Ouvrir le menu principal

Autoroute A69 (France)

autoroute française

Autoroute A69
Cartouche de la route
Historique
Ouverture 2024
Caractéristiques
Longueur 62 km
Extrémité ouest A68 à Castelmaurou
Extrémité est N112 à Castres
Réseau Autoroute française
Territoire traversé
1 région Occitanie
2 départements Haute-Garonne, Tarn

L'autoroute A69 est une autoroute en projet qui consiste à relier l'A68 (sortie 2) à la rocade de Castres par une liaison autoroutière à 2 × 2 voies entre Castres et Verfeil (Haute-Garonne) sur une longueur d'environ 54 km.

La section est finalement déclarée d'utilité publique en juillet 2018[1], elle sera payante et concédée. Une procédure de mise en concurrence permettra de définir le concessionnaire.

À sa mise en service, elle devrait intégrer une courte bretelle autoroutière, l'autoroute A680.

HistoireModifier

Le projet d'autoroute entre Toulouse et Castres remonte aux années 2000.

En 1996 est ouverte l'A680, une bretelle de 8 km à 2x1 voies sans séparateur central, reliant l'A68 à la N126 et devant intégrer à terme l'autoroute A69.

En 2000 et en 2008, ouvrent respectivement les déviations de Soual et de Puylaurens, deux voies rapides qui seront intégrées à la future autoroute et donc normalement rendues payantes.

Présentation du projetModifier

Son parcoursModifier

Tracé prévu[2] :

  •   Échangeur entre A68 et A69
  •   2 Gragnague à 1 km (de et vers l'A68) : Gragnague (déjà ouvert sur l'A680)
  •   3 Verfeilkm : Verfeil, Lavaur (actuellement,   Carrefour giratoire entre A680/N 126 et N 112 (Toulouse par RD, Lavaur) et fin de l'A680) + début de la section gratuite
  •   4 Verveil-est à 11 km (de et vers l'A68) : Castres par RD (en projet) + fin de la section gratuite
  •   péage de Verfeil (à système fermé) à 13km
  •   5 Maurens-Scopont à 24 km : Vendine, Toulouse (par RD), Cuq-Toulza (en projet)
  •   Aire de repos Cambon-lès-Lavaur (dans les deux sens)
  •   6 Puylaurens à 41 km : Puylaurens, Saint-Sernin-lès-Lavaur, Revel (déjà ouvert)
  •   7 Soual à 52 km : Soual, Semalens, Saix (actuellement,   Carrefour giratoire entre N 126 et D 926 (Soual))
  • Viaduc sur l'Agout +   Péage de Castres (à système fermé)
  •   8 Castres/Saint-Palais à 61 km : Castres (actuellement   Carrefour giratoire entre A69, Route nationale 126 (Castres) et   Échangeur entre N 112/D 1012 et A69)
  •   Échangeur entre N 112/D 1012 et A69 à 62 km

ControversesModifier

Les associations collectif RN126 et PACT ("Pas d'Autoroute Castres Toulouse") critiquent le projet d'autoroute et dénoncent l'impact écologique, les actuelles voies rapides gratuites qui deviendront payantes une fois intégrées à l'autoroute et le prix du péage[3].

Notes et référencesModifier

  1. Décret n° 2018-638 du 19 juillet 2018 déclarant d'utilité publique les travaux de création d'une liaison à 2 × 2 voies entre Castres (Tarn) et Verfeil (Haute-Garonne), conférant le statut autoroutier à la liaison nouvellement créée.
  2. Émile Gaubert et J-M. Guilbert, « Castres-Toulouse : autoroute ou 2x2 voies en débat ce soir à Revel », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne)
  3. Pierrick Merlet, « Autoroute Toulouse-Castres : trois recours vont être déposés », La Tribune,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier