Ouvrir le menu principal

Jean-Luc Reichmann

animateur de télévision français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reichmann.

Jean-Luc Reichmann
Image illustrative de l’article Jean-Luc Reichmann
Jean-Luc Reichmann, sur le stand TF1 du Mondial de l'automobile de Paris, en 2012.

Nom de naissance Jean-Luc Stéphane Reichmann
Date de naissance (58 ans)
Lieu de naissance Toulouse, Haute-Garonne, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Émissions Les Douze Coups de Midi
Attention à la marche !
Les Z'amours
Au pied du mur !
Le Champion de la télé
Puppets ! Le grand show des marionnettes
Radio RFM (en 2005)
Alouette (en 2014)
Chaîne France 2 (1995-2000)
TF1 (depuis 2001)

Jean-Luc Reichmann, né le 2 novembre 1960 à Toulouse, est un animateur, producteur et acteur français.

BiographieModifier

Famille, jeunesse et débutsModifier

Le grand-père de Jean-Luc Reichmann, d'origine juive, devant s'expatrier de Slovaquie pour échapper au nazisme, celui-ci trouve refuge en France[1]. Son père, Pierre Reichmann, est directeur de supermarché de l'enseigne Mammouth à Toulouse[2] (« Mammouth Gramont » qui fut remplacé par « Auchan Gramont »).

Jean-Luc Reichmann est né le [3] à Toulouse[4]. Il suit une scolarité au collège de L'Union (Haute-Garonne)[5] - puis élève au lycée Saint-Joseph et au lycée Sainte-Marie-des-Champs de Toulouse, où il a passé son baccalauréat. Ayant grandi à Montastruc-la-Conseillère, il a une sœur sourde profonde, plus jeune de dix ans[6], ainsi qu'un grand frère[7].

Il pratique le karaté shōtōkan-ryū à haut niveau pendant dix ans[8] avant d'être victime d'un grave accident de moto le 10 juillet 1984 qui le contraint à arrêter le sport de combat de haut niveau[9].

Son père le destine au commerce, si bien qu'il entame à Sup de Co Toulouse des études qu'il n'achève pas, préférant voyager à l'étranger où il effectue de nombreux petits boulots (guide accompagnateur dans les bus, moniteur de voile)[10].

Quand il revient à Toulouse en 1981, c'est la période des radios libres. Sous le pseudonyme de « Boogie Chou », il anime des jeux dans une radio libre toulousaine, Radio Cambos, où il fait la connaissance de deux autres animateurs : Serge Lacour et Jean-Marc Biencourt[2]. Ces derniers lui apprennent les rudiments du métier et il reconnaît beaucoup leur devoir.

CarrièreModifier

À ses débuts, Jean-Luc Reichmann est la voix off de la série de fiction Tribunal, ainsi que des émissions de Nagui (N'oubliez pas votre brosse à dents où il officie également comme chauffeur de salle[3], Que le meilleur gagne...). Il prête également sa voix à la série des jeux vidéo FIFA. De 1988 à 2001, il participe aux Guignols de l'info [3]. Il officie aussi dans Motus comme voix off aux côtés de Thierry Beccaro[11].

Dans les années 1990, il réalise aussi la voix des bandes annonces de TF1[12] et, pour la marque automobiles Citroën, la voix-off des vidéos internes destinées au réseau. En 1991, il apparaît le temps d'un épisode dans la série Navarro et en 1995 dans Nestor Burma.

À partir de 1995, il devient présentateur de jeux télévisés sur France 2, tout en faisant partie de la ligue d'improvisation française. Il anime entre autres : Les Forges du désert (1999), Jeux sans frontières (1998), Le Trophée Campus et Les Z'amours (1995-2000).

En 2000, Hervé Hubert, le producteur du jeu le Bigdil, lui propose de rejoindre TF1 pour y animer la tranche du midi en semaine. Ensemble ils développent le jeu Attention à la marche !. L'émission débute le , d'abord en week-end puis toute la semaine dès septembre 2001, et ce 364 jours par an (l'émission n'est pas diffusée le 14 juillet en raison du défilé de la Fête nationale).

À la radio, durant la saison 2002-2003, il anime sur RTL du lundi au jeudi le jeu interactif Vous avez bien deux minutes ? qui oppose chaque soir de 19 h à 20 h une équipe féminine et une équipe masculine[13]. De au , il anime la matinale de la radio RFM de h à h, du lundi au vendredi. Son départ de la radio est annoncé le [14]. Entretemps, il obtient un rôle pour TF1 dans Le monde est petit (2008), et fera une apparition aux côtés de Mimie Mathy, dans l'épisode « Ennemis jurés » (2009).

À la suite du succès de son concurrent Nagui à la tête du jeu Tout le monde veut prendre sa place sur France 2 en même temps qu’Attention à la marche !, TF1 supprime son jeu en , les audiences ayant fortement chuté[15]. L'émission est remplacée par Les Douze Coups de midi, un jeu inspiré de Crésus, animé en 2005 et 2006 par Vincent Lagaf'[16].

En 2010, il joue au théâtre dans la pièce Personne n'est parfait aux côtés de Corinne Touzet[17]. Il reprend cette pièce en novembre 2011 avec Véronique Jannot[18]. La même année, il lance la série Victor Sauvage produite par Endemol France, mais celle-ci est arrêtée après trois épisodes en raison d'audiences déclinantes[19].

En , il participe à l'album de Thierry Gali Il était une fois, en soutien de l'action de l'Unicef[20]. Le 6 , il est le rédacteur en chef exceptionnel de l'émission Automoto diffusée sur TF1.

Depuis le , il anime le jeu Au pied du mur !, diffusé sur TF1[21].

Depuis le , il est le héros de la série, Léo Mattei, Brigade des Mineurs sur TF1.

A l'occasion de la co-animation tournante de la saison 8 de Danse avec les stars, il co-anime avec Sandrine Quétier un numéro du concours de danse, le jour de son anniversaire le [22].

En décembre 2018, il anime le nouveau jeu C'est déjà Noël.

EngagementModifier

En 2016 et 2017, Jean-Luc Reichmann est le parrain de l'association CAP48 de la RTBF qui lutte contre les discriminations envers les personnes handicapées[23].

Vie privéeModifier

Jean-Luc Reichmann a comme marque de naissance une tache de vin sur le nez. Dans son enfance, sa mère tente en vain de la lui faire retirer à coup de séances de laser à l'hôpital. Lorsqu'il animera l'émisson Les Z'amours, il masquera cet angiome derrière du fond de teint, mais décide par la suite de l'assumer et de le montrer à l'antenne[24].

Il partage sa vie avec Nathalie Lecoultre[25], et a six enfants issus d'une famille recomposée[26].

Parcours à la radioModifier

  • 1981 : pionnier de la radio libre à Toulouse sur RDC[12]
  • 1982 : animateur de jeu sur la radio toulousaine Radio Cambos[12]
  •  ???? : animateur de la matinale d'NRJ Toulouse[12]
  • 1989 : RFM[12]
  • 1996 : Europe 1[12]
  • 2000 : animateur de l'émission Allô Jean-Luc sur RMC[27]
  • 2001 : animateur de RTL vous offre vos vacances sur RTL[28]
  • 2002-2003 : animateur du jeu Vous avez bien deux minutes ? sur RTL[28]
  • 2005-2008 : animateur de la matinale de RFM[12]

TélévisionModifier

Jusqu'en 2000, Jean-Luc Reichmann officie sur France 2. Il rejoint en 2001 la chaîne privée TF1. Il y produit la plupart de ses émissions avec sa société Formidooble, rachetée par Endemol en 2008[29].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

DoublageModifier

Il a également prêté sa voix pour les jeux de football sur Sony PlayStation : FIFA 98 : En Route pour la Coupe du Monde, Coupe du monde 98, FIFA 99, FIFA 2000, et UEFA Euro 2000.

Voix offModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Je suis un enfant de Coluche », sur La Dépêche du Midi.fr, .
  2. a et b « Jean-Luc Reichmann : "Mon coin, c'est la route d'Albi" », sur La Depeche du Midi.fr, .
  3. a b et c « Biographie Jean-Luc Reichmann », sur tvmag.com.
  4. Alexis Picard et Julie Duquenne, « Jean-Luc Reichman : "Je suis né sous une bonne étoile" », sur Metronews.fr, .
  5. « Jean-Luc Reichmann : "La tache", "Le rouge", des profs l'humiliaient à l'école... », sur PurePeople.com, .
  6. « Sa sœur Marie Laure », sur lemag-vip.com, .
  7. « Jean-Luc Reichmann : Anéanti par un drame familial ! », sur francedimanche.fr, .
  8. « Jean-Luc Reichmann, du karaté à la télé », sur La Depeche du Midi.fr, .
  9. « Jean-Luc Reichmann raconte son grave accident de la route », sur L'Internaute.com, .
  10. Hélène Bry, « Jean-Luc Reichmann a tout fait », sur Le Parisien.fr, .
  11. « Thierry Beccaro ne perd pas la boule », sur illustre.ch, .
  12. a b c d e f g et h « Biographie de Jean-Luc Reichmann », sur TF1.fr (consulté le 17 novembre 2010).
  13. Thibault Leroi, « RTL : "Une grille de conquête" », sur radioactu.com, .
  14. « Jean Luc Reichmann arrête les matinales de RFM », sur jeanmarcmorandini.com, .
  15. Julien Lalande, « TF1 annonce l'arrêt de son jeu "Attention à la marche" », sur Ozap.com, .
  16. « Jean-Luc Reichmann arrive avec ses "douze coups de midi" dès le 28 juin », sur Ozap.com, .
  17. « Corinne Touzet et Jean-Luc Reichmann ensemble sur les planches », sur France-Soir.fr, .
  18. « Personne n’est parfait : Véronique Jannot et Jean-Luc Reichmann au théâtre à partir du 24 novembre prochain », sur Premiere.fr, .
  19. « Victor Sauvage : C'est fini ! », sur Premiere.fr, .
  20. « Lorie, Laurent Voulzy, Lara Fabian : tous réunis pour un vrai conte de fées », sur PurePeople.com, .
  21. « Reichmann va présenter un nouveau jeu à 19h sur TF1 dès le 9 juillet », jeanmarcmorandini.com.
  22. « Danse avec les stars : on connaît enfin les présentateurs », sur 7sur7.be, .
  23. [vidéo] « L'instantané de Jean-Luc Reichmann, parrain Cap48 », RTBF.be, 2 octobre 2017.
  24. Rémi Castillo, Déclics de stars. Dans l'intimité des stars de télé, Éditions Eyrolles, , p. 78.
  25. Lucile Bellan, « Jean-Luc Reichman : qui est sa femme Nathalie Lecoultre ? », sur Gala, .
  26. « Jean-Luc Reichmann: "Avoir six enfants, c’est vraiment du sport" », sur Femme Actuelle.fr, (consulté le 24 février 2019).
  27. « Allô, Jean-Luc ? RMC, "Jean-Luc Reichmann", du lundi au vendredi de 9 h à 11 h », sur www.libération.fr, .
  28. a et b « PPDA et Jean-Luc Reichmann débarquent sur RTL », sur www.strategies.fr, .
  29. « Endemol rachète la société de Jean-Luc Reichmann », sur Ozap.com, .

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier