Ouvrir le menu principal
Article général Pour un article plus général, voir Réseau autoroutier français.

En France, la plus grande partie du réseau autoroutier (environ 8 770 km) est concédée à des sociétés à capitaux privés ou publics.

Depuis plusieurs années, l'État se désengage progressivement de ces sociétés au moment où les autoroutes deviennent rentables :

Sommaire

Liste des sociétés concessionnairesModifier

Liste de sociétés d'autoroutes disposant d'un réseau supérieur à 1000 kilomètres en 2015, Source Arafer[5]
Nom Longueurs Emplois Chiffres d'affaires Dette
APRR 1 868 km 2 557 1 662 M€ 8 680 M€
Autoroutes du sud de la France 2 703 km 4 085 2 796 M€ 11 332 M€
Cofiroute 1 111 km 1 525 1 306 M€ 3 208 M€
Sanef 1 388 km 1 816 1 158 M€ 2 533 M€
Total : 7 070 km 9 983 9 400 M€ 29 120 M€


EiffageModifier

Eiffage : 2 082 km d'autoroute pour 2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2013[6].

VinciModifier

Vinci : 4 386 km d'autoroute pour 4,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2013[6]

AbertisModifier

Abertis : 1 175 km d'autoroute pour 1,6 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2013[6]

En 2017, Abertis prend le controle total de Sanef, en rachetant la participation de l'assureur CNP pour 238 millions de d'euros. En total, Abertis a payé prés de 2.1 milliards d'euros pour obtenir le contrôle de 100 % de Sanef[7].

AutresModifier

380 km d'autoroute pour 488 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2013[6]

Durée des concessions autoroutièresModifier

Durée des concessions autoroutières en France, Source Wikisara[8]
Nom Durée actuelle Fin actuelle
SMTPC (Tunnel Prado-Carénage) 32 ans
CCI Seine Estuaire (Pont de Normandie) 76 ans
Sanef 68 ans
Escota 75 ans
SAPN (A13) 70 ans
Cofiroute 64 ans
Cofiroute (Duplex A86) 87 ans
APRR 72 ans
Leonord (Nord du périphérique lyonnais) 20 ans
AREA 65 ans
ASF 75 ans
ASF (Tunnel de Puymorens) 43 ans
ATMB (A40) 79 ans
ATMB (Tunnel du Mont-Blanc) 91 ans
SFTRF (A43) 57 ans
SFTRF (Tunnel du Fréjus) 70 ans
Atlandes (A63) 40 ans
Société Prado-Sud 46 ans
Adelac (A41) 55 ans
Alicorne (A88) 55 ans
A'Liénor (A65) 60 ans
Alis (A28) 66 ans
ARCOS (A355) 54 ans
Arcour (A19) 54 ans
CEVM (Viaduc de Millau) 78 ans
ALBEA (A150) 55 ans

Notes et référencesModifier

  1. « Vinci est toujours intéressé par les ASF - Entreprises de BTP », lemoniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 15 novembre 2017)
  2. « RFI - Transports - Privatisation sans bruit des autoroutes françaises », sur www1.rfi.fr (consulté le 15 novembre 2017)
  3. « La rente "exceptionnelle" des sociétés d'autoroutes en cinq chiffres », LExpansion.com,‎ (lire en ligne, consulté le 15 novembre 2017)
  4. L'Usine Nouvelle, « Autoroutes : l'Etat choisit Vinci, Eiffage et Abertis - Economie », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne, consulté le 20 novembre 2017)
  5. « L’Arafer publie son premier rapport sur les comptes des concessionnaires d’autoroutes – Arafer », sur www.arafer.fr (consulté le 12 décembre 2016)
  6. a b c et d Yves Crozet, Le Monde du 24 février 2015, cahier éco et entreprise, p. 6-7
  7. « Abertis prend le contrôle total de Sanef », sur FIGARO, (consulté le 20 novembre 2017)
  8. « Sociétés concessionnaires d’autoroutes » (consulté le 12 décembre 2017)

Voir aussiModifier