Ouvrir le menu principal
Rallye de Catalogne
Description de l'image Logo_du_Rallye_de_Catalogne.png.
Généralités
Sport Rallye automobileVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1957
Organisateur(s) FIA
Éditions 55 (en 2019)
Catégorie Championnat du monde des rallyes (WRC)
Périodicité annuelle
Site web officiel www.rallyracc.com

Palmarès
Tenant du titre Équipage: (2018)
Drapeau : France Sébastien Loeb
Drapeau : Monaco Daniel Elena
Constructeur: (2018)
Drapeau : France Citroën
Plus titré(s) Équipage:
Drapeau : France Sébastien Loeb (9)
Drapeau : Monaco Daniel Elena (9)
Constructeur:
Drapeau : France Citroën (11)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition voir :
Rallye de Catalogne 2018

Le rallye de Catalogne est une course automobile de rallye presque en totalité disputée sur asphalte. En 2014 son nom officiel devient Rally RACC - Rally de España, incluant pour la première fois le terme Espagne, après avoir été le Rally RACC Catalunya-Costa Daurada de 2005 à 2013. Réputée pour son organisation et sa sécurité, elle est organisée par le Real Automóvil Club de Cataluña (ou RACC, l'Automobile-club de Catalogne).

HistoireModifier

Elle apparaît sous l'appellation Tour de Catalogne en 1916, et connait alors sept éditions, entre 1916 et 1920 puis de 1954 à 1956.

Un an plus tard, elle prend son nom actuel, et connaît désormais huit éditions consécutives jusqu'en 1964. Au début des années 1960, elle comprend aussi des épreuves de précision, de côte, ou de slalom. L'Automóvil Club el Rosellón, et les Real Automóvil Club de España, Real Moto Club de Cataluña et Peña Motorista Barcelona participent également à sa réalisation. En 1962 une incursion en France a même lieu, par Bourg-Madame, Mont-Louis, Les Angles et Font-Romeu.

Elle renaît en 1973, pour être désormais intégrée au seul championnat espagnol durant deux ans, puis être comptabilisée également -durant 16 ans- dans le Championnat d'Europe des rallyes (ERC, de 1975 à 1990), avant d'intégrer finalement le WRC en 1991 dont elle devient la première manche.

Tout comme le rallye d'Allemagne en 2002, cette course est issue de la fusion de deux épreuves, catalanes (avec le Rallye de la Costa Brava de la Penya Motorista également comptabilisé en ERC, en 1988).

À ses débuts en championnat du monde, elle n'est comptabilisée que pour le classement des pilotes. Elle a lieu en novembre et se dispute près de Gérone, déjà pour partie sur terre. En 1993 les portions de terre sont supprimées, plus de cent équipages participent, et une superspéciale a lieu au circuit de Barcelone. En 1994 elle n'est retenue qu'en championnat FIA 2Litres (remportée par l'Italien Bertone), et en 1995 et 1996 elle est élue Meilleure épreuve au calendrier mondial par les équipes; à compter de 1997 elle se dispute en automne ou au printemps[1]. De 1988 à 2004 le départ et l'arrivée ont lieu depuis Lloret de Mar (antérieurement de Taragone ou de Barcelone). En 2005 son nom change du fait d'une importante restructuration: sa tête d'organisation est transférée de Gérone à Salou (ainsi que les débuts et fins de course, près de Taragone) et sa base de stationnement est à PortAventura. La sécurité est renforcée, avec un point unique d'assistance.

Sur son parcours, le passage de La Lullaca est particulièrement réputé, avec son virage en épingle sous un pont. En 2002 Gilles Panizzi alors en route vers la victoire y effectue un "dougnut" à 360° avec sa Peugeot, prohibé en course. Les virages sont souvent particulièrement accentués, de plus en plus glissants au fil des passages des concurrents par l'étalement rapide des gravillons et poussières de course sur l'asphalte. À partir de 2010 quelques tronçons sur terre s'ajoutent de nouveau lors de l'épreuve[2].

Plus de 3000 personnes s'activent chaque saison à sa réussite. Disputé au mois d'octobre dans des régions montagneuses du nord-est espagnol, ses conditions météorologiques sont particulièrement changeantes.

(nb: elle ne doit pas être confondue avec le Rallye RACE d'Espagne désormais disparu, qui fut disputé à Madrid en étant comptabilisé lui aussi pour l'ERC)

PalmarèsModifier

 
Véhicules parqués lors de l'édition 2005.
 
Harri Rovanperä également en 2005 (ES9).
 
Loeb en 2008.
Année Pilote Copilote Voiture
1973   Salvador Cañellas (9e édition, championnat d'Espagne)   Daniel Ferrater Seat 1430 FU 1800
1974   Marc Etchebers (10e édition, championnat d'Espagne)   Marie-Christine Etchebers Porsche Carrera
1975   Antonio Zanini   Eduardo Martínez Seat 1430 FU 1800
1976   Jorge de Bagration   Manuel Barbeito Lancia Stratos
1977   Antonio Zanini   Juan José Petisco Seat 124/1800
1978   Antonio Zanini   Juan José Petisco Fiat 131 Abarth
1979   Beny Fernández   José Luis Sala Fiat 131 Abarth
1980   Antonio Zanini   Jordi Sabater Porsche 911 SC
1981   Eugenio Ortiz   Guillermo Barreras Renault 5 Turbo
1982   Antonio Zanini   Víctor Sabater Talbot Sunbeam Lotus
1983   Adartico Vudafieri   Tiziano Siviero Lancia 037 Rallye
1984   Salvador Servià   Jordi Sabater Opel Manta 400
1985   Fabrizio Tabaton   Luciano Tedeschini Lancia 037 Rallye
1986   Fabrizio Tabaton   Luciano Tedeschini Lancia Delta S4
1987   Dario Cerrato   Giuseppe Cerri Lancia Delta HF 4WD
1988   Bruno Saby   Jean-François Fauchille Lancia Delta HF 4WD
1989   Yves Loubet   Jean-Marc Andrié Lancia Delta Integrale
1990   Dario Cerrato   Giuseppe Cerri Lancia Delta Integrale 16v
1991   Armin Schwarz   Arne Hertz Toyota Celica GT-4
1992   Carlos Sainz   Luís Moya Toyota Celica Turbo 4WD
1993   François Delecour   Daniel Grataloup Ford Escort RS Cosworth
19941   Enrico Bertone   Max Chiapponi Toyota Celica Turbo 4WD
1995   Carlos Sainz   Luís Moya Subaru Impreza 555
1996   Colin McRae   Derek Ringer Subaru Impreza 555
1997   Tommi Mäkinen   Seppo Harjanne Mitsubishi Lancer Evolution IV
1998   Didier Auriol   Denis Giraudet Toyota Corolla WRC
1999   Philippe Bugalski   Jean-Paul Chiaroni Citroën Xsara Kit Car
2000   Colin McRae   Nicky Grist Ford Focus WRC 00
2001   Didier Auriol   Denis Giraudet Peugeot 206 WRC
2002   Gilles Panizzi   Hervé Panizzi Peugeot 206 WRC
2003   Gilles Panizzi   Hervé Panizzi Peugeot 206 WRC
2004   Markko Märtin   Michael Park Ford Focus RS WRC 04
2005   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën Xsara WRC
2006   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën Xsara WRC
2007   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën C4 WRC
2008   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën C4 WRC
2009   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën C4 WRC
2010   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën C4 WRC
2011   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën DS3 WRC
2012   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën DS3 WRC
2013   Sébastien Ogier   Julien Ingrassia Volkswagen Polo R WRC
2014   Sébastien Ogier   Julien Ingrassia Volkswagen Polo R WRC
2015   Andreas Mikkelsen   Ola Fløene Volkswagen Polo R WRC
2016   Sébastien Ogier   Julien Ingrassia Volkswagen Polo R WRC
2017   Kris Meeke   Paul Nagle Citroën C3 III WRC
2018   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën C3 III WRC
1. : en 1994, le rallye de Catalogne ne comptait que pour le championnat du monde des rallyes des constructeurs 2 litres.


Notes et référencesModifier

  1. Scalextric, Campeones de Rally. Vol. II - El Rally Catalunya, éd. Altaya, 2008, p.596 à 600, (ISBN 978-84-487-2508-2)
  2. Article Rallye de España: los tramos del día, sur wrc.com

Liens externesModifier

NavigationModifier

Sur les autres projets Wikimedia :