Ouvrir le menu principal

Neuvic (Corrèze)

commune française du département de la Corrèze
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Neuvic.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Neuvicq.

Neuvic
Neuvic (Corrèze)
L'hôtel de ville.
Blason de Neuvic
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement Ussel
Canton Haute-Dordogne
Intercommunalité Haute-Corrèze Communauté
Maire
Mandat
Jean Stöhr
2014-2020
Code postal 19160
Code commune 19148
Démographie
Gentilé Neuvicois, Neuvicoises
Population
municipale
1 668 hab. (2016 en diminution de 6,61 % par rapport à 2011)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 22′ 56″ nord, 2° 16′ 19″ est
Altitude Min. 321 m
Max. 698 m
Superficie 72,88 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte administrative de la Corrèze
City locator 14.svg
Neuvic

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte topographique de la Corrèze
City locator 14.svg
Neuvic

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Neuvic

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Neuvic
La pancarte qui se trouve à toutes les entrées de Neuvic.
Le pavillon bleu.
L'église.

Neuvic (Nòu Vic en occitan, parfois appelé Neuvic d'Ussel) est une commune française située dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine.

Ses habitants sont appelés les Neuvicois et Neuvicoises[1].

GéographieModifier

Neuvic est une des communes les plus étendues du département de la Corrèze, la plus étendue étant Meymac.

LocalisationModifier

La commune est située dans le Massif central à 21 km au sud d'Ussel, 110 km au sud-ouest de Clermont-Ferrand et à 90 km au nord-est de Brive (82 km au plus court et 102 km par l'A89 Ussel-Ouest.

Neuvic se trouve juste à l'ouest des gorges de la Haute-Dordogne sur le plateau à une altitude de 630 m dominant, à l'est, la rivière Triouzoune.

Au nord de la commune, s'étend la forêt domaniale de la Vergne.

TransportModifier

La commune est située à 20 km au sud de la sortie Ussel-Ouest de l'autoroute A89.

La route nationale 682 qui allait d'Aubusson à Mauriac en passant par Ussel et Neuvic est déclassée en route départementale 982 sur le département de la Corrèze. Cette route traverse la Dordogne sur le pont de Saint-Projet.

La route nationale 691 qui allait de Neuvic à Égletons est désormais déclassée en route départementale 991. Cette route pittoresque possède des portions dangereuses limitées à 30 km/h.

La gare SNCF la plus proche est la gare d'Ussel à 22 km.

Neuvic possédait une gare sur l'ancienne ligne du Transcorrézien allant de Tulle à Ussel en passant par Marcillac-La-Croisille, Lapleau, le Viaduc des Rochers Noirs, Soursac, Liginiac... Cette ligne appartenait aux tramways de la Corrèze, Section Ussel - Neuvic d'Ussel : ouverture le 01/08/1912 et fermeture le 01/07/1952 et Section Neuvic d'Ussel - Soursac : ouverture le 07/03/1913 et fermeture le 01/01/1960.

Les aéroports les plus proches sont au choix en fonction des destinations et opportunités : Limoges[2], Clermont-Ferrand[3], voire Brive-Souillac.

HydrographieModifier

La commune est traversée par la rivière Triouzoune[4], affluent de la Dordogne, sur laquelle a été construit un barrage voûte en béton, le barrage de Neuvic. Mesurant 145 m de long pour 27 m de haut, ce barrage permet une retenue d'eau de 24 millions de m³ alimentant par une galerie une usine hydroélectrique située 5 km au sud-est à Sérandon dans la vallée de la Dordogne et produisant annuellement 56 millions de kWh[5]. La retenue d'eau a permis le développement d'activités nautiques et du tourisme.

Le Vianon[6], affluent de la Luzège et sous-affluent de la Dordogne, marque la limite entre les communes de Neuvic et de Lamazière-Basse.

La Dordogne marque la limite sud de la commune.

Mais aussi le ruisseau du Pont-Aubert, le ruisseau de Lachaux qui prend sa source sur la commune et le ruisseau de Peyrelaure qui se jettent dans la Dordogne, le riffaud et le petit ruisseau des côtes qui se jettent dans la Triouzoune et enfin le ruisseau d'embouérime qui se jette dans le Vianon.

HistoireModifier

Le nom proviendrait d'un nom gallo-romain novus vicus, le bourg neuf. Neuvic obtient le statut de ville au XIIIe siècle. Un couvent de cordeliers y est créé au XVe siècle et une confrérie de pénitents blancs en 1766.

Fait diversModifier

Le , un Rafale de l'armée de l'air française s'est écrasé sur le territoire de la commune, premier accident d'un Rafale depuis sa mise en service.

HéraldiqueModifier

Son blasonnement est : D'argent à trois bandes ondées de gueules.

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires depuis la Libération
Période Identité Étiquette Qualité
1912 mars 1965 Henri Queuille PRRRS Député, sénateur, ministre, président du Conseil
    Raymond Chaumeil RPR Conseiller général
mars 2001 octobre 2012[7] Henri Roy PS Médecin, conseiller général, président de la communauté de communes
novembre 2012 en cours Jean Stöhr UMP-LR Conseiller départemental du canton de Haute-Dordogne

À la suite d'élections partielles, Jean Stöhr, candidat pour le groupe "rassembler Neuvic" (Droite) a été élu, le , Maire de Neuvic. Il succède à Henry Roy[8].

JumelagesModifier

Neuvic est jumelée avec   Bârda (Roumanie).

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[10].

En 2016, la commune comptait 1 668 habitants[Note 1], en diminution de 6,61 % par rapport à 2011 (Corrèze : -0,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 6652 0372 2512 3692 6192 8082 9183 1613 350
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 3943 3763 4253 1993 2743 3213 4003 3643 406
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 0812 9582 8013 0063 0303 0893 1122 6302 400
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
2 0361 9591 8481 8441 8291 8501 9051 8871 762
2016 - - - - - - - -
1 668--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Neuvic vit de l'agriculture (polyculture et élevage) et du tourisme l'été comme station climatique (activités nautiques sur le lac, un golf avec 2 parcours de 9 trous[13], campings, centre équestre). Elle bénéficie de la présence d'équipements culturels comme le Musée départemental de la résistance et l'arboretum du château de Neuvic d'Ussel créé en 1815 de plus de 6 ha labellisé "Jardin remarquable").

La commune était jusqu'en 2008 au palmarès du Pavillon Bleu mais n'a pu conserver ce label en 2009 en raison d'une pollution ponctuelle du lac de la Triouzoune survenue et résolue en 2008. La plage de la commune a de nouveau l'honneur d'être au palmarès depuis 2010[14].

Neuvic est la capitale nationale des coqs de pêche, chaque année un grand concours est organisé le 1er mai.

Équipements et servicesModifier

La commune possède une maternelle, une école primaire[15], un collège[16], un lycée agricole[17], un lycée professionnel[18] et une antenne de l'Université de Limoges.

Neuvic a son cinéma[19] en 3D depuis 2010.

Neuvic possède une salle polyvalente, une salle omnisports, deux terrains (football et rugby), deux courts de tennis, un golf, un centre équestre.

Lieux et monumentsModifier

 
église Saint-Étienne de Neuvic
 
La tour Saint Mexant.
 
La tour Veilhan.
 
La tour des Cinq Pierres.


  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

 
La statue d'Henri Queuille sur la place qui porte son nom.

SportsModifier

GolfModifier

Le golf de Neuvic a été aménagé sur un terrain appartenant au marquis d'Ussel en 1982. Il proposait 9 trous compacts, d'une distance totale de 1 173 mètres permettant de découvrir le golf et de s'initier à sa pratique. Par la suite, il a été complété d'un parcours homologué 9 trous de 2 526 mètres.

RugbyModifier

L'Union sportive neuvicoise[23] (USN) est un club français de rugby créé en 1923 et affilié au comité Limousin. Il évolue en 2e série pour la saison 2011-2012 en championnat territorial du Limousin. Le club possède une équipe féminine depuis 2005 évoluant, pour la saison 2011-2012, en 3e division. Création d'une équipe cadette/minimes filles en 2011.

ManifestationsModifier

Les événements incontournables :

Le 1er mai : foire concours national des coqs de pêche.

Fin mai : fête des plantes.

Le 14 juillet : la fête du Pain – feu d’artifice sur le lac de la Triouzoune.

Mi-juillet / mi-août : Festival Millesources et Dordogne.

Le 2e week-end d’août : fête de la bruyère.

Décembre : Téléthon.

Le dimanche avant Noël : foire grasse.

RéférencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :