Ouvrir le menu principal

Tunnel du Mont-Sion
Image illustrative de l’article Tunnel du Mont-Sion
Entrée nord, en venant de Genève.

Type Tunnel autoroutier bitube
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Itinéraire Autoroute A41
Traversée Col du mont Sion
Coordonnées 46° 04′ 27″ nord, 6° 04′ 58″ est
Exploitation
Exploitant Adelac
Caractéristiques techniques
Longueur du tunnel 3 100 m
Nombre de tubes 2
Nombre de voies par tube 2
Construction
Début des travaux 2006
Fin des travaux 2008
Ouverture à la circulation 2008

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Tunnel du Mont-Sion

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Tunnel du Mont-Sion

Le tunnel du Mont-Sion est un tunnel autoroutier de France situé en Haute-Savoie et permettant le franchissement du col du mont Sion situé à 785 mètres d'altitude. C'est le plus important des ouvrages construits lors de la réalisation de la LIANE (liaison Annecy Nord Express), la partie nord de l'autoroute A41. L'entrée nord du tunnel est situé sur la commune de Présilly, l'entrée sud sur celle d'Andilly et le tunnel traverse en souterrain une petite partie du territoire de la commune de Saint-Blaise.

CaractéristiquesModifier

Le tunnel est constitué de deux tubes d'une longueur de 3 100 mètres. Son diamètre est de 10,7 m (11,96 m excavés), avec une bande roulante de 8,5 m de largeur[1] et avec une couverture maximale de 150 m.

HistoireModifier

Après le démarrage d'une galerie de reconnaissance à partir de juillet 1998[2], sa construction a duré deux ans[3] et le tunnel a été mis en service en 2008.

Comme le projet traversait de la molasse[4], un tunnelier à front ouvert a été utilisé, le revêtement préfabriqué et posé au fur et à mesure de l'avancée ; 18 300 voussoirs ont été fabriqués dans une usine spécialement créée et posés pendant la construction. Cette méthode a permis un creusement très rapide par le tunnelier Adélaïde, de sept mois et demi pour le premier tube et six mois pour le deuxième[1]. Le tunnel comporte 8 intertubes, 20 niches de sécurité et 15 d'incendie par tube.

RéférencesModifier

  1. a et b Présentation du projet par l'entreprise SETEC TPI, Tunnel du Mont Sion A41 - Annecy - Genève
  2. Tunnel du Mont-Sion, le point sur les travaux, par EMCC, dans Tunnels et ouvrages souterrains n°144, novembre-décembre 1997, pages 361 et suiv., sur le site de l'Association Française des Tunnels et de l'Espace Souterrain
  3. Présentation du projet par le bureau d’ingénierie Géos
  4. Site du bureau de géologie du chantier Terrasol