Tunnel Prado-Carénage

axe de circulation souterrain de Marseille

L'actuel tunnel Prado-Carénage est un axe de circulation souterrain de Marseille long de 2 450 mètres, reliant les quartiers sud de la ville et l'autoroute Est, au centre-ville, et, au nord via le tunnel du Vieux Port, le tunnel de la Major et le tunnel Joliette l'autoroute du littoral. Il a été ouvert à la circulation en 1993. Ce tunnel réutilise un ancien tunnel ferroviaire et a été prolongé par le tunnel Louis-Rège.

Tunnel Prado-Carénage
Type Tunnel routier
Géographie
Pays France
Localité Marseille
Itinéraire Tunnel du Vieux-Port - A50
Traversée Centre-ville de Marseille
Coordonnées 43° 16′ 58″ nord, 5° 23′ 27″ est
Exploitation
Exploitant SMTPC
Péage Oui
Mode de transport Véhicules légers
Caractéristiques techniques
Gabarit 3,2 m
Longueur du tunnel 2 450 m
Nombre de tubes 2 superposés
Nombre de voies par tube 2
Construction
Début des travaux 1987
Fin des travaux 1992
Ouverture à la circulation 1993

Il s'agit du premier tunnel urbain payant de France (depuis d'autres existent comme le tunnel routier de Caluire à Lyon et le Duplex A86 dans l'ouest de Île-de-France) : il en coûtait 10 francs par passage en 1993. Le plein tarif est de 3,20  au . Bien qu'il soit l'une des chaussées les plus chères de France (1,31  par kilomètre), les automobilistes sont nombreux à l'emprunter si bien que le trafic y est ralenti aux heures de pointe. Le plein tarif était de 2,90 € en juin 2022[1].

La société est cotée à la bourse de Paris (Euronext : SMTPC).

Le tunnel Prado-Carénage

modifier

Ses deux entrées sont situées dans le bassin du Carénage, près de l'entrée du Vieux Port, et à proximité de l'entrée de l'autoroute Est (A50). L'entrée du bassin du Carénage est elle-même reliée à l'entrée de l'autoroute du Littoral (A55), par le tunnel Saint-Laurent creusé sous le Vieux Port et par le tunnel de la Major (sens sud-nord). Il est ainsi possible de circuler d'une autoroute à l'autre sans traverser le centre-ville marseillais, réputé très encombré. Depuis sa mise en service et jusqu’à l’ouverture de l’A507 en il a été la seule voie de type autoroutier permettant de traverser la ville de Nord à l’Est en évitant le centre-ville.

Son aménagement a permis de réutiliser le tunnel ferroviaire[2] du même nom construit entre 1873 et 1878 qui permettait de passer du bassin du Carénage à l'ancienne gare du Prado. La partie supérieure du tunnel actuel est constituée de cet ancien tunnel et la partie inférieure a été creusée ensuite pour permettre une circulation routière sur deux fois deux voies superposées, avec un sens par niveau.

La concession du tunnel était initialement détenue jusqu'en 2025 par une société privée : la Société Marseillaise du Tunnel Prado-Carénage (SMTPC) qui en a assuré la maîtrise d'ouvrage et le financement. La concession du tunnel a été prolongée de 7 ans et 4 mois (soit jusqu'en 2033) en échange du financement du projet de réalisation de la bretelle Schloesing qui relie le boulevard Schloesing au tunnel Prado-Carénage[3].

Le coût du passage (en 2024, 3,20 € pour environ 2,5 km de tunnel) et la grande rentabilité de l'ouvrage pour ses actionnaires sont une source récurrente de critiques[4].

Le tunnel Louis-Rège

modifier
 
Tunnel Louis-Rège, entrée du côté de l'A50.

En accord avec la communauté urbaine Marseille Provence Métropole, la SMTPC a construit un ouvrage souterrain gratuit et d'une longueur d'environ 300 mètres, le tunnel Louis-Rège qui relie l'avenue du Prado à l'entrée voisine de l'autoroute Est du tunnel Prado-Carénage, permettant de faciliter les échanges de trafic entre le tunnel et les quartiers sud de la ville. La SMTPC sera également concessionnaire du tunnel Louis-Rège jusqu'en 2025. Il est entré en service en 2007.

Le tunnel Prado Sud

modifier

Ce tunnel d'une longueur d'environ 1 500 mètres, mis en service le [5], permet un accès rapide depuis le rond-point du Prado (accès via le Boulevard Michelet et l'Avenue du Prado) vers le quartier Menpenti (A50, liaison directe vers Tunnel Prado Carénage). Le Prado Sud est un tunnel en duplex, avec 2 niveaux de circulation unidirectionnels. Il fait l'objet d'un contrat de concession entre la Société Prado Sud et la communauté urbaine de Marseille Provence Métropole (MPM), et cela pour une durée de 46 ans (jusqu'en 2054).

La SMTPC sera chargée de l'exploitation du tunnel[6].

Voir aussi

modifier

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier

Références

modifier
  1. « Tarifs - Tunnels Prado », sur Tunnels Prado (consulté le )
  2. « Fiche du tunnel sur le site tunnels.ferroviaires.org »
  3. Sabrina Testa, « Marseille : les passerelles Rabatau ne sont plus dans la place »  , sur La Provence, (consulté le )
  4. Clémentine Vaysse, « En 2013, le tunnel Prado Carénage a continué de rouler sur l'or », sur Marsactu (consulté le ).
  5. « Ouverture du tunnel Prado Sud le 16 novembre 2013 », sur marseille-provence.com via Wikiwix (consulté le ).
  6. Site internet du tunnel Prado Sud