Attention à la marche !

jeu télévisé

Attention à la marche !
Logotype de l'émission.
Logotype de l'émission.

Genre Jeu télévisé
Périodicité Hebdomadaire (2001)
Quotidienne (2001-2010)
Création Jean-Luc Reichmann
Marie Schneider
Hervé Hubert
Réalisation Jean-Jacques Amsellem
Franck Broqua
Jean-Louis Cap
Gabriel Cotto
Didier Fraisse
Antoine Galey
Ancienne présentation Jean-Luc Reichmann (2001-2010)
Narration Baryton (Philippe Barrier) (2001-2010) puis Mister Tom (2010)
Musique Emmanuel Schneider
Bruno Baci
Haris Berberian (Nappes additionnelle)
Editions DV Prod - Formidooble
Thème du générique Habillage : The Fada Conseil (2001-2007), Magic Dice - Ludovic Mayeux (2007-2010)
Générique : Magic Dice - Ludovic Mayeux (2008-2010), The Fada Conseil (2001-2010)
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 10
Nombre d’émissions 3237
Production
Lieu de tournage La Plaine Saint-Denis
Durée 45 minutes environ
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Société de production Formidooble
DV Prod (Endemol France)
Diffusion
Diffusion TF1
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Arrêté
Public conseillé Tout public
Site web www.tf1.fr/attention-a-la-marcheVoir et modifier les données sur Wikidata
Chronologie

Attention à la marche ! était un jeu télévisé français diffusé de 12 h 10 à 12 h 50 sur TF1 à partir du , d'abord le week-end puis tous les jours du au (avec un best-of le ), et remplacé par un autre jeu, Les Douze Coups de midi, diffusé tous les jours[1].

Il est présenté par Jean-Luc Reichmann et est coproduit par Formidooble, la société de Jean-Luc Reichmann et Marie Schneider, et DV Prod, société créée par Hervé Hubert, filiale d'Endemol France, filiale du groupe Endemol. Il a fêté sa 2999e émission le 2 novembre 2009[2], puis sa 3000e émission le .

Jean-Luc Reichmann sur le plateau des Douze Coups de midi.

Le jeu diffuse sa dernière émission le , à la fin de la dixième saison. Un florilège de l'émission est diffusé le avant d'être remplacé par Les Douze Coups de midi[1].

Déroulement du jeuModifier

En semaine, le jeu fait participer des anonymes, ce sont des candidats seuls qui y participent. Le mercredi ou le samedi, ce sont des enfants ou des adolescents accompagnés de leur parent. La plupart du temps, le dimanche ce sont des célébrités qui jouent pour une association, ou alors des personnes ayant un point commun (exemple : quatre ventriloques ou quatre prestidigitateurs). Il arrive régulièrement que des célébrités jouent la première marche le samedi, et les deux dernières le dimanche.

Dans tous les cas, le but est de gravir « les marches » pour gagner une somme pouvant atteindre 20 000 € depuis 2007.

Un seul candidat sur les 4 peut tenter de gagner cette somme, cette dernière étant partagée avec un téléspectateur.

Avant-MarcheModifier

Cette manche a été créée le . Les candidats sont tirés au sort dans le public.

Les 4 candidats doivent, avant la 1re marche, répondre à des questions de culture générale à l'aide d'un « champignon ». Les questions sont énoncées peu à peu, les candidats peuvent prendre la main à tout moment (avec un temps d'attente imposé en cas de mauvaise réponse). Le premier à donner la bonne réponse marque un point, représenté par un "pote", personnage en images de synthèse, apparaissant sur son écran. Deux "potes" qualifient le candidat pour la 1ère Marche.

L'Avant-Marche se poursuit jusqu'à ce que trois candidats se qualifient pour la 1ère Marche, le dernier étant éliminé.

1re Marche (Marche à 3)Modifier

Les 3 candidats ou couples de candidats (auparavant 4 avant l'été 2008) doivent répondre à des questions de logiques, de culture générale ou portant sur des sondages sur 100 français. La réponse doit être un nombre exact.

À chaque question, le candidat qui est le plus éloigné de la réponse perd un de ses deux « potes ». En cas d'égalité, c'est le candidat le plus lent qui perd un « pote » (auparavant, les candidats perdaient tous les deux un pote). Celui qui a perdu ses deux « potes » est éliminé.

Lorsqu'un candidat trouve la réponse exacte à une question, il réalise un « tout pile » et remporte un cadeau. Lors des débuts de l'émission, lorsqu'un candidat réalisa un tout pile, il n'avait aucun cadeau. Puis rapidement, l'animateur lui donnait le choix entre deux enveloppes (jaune et orange, ou bleu et violet) dont l'une d'entre elles contenait un cadeau de bonne valeur et une autre contenait un cadeau de plus faible valeur (exemple : un appareil photo jetable).

Entre chaque question, l'animateur propose aux candidats de raconter une anecdote en rapport avec le thème de la prochaine question.

C'est dans cette manche qu'a lieu la traditionnelle « question coquine » (la quatrième avant l'été 2008, la deuxième depuis) qui parle d'amour. Lorsque l'animateur pose cette question, on entend la chanson de Joe Cocker intitulée You can leave your hat on qui est la musique du film 9 semaines et demie[3].

Durant l'été 2008 seulement, c'était les deux candidats (sur les trois) qui perdaient leur potes qui étaient éliminés. Néanmoins, le public votait pour son candidat préféré. Celui qui obtenait le plus de voix pouvait aller à la deuxième marche et était surnommé « Le chouchou du public » tandis que le seul candidat qui n'avait pas perdu ses deux potes durant la 1re marche était simplement surnommé le grand gagnant. Cette méthode fut abandonnée dès la rentrée 2008.

Lorsque les 3 candidats n'ont plus qu'un seul « pote », une question appelée « la question en or », plus sérieuse que les autres, est posée pour les départager. À ce moment-là, un extrait de Protest, la quatrième section du concerto Spirituals for Strings Choir and Orchestra de Morton Gould, est joué.

Deuxième marche (Le Face-à-face)Modifier

Les 2 candidats ou couples de candidats restants s'affrontent à la deuxième Marche. À partir du , chacun d'entre eux disposent de deux séries de 45 secondes pour donner un maximum de bonnes réponses à partir des questions qui leur sont posées pour gagner un maximum de points. Les candidats marquent 1 point pour une bonne réponse, aucun pour une mauvaise réponse. L'animateur peut arrêter le chronomètre à tout moment lorsqu'une réponse insolite voire inattendue est donnée par un candidat, lorsque des précisions à la question doivent être apportées ou lorsque c'est une question portant sur une musique (on entend alors la musique en rapport avec la question).

Le candidat ou couple de candidat ayant marqué le plus de points pourra aller en finale. L'autre candidat est éliminé et remporte en général un écran LCD.

En cas d'égalité, ils doivent répondre aux « questions en or » : comme aux tirs au but, une question est posée à chaque candidat ou couple, si un candidat répond bien à une question alors que l'autre a mal répondu à une autre question, le candidat qui a bien répondu va en finale. Sinon, une nouvelle question est posée à chaque candidat ou couple de candidats.

Troisième marche (La Montée des Marches)Modifier

Pour commencer, le candidat ou couple de candidats gagne la somme de 500 , qui lui est garantie. Il pourra tenter de doubler ses gains à chaque question jusqu'à obtenir 4 000  s'il répond bien aux 3 premières questions.

À chaque question, il aura le choix entre 2 possibilités de réponses. Ensuite, il tentera de quintupler les gains accumulés en répondant à une question ayant 4 possibilités de réponses. Pour cette dernière question, le candidat donne une première réponse puis demande aux candidats éliminés s'ils sont d'accord ou pas d'accord, le candidat peut ensuite garder sa réponse ou changer d'avis.

Si le candidat ou couple de candidats répond correctement jusqu'à 4 000 €, il gagnera 20 000 € (s'il a bien répondu aux 3 autres questions).

Lorsqu'un candidat remporte les 20 000 €, on entend la chanson de Michael Jackson intitulée "Earth Song".

Cette émission est souvent l'occasion d'assister à des réactions assez touchantes de tristesse ou de joie des participants.

Du au , le perdant du face-à-face peut gagner en finale. Le vainqueur de ce face-à-face répond à la 1re question, s'il répond bien, il répond à la question suivante, sinon, il y a un « chassé-croisé » entre les 2 candidats et c'est le perdant qui répond à cette question. Idem pour les deuxième et troisième questions. Si le vainqueur du face-à-face répond bien à la dernière question, il remporte 20 000 €, sinon, il remporte 2 000 €. Si le perdant du face-à-face répond bien à la dernière question, il remporte 10 000 €, sinon, il remporte 1 000 €. Pour illustrer cette règle, Jean-Luc Reichmann dit souvent cette phrase : « L'un avance, l'autre recule, c'est le grand jeu de la bascule ». Cependant, cette règle n'est pas mise en place lorsque ce sont les célébrités et les enfants qui jouent.

AnecdotesModifier

  • Jean-Luc Reichmann avait proposé Attention à la marche ! à France 2 à l'époque mais la chaîne publique ne voulait pas du programme[4].
  • Les potes, les personnages virtuels faisant partie intégrante de l'identité visuelle de l'émission, existent en plusieurs sortes (exemples: Blues Pote, ZZ Pote, Disco Pote, Rap Pote, Surf Pote, Super Pote, Roller Pote, Fleur Pote, les premiers apparus dès 2001). Les candidats se voient attribuer un type de pote au hasard durant la 1ère Marche (2ème Marche en 2001).
  • Lors des toutes premières émissions, les potes ne s'appelaient pas "potes", mais "compagnons".
  • Le concept de l'émission a été vendu en Espagne, en Turquie, en Russie et au Vietnam[réf. souhaitée].

Émissions avec des célébritésModifier

Lorsque des célébrités sont invitées pour jouer soit pour une association soit pour un membre du public, le déroulement du jeu est différent. Les 4 célébrités commencent directement par la 1re marche où les règles sont les mêmes. Lorsque 2 célébrités ont perdu leurs potes, les 4 célébrités passent toutes en deuxième marche (car il n'y a pas d'enjeu pour elles), les règles sont inchangées et les célébrités jouent par équipes de 2. Le duo gagnant va en finale pour remporter jusqu'à 20 000 €.

Émissions en première partie de soiréeModifier

Cette émission est également diffusée en première partie de soirée en général deux fois par an (le réveillon de Noël puis en avril ou mai). Quatre duos de célébrités jouent en 1re marche mais il n'y a pas de deuxième marche (trois duos sont éliminés durant la 1ère Marche). Entre chaque question, des bêtisiers de l'émission quotidienne sont diffusés et des numéros sont réalisés sur le plateau (magie, jonglerie, clown, gymnastique...). La somme maximum à gagner en finale s'élevait à 100 000 € pour une association ou un membre du public et à partager avec un téléspectateur.

Anciennes versions des jeuxModifier

  • Jusqu'au 31 décembre 2001, les 4 candidats n'étaient pas tirés au sort dans le public mais 4 questions où il fallait répondre par des nombres étaient posées. Deux questions étaient posées à une moitié du public, puis deux autres à l'autre moitié du public. À chaque question, la personne la plus proche de la bonne réponse était sélectionnée pour la deuxième marche (la 1re marche étant celle des sélections du public). La règle du "tout pile" s'y appliquait dès la rentrée 2001.
  • Jusqu'à la rentrée 2001 et l'arrivée de l'émission en quotidienne, en finale, le finaliste remportait 1 000 F, la première question rapportait 2 000 F, la deuxième 3 000 F et la troisième 4 000 F, ces sommes s'additionnent jusqu'à gagner 10 000 F. À la place de la dernière question de l'émission, il y avait le jeu du 1-2-3-4 : le finaliste devait choisir une case au hasard parmi les quatre, une case permettait de multiplier les gains par 10, une autre permettait de multiplier par 5, une autre permettait de ne pas modifier les gains et une dernière case permettait de gagner 2 F !
  • De la rentrée 2001 jusqu'au 31 décembre de la même année, le finaliste remportait 2 500 F, qu'il pouvait doubler à trois reprises (pour gagner 5 000 F, 10 000 F, puis 20 000F), puis quintupler, pour gagner jusqu'à 100 000 F.
  • À la rentrée 2006, les potes disparaissent au profit des Bryans, des personnages ronds de couleur rose avec de gros yeux, un appareil dentaire et une voix grave, joués par le comédien Gilles Vautier qui joua Bill l'extraterrestre dans le Bigdil[5]. D'autant plus qu'un Bryan assurait non plus une voix-off mais une voix-in, c'est-à-dire qu'il apparait à l'écran. Mais quelques mois après début 2007, ils disparaissent tous et les potes reviennent de nouveau ainsi que la voix-off habituelle. Ce changement aura fait apparaître un nouveau logo et une nouvelle présentation mais elles ne seront pas conservées également lors du retour des potes.
  • Fin 2006, en 1re marche, les candidats qui avaient perdu un pote (ou un Bryan) pouvaient le récupérer. Ils devaient d'abord choisir entre quatre cartes dont deux cachaient un pote. Si derrière la carte qu'ils ont choisi, il y avait un pote (ou un Bryan), ils pouvaient répondre à un quiz d'une minute. En trouvant 7 bonnes réponses pendant ce quiz, ils récupéraient leur pote (ou leur Bryan).
  • Avant le , la deuxième marche était le jeu du plus ou moins. Des questions où il fallait répondre par des nombres étaient posées. Un des deux candidats devait répondre à la question, l'autre candidat devait dire si c'était plus ou moins. Si ce dernier candidat avait raison, il marquait 1 point, sinon c'est le premier candidat qui marquait 1 point. Les points étaient représentés par un pote pour chaque candidat, chaque point permettait au pote de monter. Ensuite, les rôles étaient inversés. Le premier candidat arrivé à 3 points (le pote était alors en haut de l'écran) se qualifiait pour la finale. Lorsque l'émission était hebdomadaire, il fallait marquer quatre points (on ne voyait pas la tête du pote au début de la marche).
  • Avant le passage en euros, la somme maximale à gagner était de 100 000 F et jusqu'en 2007, la somme était de 10 000 €. À ce moment, le candidat débutait avec 250 . Mais à cette période, les gains n'étaient pas partagés avec un téléspectateur.
  • Durant la période scolaire en 2007, il n'y avait pas 3 mais 4 questions en finale, ce qui fait que le candidat commençait avec 250  mais la somme maximale a toujours été de 20 000 €.

AudimatModifier

Depuis l'arrivée le de Tout le monde veut prendre sa place, diffusé tous les jours sur France 2, les audiences d'Attention à la marche ! ont chuté, et l'émission a fini par perdre sa place de leader sur cette tranche horaire[6].

Le 10 mai 2010, TF1 annonce officiellement l'arrêt de l'émission, d'un commun accord entre la chaîne, Jean-Luc Reichmann et la société de production du jeu[7], qui réalisait moins de 25 % de part de marché[8]. L'émission est remplacée par Les Douze Coups de midi.

Type Jour et horaire de diffusion Audience moyenne Références
Nombre de téléspectateurs PDM
Jeu télévisé Samedi (21h00-23h35) 8 051 320 37.4% #

Version étrangèreModifier

Le format télévisé a été exporté en Espagne avec le titre Números locos diffusé sur la chaîne Antena 3 en 2005 et présenté par Carlos Sobera[réf. nécessaire].

En 2007, la chaîne de télévision russe Rossiya et Bibigon ont acheté le format de l'émission[9]. En Russie, l'émission est sortie sous le nom de Ступени (Stupeni) de 2007 à 2008. L'animateur de la version russe de l'émission était Sergueï Belogolovtsev.

Au Vietnam, il y avait une émission de télévision Con số vui nhộn qui a été diffusée sur VTV9 et animée par Đại Nghĩa[10].

Jeu de sociétéModifier

Un jeu de société est édité en 2002 par Druon[réf. nécessaire], un autre jeu de société sort en 2005, il fut édité par TF1 Games[réf. nécessaire].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Julien Lalande, « TF1 annonce l'arrêt de son jeu Attention à la marche », sur Ozap.com, .
  2. « "Attention à la marche" fête sa 2.999ème lundi sur TF1 | Jean-Marc Morandini », sur www.jeanmarcmorandini.com (consulté le )
  3. Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, « « Attention à la marche » ou crève », sur libe.fr, Libération,
  4. Damien Mercereau, « «Les 12 coups de midi !» fête ses 10 ans : histoire et secrets d’un incroyable succès », sur TV Magazine, (consulté le )
  5. « Image d'un bryan », sur jeanmarcmorandini.com
  6. (fr) « Audiences : record historique pour Tout le monde veut prendre sa place », sur Ozap.com, le .
  7. « TF1 annonce l'arrêt d'Attention à la marche... », leblogtvnews.com,‎ (lire en ligne)
  8. Julien Lalande, « Audiences : encore un record pour Nagui ! », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  9. (ru) « Телеигра «Ступени» / ТВ-проекты / Меркатор », sur mercator.ru
  10. (vi) VnExpress, « Ra mắt gameshow về những con số », sur vnexpress.net (consulté le )