Kev Adams

humoriste et acteur français
Kev Adams
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Kevin Smadja
Naissance (29 ans)
Paris 16e (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Humoriste
Acteur
Films notables Les Profs
Les Nouvelles Aventures d'Aladin
Séries notables Soda
Site internet Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Kevin Smadja dit Kev Adams, est un humoriste et acteur français, né le dans le 16e arrondissement de Paris.

Il connaît le succès dans des rôles d'adolescents dans les années 2010, dans la série Soda et dans les films Les Profs (2013), Fiston (2014), Les Profs 2 (2015), Les Nouvelles Aventures d'Aladin (2015) et Alad'2 (2018).

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Kevin Smadja, alias Kev Adams, naît en 1991 dans le 16e arrondissement de Paris. Il est d’origine juive tunisienne par sa mère et juive algérienne par son père[1]. Ces derniers travaillent respectivement dans la finance et dans l'immobilier[2]. Il a deux frères cadets Noam et Lirone Smadja[3]. Kev Adams choisit sa voie à sept ans lorsqu'il découvre le film Titanic de James Cameron[4] et commence dès lors à prendre des cours de théâtre[5]. À l'adolescence, sa famille déménage de Pantin à Neuilly-sur-Seine[2]. S'orientant un temps vers le cinéma après s'être vu offrir, en 2000, un petit rôle dans le film Cours toujours de Dante Desarthe, il passe par la suite de nombreux castings qui ne se révèleront pas concluants[6]. Il commence alors à écrire ses propres sketchs durant la même année, avec l'aide de ses amis, dans un cahier de cours d'histoire-géographie[5], qui lui permettent de faire ses tout premiers pas sur les planches de la MJC de Neuilly-sur-Seine, la ville où il réside, avant qu'on ne lui permette de s'attaquer à des scènes ouvertes parisiennes[7]. À l'âge de 14 ans, il est candidat au jeu Attention à la marche ! présenté par Jean-Luc Reichmann sur TF1[8],[9].

En 2009, il obtient son baccalauréat littéraire au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine et s'inscrit en faculté de droit à l'université Paris-Nanterre tout en continuant à se produire sur scène, mais avoue qu'il est « difficile, voire impossible de concilier les deux »[10].

CarrièreModifier

Débuts sur scène et percée télévisuelleModifier

En 2009, il est figurant dans le film LOL[11].

Avec des textes liés à l'adolescence, Kev Adams est repéré en 2009 par Elisa Soussan, productrice d'Anne Roumanoff, qui l'invite lors d'une soirée « carte blanche » à se produire sur la scène de l'Olympia le [7], retransmise sur Paris Première. Le , le grand public découvre l'humoriste dans l'émission de la soirée Rire ensemble contre le racisme retransmise sur France 2. À partir du , il interprète son premier spectacle intitulé The Young Man Show, d'abord à Paris au Théâtre Le Temple et au Palais des Glaces[12],[13], avant de se produire en tournée dans toute la France[14]. On lui permet ensuite de faire la première partie du spectacle de Gad Elmaleh au Palais des sports de Paris en 2010[15]. Sa tournée se termine le en Suisse, lors du Paléo Festival Nyon[16]. À partir de , il joue un nouveau spectacle intitulé Voilà, Voilà ![13].

De à , il est candidat régulier de l'émission On n'demande qu'à en rire présentée par Laurent Ruquier où il gagne en visibilité médiatique[17] et il devient populaire. Il quitte volontairement l'émission pour se consacrer au tournage de la série Soda, dont il s'est vu offrir l'un des rôles principaux[18],[19]. Cette série télévisée sur le thème de l'adolescence est diffusée à partir de l'été 2011 sur la chaîne M6[20],[21], puis sur W9 en 2012[22].

En 2011[23], il crée sa propre société de production myFAMILY fondée avec son manager Elisa Soussan[24].

Succès au cinéma, sur scène et à la télévisionModifier

Sa carrière cinématographique décolle en 2013 avec son rôle de Boulard dans Les Profs. Le film connait un important succès commercial.

En 2014, il joue dans la comédie Fiston, de Pascal Bourdiaux, dont il partage l'affiche avec un autre comédien révélé par une émission de Laurent Ruquier, dix ans plus tôt, Franck Dubosc.

L'année 2015 marque un tournant : alors qu'il fait ses adieux à Soda à la télévision, avec un téléfilm de conclusion, Le Rêve américain, il mène les deux plus gros succès commerciaux du cinéma français en 2015. Il en reprend le rôle du lycéen Boulard pour Les Profs 2. Il joue également le rôle-titre de la comédie d'aventures Les Nouvelles Aventures d'Aladin du réalisateur Arthur Benzaquen[25]. Il passe sans succès les castings de Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force et Terminator Genisys pour des petits rôles[26].

En 2015, son spectacle Voilà, voilà, en tournée dans toute la France réunit 500 000 spectateurs et est retransmis en direct sur M6[27].

En 2016, il s'ouvre à d'autres genres que la comédie avec Amis publics d'Edouard Pluvieux et le drame historique Un sac de billes. En juin de la même année, il double l'un des protagonistes du film d'animation des studios Pixar, Le Monde de Dory.

D'octobre à , Kev se produit en duo avec Gad Elmaleh dans le spectacle Tout est possible en tournée et pour 8 représentations à l'AccorHotels Arena[28]. Le , M6 retransmet en direct depuis Bercy le show qui attire plus de 4 millions de téléspectateurs[29].

L'année 2017 est marquée par le flop critique et commercial de la comédie potache Gangsterdam de Romain Lévy qui tentait de le faire glisser vers un humour plus trash[30]. Quant à Tout là-haut, de Serge Hazanavicius, qui tente de le faire passer à un registre plus émotionnel, elle déçoit au box-office[31].

En 2018, il joue dans un film américain et revient à un registre plus familial avec un second rôle dans la comédie L'Espion qui m'a larguée (The Spy Who Dumped Me) avec Mila Kunis et Kate McKinnon[32].

En France, il partage l'affiche de la comédie romantique Love Addict avec Mélanie Bernier, sous la direction d'un ancien auteur de Soda, Frank Bellocq. Le film termine attire environ 700 000 spectateurs[33].

En 2019, il double la voix de Gomez Addams dans le film d'animation La Famille Addams[34].

En , il est membre du jury de l'émission présentée par Camille Combal, Mask Singer sur TF1[35].

Le , TF1 diffuse en direct depuis le zénith de Nantes, le spectacle Sois 10 ans après une tournée française de 120 dates, dans lequel l'artiste évoque ses dix ans de carrière[36]. Le spectacle séduit plus de 3,2 millions de téléspectacteurs[37]. S'ensuivra en 2020 une tournée internationale, notamment aux Etats-Unis, à Londres et à Sydney.

En 2020, il annonce jouer dans le nouveau film comique de Thomas Gilou intitulé Maison de retraite. A ses côtés, nous pourrons retrouver le célèbre acteur Gérard Depardieu. Le film sortira en 2021[38].

Vie personnelleModifier

En 2014, il a eu une relation de quelques mois avec la candidate de télé-réalité et chroniqueuse Capucine Anav[39],[40].

En 2017, il est en couple avec Iris Mittenaere, Miss France et Miss Univers 2016[41],[42], puis ils se séparent après un an de vie commune[43].

En 2019, il fonde un fast-food nommé Jak Healthy, situé rue de Rivoli à Paris[44],[45].

FilmographieModifier

En tant qu'acteurModifier

CinémaModifier

Prochainement au cinéma

DoublageModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

Série d'animationModifier

TéléfilmsModifier

ClipsModifier

En tant que scénaristeModifier

En tant que producteurModifier

Émissions de télévisionModifier

En tant que participantModifier

En tant que juryModifier

One-man-showsModifier

 
Kev Adams sur scène en 2013.

PublicationModifier

Notes et référencesModifier

  1. Chloé Aeberhardt, « Kev Adams, sous le bonnet », sur Libération,
  2. a et b Ghislain Loustalot, « Le grand saut », sur Paris Match,
  3. Thomas Janua, « Kev Adams : Noam, son frère, lui ressemble comme deux gouttes d'eau ! », sur Télé Star,
  4. Benoît Jourdain, « Risée de la cour d'école, showman précoce, "Tom Cruise français"... Les mille et une vies de Kev Adams (Alad'2) », sur francetvinfo.fr, .
  5. a et b « Les ados sont dingues de Kev' Adams », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  6. Jean & Nicole, « Kev' Adams, jeune humoriste dans The Young Man Show », sur evous.fr,
  7. a et b Didier Déniel, « Kev'Adams, l'ado des planches », sur Le Télégramme,
  8. Coralie Vincent, « Kev Adams : (re)découvrez-le à 14 ans lors de son passage dans Attention à la marche », sur Télé Star,
  9. Sophia Chafai, « Kev Adams : ses débuts très drôles dans Attention à la marche », sur Télé Loisirs,
  10. « Retour en fanfare d'un Kev'Adams survolté », sur Le Télégramme,
  11. Elsa Minot, « LOL : l'improbable anecdote sur le rôle de Kev Adams », sur Télé Star,
  12. « De "Soda" à "Aladin", retour sur la fulgurante ascension de Kev Adams », La Parisienne,‎ (lire en ligne)
  13. a et b Cyril Lichan, « Avec "Voilà Voilà", Kev Adams, l'idole des ados a grandi », France Télévisions,
  14. « Kev Adams est en tournée », sur paperblog.fr,
  15. Nolwenn Le Blevennec, « Kev' Adams, le Gad Elmaleh des jeunes : "Tellement frais !" », sur Rue89,
  16. Sophia Bischoff, « Coup d'envoi final pour Paléo ! », sur students.ch,
  17. « Un jeune prodige de l'humour déjà adopté par Ruquier », sur purepeople.com,
  18. « Kev' Adams arrête "On n'demande qu’à en rire" », sur labandearuquier.com,
  19. Anthony Lanczet-Bennaceur, « Génération Kev Adams », sur Paris Match,
  20. « Soda : les ados et Kev Adams héros de la prochaine série d'M6 », sur Première,
  21. « Le comique Kev Adams, héros d’une série sur M6 », sur Télé Loisirs,
  22. Allison Fourrier, « Soda : Kev Adams quitte M6 et débarque sur W9 ! », sur purebreak.com,
  23. « ADAMS FAMILY PRODUCTIONS », sur societe.com (consulté le 25 mars 2019).
  24. Sandrine Bajos, « «Le Monde selon Kev» : un dessin animé sur l’enfance… de Kev Adams », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  25. Charles Biestro, « Aladin: Kev Adams, héros d'un péplum à la française », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  26. Marion Poulle, « Kev Adams a passé le casting de Star Wars 7 ! », sur Melty,
  27. « Kev Adams : «Je ne vais pas rester éternellement un ado» », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  28. VIDEO. "Tout est possible" avec Kev Adams et Gad Elmaleh à Bercy, sur francetvinfo.fr, consulté le 29 décembre 2019
  29. Audiences TV du jeudi 24 novembre 2016 : succès pour le débat Fillon / Juppé, TF1 battue par M6 avec Kev & Gad, Tout est possible, sur toutelatele.com, consulté le 29 décembre 2019
  30. Nicolas Bardot, « Box office France : flop pour Kev Adams et "Gangsterdam" », sur filmdeculte.com,
  31. Sophie Levy Ayoun, « Kev Adams est-il encore bankable ? », sur Capital,
  32. Charles Decant, « Kev Adams face à Mila Kunis dans une comédie hollywoodienne », sur PureMédias,
  33. Box office Love Addict sur JP's Box-Office.com
  34. a et b Doublé par Oscar Isaac en version originale
  35. Benjamin Meffre, « "Mask Singer" : Kev Adams, Alessandra Sublet, Jarry et Anggun jurés du divertissement événement de TF1 », sur PureMédias,
  36. « TF1 fête les 10 ans de carrière de Kev Adams », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  37. Audiences TV Prime (samedi 28 décembre 2019) : Meurtres à Tahiti leader écrasant, Ked Adams avec les honneurs, Échappées belles puissant en Patagonie, sur toutelatele.com, consulté le 29 décembre 2019
  38. « MDR (le film) : Kev Adams et Gérard Depardieu en maison de retraite ! »,
  39. « Capucine Anav et Kev Adams en couple : "Une très belle histoire de 3 ou 4 mois" », sur purepeople.com,
  40. « Kev Adams lance sa chaîne Youtube ! », sur welikeit.fr,
  41. Aurélie Amcn, « Kev Adams en couple avec Miss Univers, c'est officiel », Voltage,
  42. « Iris Mittenaere et Kev Adams en couple, l'acteur s'exprime enfin ! », sur Melty,
  43. Kev Adams explique les raisons de sa rupture avec Iris Mittenaere, sur programme-tv.net, consulté le 28 décembre 2019
  44. « PHOTOS - Kev Adams - Inauguration du nouveau restaurant de fast food healthy de Kev Adams, le Jak Healthy au 24 rue de Rivoli dans le 4e arrondissement à Paris, le 15 oc », sur www.purepeople.com (consulté le 24 novembre 2019)
  45. « Home », sur Jak Healthy (consulté le 24 novembre 2019)
  46. Doublé par Zac Efron en version originale.
  47. Doublé par Anders Juul en version originale.
  48. Doublé par Ryan Reynolds en version originale.
  49. Doublé par Ty Burrell en version originale.
  50. Doublé par Ryan Reynolds en version originale

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :