Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chrétien (homonymie).

Cette notion a été inventée au début du XIXe siècle.

La notion de « morale judéo-chrétienne » apparaît et désigne « pour les uns, la morale de la culpabilité et de l’interdiction, et pour les autres, le socle des valeurs de la tradition libérale »[1],[2].

Le terme de "judéo-chrétien" n'est pas utilisé par la pensée juive. Le préfixe "judéo" y fait référence à la façon dont le christianisme, puis l'humanisme anticlérical, interprètent le judaïsme.

Le terme peut être utilisé pour :

Un emploi justifié de cet adjectif se retrouve dans le terme d' "amitiés judéo-chrétiennes"[3] qui met effectivement en relation des juifs et des chrétiens dans le respect mutuel de leurs identités particulières.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « La genèse de la « morale judéo-chrétienne » Étude sur l’origine d’une expression dans le monde intellectuel français »
  2. « Joël Sebban, « La genèse de la « morale judéo-chrétienne » », Revue de l’histoire des religions,‎ '"`uniq--nowiki-0000000d-qinu`"'
  3. « Amitiés judéo-chrétiennes de France »