Thuringe. Elle devient également championne d'Italie du contre-la-montre. Hannah Barnes gagne la course de préparation Setmana Ciclista Valenciana. Elle devient ensuite championne de Grande-Bretagne du contre-la-montre devant sa sœur Alice. Elle conclut la saison par une deuxième place au Tour du Guangxi. Alena Amialiusik réalise le doublé aux championnats de Biélorussie. Sur le plan collectif, la saison est marquée par la victoire inattendue lors des championnats du monde de contre-la-montre par équipes. Katarzyna Niewiadoma est huitième du classement World Tour et neuvième du classement UCI. L'équipe est quatrième des deux classements.

Sommaire

Préparation de la saisonModifier

Partenaires et matériel de l'équipeModifier

 
Camion de l'équipe à l'Amstel Gold Race
 
Vélo de l'équipe

La société allemande Lauke Pro Radsport GmbH dirigée par Ronny Lauke gère l'équipe.

Le partenaire principal de l'équipe est la marque de cycles Canyon. Le groupe équipant les vélos est fourni par SRAM. La marque Rapha fournit l'habillement.

Arrivées et départsModifier

L'équipe effectue un recrutement ambitieux. La grimpeuse polonaise Katarzyna Niewiadoma, troisième du classement World Tour et vainqueur du Women's Tour est la principale recrue. La jeune Britannique Alice Barnes, véritable révélation de l'année 2017 avec trois top dix sur des épreuves World Tour, rejoint sa sœur Hannah. La championne d'Allemagne Lisa Klein, bonne sprinteuse et spécialiste des prologues, est aussi un renfort important. La néo-professionnelle allemande Christa Riffel, déjà stagiaire dans l'équipe l'année précédente, signe également[1]. Comme l'année précédente, une coureuse est recrutée par l'intermédiaire d'un concourt : le « Zwift Academy rider ». L'ancienne triathlète Allemande Tanja Erath remporte cette compétition[2].

Le principal départ est celui de Lisa Brennauer, l'ancienne championne du monde du contre-la-montre, étant jusqu'alors leader de l'équipe. Une autre spécialiste du contre-la-montre en la personne de Mieke Kröger quitte également l'équipe. Ces départs révèlent que le contre-la-montre par équipes, discipline dans laquelle la formation excellait, n'est plus la priorité. Enfin, la sprinteuse italienne Barbara Guarischi rejoint l'équipe Virtu.

Arrivées Équipe 2017
  Alice Barnes Drops
  Tanja Erath Néo-professionnelle
  Lisa Klein Cervélo Bigla
  Katarzyna Niewiadoma WM3
  Christa Riffel Néo-professionnelle
Départs Équipe 2018
  Lisa Brennauer Wiggle High5
  Barbara Guarischi Virtu
  Mieke Kröger Virtu

EffectifsModifier

 
Équipe aux championnats du monde du contre-la-montre par équipes (de gauche à droite : Trixi Worrack, Anela Amialiusik, Elena Cecchini, Alice Barnes, Lisa Klein et Hannah Barnes)
 Effectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Alena Amialiusik6 février 1989  BiélorussieAstana BePink Womens (2014)
Alice Barnes17 juillet 1995  Royaume-UniDrops (2017)
Hannah Barnes4 mai 1993  Royaume-UniUnitedHealthcare (2015)
Elena Cecchini25 mai 1992  ItalieLotto Soudal Ladies (2015)
Tiffany Cromwell6 juillet 1988  AustralieOrica-AIS (2013)
Tanja Erath7 octobre 1989  Allemagne
Pauline Ferrand-Prévot10 février 1992  FranceRabo Liv Women (2016)
Lisa Klein 15 juillet 1996  AllemagneCervélo Bigla (2017)
Katarzyna Niewiadoma29 septembre 1994  PologneWM3 (2017)
Christa Riffel30 juillet 1998  Allemagne
Alexis Ryan18 septembre 1994  États-UnisUnitedHealthcare (2015)
Leah Thorvilson9 janvier 1979  États-Unis
Trixi Worrack28 septembre 1981  AllemagneAA Drink-Leontien.nl Cycling Team (2011)

EncadrementModifier

Ronny Lauke est à la directeur général et directeur sportif de l'équipe, poste qu'il occupe depuis 2008. Beth Duryea est directrice sportive adjointe tout comme Barry Austin[3].

Déroulement de la saisonModifier

FévrierModifier

Fin février, à la Setmana Ciclista Valenciana, sur la première étape, l'équipe se montre très active avec Tanja Erath, Katarzyna Niewiadoma et Pauline Ferrand-Prévot tour à tour à l'avant. L'étape se conclut par un sprint où Hannah Barnes s'impose[4],[5]. Elle est le lendemain devancée par Marta Bastianelli[6],[7]. Cette dernière profite de la troisième étape et des bonifications du sprint pour s'emparer de la tête du classement général. Sur la dernière étape, neuf coureuses s'échappent au bout de neuf kilomètres sur la première difficulté. Parmi elles, Hannah Barnes, Katarzyna Niewiadoma et Pauline Ferrand-Prévot, mais sans Marta Bastianelli. L'Anglaise prend les bonifications sur les deux premiers sprints intermédiaires. Malgré les difficultés de l'étape, elle se finit par un sprint où Hannah Barnes se montre la plus véloce. Elle remporte par la même occasion le classement général[8]. Au même moment, au Circuit Het Nieuwsblad, Elena Cecchini fait partie de l'échappée. Finalement, elles sont vingt-cinq athlètes à l'avant au pied du Bosberg. Au sprint, Alexis Ryan n'est devancée que par Christina Siggaard[9],[10].

MarsModifier

Aux Strade Bianche, sur le plus long secteur pavé, l'équipe Boels Dolmans se place en tête. Alena Amialiusik accélère et est suivie par Chantal Blaak et Ellen van Dijk. Leur avance monte à quarante secondes à trente-quatre kilomètres de l'arrivée. Elles sont finalement revues par le reste du peloton dans le secteur pavé numéro six. Elles sont alors environ vingt-cinq en tête. Dans le septième secteur, dit colle Pinzuto, Elena Cecchini attaque la première mais ne creuse pas l'écart. Ensuite, Katarzyna Niewiadoma et Elisa Longo Borghini passent à l'offensive. Anna van der Breggen réagit immédiatement. Sur la fin de ce secteur, les deux dernières comptent environ vingt secondes d'avance sur le peloton. Derrière, dans le dernier secteur, Katarzyna Niewiadoma sort seule du groupe de huit poursuivantes. Elle revient sur Elisa Longo Borghini et la distance dans l'ascension finale. Elle est donc pour la troisième année consécutive deuxième[11],[12]. Au Drentse 8, la course se conclut au sprint. Alexis Ryan y est la plus rapide devant Jolien D'Hoore et Chloe Hosking[13],[14]. Au Tour de Drenthe, au sprint, Tiffany Cromwell fait le poisson pilote et lance le sprint avec Amy Pieters et Alexis Ryan dans sa roue. La Néerlandaise produit son effort dès le panneau 350 m. Alexis Ryan la remonte, mais Amy Pieters parvient, en pistarde, à la maintenir à sa hauteur jusqu'au bout[15],[16].

Lors du Trofeo Alfredo Binda, au sommet de l'avant dernier passage de la côte d'Orino, Alena Amialiusik, et deux autres coureuses attaquent. Elles restent en tête un tour, quand Megan Guarnier et Malgorzata Jasinska réalisent la jonction. Les quatre athlètes coopèrent bien et entame le dernier tour avec une minute d'avance. Au pied de la dernière ascension de Casale, l'avance est de trente secondes. Dans celle-ci, les favorites Katarzyna Niewiadoma, Elisa Longo Borghini et Chantal Blaak accélèrent et reviennent immédiatement sur la tête de course. Le groupe de tête se reforme néanmoins avec douze unités. Tout doit se décider dans la dernière ascension d'Orino. Dans celle-ci, Pauline Ferrand-Prévot et Alena Amialiusik attaquent. Finalement, Katarzyna Niewiadoma réussit à distancer ses adversaires. La Polonaise remporte donc la course[17],[18]. Aux Trois Jours de La Panne, Lisa Klein fait partie de la bonne échappée mais se fait reprendre dans les derniers kilomètres[19],[20]. Elle confirme sa bonne forme du dimanche en finissant troisième du sprint à Gand-Wevelgem[21],[22].

AvrilModifier

 
Au départ du Tour des Flandres

Au Tour des Flandres, Lisa Klein est victime de la chute massive à l'entrée de Grammont.Dans le mur, Katarzyna Niewiadoma est bien placée. Dans le Kanarieberg, la Boels Dolmans imprime un rythme élevé. Elena Cecchini attaque et est suivie par Amalie Dideriksen. On ne les laisse cependant pas partir. Un peloton encore groupé se présente donc au Kruisberg. L'Italienne reproduit son effort et provoque une sélection. Elle est relayée par Amy Pieters. Elles sont alors onze favorites à l'avant dont Pauline Ferrand-Prévot et Katarzyna Niewiadoma. Juste après, à vingt-cinq kilomètres de l'arrivée, Katarzyna Niewiadoma lance une escarmouche, mais c'est Anna van der Breggen qui part. La Polonaise regrettera par la suite de ne pas avoir poursuivi son effort. Elle attaque dans le Paterberg avec Annemiek van Vleuten et Ashleigh Moolman, mais la Boels Dolmans ne laisse pas partir. Elle est finalement neuvième[23],[24].

À l'Amstel Gold Race, le passage du Keutenberg au kilomètre cinquante-quatre provoque une sélection. Un groupe de huit coureuses se forme à son sommet et le reste du peloton est divisé en deux. Alexis Ryan y est présente. Ce groupe a vingt-cinq secondes d'avance lors du premier passage sur la ligne d'arrivée. Un ralentissement permet au peloton de se regrouper. L'avantage de l'échappée monte alors à deux minutes trente. Dans l'avant-dernière montée du Cauberg, Chantal Blaak accélère et n'est suivie que par Alexis Ryan puis par Amanda Spratt. Derrière, Brand, Cordon et Markus allient leurs forces et reviennent sur la tête. Tout se joue finalement dans la dernière montée du Cauberg. Alexis Ryan est quelque peu décrochée cette fois et se classe cinquième[25],[26]. À la Flèche wallonne, lors du premier passage sur côte de Cherave, Pauline Ferrant-Prévot attaque. Elle est suivie par Megan Guarnier, Janneke Ensing et Amanda Spratt. Elles passent ensemble le mur de Huy et comptent quarante-cinq secondes d'avance au kilomètre quatre-vingt-quatorze. Les équipes non-représentées à l'avant réagissent. Dans la côte de Cherave l'écart descend à vingt secondes. Le groupe d'échappée aborde néanmoins en tête le mur de Huy, mais y sont reprises. La meilleure de l'équipe est Katarzyna Niewiadoma qui se trouve à une décevante vingt-et-unième place[27],[28]. À Liège-Bastogne-Liège, dans la côte de la Redoute, la formation Canyon-SRAM est à la manœuvre. Alena Amialiusik est la première à produire un effort. Elle atteint la première le sommet de la montée. Pauline Ferrand-Prévot sort immédiatement après. Elle compte une avance allant jusqu'à quarante secondes, mais est reprise. Dans le final, l'équipe se fait plus discrète. Pauline Ferrand-Prévot est finalement septième[29].

Au Festival Elsy Jacobs, Lisa Klein s'impose sur le prologue[30]. Sur la première étape, Alexis Ryan se classe deuxième du sprint[31]. Elle est quatrième le lendemain et conclut l'épreuve à la troisième place[32],[33].

MaiModifier

 
Pauline Ferrand-Prévot et Katarzyna Niewiadoma dans la côte de la Redoute lors de Liège-Bastogne-Liège

Au Tour de Yorkshire, Alice Barnes est troisième du sprint de la première étape[34],[35]. Sur la deuxième étape, tout se décide dans la montée finale. Alena Amialiusik est deuxième derrière Megan Guarnier. Au classement général, elle prend la troisième place[36],[37].

Sur le Tour de Californie, Alexis Ryan est quatrième du sprint de la première étape[38],[39]. Sur l'étape reine, dans l'ascension du Daggett Pass à dix kilomètres de l'arrivée, Katarzyna Niewiadoma fait partie du groupe de tête. Elle ne suit pas Katie Hall et Tayler Wiles. Elle est finalement troisième à une minute des deux Américaines. Sur l'ultime étape en critérium, Alexis Ryan est deuxième derrière Arlenis Sierra. Au classement général, Katarzyna Niewiadoma est troisième[40],[41]. Au même moment, à l'Emakumeen Euskal Bira, Elena Cecchini est cinquième de la première étape.

Au Tour de Thuringe, les premières étapes se concluent au sprint. Elena Cecchini est quatrième de la première étape, puis s'impose sur la deuxième. Elle est ensuite troisième de la quatrième étape après avoir fait partie avec Alice Barnes du groupe de tête en milieu de parcours. Le lendemain, sur l'étape autour de l'Hanka-Berg, Coryn Rivera, la maillot jaune, attaque dès les premiers kilomètres. Elle est accompagnée par Trixi Worrack. Avant le troisième passage sur l'Hanka-Berg, Pernille Mathiesen part en éclaireuse. Dans la montée, c'est Coryn Rivera qui passe à l'offensive, seulement suivie par Trixi Worrack. À vingt kilomètres de l'arrivée, l'écart est moins d'une minute. Elles sont finalement reprise au pied de l'ultime ascension[42],[43]. Sur la sixième étape, Alice Barnes est dans l'échappée matinale. Elle est reprise à mi-étape. Dans le final, après d'autres tentatives, Alice Barnes trouve la faille à six kilomètres de l'arrivée. Elle s'impose seule, tandis qu'Elena Cecchini règle le peloton[44],[45]. Sur le contre-la-montre final, Trixi Worrack se classe quatrième et Elena Cecchini sixième. Au classement général, cette dernière est cinquième.

JuinModifier

 
Katarzyna Niewiadoma anime le Women's Tour

Au The Women's Tour, Katarzyna Niewiadoma est à l'attaque dans les côtes sur la deuxième étape. Pauline Ferrand-Prévot est sixième de l'étape, où la tête du peloton arrive légèrement détâchée[46],[47],[48]. L'équipe continue avec une tactique offensive sur les étapes suivantes avec Katarzyna Niewiadoma et Alena Amialiusik notamment mais n'est pas couronnée de succès. Pauline Ferrand-Prévot est neuvième du classement général final.

Sur les championnats nationaux, Hannah Barnes remporte le titre en contre-la-montre devant sa sœur. Alena Amialiusik réalise le doublé en Biélorussie.

JuilletModifier

Au Tour d'Italie, la formation Canyon-SRAM est cinquième du contre-la-montre par équipes inaugural vingt-six secondes derrière la formation Sunweb[49],[50]. Alexis Ryan est sixième du sprint de la deuxième étape, puis troisième sur la troisième étape. Durant la cinquième étape, Elena Cecchini fait partie de l'échappée, mais est reprise[51],[52]. Lors de la première arrivée au sommet, Katarzyna Niewiadoma fait partie du groupe des favorites arrivant une trentaine de secondes derrière Amanda Spratt[53],[54]. Elle est septième du contre-la-montre en côte[55],[56]. Sur l'étape du Zoncolan, elle est onzième[57],[58]. Le lendemain, elle passe la dernière côte avec les favorites et prend la deuxième place du sprint du groupe derrière Annemiek van Vleuten. Elle est septième du classement général final[57],[58]. À La course by Le Tour de France, elle prend la sixième place[59].

 
Podium des championnats d'Europe de cross-country

Au BeNe Ladies Tour, Lisa Klein est cinquième du prologue et Trixi Worrack sixième. Sur le contre-la-montre de la deuxième étape secteur b, Trixi Worrack s'impose devant sa coéquipière pour une seconde. Cette dernière remonte à la troisième place du classement général deux secondes derrière Marianne Vos. Sur la dernière étape, Lisa Klein gagne une place grâce aux sprints intermédiaires. Elle est également meilleure jeune[60],[61]. À la RideLondon-Classique, Alice Barnes se classe neuvième du sprint[62].

AoûtModifier

Début août, Pauline Ferrand-Prévot se classe deuxième du championnat d'Europe de cross-country derrière Jolanda Neff[63]. Aux championnats d'Europe du contre-la-montre, Trixi Worrack est troisième. Sur la course en ligne, en début de course Lisa Klein fait partie de l'échappée. À trente kilomètre de l'arrivée, Chantal Blaak, Elena Cecchini et Alice Barnes sortent du peloton. La poursuite est menée par les équipes de France et d'Allemagne. À vingt-et-un kilomètres de l'arrivée, les trois coureuses sont reprises. Elena Cecchini est quatrième du sprint remporté par sa compatriote Marta Bastianelli[64].

La formation est quatrième du contre-la-montre par équipes de l'Open de Suède Vårgårda plus d'une minute trente derrière la Boels Dolmans. Sur la course en ligne, Alice Barnes attaque durant la course mais sans succès. Au sprint, Elena Cecchini prend la quatrième place[65]. Sur le contre-la-montre par équipes du Tour de Norvège, Canyon-SRAM est une nouvelle fois quatrième, une minute onze derrière la formation Sunweb. Sur la course par étapes du même nom, Katarzyna Niewiadoma attaque dans la difficulté de la première étape, mais le peloton ne la laisse pas partir[66]. Le lendemain, sur un sprint en côte, elle lance de loin mais se fait remonter par Marianne Vos et Emilia Fahlin[67]. Katarzyna Niewiadoma termine cinquième du classement général.

Au Grand Prix de Plouay, une accélération de Tiffany Cromwell au kilomètre quatre-vingt-huit provoque une sélection dans le peloton. L'équipe Mitchelton-Scott part à sa poursuite. Alexis Ryan est l'auteur de l'attaque suivante, trois kilomètres plus loin. Tout se joue dans la dernier ascension de Ty Marrec. Katarzyna Niewiadoma sort flanquée d'Elisa Longo Borghini. Rejointes, elles sont quinze au sommet. Au sprint, Elena Cecchini finit quatrième[68].

Au Boels Ladies Tour, Lisa Klein est septième du prologue. Le lendemain, la formation ne suit pas les attaques d'Anna van der Breggen et Annemiek van Vleuten. Au sprint, Elena Cecchini finit troisième de l'étape[69]. Sur la troisième étape, Hannah Barnes fait partie de l'échappée. Sur les deux étapes suivantes, c'est Elena Cecchini qui tente sa chance. Le succès n'est cependant pas au rendez-vous. Lors de l'ultime contre-la-montre, Lisa Klein est sixième. Au classement général final, Elena Cecchini est dixième.

SeptembreModifier

 
L'équipe en route pour le titre mondial
 
Podium du championnat du monde du contre-la-montre par équipes

L'équipe participe au Tour de l'Ardèche. Alexis Ryan remporte au sprint la première étape[70],[71],[72]. Elle est ensuite deuxième au sprint de la deuxième étape derrière Arlenis Sierra[73],[74],[71]. Sur la troisième étape, la sélection des États-Unis est à la manœuvre. Katarzyna Niewiadoma reste attentive et se classe deuxième de l'étape derrière Ruth Winder. Elle occupe alors la même place au classement général[75],[76],[77]. Lors de l'arrivée au sommet du mont Serein, elle se classe quatrième quarante secondes derrière Eider Merino. La Polonaise reste deuxième du classement général, huit secondes derrière Mavi Garcia. Sur la cinquième étape, les favorites se détachent en fin d'étape. Tout se joue dans le denier kilomètre, Katarzyna Niewiadoma s'impose devant Mavi Garcia[78],[79]. Le lendemain, dans une descente proche de l'arrivée, Katarzyna Niewiadoma accélère avec Katie Hall alors que Mavi Garcia chute. Ruth Winder part ensuite, suivie de Katarzyna Niewiadoma. L'Américaine passe la ligne en première, mais la Polonaise endosse le maillot rose[80],[81]. La dernière étape est gérée par l'équipe et Katarzyna Niewiadoma remporte le classement final. Elle est également meilleure grimpeuse.

Les championnats du monde débutent par le contre-la-montre par équipes. Canyon-SRAM, qui a fini quatrième à Vårgårda et en Norvège dans la discipline, ne fait pas partie des équipes favorites. Au premier passage intermédiaire, l'équipe a dix secondes de retard sur Wiggle-High5. Cette dernière formation perd des éléments, alors que Canyon-SRAM reste au complet jusqu'à l'arrivée. Canyon-SRAM s'impose avec vingt-et-une secondes d'avance sur Boels Dolmans[82],[83],[84]. Sur le contre-la-montre individuel, Trixi Worrack se classe quinzième. Sur la course en ligne, Katarzyna Niewiadoma finit douzième[85],[86],[87].

OctobreModifier

Début octobre, Elena Cecchini devient championne d'Italie du contre-la-montre. À la fin du mois, au Tour du Guangxi, Hannah Barnes est deuxième du sprint massif, derrière Arlenis Sierra[88].

VictoiresModifier

Sur routeModifier

 Victoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
22 fév.1e étape de la Semaine cycliste valencienne  Espagne2.2  Hannah Barnes
25 fév.4e étape de la Semaine cycliste valencienne  Espagne2.2  Hannah Barnes
25 fév.Classement général, Semaine cycliste valencienne  Espagne2.2  Hannah Barnes
9 marsDrentse 8  Pays-Bas1.2  Alexis Ryan
18 marsTrofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio  Italie1.WWT  Katarzyna Niewiadoma
27 avr.Prologue du Grand Prix Elsy Jacobs  Luxembourg2.1  Lisa Klein
29 mai2e étape du Tour de Thuringe  Allemagne2.1  Elena Cecchini
2 juin6e étape du Tour de Thuringe  Allemagne2.1  Alice Barnes
28 juinChampionnat de Grande-Bretagne du contre-la-montre  Royaume-UniCN  Hannah Barnes
29 juinChampionnat de Biélorussie du contre-la-montre  BiélorussieCN  Alena Amialiusik
30 juinChampionnat de Biélorussie sur route  BiélorussieCN  Alena Amialiusik
30 juinJeux méditerranéens contre-la-montre  Espagne  Elena Cecchini
21 juill.2eb étape, BeNe Ladies Tour  Belgique2.1  Trixi Worrack
13 sept.1e étape du Tour de l'Ardèche  France2.1  Alexis Ryan
16 sept.5e étape du Tour de l'Ardèche  France2.1  Katarzyna Niewiadoma
18 sept.Classement général, Tour de l'Ardèche  France2.1  Katarzyna Niewiadoma
23 sept.Championnat du monde du contre-la-montre par équipes  AutricheCDM  Canyon-SRAM Racing
4 oct.Championnat d'Italie du contre-la-montre  ItalieCN  Elena Cecchini

Sur pisteModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur
22 décembre Championnat d'Allemagne de l'omnium   Allemagne 9CN   Lisa Klein

Résultats sur les courses majeuresModifier

World TourModifier

Article détaillé : UCI World Tour féminin 2018.
Résultats dans les épreuves du World Tour
Date # Course Pays Meilleure classée Classement
3 mars 1 Strade Bianche   Italie   Katarzyna Niewiadoma 2e
11 mars 2 Tour de Drenthe   Pays-Bas   Alexis Ryan 2e
18 mars 3 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio   Italie   Katarzyna Niewiadoma Vainqueur
22 mars 4 Trois Jours de la Panne   Belgique   Tiffany Cromwell 9e
25 mars 5 Gand-Wevelgem   Belgique   Lisa Klein 3e
1er avril 6 Tour des Flandres   Belgique   Katarzyna Niewiadoma 9e
15 avril 7 Amstel Gold Race   Pays-Bas   Alexis Ryan 5e
18 avril 8 Flèche wallonne   Belgique   Katarzyna Niewiadoma 21e
22 avril 9 Liège-Bastogne-Liège   Belgique   Pauline Ferrand-Prévot 7e
26-28 avril 10 Tour de l'île de Chongming   Chine - -
10-13 mai 11 Tour de Californie   États-Unis   Katarzyna Niewiadoma 3e
19-22 mai 12 Emakumeen XXXI. Bira   Espagne   Elena Cecchini 23e
13-17 juin 13 The Women's Tour   Grande-Bretagne   Pauline Ferrand-Prévot 9e
6-15 juillet 14 Tour d'Italie   Italie   Katarzyna Niewiadoma 7e
17 juillet 15 La course by Le Tour de France   France   Katarzyna Niewiadoma 6e
28 juillet 16 RideLondon-Classique   Grande-Bretagne   Alice Barnes 9e
10 août 17 Open de Suède Vårgårda TTT   Suède Canyon-SRAM 4e
12 août 18 Open de Suède Vårgårda   Suède   Elena Cecchini 4e
16 août 19 Tour de Norvège TTT   Norvège Canyon-SRAM 4e
17-19 août 20 Tour de Norvège   Norvège   Katarzyna Niewiadoma 5e
25 août 21 Grand Prix de Plouay   France   Elena Cecchini 4e
28 août-2 septembre 22 Boels Rental Ladies Tour   Pays-Bas   Elena Cecchini 10e
10 septembre 23 La Madrid Challenge by La Vuelta   Espagne - -
21 octobre 24 Tour du Guangxi   Chine   Hannah Barnes 2e

Katarzyna Niewiadoma est huitième du classement individuel. La formation est quatrième au classement par équipes.

Grand tourModifier

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement)   Katarzyna Niewiadoma (7e)
Accessits Aucun

Classement mondialModifier

 Classement UCI
CoureurPaysPoints
9eKatarzyna Niewiadoma   Pologne1131 pts
28eAlexis Ryan   États-Unis603 pts
32eElena Cecchini   Italie547 pts
38eLisa Klein   Allemagne483 pts
57eHannah Barnes   Royaume-Uni324 pts
58eAlena Amialiusik   Biélorussie323 pts
82eTrixi Worrack   Allemagne243 pts
96ePauline Ferrand-Prévot   France196 pts
115eAlice Barnes   Royaume-Uni157 pts
158eChrista Riffel   Allemagne101 pts
195eTiffany Cromwell   Australie77 pts
826eTanja Erath   Allemagne1 pt
827eLeah Thorvilson   États-Unis1 pt


Canyon-SRAM est quatrième du classement par équipes.

RéférencesModifier

  1. (en) « Canyon-SRAM confirm 2018 line-up and updated racing colours », sur cycling news (consulté le 16 décembre 2017)
  2. (en) « Zwift Academy winner Tanja Erath earns Canyon-SRAM contract », sur cycling news (consulté le 16 décembre 2017)
  3. « Teams », sur UCI (consulté le 17 mars 2017)
  4. « Semaine Valencienne — Cela promet pour la suite », sur vélo 101 (consulté le 24 février 2018)
  5. (en) « Barnes wins opening stage at Setmana Ciclista Valenciana », sur cycling news (consulté le 25 février 2018)
  6. « Semaine Valencienne — Bastianelli devant Barnes », sur vélo 101 (consulté le 25 février 2018)
  7. (en) « Bastinelli wins stage 2 in Valencia », sur cycling news (consulté le 25 février 2018)
  8. « Semaine Valencienne — Barnes et la Canyon-SRAM OK », sur vélo 101 (consulté le 25 février 2018)
  9. (en) « Siggaard wins Omloop Het Nieuwsblad Elite Women », sur cycling news (consulté le 25 février 2018)
  10. « Het Nieuwsblad — Et Siggaard a jailli », sur vélo 101 (consulté le 25 février 2018)
  11. « Strade Bianche — Van Der Breggen et les éléments », sur vélo 101 (consulté le 4 mars 2018)
  12. (en) « Anna van der Breggen wins Strade Bianche in heroic solo », sur cycling news (consulté le 4 mars 2018)
  13. « Circuit du Westerveld — Alexis Ryan la claque », sur vélo 101 (consulté le 10 mars 2018)
  14. (en) « Ryan wins Drentse Acht van Westerveld », sur cycling news (consulté le 10 mars 2018)
  15. « Tour de Drenthe — Amy Pieters en force », sur vélo 101 (consulté le 11 mars 2018)
  16. (en) « Pieters wins Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le 11 mars 2018)
  17. (en) « Niewiadoma solos to victory in rainy Trofeo Alfredo Binda », sur cycling news (consulté le 18 mars 2018)
  18. « Trofeo Binda — Niewiadoma l'aura méritée », sur vélo 101 (consulté le 18 mars 2018)
  19. « Driedaagse — Jolien D'Hoore enfin ou déjà », sur vélo 101 (consulté le 22 mars 2018)
  20. (en) « D'hoore wins Women's WorldTour race in De Panne », sur cycling news (consulté le 22 mars 2018)
  21. « Gand-Wevelgem — Bastianelli s'offre D'Hoore », sur vélo 101 (consulté le 27 mars 2018)
  22. (en) « Bastianelli: Gent-Wevelgem win is a reward for all my hard work », sur cycling news (consulté le 27 mars 2018)
  23. « Tour des Flandres — Van Der Breggen est seule », sur vélo 101 (consulté le 4 avril 2018)
  24. (en) « Van der Breggen storms to Tour of Flanders victory », sur cycling news (consulté le 5 avril 2018)
  25. « Amstel Gold Race Ladies — Blaak imperturbable », sur vélo 101 (consulté le 16 avril 2018)
  26. « Chantal Blaak wins women's Amstel Gold Race », sur cycling news (consulté le 16 avril 2018)
  27. « Flèche Wallonne — Mme Van Der Breggen de Huy », sur vélo 101 (consulté le 19 avril 2018)
  28. (en) « Van der Breggen wins La Fleche Wallonne Feminine », sur cycling news (consulté le 19 avril 2018)
  29. « Liège-Bastogne-Liège — Anna l'invincible », sur vélo 101 (consulté le 23 avril 2018)
  30. « Lisa Klein first », sur vélo 101 (consulté le 30 avril 2018)
  31. « Festival Elsy Jacobs — Majerus bis repetita », sur vélo 101 (consulté le 1er mai 2018)
  32. « Festival Elsy Jacobs — Paternoster déjà grande », sur vélo 101 (consulté le 1er mai 2018)
  33. (en) « Paternoster wins Festival Elsy Jacobs », sur cycling news (consulté le 6 mai 2018)
  34. « Tour de Yorshire — Wild en puissance », sur vélo 101 (consulté le 4 mai 2018)
  35. (en) « Women's Tour de Yorkshire: Wild wins stage 1 », sur cycling news (consulté le 6 mai 2018)
  36. « Tour de Yorshire — Happy birthday Megan », sur vélo 101 (consulté le 4 mai 2018)
  37. (en) « Megan Guarnier wins Women's Tour de Yorkshire », sur cycling news (consulté le 6 mai 2018)
  38. « Tour de Californie — Kendall Ryan va vite », sur vélo 101 (consulté le 21 mai 2018)
  39. (en) « Amgen Women's Race stage 1 – Race debrief », sur cycling news (consulté le 21 mai 2018)
  40. « Tour de Californie — Hall et Sierra au RDV », sur vélo 101 (consulté le 21 mai 2018)
  41. (en) « Amgen Women's Race: Hall takes overall victory », sur cycling news (consulté le 21 mai 2018)
  42. « Tour de Thuringe — Du panache et Slik », sur vélo 101 (consulté le 5 juin 2018)
  43. (en) « Slik claims stage 5 of Lotto Thüringen Ladies Tour », sur cycling news (consulté le 5 juin 2018)
  44. « Tour de Thuringe — Barnes et Brennauer OK », sur vélo 101 (consulté le 5 juin 2018)
  45. (en) « Lotto Thüringen Ladies Tour: Alice Barnes takes stage 6 win », sur cycling news (consulté le 5 juin 2018)
  46. « Women's Tour — Rivera devant Vos », sur vélo 101 (consulté le 16 juin 2018)
  47. (en) « Rivera: It all came down to the bike throw », sur cycling news (consulté le 16 juin 2018)
  48. (en) « 2018 UCI Women's WorldTour – OVO Energy Women's Tour stage 2 – Highlights », sur youtube (consulté le 17 juin 2018)
  49. « Giro Rosa — La Sunweb et la MTS en mode TGV », sur vélo 101 (consulté le 7 juillet 2018)
  50. (en) « Giro Rosa: Team Sunweb win opening team time trial », sur cycling news (consulté le 7 juillet 2018)
  51. « Giro Rosa — Encore la Sunweb via Winder », sur vélo 101 (consulté le 12 juillet 2018)
  52. (en) « Giro Rosa: Winder wins stage 5, takes pink jersey », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2018)
  53. « Giro Rosa — La MTS prend de l'altitude », sur vélo 101 (consulté le 12 juillet 2018)
  54. (en) « Giro Rosa: Spratt wins stage 6 atop Gerola Alta, takes overall lead », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2018)
  55. « Giro Rosa — La bombe Van Vleuten », sur vélo 101 (consulté le 12 juillet 2018)
  56. (en) « Giro Rosa: Van Vleuten wins stage 7 mountain time trial », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2018)
  57. a et b « Giro Rosa — Triomphe au Zoncolan », sur vélo 101 (consulté le 15 juillet 2018)
  58. a et b (en) « Giro Rosa stage 9 reactions: I really wanted this stage win, says Van Vleuten », sur cycling news (consulté le 15 juillet 2018)
  59. « La Course by Le Tour — L'incroyable duel ! », sur vélo 101 (consulté le 21 juillet 2018)
  60. « BeNe Ladies Tour — Vos tout en maîtrise », sur vélo 101 (consulté le 23 juillet 2018)
  61. (nl) « Vos hernieuwt eindzege, slotrit voor Bastianelli », sur Site officiel (consulté le 23 juillet 2018)
  62. (en) « Wild: RideLondon Classique was an important race for the team », sur cycling news (consulté le 12 septembre 2018)
  63. « Championnats d'Europe (VTT) : l'argent en cross-country pour Pauline Ferrand-Prevot », sur L'équipe (consulté le 13 septembre 2018)
  64. « Marta Bastianelli sacrée reine d'Europe », sur vélo 101 (consulté le 6 août 2018)
  65. « L'art du virage by Marianne Vos », sur vélo 101 (consulté le 14 août 2018)
  66. « Tour of Norway — Vos voltige », sur vélo 101 (consulté le 28 août 2018)
  67. « Tour of Norway — Powerful Marianne Vos », sur vélo 101 (consulté le 28 août 2018)
  68. « GP de Plouay — Pieters s'offre Vos », sur vélo 101 (consulté le 30 août 2018)
  69. « Boels Ladies Tour — Van Vleuten au panache », sur vélo 101 (consulté le 31 août 2018)
  70. « TCFIA — Alexis Ryan frappe la 1ère », sur vélo 101 (consulté le 14 septembre 2018)
  71. a et b « Résumé étape 1 et 2 du Jeudi 13 Septembre 2018 », sur Youtube (consulté le 22 septembre 2018)
  72. « Etabli après la 1ère Etape : ST MARCEL D'ARDECHE - BEAUCHASTEL », sur Site officiel (consulté le 22 septembre 2018)
  73. « TCFIA — Arlenis Sierra répond », sur vélo 101 (consulté le 14 septembre 2018)
  74. « Etabli après la 2ème Etape : SAINT FORTUNAT SUR EYRIEUX - CRUAS », sur Site officiel (consulté le 22 septembre 2018)
  75. « TCFIA — Les USA déjà », sur vélo 101 (consulté le 22 septembre 2018)
  76. « Résumé étape 3 du Vendredi 14 Septembre 2018 », sur Youtube (consulté le 22 septembre 2018)
  77. « Etabli après la 3ème Etape : ST SAUVEUR DE MONTAGUT - VILLENEUVE DE BERG », sur Site officiel (consulté le 22 septembre 2018)
  78. « Etabli après la 5ème Etape : GRANDRIEU - MONT LOZèRE STATION DE LA PLEINE NATU », sur Site officiel (consulté le 22 septembre 2018)
  79. « Résumé étape 5 du Samedi 16 Septembre 2018 - Grandrieu / Bleymard Mont Lozère », sur Youtube (consulté le 22 septembre 2018)
  80. « Etabli après la 6ème Etape : SAVASSE - MONTBOUCHER SUR JABRON », sur Site officiel (consulté le 23 septembre 2018)
  81. « Résumé étape 6 du Lundi 17 Septembre 2018 - Savasse - Montboucher sur Jabron », sur Youtube (consulté le 23 septembre 2018)
  82. « La Canyon SRAM titrée à Innsbrück », sur vélo 101 (consulté le 22 octobre 2018)
  83. (en) « Live report », sur cycling news (consulté le 22 octobre 2018)
  84. (en) « World Championships: Canyon-SRAM win women's team time trial », sur cycling news (consulté le 22 octobre 2018)
  85. « Mondiaux Route Innsbruck — Anna Van der Breggen enfin sacrée », sur vélo 101 (consulté le 2 octobre 2018)
  86. (en) « Anna van der Breggen solos to world championship title », sur cycling news (consulté le 2 octobre 2018)
  87. (en) « Van der Breggen wins World Championship road race with staggering attack in Innsbruck », sur cycling weekly (consulté le 14 octobre 2018)
  88. (en) « Sierra wins women's Tour of Guangxi », sur cycling news (consulté le 1er novembre 2018)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :