Jon Moxley

catcheur américain
(Redirigé depuis Dean Ambrose)

Jonathan David Good (né le à Cincinnati (Ohio)) est un catcheur (lutteur professionnel) américain. Il travaille actuellement à la All Elite Wrestling et la New Japan Pro Wrestling, sous le nom de Jon Moxley. Il est l'actuel champion du monde poids-lourds de la IWGP.

Jon Moxley
Jon Moxley en 2019.
Données générales
Nom de naissance
Jonathan David Good
Nom de ring
Jonathan Moxley
Jon Moxley
Moxley Moxx
Dean Ambrose
Nationalité
Naissance
Taille
entre 6 2 (1,88 m)[3] et 6 4 (1,93 m)[1],[2],[4]
Poids
entre 225 lb (102 kg)[3] et 230 lb (105 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Cody Hawk
Les Thatcher
Carrière pro.
- aujourd'hui
Annoncé de

Il est aussi connu pour son travail à la World Wrestling Entertainment de 2011 à 2019, sous le nom de Dean Ambrose, où il a remporté 3 fois le titre Intercontinental de la WWE, 2 fois les titres par équipe de Raw avec son ancien frère du Shield, Seth Rollins, et une fois le titre de la WWE et le titre des États-Unis de la WWE.

D'abord connu sur le circuit indépendant sous son nom de ring de Jon Moxley, il a obtenu huit titres majeurs au cours de sa carrière : deux fois le titre mondial poids-lourds de la CZW, deux fois le titre mondial poids-lourds de la IPW, une fois le titre mondial poids-lourds de la FIP, une fois le titre de la WWE, trois fois le titre mondial de la All Elite Wrestling et une fois le titre mondial poids-lourds de la NJPW

En , il signe avec la World Wrestling Entertainment et fait ses débuts dans le roster principal le en tant que membre du trio The Shield. Il remporte le championnat des États-Unis de la WWE à Extreme Rules 2013, le championnat intercontinental de la WWE à deux reprises, puis le Money in the Bank Ladder match et le championnat du monde poids-lourds de la WWE lors de Money in the Bank 2016.

Il quitte la compagnie en , son contrat ayant expiré et Dean Ambrose ne souhaitant pas le renouveler. Il annonce ensuite, via une vidéo postée sur son compte Twitter, qu'il n'utilise jamais en temps normal, qu'il retournera sur les rings en tant que Jon Moxley. Le , lors du show inaugural de l'AEW : Double or Nothing, Jon Moxley y fait un début surprise en attaquant Chris Jericho et Kenny Omega après leur match.

Carrière modifier

Heartland Wrestling Association et diverses fédérations (2004-2010) modifier

 
Jon Moxley en 2010.

Jonathan débute dans le catch à la Heartland Wrestling Association (HWA), une fédération de l'Ohio, sous le nom de Jon Moxley en 2004, où il est entraîné par Cody Hawk et Les Thatcher. Le , Moxley fait ses débuts en perdant contre Ala Hussein[5]. Rapidement Moxley fait équipe avec Jimmy et le , ils battent Mike Desire et Tack pour devenir champion par équipe de la HWA[6]. Leur règne prend fin le à la suite de leur défaite face à Quinten Lee et Ala Hussein[7].

Le , il participe aux enregistrements de WWE Velocity du où avec Brad Taylor il perd facee à MNM (Joey Mercury, Johnny Nitro accompagné de Melina)[8]. Le , il devient champion poids-lourds de la HWA après sa victoire sur Pepper Parks[9]. En septembre, il part à Porto Rico où il travaille à l'International Wrestling Association Puerto Rico (IWA Puerto Rico) et avec Hade Vansen il a détenu le titre de champion par équipe de l'IWA Puerto Rico du au [10],[11].

Insanity Pro Wrestling (2010-2011) modifier

Après sa défense réussie pour le IPW World Heavyweight Championship contre Aaron Williams à IPW « Desperate Measures » le , Moxley se fera attaquer par Jimmy Jacobs. Il s'ensuivra une guerre des mots jusqu'au à IPW 9th Anniversary : Reign of the Insane ou Moxley battra Jacobs et conservera son titre. Le à Showdown il perd son titre face à Jacobs par décision de l'arbitre (Jacobs l'a étranglé avec un collier de chien)[12].

Combat Zone Wrestling (2009-2011) modifier

 
Jon Moxley à la Combat Zone Wrestling en 2010.

Le , Moxley était un participant du Tournament of Death VIII . Au premier tour, Moxley défait Brain Damage dans un « Dining Death » match, mais perd contre Nick "F'N" Gage et Scotty Vortekz dans un « Triple Threat Fans Bring the Weapons » match en demi-finale.

Le , il participe au CZW Tournament of Death: Rewind, où il sera opposé à Thumbtack Jack dans un « Four Corners of Fun Dog Collar » match, où il perd.

Le à CZW 11th Anniversary Show, Moxley bat B-Boy pour le CZW World Heavyweight Championship. Le 8 aout il perdra son championnat au profit de Nick Gage dans un « Ultraviolent Three-Way Dance » match avec Drake Younger. Il le regagnera le 14 aout dans un nouveau « Ultraviolent Three-Way Dance » match avec Egotistico Fantastico . Il perdra ensuite le titre une bonne fois pour toutes à CZW 12th Anniversary Show en contre Robert Anthony[13].

Dragon Gate USA (2009-2010) modifier

Moxley a commencé à travailler pour la Dragon Gate USA (DGUSA) en 2009.

Lors de Freedom Fight, Moxley et Akira Tozawa perdent contre Homicide et BxB Hulk dans un Tag Team match[14].

World Wrestling Entertainment (2011-2019) modifier

Florida Championship Wrestling (2011-2012) modifier

Le , il a été confirmé que Good avait signé un contrat de développement avec la World Wrestling Entertainment et que la Dragon Gate USA avait accordé sa libération de la fédération. Le , il rejoint le territoire de développement de la WWE, la Florida Championship Wrestling sous le nom Dean Ambrose.

Il fait ses débuts le , où il gagne contre Hunico. Le , il gagne contre Tito Colon. Lors du dernier enregistrement TV de la FCW en , il a un match revanche contre William Regal, qu'il avait affronté en 2011 et contre lequel il avait perdu. Ce match se termine en no contest.

The Shield (2012-2014) modifier

 
The Shield en 2014.

Le aux Survivor Series, le nouveau clan composé de Roman Reigns, Seth Rollins et lui-même, le Shield, fait ses débuts, en tant que Heel, en intervenant pendant le Triple Threat Match entre CM Punk, John Cena et Ryback pour le titre mondial poids-lourds de la WWE. Le trio empêche le dernier de faire le tombé sur le second, permettant au premier de conserver son titre[15]. Le à TLC, ils battent Team Hell No (Daniel Bryan et Kane) et Ryback dans un TLC Match[16].

Le à Elimination Chamber, ils battent John Cena, Sheamus et Ryback dans un 6-Man Tag Team Match[17].

 
Dean Ambrose en tant que champion des États-Unis de la WWE.

Le à WrestleMania 29, ils battent Big Show, Sheamus et Randy Orton dans un 6-Man Tag Team Match[18]. Le à Extreme Rules, il devient le nouveau champion des États-Unis de la WWE en battant Kofi Kingston, remportant le titre pour la première fois de sa carrière[19]. Le à Payback, il conserve son titre en battant Kane par Count Out[20].

Le à Money in the Bank, il ne remporte pas la mallette pour le titre mondial poids-lourds de la WWE, gagnée par Damien Sandow[21]. Le lors du pré-show à SummerSlam, il perd face à Rob Van Dam par disqualification, mais conserve son titre[22]. Le lendemain à Raw, ses frères et lui deviennent officiellement gardes du corps de l'Authority[23]. Le à Night of Champions, il conserve son titre en battant Dolph Ziggler[24].

Le à Hell in a Cell, il perd face à Big E Langston par Count Out, mais conserve son titre[25]. Le aux Survivor Series, les Real Americans (Cesaro et Jack Swagger), ses frères et lui battent Cody Rhodes & Goldust, les Usos et Rey Mysterio dans un 5-on-5 Traditional Survivor Series Man's Elimination Match[26]. Le à TLC, ils perdent face à CM Punk dans un 3-on-1 Handicap Match[27].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 11e position, mais se fait éliminer par Roman Reigns[28]. Le à Elimination Chamber, ses frères et lui perdent face à la Wyatt Family dans un 6-Man Tag Team Match[29]. Le à Raw, ils effectuent un Face Turn en attaquant Kane, se retournant contre l'Authority[30].

Le à WrestleMania XXX, ils battent Kane et New Age Outlaws (Road Dogg et Billy Gunn) dans un 6-Man Tag Team Match[31]. Le à Extreme Rules, ils battent Evolution dans un 6-Man Tag Team Match[32]. Le lendemain à Raw, il perd une Battle Royal face à Sheamus, ne conservant pas son titre et mettant fin à un règne de 351 jours. Plus tard dans la soirée, ses frères et lui reperdent face à la Wyatt Family dans un 6-Man Tag Team Match[33]. Le à Payback, ils rebattent Evolution dans un No Holds Barred Elimination Match[34]. Le lendemain à Raw, Seth Rollins effectue un Heel Turn en attaquant le Samoan et lui dans le dos avec une chaise, trahissant ses frères et rejoignant l'Authority[35].

Rivalités avec Seth Rollins et Bray Wyatt (2014-2015) modifier

Le à Money in the Bank, il ne remporte pas la mallette, gagnée par Seth Rollins[36].

Le à Battleground, il perd par forfait, car il se fait agresser dans les vestiaires par The Architect avant le début du combat[37]. Le à SummerSlam, il perd face à ce même adversaire dans un Lumberjack Match[38].

Le à Hell in a Cell, il perd face à son ancien frère dans un Hell in a Cell Match, à la suite d'une intervention extérieure de Bray Wyatt[39]. Le aux Survivor Series, il perd face à Bray Wyatt par disqualification[40]. Le à TLC, il perd face à ce même adversaire dans un TLC Match[41].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 25e position, élimine Titus O'Neil (avec l'aide de Roman Reigns), avant d'être lui-même éliminé par Big Show et Kane[42]. Le à Fastlane, il ne remporte pas le titre Intercontinental de la WWE, battu par Bad News Barrett par disqualification[43]. Le à WrestleMania 31, il ne remporte pas le titre Intercontinental de la WWE, battu par Daniel Bryan dans un Ladder Match, qui inclut également Bad News Barrett, Dolph Ziggler, Luke Harper, R-Truth et Stardust[44].

Le à Extreme Rules, il bat Luke Harper dans un Chicago Street Fight Match[45]. Le à Payback, il ne remporte pas le titre mondial poids-lourds de la WWE, battu par Seth Rollins dans un Fatal 4-Way Match, qui inclut également Randy Orton et Roman Reigns[46]. Le à Elimination Chamber, il bat son ancien frère par disqualification, mais ne remporte pas, une nouvelle fois, le titre mondial poids-lourds de la WWE. Après le combat, il lui vole la ceinture[47]. Le à Money in the Bank, il ne remporte pas, pour la troisième fois, le titre mondial poids-lourds de la WWE, battu par The Architect dans un Ladder Match[48].

Le à SummerSlam, Roman Reigns et lui battent Bray Wyatt et Luke Harper[49]. Le à Night of Champions, Chris Jericho, le Samoan et lui perdent face à la Wyatt Family dans un 6-Man Tag Team match[50].

Le aux Survivor Series, il bat Kevin Owens et accède à la finale du tournoi[51]. Plus tard dans la soirée, il ne remporte pas, pour la quatrième fois, le titre mondial poids-lourds de la WWE, battu par son partenaire en finale du tournoi[52].

Champion Intercontinental de la WWE, rivalités avec Brock Lesnar et Chris Jericho (2015-2016) modifier

Le à TLC, il devient le nouveau champion Intercontinental de la WWE en battant Kevin Owens, remportant le titre pour la première fois de sa carrière[53].

Le au Royal Rumble, il conserve son titre en rebattant le Canadien dans un Last Man Standing match[54]. Plus tard dans la soirée, il entre dans le Royal Rumble match masculin en 19e position, élimine Chris Jericho, avant d'être lui-même éliminé en dernier par le futur gagnant, Triple H, ne remportant pas le titre mondial poids-lourds de la WWE[55]. Le à Raw, il perd face à Kevin Owens dans un Fatal 5-Way Match, qui inclut également Dolph Ziggler, Stardust et Tyler Breeze, ne conservant pas son titre et mettant fin à un règne de 64 jours[56]. Le à Fastlane, il ne devient pas aspirant n°1 au titre mondial poids-lourds de la WWE à WrestleMania 32, battu par Roman Reigns un Triple Threat match, qui inclut également Brock Lesnar[57]. Le à Roadblock, il ne remporte pas le titre mondial poids-lourds de la WWE, battu par Triple H[58].

Le à WrestleMania 32, il perd face à Brock Lesnar dans un No Holds Barred Street Fight Match[59]. Le à Payback, il bat Chris Jericho[60]. Le à Extreme Rules, il rebat son même adversaire dans le tout premier Asylum Match[61].

Mister Money in the Bank et champion de la WWE (2016) modifier

 
Dean Ambrose en tant que champion de la WWE.

Le à Money in the Bank, il remporte la mallette, battant ainsi Alberto Del Rio, Cesaro, Chris Jericho, Kevin Owens et Sami Zayn[62]. Plus tard dans la soirée, après la victoire de Seth Rollins sur Roman Reigns pour le titre de la WWE, il attaque le premier, utilise sa mallette sur lui et devient le nouveau champion du monde de la WWE en le battant, remportant le titre pour la première fois de sa carrière et devenant, par la même occasion, le premier catcheur de l'histoire à avoir été champion du monde poids-lourds de la CZW et champion de la WWE[63].

Le à SmackDown Live, Shane McMahon et Daniel Bryan annoncent qu'il est officiellement transféré au show bleu. Plus tard dans la soirée, il conserve son titre en battant Seth Rollins dans un match revanche[64]. Le à Battleground, il conserve son titre en battant ses deux anciens frères du Shield, Roman Reigns et Seth Rollins, dans un Triple Threat match[65]. Le à SummerSlam, il conserve son titre en battant Dolph Ziggler[66]. Le à Backlash, il perd face à AJ Styles, ne conservant pas son titre et mettant fin à un règne de 83 jours[67].

Le à No Mercy, il ne remporte pas le titre mondial de la WWE, battu par AJ Styles dans un Triple Threat match, qui inclut également John Cena[68]. Le aux Survivor Series, l'équipe SmackDown (AJ Styles, Bray Wyatt, Randy Orton, Shane McMahon et lui) bat celle de Raw (Braun Strowman, Chris Jericho, Kevin Owens, Roman Reigns et Seth Rollins) dans un Man's 5-on-5 Traditional Survivor Series Elimination Tag Team match[69]. Le à TLC, il ne remporte pas le titre mondial de la WWE, battu par AJ Styles dans un TLC Match[70].

Double Champion Intercontinental de la WWE, retour du Shield, champion par équipe de Raw avec Seth Rollins et blessure (2017) modifier

Le à SmackDown Live, il redevient champion Intercontinental de la WWE en prenant sa revanche sur le Miz, remportant le titre pour la seconde fois[71]. Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 12e position, mais se fait éliminer par Brock Lesnar[72]. Le à Elimination Chamber, il ne remporte pas le titre de la WWE, battu par Bray Wyatt dans un Elimination Chamber Match, qui inclut également AJ Styles, Baron Corbin, John Cena et The Miz[73].

Le lors du pré-show à WrestleMania 33, il conserve son titre en battant Baron Corbin[74]. Le à Raw, lors du Superstar Shake-Up, il est annoncé être officiellement transféré au show rouge avec le titre Intercontinental de la WWE. Plus tard dans la soirée, il bat Kevin Owens[75]. Le à Extreme Rules, il reperd face au Miz, ne conservant pas son titre et mettant fin à un règne de 152 jours[76].

 
En , Dean Ambrose se réunit avec Seth Rollins pour reformer une partie du Shield.

Le à Great Balls of Fire, il ne remporte pas le titre Intercontinental de la WWE, battu par son même adversaire[77]. Le à Raw, il confronte Seth Rollins afin d'avoir une réponse sur la reformation de l'équipe, mais les deux hommes se bagarrent. The Bar les attaque, mais ils les repoussent ensemble, et se réconcilient en faisant le geste du Shield[78]. Le à SummerSlam, ils deviennent les nouveaux champions par équipe de Raw en battant The Bar. Il remporte les titres pour la première fois de sa carrière, tandis que son partenaire les remporte pour la seconde fois[79]. Le à No Mercy, ils conservent leurs titres en rebattant leurs mêmes adversaires[80].

Le à TLC, Kurt Angle et eux battent Braun Strowman, Kane, The Bar et le Miz dans un 3-on-5 Handicap Tag Team TLC Match[81]. Le à Raw, ils perdent face à The Bar, distraits par le New Day, ne conservant pas leurs titres et mettant fin à un règne de 78 jours[82]. Le aux Survivor Series, le Shield bat le New Day dans un 6-Man Tag Team match[83]. Le à Raw, Jason Jordan, Seth Rollins et lui perdent face à Samoa Joe et The Bar dans un 6-Man Tag Team match. Mais pendant le combat, il se blesse au coude[84]. Deux jours plus tard, il subit une intervention chirurgicale pour sa déchirure du tendon au biceps, mais va devoir s'absenter pendant 9 mois[85].

Retour, double champion par équipe de Raw avec Seth Rollins, triple champion Intercontinental de la WWE, dernière du Shield et départ (2018-2019) modifier

Le à Raw, il effectue son retour de blessure après 7 mois et demi d'absence, aux côtés de Seth Rollins pour la signature de contrat avec Dolph Ziggler, que son partenaire va affronter à SummerSlam pour le titre Intercontinental de la WWE. Il porte ensuite un Dirty Deeds sur Drew McIntyre[86]. Le à Hell in a Cell, Seth Rollins et lui ne remportent pas les titres par équipe de Raw, battus par leurs mêmes adversaires[87].

Le à Super Show-Down, le Shield bat Braun Strowman, Dolph Ziggler et Drew McIntyre dans un 6-Man Tag Team match[88]. Le à Raw, après l'annonce de la leucémie de Roman Reigns, accompagné de Seth Rollins, les trois hommes se prennent dans les bras et font le geste du Shield. Plus tard dans la soirée, son partenaire et lui redeviennent champions par équipe de Raw en battant Dolph Ziggler et Drew McIntyre. Il remporte les titres pour la seconde fois, et son partenaire pour la cinquième fois. Mais après le combat, il effectue un Heel Turn en portant deux Dirty Deeds à son ex-équipier : sur le ring et à l'extérieur du ring[89]. Le à TLC, il redevient champion Intercontinental de la WWE en battant Seth Rollins, remportant le titre pour la troisième fois[90].

Le à Raw, il perd face à Bobby Lashley dans un Triple Threat match, qui inclut également Seth Rollins, ne conservant pas son titre et mettant fin à un règne de 29 jours[91]. Le à Raw, il effectue un Face Turn en encourageant Seth Rollins pour son match face à Brock Lesnar pour le titre Universel de la WWE à WrestleMania 35. Plus tard dans la soirée, il bat EC3[92]. Le à Raw, alors qu'il allait rejoindre ses frères, Elias l'attaque avec sa guitare. Plus tard dans la soirée, il perd face à ce dernier. Après le match, Roman Reigns et Seth Rolllins le rejoignent pour lui proposer de reformer le clan une dernière fois, mais il semble indécis, quitte le ring et se réfugie vers les tribunes. En voyant Baron Corbin, Bobby Lashley et Drew McIntyre agresser ses frères, il leur vient finalement en aide et reforme le Shield avec eux[93]. Le à Fastlane, le Shield bat Baron Corbin, Drew McIntyre et Bobby Lashley dans un 6-Man Tag Team match[94].

Le à Raw, il effectue une dernière apparition après le show, et remercie tous les fans de l'univers de la WWE pour leur soutien et leurs encouragements[95].

All Elite Wrestling (2019-...) modifier

Débuts et rivalité avec Kenny Omega (2019) modifier

Le , il annonce, sur Twitter, son retour dans une vidéo promotionnelle, où il reprend le gimmick de son plus vieux personnage : Jon Moxley[96]. Le lors du show inaugural de la All Elite Wrestling : Double Or Nothing, il fait ses débuts, où il attaque Chris Jericho et Kenny Omega[97]. Le à Fyter Fest, il bat Joey Janela. Après le match, il se fait, à son tour, attaquer par Kenny Omega, qu'il affrontera le à All Out[98].

Le , il souffre d'une infection à staphylocoque et est contraint de déclarer forfait pour le PLE, où il est remplacé par PAC[99].

Le à Dynamite, après la victoire de Kenny Omega et des Young Bucks face à Chris Jericho, Ortiz et Santana dans un 6-Man Tag Team Match, il fait son retour de maladie en attaquant son rival[100]. Le à Full Gear, il bat Kenny Omega dans un Non-Sanctionned match[101].

Champion du monde de la AEW (2020) modifier

Le à Dynamite, il effectue un Face Turn en brisant une bouteille de champagne sur la tête de Chris Jericho, en gage de réponse à sa proposition de rejoindre l'Inner Circle, mais accepte les clés de la voiture[102]. Le à Revolution, il devient le nouveau champion du monde de la AEW en battant le Canadien, remportant le titre pour la première fois de sa carrière[103].

Le à Double or Nothing, il conserve son titre en battant Brodie Lee[104].

Le à Fight for the Fallen, il conserve son titre en battant Brian Cage par soumission, avant de se faire attaquer par ce dernier[105]. Le à All Out, il conserve son titre en battant MJF, faisant subir à son adversaire sa première défaite par tombé[106].

Le à Full Gear, il conserve son titre en battant Eddie Kingston dans un «I Quit» match[107]. Le à Dynamite : Winter is Coming, il perd face à Kenny Omega, ne conservant pas son titre et mettant fin à un règne de 277 jours. Durant le combat, son adversaire effectue un Heel Turn en le frappant avec un micro[108].

Alliance avec Eddie Kingston, rivalité avec The Elite et absence (2021) modifier

Le à Dynamite: New Year's Smash, il fait son retour. Plus tard dans la soirée, il attaque Kenny Omega avec un bâton de barbelés, mais les Good Brothers lui portent un Magic Killer[109]. Le à Revolution, il ne remporte pas le titre mondial de la AEW, battu par Kenny Omega dans un Exploding Barber Wire Death Match. Après le combat, Eddie Kingston le protége d'une explosion[110].

Le à Dynamite, les Young Bucks et lui perdent face aux Good Brothers et à Kenny Omega dans un 6-Man Tag Team Match, ses deux partenaires le trahissant en lui portant un double superkick[111]. Le à Double or Nothing, Eddie Kingston et lui ne remportent pas les titres mondiaux par équipe de la AEW, battus par les Young Bucks[112].

Le à All Out, il bat Satoshi Kojima. Après le combat, il est confronté par Minoru Suzuki[113]. Trois soirs plus tard à Dynamite, il bat son nouveau rival japonais, qui effectuait son premier match à la All Elite Wrestling. Après le match, les deux hommes se serrent la main et se saluent mutuellement[114].

Le , il décide de suivre une cure de désintoxication contre l'alcool, devant s'absenter pendant une durée indéterminée[115].

Retour, Blackpool Combat Club, triple champion du monde et champion International de la AEW (2022-...) modifier

Le à Dynamite, il fait son retour de cure après trois mois d'absence[116]. Le à Revolution, il bat Bryan Danielson. Après le combat, les deux hommes se bagarrent, mais William Regal intervient pour les séparer, les poussent à faire la paix et ils se serrent la main[117]. Trois soirs plus tard à Dynamite, Bryan Danielson et lui forment officiellement une équipe avec Regal comme manager et ensemble, ils battent The Workhorsemen[118].

Le à Rampage, il bat Wheeler Yuta. Après le combat, son adversaire est recruté dans son nouveau clan : le Blackpool Combat Club[119]. Le à Dynamite, il effectue définitivement un Face Turn et provoque une bagarre avec la Jericho Appreciation Society, accompagné de ses partenaires du Club[120]. Le à Double or Nothing, Eddie Kingston, Ortiz, Santana, Bryan Danielson et lui perdent face à la Jericho Appreciation Society (Chris Jericho, Jake Hager, Jeff Parker, Matt Lee et Daniel Garcia) dans un Anarchy of the Arena match[121]. Le à Forbidden Door, il devient champion du monde de la AEW par intérim en battant Hiroshi Tanahashi[122].

Le à Dynamite, il redevient définitivement champion du monde de la AEW, pour la seconde fois, en battant CM Punk[123]. Le à All Out, il ne conserve pas sa ceinture, rebattu par son même adversaire dans un match revanche, ce qui met fin à un règne de 11 jours[124]. Le à Dynamite: Grand Slam, il redevient champion du monde de la AEW, pour la troisième fois, en battant Bryan Danielson en finale du tournoi[125]. Le à Full Gear, il ne conserve pas sa ceinture, battu par MJF suite à la trahison de son mentor William Regal qui prête son poing américain à son adversaire, ce qui met fin à un règne de 59 jours[126].

Le à Revolution, il perd face à "Hangman" Adam Page par soumission dans un Texas Death match[127]. Trois soirs plus tard à Dynamite, Claudio Castagnoli et lui battent Alex Reynolds et John Silver par soumission. Après le combat, Wheeler Yuta, son partenaire et lui effectuent un Heel Turn en attaquant leurs deux adversaires et Evil Uno, avant l'arrivée d'"Hangman" Adam Page qui se fait, lui aussi, tabasser[128].

Le à Double or Nothing, le quartet du clan bat l'Elite dans un Anarchy in the Arena match, aidé par le Heel Turn de Konosuke Takeshita qui a attaqué Kenny Omega avec un Shinning Wizard[129]. Le à Forbidden Door, le trio du clan (Claudio Castagnoli, Wheeler Yuta et lui), Konosuke Takeshita et Shota Umino perdent le match revanche face à l'Elite ("Hangman" Adam Page, les Young Bucks), Eddie Kingston et Tomohiro Ishii dans un 10-Man Tag Team match[130].

Le à All In, Ortiz, Santana et son clan (Claudio Cstagnoli, Wheeler Yuta et lui) perdent face aux Best Friends (Chuck Taylor, Trent Beretta et Orange Cassidy), Penta El Zero Miedo et Eddie Kingston dans un Stadium Stampede match[131]. 6 soirs plus tard à All Out, il devient le nouveau champion International de la AEW en battant Orange Cassidy, remporte le titre pour la première fois de sa carrière et son cinquième titre personnel[132]. Le à Dynamite: Grand Slam, il ne conserve pas sa ceinture, battu par Rey Fénix, ce qui met fin à un règne de 17 jours[133].

Le lors du pré-show à WrestleDream, il effectue un Face Turn, accompagne Claudio Castagnoli et assiste à sa victoire sur Josh Barnett[134]. Le à Full Gear, il ne remporte pas le titre International, battu par Orange Cassidy dans un match revanche[135]. Le à Worlds End, il ne remporte pas les titres mondial de la ROH, Strong Openweight de la NJPW et Continental de la AEW, battu par Eddie Kingston en finale du tournoi AEW Continental Classic. Après le combat, il félicite son adversaire[136].

Le à Revolution, Claudio Castagnoli et lui battent FTR (Cash Wheeler et Dax Harwood)[137].

New Japan Pro Wrestling (2019-...) modifier

Le à Best of the Super Juniors XXVI - Tag 15, il devient le nouveau champion poids-lourds des États-Unis de la IWGP en battant Juice Robinson, remportant le titre pour la première fois de sa carrière[138].

Le , il est contraint d'abandonner le titre, ne pouvant se rendre au Japon à cause du Typhon Hagibis. Il est finalement remplacé par Lance Archer, qui remporte le titre en battant Juice Robinson dans un No Disqualification Match[139]. Le , il fait son retour et défie son remplaçant dans un Texas Death Match pour le titre poids-lourds des États-Unis de la IWGP[140].

Le à Wrestle Kingdom 14 - Tag 1, il redevient champion poids-lourds des États-Unis de la IWGP en battant Lance Archer dans un Texas Death Match, remportant le titre pour la seconde fois[141].

Le à Fyter Fest - Night 1, il conserve son titre en battant Karl Anderson[142]. La semaine suivante à Fyter Fest - Night 2, il perd face à Lance Archer dans un Texas Death Match, ne conservant pas son titre[143].

Le à NJPW Windy City Riot, il bat Will Ospreay[144]. Le à NJPW Capital Collison, il ne remporte pas le titre poids-lourds des États-Unis de la IWGP, battu par Juice Robinson dans un Fatal 4-Way Match, qui inclut également Hiroshi Tanahashi et Will Ospreay[145].

Le à NJPW Music City Mayhem, il bat El Desperado par décision de l'arbitre dans un No Disqualification match[146].

Le à NJPW The Night Before Rumble On 44th Street: A Halloween Special, Amazing Red, CHAOS (Kazuchika Okada et YOH), Eddie Kingston, Homicide et lui battent Bullet Club (El Phantasmo, Jay White et Juice Robinson) et l'équipe Filthy (Jorel Nelson, Royce Isaacs et Tom Lawlor) dans un 12-Man Elimination Tag Team match[147].

Le à NJPW STRONG Resurgence 2023, Blackpool Combat Club (Wheeler Yuta et lui) et Shota Umino battent CHAOS (Kazuchika Okada, Rocky Romero et Tomohiro Ishii) dans un 6-Man Tag Team match[148].

Le à NJPW STRONG Independence Day 2023 - Tag 1, Homicide et lui perdent face à Jun Kasai et El Desperado dans un Dommsday No Disqualification match[149]. Le lendemain à NJPW STRONG Independence Day 2023 - Tag 2, il rebat El Desperado dans un Final Death match[150].

Game Changer Wrestling (2020-...) modifier

Le à GCW Josh Barnett's Bloodsport 3, il dispute son premier match dans la fédération en battant Chris Dickinson[151].

Le à GCW The Art Of War Games, il devient le nouveau champion du monde de la GCW en battant Matt Cardona en 1 minute et 15 secondes, remportant le titre pour la première fois de sa carrière[152].

Le à GCW Fight Club 2021: Mox Vs. Gage, il conserve son titre en battant Nick Gage[153].

Le à GCW The Wrld On GCW 2022, il conserve son titre en battant Homicide[154]. Le à GCW Joey Janela's Spring Break 6 Part 1, il conserve son titre en battant AJ Gray[155].

Le à GCW You Wouldn't Understand, il conserve son titre en battant Tony Deppen[156].

Le à GCW The People Vs. GCW, il conserve son titre en battant Blake Christian[157]. Le à GCW Homecoming Weekend 2022 - Tag 1, il conserve son titre en battant Effy[158].

Le à GCW Fight Club 2022 - Tag 1: Mox Vs. Gage II, il perd le match revanche face à Nick Gage dans un Title vs. Career match, ne conservant pas son titre et mettant fin à un règne de 399 jours[159].

Le à GCW Josh Barnett's Bloodsport 9, il bat Alex Coughlin[160].

Caractéristiques au catch modifier

 
The Shield à WrestleMania XXX.
  • Prises de finition[1]
    • En tant que Jon Moxley
      • Bulldog Choke (Bridging Sleeper hold)
      • Death Rider (NJPW) / Paradigm Shift (AEW) (Double Underhook Lifting DDT)
      • Hook and Ladder (Elevated double chickenwing wheelbarrow facebuster)
      • Moxicity (Spinning side slam)
      • One Hitter (Vertical suplex lifted and dropped into a DDT)
    • En tant que Dean Ambrose
      • Dirty Deeds (Double Underhook DDT, en hommage à Mick Foley) (2014-2019)
      • Dirty Deeds (Headlock Driver) (2012-2014)
  • Prises favorites
    • Running Bulldog
    • Suicide Dive
    • Rebound Lariat
    • Lunatic Fringe Elbow Drop
    • Fallaway Slam
    • German suplex
    • Rebound German suplex
    • Pumphandle exploder suplex
    • Ace crusher/ cutter
    • Suplex
    • Superplex
    • Gotch-style Piledriver (adopté de Minoru Suzuki)
    • Texas Cloverleaf
    • Sleeper hold
    • Bulldog choke
    • Armbar
    • Release Suplex
  • Surnoms[1]
    • The Death Rider
    • The Street Dog
    • The Lunatic Fringe
    • The Dude
    • Mr. Money In The Bank
    • The Unstable One
    • The Crazy Man
    • Mox
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
Tomb It May Concern Extreme Music 2011 FCW
Terminal Woman The Bitches 2011-2012
Broken Bones Mike Walpole 2012
Special Op

(avec The Shield)

Jim Johnston 2012-2014, 2017-2019 NXT/WWE
Retaliation CFO$ 2014-2019 WWE
Retaliation (V2) 2018-2019
Death Rider Yonosuke Kitamura 2019-... NJPW
Unscripted Violence Violent Idols 2019-2021 AEW
Wild Thing X 2021-...

Palmarès modifier

 
Dean Ambrose en tant que Champion des États-Unis de la WWE en .

Récompenses de magazines modifier

Classement PWI 500 de Jon Moxley[163]
Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023
Rang 447  371 Non classé 471  103  102  254  26  18  13  9  8  106  20  1  6  12  3
Matchs cinq étoiles de Jon Moxley[164]
# Résultat Adversaire Évènement Date Durée Lieu Notes
1 Victoire Tomohiro Ishii NJPW G1 Climax 2019 - Tag 6 20:36 Korakuen Hall, Tokyo [165].
2 Défaite Jericho Appreciation Society (Chris Jericho, Matt Menard, Angelo Parker, Daniel Garcia et Jake Hager) Double or Nothing 22:45 T-Mobile Arena, Las Vegas, Nevada Dans un Anarchy in the Arena match où il fait équipe avec Eddie Kingston, Ortiz et Santana et Bryan Danielson[166]

Vie privée modifier

  • Le , la journaliste sportive, Renee Paquette, confirme être en couple avec lui depuis 2 ans[167]. Le , ils se sont mariés[168].
  • Le , il annonce officiellement que sa femme est enceinte[169]. Le , Renee Paquette et lui sont officiellement parents d'une petite fille, Nora[170].

Filmographie modifier

Notes et références modifier

  1. a b c d e et f (en) et d/dean-ambrose Jon Moxley sur Online World of Wrestling.
  2. a b et c (en + de) Jon Moxley sur Wrestlingdata.
  3. a et b (en) « Jon Moxley », sur Cagematch (consulté le ).
  4. (en) « Raw - Dean Ambrose », sur wwe.com (consulté le ).
  5. (en) « HWA 20.06.2004 », sur Cagematch (consulté le ).
  6. (en) « HWA Retribution 11.03.2005 », sur Cagematch (consulté le ).
  7. a et b (en) « Historique du championnat par équipe de la Heartland Wrestling Association », sur Wrestling-Titles (consulté le ).
  8. (en) Scott Fried, « 411’s WWE Velocity Report: 1.21.06 », sur 411 mania, (consulté le ).
  9. (en) « HWA Adrenaline TV Taping », sur Cagematch (consulté le ).
  10. (en) « IWA Puerto Rico Golpe de Estado », sur Cagematch (consulté le ).
  11. (en) « IWA Puerto Rico », sur Cagematch (consulté le ).
  12. http://dean-ambrose.net/?p=2561.
  13. (en) Ken Drabek, « WWE Signs the Controversial and Talented Jon Moxley to a Developmental Deal », sur bleacherreport.com, (consulté le ).
  14. « http://www.dgusa.tv/bio/jon-moxley »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le ).
  15. (en-US) « WWE Champion CM Punk def. John Cena and Ryback (Triple Threat Match) », sur WWE (consulté le )
  16. (en-US) « The Shield def. Team Hell No & Ryback (Tables, Ladders & Chairs Match) », sur WWE (consulté le )
  17. (en-US) « The Shield def. John Cena, Ryback & Sheamus », sur WWE (consulté le )
  18. (en-US) « The Shield def. Randy Orton, Big Show & Sheamus », sur WWE (consulté le )
  19. (en-US) « Dean Ambrose def. U.S. Champion Kofi Kingston », sur WWE (consulté le )
  20. (en-US) « United States Champion Dean Ambrose def. Kane via Count-out », sur WWE (consulté le )
  21. (en-US) « Damien Sandow won the World Heavyweight Championship Contract Money in the Bank Ladder Match », sur WWE (consulté le )
  22. (en-US) « Rob Van Dam def. United States Champion Dean Ambrose by disqualification (Kickoff Match) », sur WWE (consulté le )
  23. (en-US) « WWE Raw results, August 19, 2013 », sur WWE (consulté le )
  24. (en-US) « United States Champion Dean Ambrose def. Dolph Ziggler », sur WWE (consulté le )
  25. (en-US) « Big E Langston def. United States Champion Dean Ambrose by count-out », sur WWE (consulté le )
  26. (en-US) « The Shield & The Real Americans def. WWE Tag Team Champions Cody Rhodes & Goldust, The Usos & Rey Mysterio (Traditional Survivor Series Elimination Tag Team Match) », sur WWE (consulté le )
  27. (en-US) « CM Punk def. The Shield (3-on-1 Handicap Match) », sur WWE (consulté le )
  28. (en-US) « Batista won the 30-Man Royal Rumble Match », sur WWE (consulté le )
  29. (en-US) « The Wyatt Family def. The Shield », sur WWE (consulté le )
  30. (en-US) « WWE Raw results, March 17, 2013 », sur WWE (consulté le )
  31. (en-US) « The Shield def. Kane & The New Age Outlaws », sur WWE (consulté le )
  32. (en-US) « The Shield def. Evolution », sur WWE (consulté le )
  33. (en-US) « WWE Raw results, May 5, 2014 », sur WWE (consulté le )
  34. (en-US) « The Shield def. Evolution (No Holds Barred Elimination Match) », sur WWE (consulté le )
  35. (en-US) « WWE Raw results, June 2, 2014 », sur WWE (consulté le )
  36. (en-US) « Seth Rollins Wins WWE Title Contract in Money in the Bank Ladder Match », sur Bleacher Report (consulté le )
  37. (en-US) « Seth Rollins def. Dean Ambrose by forfeit », sur WWE (consulté le )
  38. (en-US) « Seth Rollins def. Dean Ambrose (Lumberjack Match) », sur WWE (consulté le )
  39. (en-US) « Seth Rollins def. Dean Ambrose (Hell in a Cell Match) », sur WWE (consulté le )
  40. (en-US) « Bray Wyatt def. Dean Ambrose by disqualification », sur WWE (consulté le )
  41. (en-US) « Bray Wyatt def. Dean Ambrose (Tables, Ladders & Chairs Match) », sur WWE (consulté le )
  42. (en-US) « Roman Reigns won the 2015 Royal Rumble Match », sur WWE (consulté le )
  43. (en-US) « Intercontinental Champion Bad News Barrett def. Dean Ambrose by Disqualification », sur WWE (consulté le )
  44. (en-US) « Daniel Bryan won the Intercontinental Championship Ladder Match », sur WWE (consulté le )
  45. (en-US) « Dean Ambrose def. Luke Harper », sur WWE (consulté le )
  46. (en-US) « WWE World Heavyweight Champion Seth Rollins won a Fatal 4-Way Match », sur WWE (consulté le )
  47. (en-US) « Dean Ambrose def. WWE World Heavyweight Champion Seth Rollins via Disqualification », sur WWE (consulté le )
  48. (en-US) « WWE World Heavyweight Champion Seth Rollins def. Dean Ambrose », sur WWE (consulté le )
  49. (en-US) « Roman Reigns & Dean Ambrose def. Bray Wyatt & Luke Harper », sur WWE (consulté le )
  50. (en-US) « The Wyatt Family def. Roman Reigns, Dean Ambrose & Chris Jericho », sur WWE (consulté le )
  51. (en-US) « Dean Ambrose def. Kevin Owens (WWE World Heavyweight Championship Tournament Semifinals) », sur WWE (consulté le )
  52. (en-US) « Roman Reigns def. Dean Ambrose in the WWE World Heavyweight Championship Tournament Final Match; Sheamus cashed in his Money in the Bank contract to become WWE World Heavyweight Champion », sur WWE (consulté le )
  53. (en-US) « Dean Ambrose def. Intercontinental Champion Kevin Owens », sur WWE (consulté le )
  54. (en-US) « Intercontinental Champion Dean Ambrose def. Kevin Owens (Last Man Standing Match) », sur WWE (consulté le )
  55. (en-US) « Triple H won the 2016 Royal Rumble Match for the WWE World Heavyweight Championship », sur WWE (consulté le )
  56. (en-US) « WWE Raw Results: February 15, 2016 », sur WWE (consulté le )
  57. (en-US) « Roman Reigns def. Brock Lesnar and Dean Ambrose », sur WWE (consulté le )
  58. (en-US) « WWE World Heavyweight Champion Triple H def. Dean Ambrose », sur WWE (consulté le )
  59. (en-US) « Brock Lesnar def. Dean Ambrose », sur WWE (consulté le )
  60. (en-US) « Dean Ambrose def. Chris Jericho », sur WWE (consulté le )
  61. (en-US) « Dean Ambrose def. Chris Jericho (Asylum Match) », sur WWE (consulté le )
  62. (en-US) « Dean Ambrose won the Money in the Bank Ladder Match », sur WWE (consulté le )
  63. (en-US) « Seth Rollins def. WWE World Heavyweight Champion Roman Reigns; Dean Ambrose cashed in his Money in the Bank contract to become WWE World Heavyweight Champion », sur WWE (consulté le )
  64. (en-US) « 2016 WWE Draft results: Are your favorite Superstars on Raw or SmackDown Live? », sur WWE (consulté le )
  65. (en-US) « WWE Champion Dean Ambrose def. Roman Reigns & Seth Rollins (Triple Threat Match) », sur WWE (consulté le )
  66. (en-US) « WWE World Champion Dean Ambrose def. Dolph Ziggler », sur WWE (consulté le )
  67. « WWE Backlash 2016 : AJ Styles bat Dean Ambrose et devient champion de la WWE », sur VoxCatch (consulté le )
  68. (en-US) « WWE World Champion AJ Styles def. John Cena & Dean Ambrose », sur WWE (consulté le )
  69. (en-US) « Team SmackDown LIVE def. Team Raw in a 5-on-5 Traditional Survivor Series Men’s Elimination Match », sur WWE (consulté le )
  70. (en-US) « WWE World Champion AJ Styles def. Dean Ambrose (Tables, Ladders and Chairs Match) », sur WWE (consulté le )
  71. (en-US) « WWE SmackDown Live Results: January 3, 2017 », sur WWE (consulté le )
  72. (en-US) « Randy Orton won the 30-Superstar Royal Rumble Match », sur WWE (consulté le )
  73. (en-US) Bobby Melok, « Bray Wyatt def. John Cena, The Miz, Baron Corbin, AJ Styles and Dean Ambrose in a WWE Championship Elimination Chamber Match », sur WWE (consulté le )
  74. (en-US) « Dean Ambrose Beats Baron Corbin to Retain IC Title at WWE WrestleMania 33 », sur Bleacher Report (consulté le )
  75. (en-US) « WWE Raw Results: April 10, 2017 », sur WWE (consulté le )
  76. (en-US) « The Miz Beats Dean Ambrose to Win IC Title at WWE Extreme Rules 2017 », sur Bleacher Report (consulté le )
  77. (en-US) « The Miz Beats Dean Ambrose to Retain IC Title at WWE Great Balls of Fire 2017 », sur Bleacher Report (consulté le )
  78. (en-US) « WWE Raw Results: August 14, 2017 », sur WWE (consulté le )
  79. « WWE SummerSlam 2017 : Dean Ambrose et Seth Rollins deviennent champions par équipe de RAW », sur VoxCatch (consulté le )
  80. « WWE No Mercy 2017 : Dean Ambrose et Seth Rollins conservent leurs titres, Cesaro perd des dents », sur VoxCatch (consulté le )
  81. (en-US) « Kurt Angle & Raw Tag Team Champions Dean Ambrose & Seth Rollins def. Intercontinental Champion The Miz, Cesaro, Sheamus, Braun Strowman & Kane (3-on-5 Handicap Tables, Ladders and Chairs Match) », sur WWE (consulté le )
  82. (en-US) « WWE Raw results, November 6, 2017 », sur WWE (consulté le )
  83. (en-US) « The Shield def. The New Day », sur WWE (consulté le )
  84. (en-US) « WWE Raw Results: December 18, 2017 », sur WWE (consulté le )
  85. (en-US) « Dean Ambrose injury will keep him out approximately nine months », sur WWE (consulté le )
  86. (en-US) « WWE Raw results: August 13, 2018 », sur WWE (consulté le )
  87. (en-US) « Ziggler and McIntyre Retain WWE Raw Tag Team Titles vs. Ambrose and Rollins », sur Bleacher Report (consulté le )
  88. (en-US) « The Shield vs. Braun Strowman, Drew McIntyre & Dolph Ziggler The Shield def. Braun Strowman, Drew McIntyre & Dolph Ziggler », sur WWE (consulté le )
  89. (en-US) « WWE Raw Results: October 22, 2018 », sur WWE (consulté le )
  90. (en-US) « Dean Ambrose def. Seth Rollins to become the new Intercontinental Champion », sur WWE (consulté le )
  91. (en-US) « WWE Raw Results: January 14, 2019 », sur WWE (consulté le )
  92. (en-US) « WWE Raw Results: February 11, 2019 », sur WWE (consulté le )
  93. (en-US) « WWE Raw Results: March 4, 2019 », sur WWE (consulté le )
  94. (en) « The Shield to reunite for last ride against Corbin, McIntyre et Lashley », sur WWE (consulté le )
  95. (en-US) « Dean Ambrose says goodbye to the WWE Universe after Raw goes off the air », sur Cageside Seats (consulté le )
  96. (en-US) « Dean Ambrose bringing back the Jon Moxley character, releases hype video », sur Wrestle View (consulté le )
  97. (en-US) « Jon Moxley Appears at AEW Double or Nothing, Attacks Kenny Omega, Chris Jericho », sur Bleacher Report (consulté le )
  98. (en-US) « Jon Moxley vs. Kenny Omega set for AEW All Out », sur F4W Online (consulté le )
  99. « AEW All Out : Après la blessure de Jon Moxley, Kenny Omega fera face à PAC », sur VoxCatch,
  100. (en-US) « AEW DYNAMITE Results for October 2, 2019 », sur AEW (consulté le )
  101. (en-US) « Jon Moxley Beats Kenny Omega in Non-Sanctioned Match at AEW Full Gear 2019 », sur Bleacher Report (consulté le )
  102. (en-US) « AEW DYNAMITE Results for January 8, 2020 », sur AEW (consulté le )
  103. (en-US) « Jon Moxley Beats Chris Jericho to Win AEW World Championship at Revolution 2020 », sur Bleacher Report (consulté le )
  104. (en-US) « Jon Moxley Beats Brodie Lee, Retains AEW World Title at Double or Nothing 2020 », sur Bleacher Report (consulté le )
  105. (en-US) « AEW Fight For The Fallen 2020 Results », sur E-Wrestling (consulté le )
  106. (en-US) « Jon Moxley Beats MJF, Retains AEW World Title at All Out 2020 », sur Bleacher Report (consulté le )
  107. (en-US) « Jon Moxley Beats Eddie Kingston, Retains AEW World Title at Full Gear 2020 », sur Bleacher Report (consulté le )
  108. (en-US) « AEW DYNAMITE Results for December 2, 2020 », sur AEW (consulté le )
  109. (en-US) Josh Boutwell, « AEW Dynamite Results - 1/6/21 (New Year's Smash Night One featuring Omega vs. Fenix, Moxley's return) », sur WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News, (consulté le )
  110. (en-US) « Kenny Omega Beats Jon Moxley, Retains AEW World Title at Revolution 2021 », sur Bleacher Report (consulté le )
  111. (en-US) « AEW Dynamite results, April 7, 2021 », sur AEW (consulté le )
  112. (en-US) « Young Bucks Beat Moxley, Kingston; Retain AEW Tag Titles at Double or Nothing », sur Bleacher Report (consulté le )
  113. (en-US) « Jon Moxley Beats Satoshi Kojima at AEW All Out, Gets Confronted by Minoru Suzuki », sur Bleacher Report (consulté le )
  114. (en-US) « AEW Dynamite results, September 8, 2021 », sur AEW (consulté le )
  115. (en) « Jon Moxley Entering Alcohol Treatment Program », sur wrestlinginc.com (consulté le )
  116. (en-US) « AEW Dynamite Results for January 19, 2022 », sur AEW (consulté le )
  117. (en-US) « Jon Moxley Beats Bryan Danielson At AEW Revolution, William Regal Debuts (Clips) », sur 411 Mania (consulté le )
  118. (en-US) « AEW Dynamite Results for March 9, 2022 », sur AEW (consulté le )
  119. (en-US) « AEW Rampage #36 results », sur Cagematch (consulté le )
  120. (en-US) « AEW Dynamite Results for May 11, 2022 », sur AEW (consulté le )
  121. (en-US) « Jericho Appreciation Society Win A Wild ‘Anarchy In The Arena’ Match At Double Or Nothing », sur E-Wrestling News (consulté le )
  122. (en-US) « Jon Moxley Wins Interim AEW World Title At AEW x NJPW Forbidden Door », sur E-Wrestling News (consulté le )
  123. (en-US) « AEW Dynamite Results for August 24, 2022 », sur AEW (consulté le )
  124. (en-US) « MJF Makes Shocking Return After CM Punk Beats Jon Moxley to Win AEW World Title », sur Bleacher Report (consulté le )
  125. (en-US) « AEW Dynamite results for September 21 2022 », sur AEW (consulté le )
  126. (en-US) « MJF Defeats Jon Moxley, Wins AEW World Title at Full Gear 2022 », sur Bleacher Report (consulté le )
  127. (en-US) « 'Hangman' Adam Page Defeats Jon Moxley in Texas Death Match at AEW Revolution 2023 », sur Bleacher Report (consulté le )
  128. (en-US) « AEW DYNAMITE Results for March 8, 2023 », sur AEW (consulté le )
  129. (en-US) « Blackpool Combat Club Beat The Elite in Anarchy in the Arena at AEW Double or Nothing », sur Bleacher Report (consulté le )
  130. (en-US) « Tomohiro Ishii Leads The Elite To Victory Over Blackpool Combat Club At AEW x NJPW Forbidden Door », sur Fightful (consulté le )
  131. (en-US) « Orange Cassidy, Kingston, Penta, Best Friends Win Stadium Stampede at AEW All In 2023 », sur Bleacher Report (consulté le )
  132. (en-US) « AEW All Out 2023 Results », sur AEW (consulté le )
  133. (en-US) « AEW Dynamite: Grand Slam 2023 Results », sur AEW (consulté le )
  134. (en-US) « AEW WrestleDream Results », sur AEW (consulté le )
  135. (en-US) « AEW Full Gear 2023 Results », sur AEW (consulté le )
  136. (en-US) « AEW Worlds End Results – 12/30/23 (World Title Match, Continental Classic Finals, more!) », sur Wrestleview (consulté le )
  137. (en-US) « AEW Revolution 2024 Results », sur AEW (consulté le )
  138. (en-US) « Jon Moxley Beats Juice Robinson, Wins IWGP US Title in NJPW Debut Match at BOSJ », sur Bleacher Report (consulté le )
  139. (en-US) « Jon Moxley unable to compete at Sumo Hall, US Championship vacated | NEW JAPAN PRO-WRESTLING », sur NJPW (consulté le )
  140. (en) « NJPW World Tag League finals live results: Winners are crowned », sur WON/F4W - WWE news, Pro Wrestling News, WWE Results, UFC News, UFC results, (consulté le )
  141. (en) NJPW, « 2020.01.04 WRESTLE KINGDOM 14 in TOKYO DOME night 1 | NEW JAPAN PRO-WRESTLING », sur NJPW (consulté le )
  142. (en-US) « AEW Dynamite: Fyter Fest – Night 1 Results 7/14/2021 », sur Wrestling Head Lines (consulté le )
  143. (en-US) « Lance Archer becomes the new IWGP US Heavyweight Champion at AEW Fyter Fest 2021 », sur Sports Keeda (consulté le )
  144. (en-US) « Jon Moxley def. Will Ospreay », sur Cagematch (consulté le )
  145. (en-US) « Juice Robinson defeats Hiroshi Tanahashi (c) and Jon Moxley and Will Ospreay (w/Aaron Henare, Great-O-Khan & Jeff Cobb) (15:45) - TITLE CHANGE !!! », sur Cagematch (consulté le )
  146. (en-US) « Jon Moxley defeats El Desperado by referee's decision (17:20) », sur Cagematch (consulté le )
  147. (en-US) « Amazing Red, CHAOS (Kazuchika Okada & YOH), Eddie Kingston, Homicide & Jon Moxley defeat BULLET CLUB (El Phantasmo, Jay White & Juice Robinson) & Team Filthy (Jorel Nelson, Royce Isaacs & Tom Lawlor) (29:14) », sur Cagematch (consulté le )
  148. (en-US) « Blackpool Combat Club (Jon Moxley & Wheeler Yuta) & Shota Umino defeat CHAOS (Kazuchika Okada, Rocky Romero & Tomohiro Ishii) (19:37) », sur Cagematch (consulté le )
  149. (en-US) « El Desperado & Jun Kasai defeat Homicide & Jon Moxley (18:34) », sur Cagematch (consulté le )
  150. (en-US) « Jon Moxley defeats El Desperado (20:33) », sur Cagematch (consulté le )
  151. (en-US) « Jon Moxley defeats Chris Dickinson », sur Cagematch (consulté le )
  152. (en-US) « Jon Moxley defeats Matt Cardona (c) (1:15) - TITLE CHANGE !!! », sur Cagematch (consulté le )
  153. (en-US) « Jon Moxley (c) defeats Nick Gage (w/Dewey Donovan) », sur Cagematch (consulté le )
  154. (en-US) « Jon Moxley (c) defeats Homicide », sur Cagematch (consulté le )
  155. (en-US) « Jon Moxley (c) defeats AJ Gray », sur Cagematch (consulté le )
  156. (en-US) « Jon Moxley (c) defeats Tony Deppen », sur Cagematch (consulté le )
  157. (en-US) « Jon Moxley (c) defeats Blake Christian », sur Cagematch (consulté le )
  158. (en-US) « Jon Moxley (c) defeats Effy », sur Cagematch (consulté le )
  159. (en-US) « Nick Gage (w/Dewey Donovan) defeats Jon Moxley (c) (21:08) - TITLE CHANGE !!! », sur Cagematch (consulté le )
  160. (en-US) « Jon Moxley defeats Alex Coughlin », sur Cagematch (consulté le )
  161. (de) « Profil de Dean Ambrose », sur Genickbruch (consulté le ).
  162. a b et c (en) « Résumé de WWE RAW du 9 décembre 2013 », sur examiner.com (consulté le ).
  163. (en) « classement PWI 500 de Dean Ambrose », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le ).
  164. (en) « Jon Moxley », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le )
  165. (en) « Dave Meltzer Awards Another Three Five Star (And Above) Ratings », wrestletalk.com, (consulté le )
  166. (en) « Unexpected Double Or Nothing Match Awarded 5 Stars », itrwrestling.com, (consulté le )
  167. (en-US) « WWE’s Renee Young: ‘Dean Ambrose dating rumours are true’ », sur Talk Sport (consulté le )
  168. (en-US) « Renee Young Reveals Details On Secret Wedding To Dean Ambrose », sur Pop Culture (consulté le )
  169. (en-US) « Jon Moxley Announces Renee Young Is Pregnant On Wednesday’s Dynamite », sur The Sportster (consulté le )
  170. (en) « Ex-WWE star Renee Young gives birth to first baby with AEW’s Jon Moxley », sur Metro (consulté le )

Liens externes modifier