Capital (magazine)

magazine mensuel français

Capital
Image illustrative de l’article Capital (magazine)

Pays Drapeau de la France France
Zone de diffusion france
Langue Français
Périodicité Mensuel
Genre Presse nationale
Prix au numéro 4,90 €
Diffusion 166 247[1] ex. (2018-2019)
Date de fondation 1991

Propriétaire Prisma Media (Vivendi)
Directeur de publication Rolf Heinz
Directeur de la rédaction François Genthial
ISSN 1162-6704
Site web www.capital.fr

Capital est un magazine mensuel français traitant d'économie appartenant à Prisma Media.

HistoriqueModifier

Le magazine Capital est lancé en France[2] le 25 septembre 1991[3] par le groupe Prisma Media. À cette époque, il compte 32 salariés dont 20 journalistes[3]. Le magazine a pour rédacteur en chef Rémy Dessarts du n°1 d'octobre 1991 au n°35 d'août 1994 et Jean-Joël Gurviez de septembre 1994 jusqu'en octobre 2009 (n°217). Depuis novembre 2009, son rédacteur en chef est François Genthial.

En 1997, le magazine Capital est attaqué par de nombreux affiliés du groupe de distribution Intermarché pour diffamation à la suite d'un article d'avril 1997 intitulé «Intermarché en panne : les Mousquetaires sont fatigués» [4],[5]. Les adhérents ont reçu consigne de retirer ce numéro du magazine de leur kiosque[6]. L'épilogue des procès est évoqué plusieurs années après dans un article[Lequel ?] du magazine. En mars 2016, un article sur l'enseigne au ton positif est publié dans Capital[7].

Le 8 mai 2007, le site du magazine révèle que c'est sur le yacht personnel de Vincent Bolloré, le Paloma, que se repose Nicolas Sarkozy, tout juste élu président de la République française[8],[9].

Le 28 avril 2011, cette revue lance sa première nouvelle formule afin de lutter contre l'érosion des ventes[10],[11].

2013-2014 : quatre membres de la rédaction partent des suites de la poursuite de la baisse des ventes. Le magazine ne compte alors plus que quatorze rédacteurs et fait appel à des CDD[12],[13].

Palmarès annuel des « 100 familles les plus riches de France »Modifier

Depuis 2013, chaque année dans son numéro de juillet, le magazine Capital publie le palmarès des « 100 familles les plus riches de France »[14].

Ce classement est réalisé par l’économiste Benoît Boussemart[15]. Les résultats diffèrent de ceux du magazine Challenges. En effet, les parts détenues par les propriétaires sont évaluées en tenant compte de leur endettement et uniquement à partir de documents financiers publics[14].

Top 5 des «100 familles les plus riches de France» en 2019[16]
Rang Famille de ... Société Fortune (Milliards d'€)
1 Bernard Arnault LVMH 69,88
2 Mulliez Groupe Mulliez 47,26
3 Françoise Bettencourt-Meyers L’Oréal 44,56
4 Axel Dumas Hermès 40,73
5 François Pinault Kering 24,49

Historique du classement : 2020[17], 2019[18], 2018[19],[20], 2017[21], 2016[22],[23], 2015[24], 2014[25] et 2013[26]. Auparavant, des classements sont parus avec d'autres partenaires (1998[27], 2000[28] et 2004[29]).

Le magazine publie aussi un palmarès des familles les plus riches par région française[30].

DiffusionModifier

Après s'être maintenue au-dessus des 350 000 exemplaires tout au long des années 2000, la diffusion totale de la revue décline grandement à partir de 2007 chutant de 43 % entre 2007 et 2015. En 2018, le magazine réalise 52 % de ses ventes en kiosque[31] contre 70 % en 2010[11].

Identité visuelle (logotype)Modifier

Notes et référencesModifier

  1. https://www.acpm.fr/Support/capital
  2. Il existe aussi en version allemande (depuis 1962) et espagnole.
  3. a et b « Malgré les difficultés des périodiques économiques Le groupe Prisma-Presse lance le mensuel "Capital" », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « 286 Mousquetaires d'Intermarché contre Capital. Procès à la chaîne contre le magazine, accusé de diffamation. », sur Libération.fr, (consulté le )
  5. « « Capital » est entraîné dans un marathon judiciaire par Intermarché », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Intermarché chasse «Capital». Objectif: racheter les exemplaires. », sur Libération.fr, (consulté le )
  7. Olivier Dauvers, « Capital, Intermarché : la réconciliation ! », sur Olivier Dauvers (consulté le )
  8. « C'est sur le yacht de Vincent Bolloré que se repose Nicolas Sarkozy : Capital.fr », sur web.archive.org, (consulté le )
  9. « Sur le Falcon, les premières lettres étaient BOL... », sur Stratégies, (consulté le )
  10. « Capital fait sa mue historique », sur Stratégies, (consulté le )
  11. a et b « Face à l'érosion des ventes, Prisma Presse rénove Capital et ses autres magazines », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. « Capital en quête de talents - 14/11/2013 - », sur La Lettre A, (consulté le )
  13. « Capital », sur La Lettre A, (consulté le )
  14. a et b Bruno Declairieux, « Les 100 plus grosses fortunes de France en 2019 selon Capital », sur Capital.fr, (consulté le )
  15. De Freitas 8 avril 2014 • 0 h 32 min, « Benoît Boussemart, l’inspecteur Columbo des enquêtes Mulliez », sur DailyNord, (consulté le )
  16. Bruno Declairieux, « Les 100 plus grosses fortunes de France en 2019 selon Capital », sur Capital.fr, (consulté le )
  17. Bruno Declairieux, « Les 100 plus grosses fortunes de France en 2020 selon Capital », sur Capital.fr, (consulté le )
  18. « Les 100 plus grosses fortunes de France en 2019 selon Capital - Capital.fr », sur web.archive.org, (consulté le )
  19. Bruno Declairieux, « Les 100 Français les plus riches en 2018 », sur Capital.fr, (consulté le )
  20. « Qui sont vraiment les Français les plus riches ? Le classement 2018 de Capital - Capital », sur web.archive.org, (consulté le )
  21. « Les 20 Français les plus riches en 2017 - Capital », sur web.archive.org, (consulté le )
  22. « EXCLUSIF - Les 100 Français les plus riches en 2016 », sur Capital.fr, (consulté le )
  23. « Les 20 Français les plus riches en 2016 - Capital », sur web.archive.org, (consulté le )
  24. « Les 100 premières fortunes de France pèsent 25% des avoirs bancaires des Français - Capital.fr », sur web.archive.org, (consulté le )
  25. « Le classement des 100 Français les plus riches en 2014 - Capital.fr », sur web.archive.org, (consulté le )
  26. « Exclusif : le classement des plus grosses fortunes de France… et ces petits riches inconnus - Capital.fr », sur web.archive.org, (consulté le )
  27. « Region par région. Les français les plus riches. 1000 fortunes estimées par Capital, Dun & Bradstreet et Chaline Finance », Capital, no 86,‎ , p. 80-200
  28. « Département par département, 1000 fortune évaluées par Capital. Le nouveau hit-parade des riches », Capital, no 111,‎ , p. 72-188 :

    « Pour établir ce palmarès des fortunes professionnelles, une partie de la rédaction de Capital s'est mobilisée pendant trois mois. Nous avons aussi mis à contribution l'un des leaders français du renseignement commercial, Coface-SCRL, ainsi qu'une société d'expertise en évaluation d’entreprises Jacques Chahine Finance (JCF). »

  29. « Région par région. Les français les plus riches. 800 fortunes évaluées par Capital. », Capital, no 153,‎ , p. 46-116 :

    « Capital a mobilisé une partie de sa rédaction pendant trois mois. Nous avons aussi mis à contribution un des leaders français du renseignement commercial, Coface-SCRL, ainsi que l’expert en évaluation d’entreprises Jacques Chahine Finance (JCF) »

  30. « Comment parler des riches ? (émission radio à écouter en ligne) », sur France Culture, (consulté le )
  31. a et b ACPM, Capital - Diffusion France payée 2018
  32. Diffusion Contrôle, 2012, site Office de Justification de la Diffusion 2005
  33. Daniel Psenny, « La presse française a connu une légère régression en 2002 », Le Monde,‎ , p. 20

Liens externesModifier