Ouvrir le menu principal

Le Monde de Dory

film de Disney-Pixar sorti en 2016
Ne doit pas être confondu avec Le Monde de Nemo.
Le Monde de Dory
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film.
Titre québécois Trouver Doris
Titre original Finding Dory
Réalisation Andrew Stanton
Scénario Victoria Strouse
Acteurs principaux
Sociétés de production Pixar Animation Studios
Walt Disney Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 97 minutes
Sortie 2016

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Monde de Dory (anglais : Finding Dory), ou Trouver Doris au Québec et au Nouveau-Brunswick, est un film d'animation réalisé par Andrew Stanton pour les studios Pixar, sorti en 2016. C'est la suite du film Le Monde de Nemo, sorti en .

SynopsisModifier

Dory, un poisson chirurgien bleu, est séparée de ses parents alors qu'elle n'est encore qu'une enfant. En grandissant, Dory les cherche en vain, puis les oublie à cause de ses troubles de la mémoire immédiate. Dans un flashback du Monde de Nemo, elle rencontre accidentellement Marin, un poisson-clown qui cherche son fils Nemo.

L'histoire se déroule un an après les événements du premier film. Dory vit maintenant dans le récif de Marin et Nemo. Un jour, elle a une vision et se souvient de ses parents. Elle décide de partir à leur recherche, mais son problème de mémoire la retient. Elle se souvient soudainement qu'ils vivaient dans « le Joyau de la Baie de Morro, en Californie » lorsque Nemo en mentionne le nom.

Marin et Nemo accompagnent Dory dans son voyage. Avec l'aide de Crush la tortue de mer, ils traversent le Courant de Californie et se retrouvent près d'épaves de cargos, où Dory réveille par accident un calmar de Humboldt qui les poursuit et manque de dévorer Nemo. Ils arrivent à coincer le calmar dans un bateau, et Marin admoneste Dory pour les avoir mis en danger. Blessée, Dory voyage jusqu'à la surface pour chercher de l'aide, où elle est capturée par des membres de l'Institut de la vie marine.

Dory est placée en quarantaine et étiquetée. Elle y rencontre Hank, un poulpe grincheux mais bien intentionné. L'étiquette de Dory lui permettant d'être transférée dans un aquarium à Cleveland, Hank, qui craint d'être libéré dans l'océan, accepte d'aider Dory à trouver ses parents en échange de son étiquette. Lors d'une démonstration, Dory retrouve son ami d'enfance Destinée, un requin-baleine myope, qui communiquait avec Dory à travers la tuyauterie, et Bailey, un béluga, qui pense avoir perdu ses capacités d'écholocalisation. Dory a alors plusieurs visions de son enfance avec ses parents, et peine à retrouver des détails. Elle finit par se souvenir comment elle fut séparée de ses parents : en entendant sa mère pleurer une nuit, elle décida d'aller chercher un coquillage pour lui remonter le moral et fut emportée par un courant.

Marin et Nemo essaient de retrouver Dory. Avec l'aide de Fluke et Rudy, deux otaries de Californie, et Becky, un plongeon huard, ils arrivent à entrer dans l'institut et la retrouvent dans la tuyauterie. D'autres poissons chirurgiens leur annoncent que les parents de Dory se sont échappés de l'Institut il y a bien longtemps pour trouver leur fille et ne sont jamais revenus, laissant croire à Dory qu'ils sont morts. Hank sort Dory de l'aquarium, en y laissant accidentellement Marin et Nemo. Il arrive ensuite à la jeter dans un courant qui la jette dans l'océan. En errant, elle trouve un chemin de coquillages et se souvient que lorsqu'elle était petite, ses parents créaient le même genre de chemin lorsqu'elle se perdait afin qu'elle les retrouve. Elle suit le chemin et trouve un corail vide avec de nombreux chemins de coquillages tout autour. Alors que Dory se retourne pour repartir, elle voit ses parents au loin. Ils lui disent qu'ils ont passé des années à placer ces chemins pour qu'un jour elle les retrouve.

Marin, Nemo et Hank finissent dans le camion qui amène de nombreux animaux aquatiques à Cleveland. Destinée et Bailey s'échappent de leurs aquariums pour aider Dory à les secourir. Une fois dans le camion, Dory persuade Hank de venir avec elle dans l'océan, et ensemble, ils prennent le contrôle du camion et créent un ravage sur l'autoroute avant de l'emmener vers l'océan, libérant tous les poissons. Dory, avec ses parents et ses nouveaux amis, retourne au récif avec Marin et Nemo.

Dans une scène post-générique, le gang de l'aquarium du premier film, toujours coincé dans leur sac en plastique, maintenant recouvert d'algues, arrivent en Californie un an après avoir flotté sur l'Océan Pacifique, où ils sont capturés par les membres de l'Institut de vie marine.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Voix originalesModifier

Voix françaisesModifier

Voix québécoisesModifier

Chansons du filmModifier

  • Indestructible / Inoubliable (Québec)
  • Le Migrer / À émigrer (Québec)
No TitreInterprête Durée
1. Kelpcake 0:46
2. Finding Dory (Main Title) 0:55
3. Lost at Sea 1:36
4. One Year Later 2:24
5. Migration Song 0:35
6. "O, We're Going Home" 1:38
7. Jewel of Morro Bay 2:00
8. Gnarly Chop 1:39
9. Squid Chase 1:28
10. Sigourney Weaver 1:21
11. Hank 3:19
12. Nobody's Fine 3:29
13. Rebecca Darling 1:54
14. Meet Destiny 1:07
15. Joker at Work 1:16
16. Becky Flies 3:53
17. Hands! 2:24
18. Almost Home 2:01
19. Open Ocean 3:18
20. Two Lefts and a Right 3:57
21. Everything About You 1:41
22. Quarantine 2:41
23. Warp 1:03
24. All Alone 0:53
25. ...Shells 4:47
26. No Walls 2:25
27. Okay with Crazy 1:50
28. Hide and Seek 1:51
29. Quite a View 1:25
30. Unforgettable (End Title)Sia Furler 3:17
31. Three Hearts (End Title) 3:29
32. Loon Tune 1:20
33. Fish Who Wander 1:18
34. Release 1:13

ProductionModifier

En , après les désaccords entre Michael Eisner de Disney et Steve Jobs de Pixar sur la distribution des films Pixar, Disney a annoncé qu'ils créeraient un nouveau studio d'animation, Circle 7 Animation, pour faire des suites aux sept films Pixar appartenant à Disney (films sortis entre et )[4]. Le studio avait mis Toy Story 3 et Monsters, Inc. 2 en développement, et avaient également embauché le scénariste Laurie Craig pour écrire un projet pour Le Monde de Nemo 2[5]. Circle 7 Animation a ensuite été arrêté après que Robert Iger a remplacé Eisner en tant que PDG de Disney et a disposé de l'acquisition de Pixar.

En , il a été signalé que Andrew Stanton développait une suite au Le Monde de Nemo, avec Victoria Strouse écrivant le script en ayant le calendrier 2016 comme date de sortie[6]. Cependant, le même jour, les nouvelles d'une suite potentielle a éclaté, le réalisateur Andrew Stanton a posté un message sur son Twitter personnel pour remettre en question l'exactitude de ces rapports. Le message disait, « N'avez-vous pas tous appris de Chicken Little ? Tout le monde, calmez-vous. Ne croyez pas en ce que vous lisez. Rien à voir pour l'instant. #lecielnetombepas »[7]. Selon le rapport du The Hollywood Reporter publié en , Ellen DeGeneres était en négociations pour reprendre le rôle de Dory[8].

En , il a été confirmé par Stanton disant : « Ceux qui étaient immédiatement sur la liste écrivaient un Carter. Quand ceci est parti, tout a changé. Je sais que je serai accusé par des personnes plus sarcastiques que les autres que c'est une réaction au film Carter ne marchant pas bien, mais seulement dans le temps, pas dans le calendrier. »[9]. En , il a été confirmé par la presse que Albert Brooks reprendrait le rôle de Marlin (Marin) dans la suite[10]. Dû au changement de sa voix, Alexander Gould, qui jouait le rôle de Nemo dans le premier film, ne le reprendra pas pour la suite du film[11].

Le , Disney a annoncé la suite du Monde de Nemo, avec une première prévue pour le [12],[13], confirmant que Ellen DeGeneres et Albert Brooks reprendraient chacun leur rôle. Le même mois, Ellen DeGeneres confirma, via Instagram, cette suite intitulée dans sa version originale Finding Dory, déclarant « C'est officiel »[14].

Après une longue campagne publicitaire pour une suite du Monde de Nemo sur The Ellen DeGeneres Show, Ellen annonça :

« J'ai attendu ce jour pendant un long, long, long, long, long, long moment. Je ne suis pas fâchée que ça ait pris aussi longtemps. Je sais que les gens de Pixar étaient très occupés par la création de Toy Story 3 mais le temps en valait la peine. Le script est fantastique. Et il y a tout ce que j'aime à propos du premier : un bon fond, le film est très drôle, et la meilleure partie est qu'il y a beaucoup plus de Dory. »

— Ellen DeGeneres, [15]

Le , lors du D23, Pixar confirme plusieurs films dont Le Monde de Dory, Toy Story 4 et le court métrage Coco[16],[17],[18],[19].

Franck Dubosc reprend pour la deuxième fois le doublage du père de Nemo, après Le Monde de Nemo, comme Céline Monsarrat pour le personnage de Dory.

Sortie et accueilModifier

Réception critiqueModifier

Box-officeModifier

Aux États-Unis, Le Monde de Dory réalise le meilleur démarrage de l'histoire pour un film d'animation (136,1 million $ pour son premier week-end), surpassant le record établi par Shrek le troisième en 2007 (121,6 million $)[20]. Le , le film récolte 213 millions d'USD à la fin de sa première semaine de sortie[21]. Il récolte plus de 500 millions de dollars à travers le monde en seulement 17 jours.

PersonnagesModifier

Hormis les trois personnages principaux, peu de personnages importants du premier volet réapparaissent dans le second. La tortue Crush est à nouveau présente au début du film, où elle aide les trois héros à utiliser les courants marins pour parvenir jusqu'en Californie. Dans cette même scène, on peut notamment apercevoir, au premier plan, une baleine, c'est la baleine qui a aidé Dory et Marin à se rendre à Sydney lors du 1er volet en les transportant dans sa bouche. On retrouve aussi Monsieur Raie en professeur de Nemo au début. Les « siphonnés du bocal » (Gilles, Boule, Astrid, Jacques, Deb/Flo, Bubulles et Gargouille) ne sont même pas mentionnés et n'apparaissent que dans une courte scène bonus à la fin du générique, où ils sont capturés par les mêmes employés de l'Institut de biologie marine qui avaient pris Dory dans leur filet durant le film. Les trois requins (Bruce, Chumy et L'Enclume) n'apparaissent pas mais sont très brièvement mentionnés au début de l'histoire par Marin dans une discussion avec son fils, ce dernier affirmant que son père a précédemment exagéré le récit de ses exploits en prétendant avoir affronté quatre requins.

On peut relever de petits détails incohérents dans le film[22] :

  • Destinée (un requin-baleine) et Bailey (un beluga) sont placés dans un même aquarium, tous deux séparés par des barreaux. Or le beluga est un mammifère des eaux froides tandis que le requin-baleine vit en eaux tropicales.
  • Lorsque Dory tombe dans le seau de nourriture de Destinée, celui-ci comporte des poissons morts alors qu'un requin-baleine ne se nourrit que de planctons.

Jeu vidéoModifier

Un pack aventure Le Monde de Dory pour le jeu vidéo Disney Infinity 3.0 est sorti le . Il est accompagné de la figurine de Dory et celle de Némo est sortie en même temps. Elles sont les toutes dernières figurines sorties de Disney Infinity. En Amérique, les premières versions de la figurine de Némo étaient accompagnées de deux Power Discs hexagonaux violets de 1.0 qui permettent d'avoir le décor sous-marin du monde de Némo, et la figurine de Némo est obligatoire pour jouer à deux joueurs. Le pack aventure propose une histoire originale où Dory veut sauver les poissons à l'institut de biologie marine de Morro Bay, et Marin et Némo la suivent. Elle n'a pas de rapport avec le film.

Notes et référencesModifier

  1. http://www.allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=2423_monde+dory
  2. a b et c « Kev Adams, Mathilde Seigner... le casting du "Monde du Dory" dévoilé », sur rtl.fr, (consulté le 9 mai 2016)
  3. http://www.doublage.qc.ca/p.php?i=162&idmovie=4478
  4. (en) Jim Hill, « The Skinny on Circle Seven », sur jimhillmedia.com, (consulté le 27 mars 2012)
  5. (en) Josh Armstrong, « Bob Hilgenberg and Rob Muir on the Rise and Fall of Disney’s Circle 7 Animation », sur animatedviews.com, (consulté le 27 mars 2012)
  6. (en) Borys Kit, « Andrew Stanton to Direct Pixar's 'Finding Nemo' Sequel », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Andrew Stanton, « @andrewstanton », Twitter (consulté le 23 août 2012)
  8. (en) Lacey Rose, « Ellen DeGeneres in Talks to Return for 'Finding Nemo' Sequel (Exclusive) », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Rebecca Keegan, « Director Andrew Stanton looks back on 'John Carter's' rocky path », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  10. (en) Mike Fleming Jr., « Albert Brooks Hooks Deal To Reprise In ‘Finding Nemo 2' », Deadline,‎ (lire en ligne)
  11. (en) Alexander Gould, « Alexander Gould discusses Nemo », sur Fan Carpet, (consulté le 3 avril 2013)
  12. (en) Christopher John Farley, « Ellen DeGeneres to Star in ‘Nemo’ Sequel ‘Finding Dory’ », The Wall Street Journal,‎ (lire en ligne)
  13. 'Finding Nemo' Sequel Is Coming November 2015
  14. http://instagram.com/p/Xm7dhVtjCN/
  15. (en) Perez Hilton, « Finding Nemo Um.. How about finding dory », Deadline,‎ (lire en ligne)
  16. (en) Rebecca Keegan, « 'Finding Dory,' 'Moana,' 'Toy Story 4' among projects discussed at Disney's D23 », sur Los Angeles Times, (consulté le 25 février 2016)
  17. (en) Brookes Barnes, « Disney Announces Its Coming Slate of Animated Films at D23 Expo », sur The New York Times, (consulté le 25 février 2016)
  18. (en) Mark Hughes, « Disney, Pixar Unveil New Animated Films At D23 », sur Forbes, (consulté le 25 février 2016)
  19. (en) Joe Reid, « Disney and Pixar Announce Toy Story 4 Plot, a New Jack and the Beanstalk Movie, and More at D23 », sur Vanity Fair, (consulté le 25 février 2016)
  20. 'Finding Dory' Drowns Animated Box Office Records With 136 $ Million Opening
  21. (en) Scott Mendelson, « Disney's 'Finding Dory' Ends Massive First Week With $213 Million », sur Forbes, (consulté le 27 avril 2017)
  22. « Les ERREURS dans LE MONDE DE NEMO et DORY - Faux raccord » sur YouTube

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

  • Emily Sohn, « Sauvez Dory ! Les fans du film Le Monde de Nemo s'étaient rués sur le poisson-clown. Craignant que Le Monde de Dory ne déclenche un phénomène semblable, les scientifiques tentent de protéger le poisson-chirurgien bleu dans son habitat naturel. », Courrier international no 1333, Courrier international S.A., Paris, , p. 46-47, (ISSN 1154-516X) (article original paru dans Hakai Magazine le ).

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier