Racisme anti-asiatique en France

Le racisme anti-asiatique (en France) est une série de représentations sociales et d’essentialisations négatives ou positives, les deux se complétant, et qui peuvent parfois mener à des agressions.

DéfinitionsModifier

Le racisme anti-asiatique est composé de croyances à propos des personnes d’origine asiatique, souvent présentées comme positives qui contiennent, par retournement, une face négative (exemples : « Ils sont discrets parce qu’ils s’intègrent sans faire d’histoires » versus « Ils sont discrets parce qu’ils conspirent », « Ils réussissent bien (positif) » versus « Ils sont avantagés (négatif) », etc.) qui engendrent des actes de violence (physiques ou verbales) et de discriminations en société.

  • Pour Vincent Geisser, « Les “Asiatiques”, modèle d’intégration pour les uns, symbole d’un communautarisme sournois pour les autres : admirateurs et dénonciateurs de la success story asiatique en France participent d’une même configuration mythologique, où l’“Autre jaune” est représenté simultanément comme doté d’une énergie créatrice et d’une puissance malfaisante »[1].
  • Un Conseil représentatif des associations asiatiques de France est créé en 2011.
  • Gregory B. Lee de l’Institut d'Études Transtextuelles et Transculturelles, dans une intervention à un congrès à Valence, au Centre du patrimoine arménien, en 2013, relève une profonde ignorance de l’Asie et un imaginaire social construit à partir de quelques images biaisées et stéréotypées (confusion entre les différents pays asiatiques, « mangeurs de chiens et de chats » et « envahisseurs » concernant les Chinois, etc.)[2].
  • Mai Lam Nguyen-Conan, déclare en que le racisme anti-asiatique « est finalement assez proche de l’antisémitisme. L’idée qu’ils sont «partout», alors que leur logique est finalement celle de l’autonomie économique »[3].
  • D’après Daniel Tran, de l’Association des Jeunes Chinois de France (AJCF), interviewé par France TV Info, en  : « Il y a beaucoup de clichés qui circulent sur les personnes asiatiques, des clichés propres aux hommes et propres aux femmes. La femme plutôt "gentille, docile", qui doit dire "oui" à tout. L’homme, aussi ce cliché de "gentil", mais aussi qui n’est pas viril, qui est informaticien, qui fait du kung-fu, qui fait des nems, alors que les nêms ce n’est même pas chinois pour ceux qui ne le savent pas. ». Il rappelle également qu’il : « [...] y a des clichés qui vont dire, par exemple, que les Chinois se baladent avec beaucoup d’argent sur eux. Il y a eu une agression en d’un couturier chinois à Aubervilliers qui s’appelle Zhang Chaolin. Trois agresseurs ont essayé de voler l’argent qu’il avait sur lui. Malheureusement, il a succombé à ses blessures. [...] C’est un racisme qui est vu comme moins grave parce qu’il est banalisé, parce qu’on ne l’a pas assez dénoncé. »[4]
  • Concernant les agressions, « Très peu de plaintes sont déposées, parce qu’il y a une méconnaissance du droit français, la barrière de la langue et une forme de fatalisme, analyse Mathilde Pinson. Les victimes acceptent ces agressions, en se disant que les autorités ont mieux à faire »[5].


HistoireModifier

Actes anti-asiatiquesModifier

 
Plaque commémorative à Aubervilliers en hommage à Zhang Chaolin

Le , Chaolin Zhang, un couturier albertivillarien, d'origine chinoise, de 49 ans meurt des suites d'une agression à Aubervilliers[6]. Près de 2 000 personnes d’origine chinoise se rassemblent en à Aubervilliers[7] et des voix se font aussi entendre sur les réseaux sociaux[8].

Ce décès provoque une vive émotion parmi les habitants d'Aubervilliers et l'indignation de sa maire, Meriem Derkaoui, qui dénonce un « crime odieux » d'autant « que son mobile crapuleux se double d’un ciblage raciste »[9]

Le , avec les maires de Stains, Saint-Denis, La Courneuve et Pantin, elle appelle au renforcement des effectifs de police sur le territoire et ce, au nom de « l'égalité républicaine »[10]

Une demande réitérée lors d'un entretien avec le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve en présence de la famille de Chaolin Zhang[11],[12]

Pour honorer la mémoire de Chaolin Zhang, la maire d’Aubervilliers, Meriem Derkaoui, décida de lui dédier une plaque commémorative, sur les lieux du drame, est sur laquelle est mentionné : "ciblé en raison de son origine chinoise"[13].

Recensement des actes anti-asiatiques

  • En , six étudiants chinois sont agressés à Hostens, en Gironde. Des insultes racistes anti-chinois sont proférées[14].
  • le le porte parole du Conseil représentatif des associations asiatiques de France, alerte les médias sur « la flambée de violences dont les Asiatiques sont la cible ». Selon lui les asiatiques sont particulièrement ciblés « parce qu'on dit qu'ils ont de l'argent sur eux »[15],[16],[17].
  • En 2016 La communauté chinoise d'Aubervilliers est victime d'un grand nombre d'attaques[18]. Après de nouvelles agressions une manifestation de protestation est organisée en août[19]. De à , plus de cent agressions violentes sont recensées à Aubervilliers[20].
  • Le , Chaolin Zhang décède des suites d'une agression[20]. Le , 2 000 Chinois défilent en protestation[21].
  • Le . trois jeunes sont condamnés pour agression. Le caractère raciste est retenu[22].« C’est la première fois qu’est reconnu le caractère raciste d’un vol avec violence au préjudice de la communauté asiatique. »[23]. C'est le premier meurtre reconnu raciste par la justice en France depuis 10 ans, hors attentat[réf. nécessaire].
  • Fin , la brigade de sûreté territoriale de Vitry-sur-Seine lance un appel à témoin pour retrouver les victimes d'un groupe de jeunes auteurs de vols avec violences, ciblant principalement des personnes d'origine asiatique[24].
  • En , pendant la propagation de l'épidémie de coronavirus, une recrudescence des propos stigmatisants les asiatiques est constatée[25].

Notes et référencesModifier

  1. Asiatique travailleur versus arabe fainéant ?, De l’essentialisme présidentiel à la réversibilité des mythologies migratoires, par Vincent Geisser dans Migrations Société 2010/2 (N° 128), pages 3 à 10 doi.org/10.3917/migra.128.0003
  2. Migration et diaspora chinoises : La Chine et les chinois dans l'imaginaire des français Valence, Centre du patrimoine arménien, mercredi 27 mars 2013 à 18 h 30, sur halshs.archives-ouvertes.fr
  3. Gurvan Kristanadjaja, « Pourquoi le racisme anti-asiatique est-il sous-estimé en France ? », Libération, 21 janvier 2017 à 12:26
  4. Le racisme anti-asiatique "est vu comme moins grave parce qu’il est banalisé" Mis à jour le 05/01/2018 | 13:10, publié le 05/01/2018 | 13:10, sur francetvinfo.fr
  5. Nouvel an ‘chinois’ : et si on arrêtait les clichés sur les Asiatiques ?, Mardi 5 Février 2019, sur glamourparis.com
  6. Par Licia MeysenqLe 11 août 2016 à 20h24, « Agression des Chinois : la maire d’Aubervilliers réclame plus de policiers », sur leparisien.fr, (consulté le 19 juillet 2019)
  7. Une manifestation contre le racisme anti-Chinois rassemble près de 2 000 personnes à Aubervilliers , 22/08/2016 00:56 CEST, sur huffingtonpost.fr
  8. Au lendemain de la manifestation contre le racisme antiasiatique, le hashtag #JaiRienContreLesChinois indigne05/09/2016 19:13 CEST, sur huffingtonpost.fr
  9. « Aubervilliers: mort d’un Chinois après une agression », sur Libération.fr, (consulté le 19 juillet 2019)
  10. « Mort d'un Chinois à Aubervilliers : trois personnes arrêtées, les maires réclament plus d'effectifs policiers », sur France Bleu, (consulté le 19 juillet 2019)
  11. « Cazeneuve promet plus de policiers à Aubervilliers après la mort de Zhang », sur www.20minutes.fr (consulté le 19 juillet 2019)
  12. Par Florian NigetLe 2 novembre 2016 à 18h30, « Aubervilliers : 23 nouveaux policiers en renfort au commissariat », sur leparisien.fr, (consulté le 19 juillet 2019)
  13. Par Nathalie RevenuLe 22 septembre 2016 à 16h56, « Aubervilliers : une plaque en mémoire de Chaolin Zhang », sur leparisien.fr, (consulté le 19 juillet 2019)
  14. Bordeaux: ce que l'on sait de l'agression des étudiants chinois, publié le 17/06/2013, sur lexpress.fr
  15. « Insécurité : l'appel au secours des Asiatiques de France », sur RTL.fr (consulté le 1er juin 2019)
  16. « La communauté asiatique de France dénonce une hausse des agressions », sur LExpress.fr, (consulté le 1er juin 2019)
  17. « Y-a-t-il un sentiment anti-chinois en France? », sur LExpress.fr, (consulté le 1er juin 2019)
  18. « Aubervilliers : les Chinois violemment agressés brisent le silence », sur leparisien.fr, 2016-01-11cet21:08:00+01:00 (consulté le 1er juin 2019)
  19. Le Point magazine, « Aubervilliers : rassemblement contre les agressions de la communauté chinoise », sur Le Point, (consulté le 1er juin 2019)
  20. a et b « Aubervilliers : décès du couturier chinois agressé », sur leparisien.fr, 2016-08-13cest19:08:02+02:00 (consulté le 1er juin 2019)
  21. « Rassemblement à Aubervilliers contre les agressions ciblant les Asiatiques », sur LExpress.fr, (consulté le 1er juin 2019)
  22. « Trois jeunes condamnés pour l'agression "raciste" d'une famille asiatique à Bobigny », sur France Bleu, (consulté le 1er juin 2019)
  23. « Drancy : condamnés pour l’agression raciste anti-asiatique », sur leparisien.fr, 2016-09-27cest20:54:03+02:00 (consulté le 1er juin 2019)
  24. Agression de personnes asiatiques : appel à témoin à Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine et Paris, le 20 mai 2019, sur 94.citoyens.com
  25. Coronavirus : le racisme antiasiatique se propage en France, Le Monde, 29 janvier 2020

Articles connexesModifier