Ouvrir le menu principal

Vianon

rivière de France

le Vianon
Illustration
Caractéristiques
Longueur 27,6 km [1]
Bassin 289 km2
Bassin collecteur la Dordogne
Nombre de Strahler 3
Régime pluvial
Cours
Source source
· Localisation Saint-Angel
· Altitude ~650 m
· Coordonnées 45° 29′ 15″ N, 2° 12′ 29″ E
Confluence la Luzège
· Localisation Lapleau
· Altitude ~350 m
· Coordonnées 45° 18′ 37″ N, 2° 10′ 37″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Corrèze
Arrondissements Ussel, Tulle
Cantons Plateau de Millevaches, Haute-Dordogne, Égletons
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine

Sources : SANDRE:« P11-0460 », Géoportail

Le Vianon est une rivière française du Massif central dans le département de la Corrèze, dans l'ancienne région du Limousin, donc en région Nouvelle-Aquitaine, un affluent de la Luzège et un sous-affluent de la Dordogne.

GéographieModifier

De 27,6 km de longueur[1] Le Vianon prend sa source vers 650 mètres d’altitude, sur la commune de Saint-Angel, à deux kilomètres au sud-ouest du bourg.

Il arrose Palisse puis Saint-Hilaire-Luc avant de rejoindre la Luzège au Gour Noir, dans la retenue du barrage de la Luzège, à deux kilomètres au nord de Lapleau.

Les eaux de la retenue sont ensuite amenées par conduite forcée jusqu’au barrage de l'Aigle.

Communes et cantons traversésModifier

Dans le seul département de la Corrèze, la Vianon traverse les sept communes suivantes, de l'amont vers l'aval, de Saint-Angel (source), Palisse, Neuvic, Saint-Hilaire-Luc, Lamazière-Basse, Saint-Pantaléon-de-Lapleau, Lapleau (confluence);

Soit en termes de cantons, le Vianon prend source sur le canton du Plateau de Millevaches, traverse le canton de la Haute-Dordogne, conflue dans le canton d'Égletons, dans les arrondissement d'Ussel et arrondissement de Tulle.

Bassin versantModifier

Le Vianon traverse les quatre zone hydrographiques P115, P116, P117 et P118 pour une superficie totale de 289 km2[1]. Ce bassin versant est constitué à 69,38 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 22,77 % de « territoires agricoles », à 2,87 % de « territoires artificialisés », à 0,18 % de « surfaces en eau »[1].

Organisme gestionnaireModifier

AffluentsModifier

Le Vianon a quatorze tronçons affluents référencés[1] dont :

  • le ruisseau du Boucheron, avec un seul affluent
  • le ruisseau d'Embouérime, avec un seul affluent
  • le ruisseau de Battut, avec un seul affluent
  • le ruisseau de la Chaussée,

Rang de StrahlerModifier

Donc son rang de Strahler est de trois.

HydrologieModifier

Aménagements et écologieModifier

À voirModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier