Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fifita.
Tonga Fifita
TongaFifita.jpg
Tonga Fifita.
Données générales
Nom de naissance
Tonga 'Uli'uli Fifita
Nom de ring
Prince Tonga
King Tonga
Tonga Fifita
Haku
King Haku
Meng
Nationalités
Naissance
Taille
6 2 (1,88 m)[1]
Poids
280 lb (127 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.
1978 - aujourd'hui

Tonga 'Uli'uli Fifita (né le à Nukuʻalofa) est un lutteur de sumo et un catcheur (lutteur professionnel) tongien.

Il fait partie d'un groupe de tongien envoyé en 1974 au Japon pour devenir sumo et commence à lutter en septembre 1975 avant d'arrêter sa carrière sportive un an plus tard. Il est principalement connu pour son travail à la World Wrestling Federation (WWF) sous le nom d'Haku entre 1985 et 1990 où il remporte le championnat du monde par équipe de la WWF avec André The Giant. Il lutte ensuite dans diverses fédérations dont le Consejo Mundial de Lucha Libre avant de rejoindre la World Championship Wrestling (WCW) en 1995 où il est le dernier détenteur du championnat hardcore de la WCW en 2001.

Sommaire

Jeunesse et carrière de lutteur de sumoModifier

En 1974, Fifita fait partie d'un groupe de jeunes tongien qui partent au Japon pour s'entraîner afin de devenir sumo[3]. Il entre dans l'écurie Asahiyama et prend Hiroshi Fukunoshima comme shikona[4]. Il arrête sa carrière en septembre 1976 sans avoir remporté le moindre tournoi[4].

CarrièreModifier

Débuts (1978-1985)Modifier

Alors qu'il est encore au Japon, il rencontre avec Genichiro Tenryu et Takashi Ishikawa (en) il décide de devenir catcheur[1],[5]. Il commence sa carrière de catcheur au Texas à la National Wrestling Alliance (NWA) Amarillo le 4 janvier 1978[6]. En 1980, il part au Japon où il lutte à l'All Japan Pro Wrestling sous le nom de Prince Tonga et y reste jusqu'en 1982[7],[8],[9].

En 1983, il rejoint le World Wrestling Council (WWC) à Porto Rico où sous le nom de King Tonga il remporte le championnat de Porto Rico du WWC après sa victoire sur Invader #1[10]. Il garde se titre jusqu'au 23 octobre où Bob Sweetan met fin à son règne[11]. Le 6 janvier 1984, il devient avec Hércules Ayala champion par équipe du WWC en battant Super Médico #1 et Super Médico #2, ces derniers récupèrent ce titre le 28 janvier[12],[13]. Il connait ensuite un second règne de champion de Porto Rico du WWC du 24 mars au 12 mai[14],[15].

Il va ensuite à la Lutte Internationale au Québec où il détient du 9 octobre 1984 jusqu'au 11 février 1985 le championnat poids-lourds de l'International en battant Dino Bravo, ce dernier le récupère dans un match arbitré par Verne Gagne[16],[17]. Il fait aussi équipe avec Richard Charland avec qui il est champion par équipe de l'International du 27 mai en obtenant le titre alors vacant[Notes 1] au 16 juin où Jacques et Raymond Rougeau mettent fin à ce règne[18].

World Wrestling Federation (1985-1992)Modifier

En 1985, Fifita rejoint la World Wrestling Federation (WWF) où il garde le nom de King Tonga et fait régulièrement équipe avec Dino Bravo[1].

Le 7 avril 1986 au cours de WrestleMania II, il est un des participant à la bataille royale opposant les catcheurs de la WWF aux jours de football américain de la National Football League où il se fait rapidement éliminer[19]. Le 14 juin, il affronte Big John Studd au Madison Square Garden et leur affrontement se termine par un double décompte à l'extérieur[20],[1]. Le lendemain, King Tonga remporte un Body slam Challenge lancé par Studd[Notes 2],[1]. Cependant, Bobby Heenan qui est le manager de Studd, refuse de lui donner la prime de 15 000 dollars[21]. Le 13 septembre, il commence à faire équipe avec Tonga Kid avec qui il remporte un match face aux Moondogs (Moondog Rex et Moondog Spot (en))[22].

Rapidement le duo change de nom de ring, King Tonga devient Haku et Prince Tonga Tama ; et le 20 octobre ils gagnent une bataille royale par équipe et les 50 000 dollars promis au vainqueur[23].

Caractéristiques au catchModifier

PalmarèsModifier

  • Lutte Internationale
    • 1 fois champion International poids-lourds[25]
    • 1 fois champion International par équipe avec Richard Charland[26]
  • World League Wrestling (WLW)
    • 3 fois champion poids-lourds de la WLW[29]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. L'historique du titre dans les bases de données ne donne aucune information sur la manière dont King Tonga et Richard Charland obtiennent ce titre.
  2. Il s'agit d'un défi à quiconque souhaitant affronter Big John Studd mais pour le remporter on doit lui infliger un Body slam.

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f (en) « Profil d'Haku », sur Online World of Wrestling (consulté le 19 janvier 2016).
  2. a b et c (en) « Profil de King Haku », sur Cagematch (consulté le 19 janvier 2016).
  3. (en) « SUMO ARE ICUMEN IN », sur Sports Illustated, (consulté le 3 août 2016).
  4. a et b (en) « Fukunoshima Hiroshi », sur Sumodb (consulté le 3 août 2016).
  5. (en) Ric Russo, « The Tongan Terror », sur Orlando Sentinel, (consulté le 19 janvier 2016).
  6. (en) « Show @ Abilene », sur Wrestlingdata (consulté le 19 janvier 2016).
  7. (en) « Matchs de King Haku en 1980 », sur Cagematch (consulté le 19 janvier 2016).
  8. (en) « Matchs de King Haku en 1981 », sur Cagematch (consulté le 19 janvier 2016).
  9. (en) « Matchs de King Haku en 1982 », sur Cagematch (consulté le 19 janvier 2016).
  10. (en) « WWC @ San Juan », sur Wrestlingdata (consulté le 20 janvier 2016).
  11. (en) « WWC @ Mayagüez », sur Wrestlingdata (consulté le 20 janvier 2016).
  12. (en) « WWC @ San Juan », sur Wrestlingdata (consulté le 20 janvier 2016).
  13. (en) « WWC @ Guaynabo », sur Wrestlingdata (consulté le 20 janvier 2016).
  14. (en) « WWC @ Bayamón », sur Wrestlingdata (consulté le 20 janvier 2016).
  15. (en) « WWC @ Bayamón », sur Wrestlingdata (consulté le 20 janvier 2016).
  16. (en) « Historique du championnat poids-lourds de l'International Wrestling », sur Wrestling-Titles (consulté le 21 janvier 2016).
  17. (en) « International Wrestling », sur Cagemath (consulté le 21 janvier 2016).
  18. (en) « Historique du championnat par équipe de l'International Wrestling », sur Wrestling-Title (consulté le 21 janvier 2016).
  19. (en) Rob McNew, « WrestleMania II Review », sur 411mania, (consulté le 22 janvier 2016).
  20. (en) Adam Nedeff, « The Name on the Marquee: The Best of the WWF Volume 8 », sur 411mania, (consulté le 3 février 2016).
  21. (en) Erik Beaston, « Full Career Retrospective and Greatest Moments for Haku », sur Bleacher Report, (consulté le 4 décembre 2017)
  22. (en) Adam Nedeff, « The Name on the Marquee: WWF Superstars of Wrestling (09.13.86) », sur 411mania, (consulté le 3 février 2016).
  23. (en) Adam Nedeff, « The Name on the Marquee: Madison Square Garden Presents the WWF (10.20.1986) », sur 411mania, (consulté le 3 février 2016).
  24. a b c et d (en) « Profil d'Haku », sur Wrestlingdata (consulté le 3 février 2016).
  25. (en) « Historique du championnat International poids-lourds », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 septembre 2016).
  26. (en) « Historique du championnat par équipe International », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 septembre 2016).
  27. (en) « Historique du championnat par équipe de la Super World Sports », sur Wrestling-Titlees (consulté le 17 septembre 2016).
  28. (en) « Historique du championnat hardcore de la World Championship Wrestling », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 septembre 2016).
  29. (en) « Historique du championnat poids-lourds de la World League Wrestling », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 septembre 2016).