Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pêche.

Coq de pêche
La pancarte qui se trouve à toutes les entrées de Neuvic
La pancarte qui se trouve à toutes les entrées de Neuvic
Région d’origine
Région Limousin, Drapeau de la France France
Caractéristiques
Plumage noir ou bleu
Autre
Utilisation fabrication de leurres

Le Coq de pêche est le nom donné à certaines races de coqs dont certaines plumes présentent des caractéristiques recherchées dans la fabrication des mouches artificielles servant de leurre pour la pêche à la mouche.

Sommaire

OriginesModifier

La plus ancienne trace de l'utilisation avérée de plumes de coq dans la fabrication de leurre pour la pêche, se trouve dans le Natura Animalium, où Élien (200 ap. J.-C.) décrit une technique de pêche macédonienne consistant à leurrer des "poissons tachetés" (probablement des truites fario) à l'aide d'hameçons recouverts de laine rouge et cerclés de plumes de coq.
Mais les contraintes liées tant à la fabrication des mouches qu'à l'esthétique nécessaire à l'imitation des insectes dont le poisson se nourrit, a sans aucun doute contraint très tôt les utilisateurs à sélectionner les animaux dont les plumes sont issues. Et donc à en faire l'élevage. Ainsi, dans le Manuscrit d'Astorga édité en Espagne en 1624 par Juan de Bergara sont décrites 33 mouches utilisant les plumes des coqs Indios et Pardos du Léon. Le coq du Limousin a lui aussi une origine qui se perd dans la nuit des temps. Chacune des deux régions (Léon et Limousin) se dispute la préexistence de ses élevages depuis l'époque du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Le coq du LimousinModifier

Le coq de pêche du Limousin est issu d'une très ancienne race fermière de France, des régions granitiques, plus particulièrement de Haute Corrèze.
Chaque année il fait la fierté de sa capitale : Neuvic en Corrèze. Un grand concours national est organisé tous les 1er mai et les ventes peuvent y atteindre des prix très élevés.

CaractéristiquesModifier

 
Coq de pêche du Limousin bleu
Article détaillé : Limousine (poule).

Ces descriptions proviennent du site de la FERME (Fédération pour promouvoir l'Elevage des Races domestiques MEnacées) [1].

  • Corps assez ramassé, plutôt large. Poids du coq 3 kg et 2,5 kg pour la poule. Plumage noir ou bleu seuls admis.
  • Tête moyenne à l'arcade sourcilière marquée ; crête simple et droite (de 5 à 7 dents).
  • Bec court et assez fort, couleur corne foncée ; yeux rouge orangé, regard vif.
  • Oreillons lisses, rouges ; barbillons assez développés ; face rouge, nue.
  • Cou de longueur moyenne, port plutôt droit.
  • Dos assez court, plat, légèrement incliné vers l'arrière.
  • Queue presque droite, perpendiculaire à la ligne du dos, de taille moyenne, faucilles peu abondantes mais arquées.
  • Poitrine proéminente ; ailes serrées au corps, portées hautes.
  • Abdomen peu développé. Cuisses bien dégagées ; tarses fins, lisses, gris clair, rosés sur le côté.
  • Quatre doigts avec interstices digitaux blancs rosés ; ongles blancs ; ergots puissants.

La race existe aussi en naine.

Les élevages américainsModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

SourcesModifier

Liens externesModifier