Ouvrir le menu principal
Tour de San Luis 2014
Généralités
Course
8e Tour de San Luis
Compétition
Étapes
7
Date
Distance
1 030,6 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Coureurs au départ
156
Coureurs à l'arrivée
137
Vitesse moyenne
41,534 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Meilleur grimpeur
Meilleur sprinteur
Meilleur jeune
Meilleure équipe

La 8e édition du Tour de San Luis a eu lieu du 20 au . La course fait partie du calendrier UCI America Tour 2014 en catégorie 2.1.

L'épreuve a été remportée par le Colombien Nairo Quintana (Movistar), vainqueur de la quatrième étape, devant l'Américain Phillip Gaimon qui a remporté la première étape et l'Argentin Sergio Godoy (San Luis Somos Todos)[1],[2],[3].

Quintana remporte également le classement du meilleur grimpeur alors qu'un autre Argentin Julián Gaday (Buenos Aires Provincia) gagne celui des sprints. Le Britannique Adam Yates Orica-GreenEDGE termine meilleur jeune tandis que la formation argentine San Luis Somos Todos triomphe du classement par équipes à domicile.

Sommaire

PrésentationModifier

Le Tour de San Luis est souvent une course de reprise pour les coureurs des formations World Tour et continentales professionnelles qui reprennent pour la plupart sur cette course ou lors du Tour Down Under qui a lieu en même temps à l'autre bout du globe[4],[5]. En effet il n'est pas surprenant de voir que certains des précédents vainqueurs ne font pas partie de ces équipes là mais sont dans des équipes continentales des pays sud-américains[6],[7],[8],[9]

ParcoursModifier

[6],[7],[8],[9]

ÉquipesModifier

Classé en catégorie 2.1 de l'UCI America Tour, le Tour de San Luis est par conséquent ouvert aux UCI ProTeams dans la limite de 50 % des équipes participantes, aux équipes continentales professionnelles, aux équipes continentales et aux équipes nationales[10].

L'organisateur a communiqué une première liste de huit équipes invitées le [11] puis a annoncé les autres formations participantes le [12]. 25 équipes participent à ce Tour de San Luis - 12 ProTeams, 5 équipes continentales professionnelles, 4 équipes continentales et 4 équipes nationales :

UCI ProTeams
Nom de l'équipe Pays Code
AG2R La Mondiale   France ALM
Astana   Kazakhstan AST
BMC Racing   États-Unis BMC
Cannondale   Italie CAN
Garmin-Sharp   États-Unis GRS
Katusha   Russie KAT
Lampre-Merida   Italie LAM
Lotto-Belisol   Belgique LTB
Movistar   Espagne MOV
Omega Pharma-Quick Step   Belgique OPQ
Orica-GreenEDGE   Australie OGE
Trek Factory Racing   États-Unis TFR
Équipes continentales professionnelles
Nom de l'équipe Pays Code
Androni Giocattoli-Venezuela   Italie AND
Bretagne-Séché Environnement   France BSE
Colombia   Colombie COL
Novo Nordisk   États-Unis TNN
UnitedHealthcare   États-Unis UHC
Équipes continentales
Nom de l'équipe Pays Code
Buenos Aires Provincia   Argentine BAP
Jamis-Hagens Berman   États-Unis JSH
Clube DataRo-Bottecchia   Brésil DAT
San Luis-Somos Todos   Argentine SLS
Équipes nationales
Nom de l'équipe Pays Code
Équipe nationale d'Argentine   Argentine ARG
Équipe nationale du Chili   Chili CHI
Équipe nationale de Cuba   Cuba CUB
Équipe nationale d'Uruguay   Uruguay URU

FavorisModifier

Beaucoup de têtes d'affiche sont présentes mais peu viseront le classement général en ce début de saison. Seront donc favoris ou outsiders les Colombiens Darwin Atapuma (BMC Racing)[13],[14], Nairo Quintana (Movistar)[15], Fabio Duarte et Miguel Ángel Rubiano (Colombia)[16] et Carlos Betancur (AG2R La Mondiale)[17],[18], les deux coéquipiers de ce dernier, le Français Jean-Christophe Péraud et l'Italien Domenico Pozzovivo[17],[18], d'autres Italiens Damiano Cunego (Lampre-Merida)[19] et Vincenzo Nibali (Astana)[20], les Espagnols Joaquim Rodríguez (Katusha)[21] et Haimar Zubeldia (Trek Factory Racing)[22], les Belges Jurgen Van den Broeck et Jelle Vanendert (Lotto-Belisol)[23], mais aussi l'Argentin Daniel Díaz (San Luis Somos Todos), tenant du titre, le Colombien Janier Acevedo (Garmin-Sharp), l'Italien Michele Scarponi (Astana) et l'Espagnol Daniel Moreno (Katusha) sur lesquels on pourrait compter[4],[7],[8],[9].

Pour la victoire d'étape lors du contre-la-montre de la cinquième étape, il faudra surveiller l'Américain Taylor Phinney (BMC Racing)[13],[14] mais aussi lors de possibles arrivées au sprint selon les circonstances tout comme d'autres sprinteurs que seront les trois coureurs de l'équipe Omega Pharma-Quick Step, le Britannique Mark Cavendish, le Belge Tom Boonen et l'Italien Alessandro Petacchi[24], le Colombien Leonardo Duque (Colombia)[16], les Italiens Sacha Modolo et Filippo Pozzato (Lampre-Merida)[19] et Giacomo Nizzolo (Trek Factory Racing)[22], le Belge Kenny Dehaes (Lotto-Belisol)[23] mais également le Slovaque Peter Sagan (Cannondale) et l'Américain Tyler Farrar (Garmin-Sharp) qui seront présents également[7],[8],[9].

ÉtapesModifier

Déroulement de la courseModifier

1re étapeModifier

25 équipes inscrivent 6 coureurs sauf les formations argentines Buenos Aires Provincia, San Luis-Somos Todos et l'équipe nationale d'Argentine qui en comptent 8 chacune. 156 coureurs sont donc au départ de la course.

L'Américain Phillip Gaimon (Garmin-Sharp) remporte l'étape en solitaire devant ses anciens compagnons d'échappée. Il devance de douze secondes l'Argentin Emiliano Contreras (Équipe nationale d'Argentine) et de min 17 s le Néerlandais Marc de Maar (UnitedHealthcare). Le peloton termine à min 35 s du vainqueur du jour. Gaimon s'empare donc de la tête du classement général avec les mêmes écarts sur ses différents poursuivants[25],[26],[27].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Phillip Gaimon Garmin-Sharp en 4 h 06 min 54 s
2   Emiliano Contreras Équipe nationale d'Argentine + 12 s
3   Marc de Maar UnitedHealthcare 1 min 17 s
4   Leandro Messineo San Luis-Somos Todos 1 min 26 s
5   Cristian Egídio Clube DataRo-Bottecchia 3 min 52 s
6   Adrián Alvarado Équipe nationale du Chili 3 min 52 s
7   Christian Meier Orica-GreenEDGE 3 min 52 s
8   Sacha Modolo Lampre-Merida 4 min 35 s
9   Kenny Dehaes Lotto-Belisol 4 min 35 s
10   Manuel Belletti Androni Giocattoli-Venezuela 4 min 35 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Phillip Gaimon   Garmin-Sharp en 4 h 06 min 54 s
2   Emiliano Contreras   Équipe nationale d'Argentine + 12 s
3   Marc de Maar   UnitedHealthcare 1 min 17 s
4   Leandro Messineo San Luis-Somos Todos 1 min 26 s
5   Cristian Egídio Clube DataRo-Bottecchia 3 min 52 s
6   Adrián Alvarado Équipe nationale du Chili 3 min 52 s
7   Christian Meier Orica-GreenEDGE 3 min 52 s
8   Sacha Modolo Lampre-Merida 4 min 35 s
9   Kenny Dehaes Lotto-Belisol 4 min 35 s
10   Manuel Belletti Androni Giocattoli-Venezuela 4 min 35 s

2e étapeModifier

L'étape a été remportée en solitaire au sommet du mirador del Potrero de Los Funes (es) par le Colombien Julián Arredondo (Trek Factory Racing) devant l'Américain Peter Stetina (BMC Racing) qui termine dans le même temps et un autre Colombien Nairo Quintana (Movistar) arrivé trois secondes plus tard. L'Américain Phillip Gaimon (Garmin-Sharp) conserve toutefois la tête du classement général min 47 s devant le Néerlandais Marc de Maar (UnitedHealthcare) et min 47 s sur le Canadien Christian Meier (Orica-GreenEDGE)[28],[29],[30].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Julián Arredondo Trek Factory Racing en 4 h 13 min 21 s
2   Peter Stetina BMC Racing + 0 s
3   Nairo Quintana Movistar 3 s
4   Darwin Atapuma BMC Racing 3 s
5   Domenico Pozzovivo AG2R La Mondiale 5 s
6   Haimar Zubeldia Trek Factory Racing 5 s
7   Ivan Santaromita Orica-GreenEDGE 5 s
8   Damiano Caruso Cannondale 8 s
9   Miguel Ángel Rubiano Colombia 8 s
10   Eduardo Sepúlveda Bretagne-Séché Environnement 8 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Phillip Gaimon   Garmin-Sharp en 8 h 20 min 34 s
2   Marc de Maar UnitedHealthcare + 1 min 47 s
3   Christian Meier Orica-GreenEDGE 3 min 56 s
4   Peter Stetina BMC Racing 4 min 16 s
5   Julián Arredondo   Trek Factory Racing 4 min 16 s
6   Darwin Atapuma BMC Racing 4 min 19 s
7   Nairo Quintana Movistar 4 min 19 s
8   Haimar Zubeldia Trek Factory Racing 4 min 21 s
9   Domenico Pozzovivo AG2R La Mondiale 4 min 21 s
10   Ivan Santaromita Orica-GreenEDGE 4 min 21 s

3e étapeModifier

L'Italien Giacomo Nizzolo (Trek Factory Racing) s'impose au sprint sur cette étape devant l'Espagnol Francisco Ventoso (Movistar) et le Belge Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step). Au classement général, aucun changement n'est à constater puisque l'Américain Phillip Gaimon (Garmin-Sharp) devance toujours de min 47 s le Néerlandais Marc de Maar (UnitedHealthcare) et de min 47 s le Canadien Christian Meier (Orica-GreenEDGE)[31],[32],[33],[34].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Giacomo Nizzolo Trek Factory Racing en 4 h 14 min 19 s
2   Francisco Ventoso Movistar + m.t
3   Tom Boonen Omega Pharma-Quick Step m.t
4   Tyler Farrar Garmin-Sharp m.t
5   Davide Appollonio AG2R La Mondiale m.t
6   Damiano Caruso Cannondale m.t
7   Taylor Phinney BMC Racing m.t
8   Juan Esteban Arango Colombia m.t
9   Edwin Ávila Colombia m.t
10   Marc de Maar UnitedHealthcare m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Phillip Gaimon   Garmin-Sharp en 12 h 34 min 53 s
2   Marc de Maar UnitedHealthcare + 1 min 47 s
3   Christian Meier Orica-GreenEDGE 3 min 56 s
4   Peter Stetina BMC Racing 4 min 16 s
5   Julián Arredondo   Trek Factory Racing 4 min 16 s
6   Darwin Atapuma BMC Racing 4 min 19 s
7   Nairo Quintana Movistar 4 min 19 s
8   Haimar Zubeldia Trek Factory Racing 4 min 21 s
9   Domenico Pozzovivo AG2R La Mondiale 4 min 21 s
10   Ivan Santaromita Orica-GreenEDGE 4 min 21 s

4e étapeModifier

L'étape jugée au sommet de l'Alto del Amago a été remportée en solitaire par le Colombien Nairo Quintana (Movistar) avec 50 s d'avance sur l'Argentin Sergio Godoy (San Luis Somos Todos) et min 32 s sur son compatriote Darwin Atapuma (BMC Racing). Au classement général l'Américain Phillip Gaimon (Garmin-Sharp) conserve la tête pour quatre petites secondes sur Quintana et min 13 s sur le Néerlandais Marc de Maar (UnitedHealthcare)[35],[36],[37].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Nairo Quintana Movistar en 4 h 15 min 33 s
2   Sergio Godoy San Luis Somos Todos + 50 s
3   Darwin Atapuma BMC Racing 1 min 32 s
4   Josué Moyano San Luis Somos Todos 1 min 39 s
5   Lucas Euser UnitedHealthcare 1 min 45 s
6   Miguel Ángel Rubiano Colombia 2 min 09 s
7   Peter Stetina BMC Racing 2 min 46 s
8   Julián Arredondo   Trek Factory Racing 2 min 09 s
9   Gianluca Brambilla Omega Pharma-Quick Step 3 min 04 s
10   Adam Yates   Orica-GreenEDGE 3 min 05 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Phillip Gaimon   Garmin-Sharp en 16 h 54 min 41 s
2   Nairo Quintana   Movistar + 4 s
3   Marc de Maar UnitedHealthcare 1 min 13 s
4   Darwin Atapuma BMC Racing 1 min 36 s
5   Sergio Godoy San Luis Somos Todos 1 min 45 s
6   Josué Moyano San Luis Somos Todos 1 min 51 s
7   Lucas Euser UnitedHealthcare 1 min 57 s
8   Miguel Ángel Rubiano Colombia 2 min 18 s
9   Peter Stetina BMC Racing 2 min 32 s
10   Julián Arredondo Trek Factory Racing 2 min 47 s

5e étapeModifier

Ce contre-la-montre long de 19,2 km a vu la victoire de l'Italien Adriano Malori (Movistar) trois secondes devant l'Américain Taylor Phinney (BMC Racing) et 29 s sur l'Argentin Jorge Giacinti (San Luis-Somos Todos). Le Colombien Nairo Quintana (Movistar) s'empare de la tête du classement général 26 s devant l'Américain Phillip Gaimon (Garmin-Sharp) et min 21 s sur l'Argentin Sergio Godoy (San Luis-Somos Todos)[38],[39],[40],[41].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Adriano Malori Movistar en 22 min 11 s
2   Taylor Phinney BMC Racing + 3 s
3   Jorge Giacinti San Luis-Somos Todos 29 s
4   Lawrence Warbasse BMC Racing 48 s
5   Andrey Amador Movistar 52 s
6   Manuel Quinziato BMC Racing 53 s
7   Tom Boonen Omega Pharma-Quick Step 57 s
8   Danilo Hondo Trek Factory Racing 1 min 02 s
9   Eloy Teruel Jamis-Hagens Berman 1 min 03 s
10   Peter Sagan Cannondale 1 min 05 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Nairo Quintana    Movistar en 17 h 18 min 24 s
2   Phillip Gaimon Garmin-Sharp + 26 s
3   Sergio Godoy San Luis Somos Todos 2 min 01 s
4   Josué Moyano San Luis Somos Todos 2 min 17 s
5   Marc de Maar UnitedHealthcare 2 min 47 s
6   Peter Stetina BMC Racing 2 min 57 s
7   Julián Arredondo Trek Factory Racing 2 min 59 s
8   Eduardo Sepúlveda Bretagne-Séché Environnement 3 min 13 s
9   Darwin Atapuma BMC Racing 3 min 21 s
10   Miguel Ángel Rubiano Colombia 3 min 30 s

6e étapeModifier

Le Colombien Julián Arredondo (Trek Factory Racing) remporte sa deuxième étape une seconde devant l'Argentin Sergio Godoy (San Luis Somos Todos) et cinq sur con compatriote Nairo Quintana (Movistar). Quintana accentue son avance sur son dauphin au classement général puisqu'il possède désormais 35 s d'avance sur l'Américain Phillip Gaimon (Garmin-Sharp) alors que Godoy pointe à min 57 s[42],[43],[44].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Julián Arredondo Trek Factory Racing en 4 h 16 min 54 s
2   Sergio Godoy San Luis Somos Todos + 1 s
3   Nairo Quintana    Movistar 5 s
4   Cleberson Weber Clube DataRo-Bottecchia 9 s
5   José Serpa Lampre-Merida 10 s
6   Domenico Pozzovivo AG2R La Mondiale 12 s
7   Thomas Danielson Garmin-Sharp 14 s
8   Phillip Gaimon Garmin-Sharp 14 s
9   Adam Yates   Orica-GreenEDGE 30 s
10   Eduardo Sepúlveda Bretagne-Séché Environnement 30 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Nairo Quintana    Movistar en 21 h 35 min 13 s
2   Phillip Gaimon Garmin-Sharp + 35 s
3   Sergio Godoy San Luis Somos Todos 1 min 57 s
4   Julián Arredondo Trek Factory Racing 2 min 54 s
5   Josué Moyano San Luis Somos Todos 2 min 59 s
6   Eduardo Sepúlveda Bretagne-Séché Environnement 3 min 38 s
7   Peter Stetina BMC Racing 3 min 46 s
8   Marc de Maar UnitedHealthcare 3 min 51 s
9   Darwin Atapuma BMC Racing 3 min 51 s
10   Domenico Pozzovivo AG2R La Mondiale 3 min 52 s

7e étapeModifier

L'étape a vu la victoire de l'Italien Sacha Modolo (Lampre-Merida) qui s'impose au sprint devant le Slovaque Peter Sagan (Cannondale) et son coéquipier l'Argentin Maximiliano Richeze. Le Colombien Nairo Quintana (Movistar) remporte cette édition 43 s devant l'Américain Phillip Gaimon (Garmin-Sharp) et min 2 s sur l'Argentin Sergio Godoy (San Luis Somos Todos). Quintana gagne aussi le classement du meilleur grimpeur tandis qu'un autre Argentin Julián Gaday (Buenos Aires Provincia) remporte celui des sprints, que le Britannique Adam Yates Orica-GreenEDGE termine meilleur jeune et que la formation argentine San Luis Somos Todos remporte le classement par équipes[1],[2],[3].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Sacha Modolo Lampre-Merida en 3 h 13 min 28 s
2   Peter Sagan Cannondale + m.t
3   Maximiliano Richeze Lampre-Merida m.t
4   Mauro Abel Richeze Équipe nationale d'Argentine m.t
5   Jens Keukeleire Orica-GreenEDGE m.t
6   Giacomo Nizzolo Trek Factory Racing m.t
7   Manuel Belletti Androni Giocattoli-Venezuela m.t
8   Tosh Van der Sande Lotto-Belisol m.t
9   Tom Boonen Omega Pharma-Quick Step m.t
10   Taylor Phinney BMC Racing m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Nairo Quintana    Movistar en 24 h 48 min 48 s
2   Phillip Gaimon Garmin-Sharp + 43 s
3   Sergio Godoy San Luis Somos Todos 2 min 02 s
4   Julián Arredondo Trek Factory Racing 2 min 54 s
5   Josué Moyano San Luis Somos Todos 3 min 04 s
6   Eduardo Sepúlveda Bretagne-Séché Environnement 3 min 43 s
7   Marc de Maar UnitedHealthcare 3 min 44 s
8   Peter Stetina BMC Racing 3 min 51 s
9   Darwin Atapuma BMC Racing 3 min 57 s
10   Domenico Pozzovivo AG2R La Mondiale 4 min 03 s

Classements finalsModifier

Classement généralModifier

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Nairo Quintana      Colombie Movistar en 24 h 48 min 48 s
2 Phillip Gaimon   États-Unis Garmin-Sharp + 43 s
3 Sergio Godoy   Argentine San Luis Somos Todos 2 min 02 s
4 Julián Arredondo   Colombie Trek Factory Racing 2 min 54 s
5 Josué Moyano   Argentine San Luis Somos Todos 3 min 04 s
6 Eduardo Sepúlveda   Argentine Bretagne-Séché Environnement 3 min 43 s
7 Marc de Maar   Pays-Bas UnitedHealthcare 3 min 44 s
8 Peter Stetina   États-Unis BMC Racing 3 min 51 s
9 Darwin Atapuma   Colombie BMC Racing 3 min 57 s
10 Domenico Pozzovivo   Italie AG2R La Mondiale 4 min 03 s

Classements annexesModifier

Classement du meilleur grimpeurModifier

Cycliste Équipe Points
1   Nairo Quintana    Movistar 25
2   Julián Arredondo Trek Factory Racing 20
3   Sergio Godoy San Luis Somos Todos 16

Classement des sprintsModifier

Cycliste Équipe Points
1   Julián Gaday   Buenos Aires Provincia 10
2   Juan Ignacio Curuchet Équipe nationale d'Argentine 8
3   Sebastián Tolosa Buenos Aires Provincia 7

Classement du meilleur jeuneModifier

Cycliste Équipe Temps
1   Adam Yates   Orica-GreenEDGE en 24 h 53 min 23 s
2   Caio Godoy Clube DataRo-Bottecchia + 10 min 56 s
3   Lucas Gaday Buenos Aires Provincia 16 min 55 s

Classement par équipesModifier

Équipe Pays Temps
1 San Luis Somos Todos   Argentine en 74 h 38 min 06 s
2 UnitedHealthcare   États-Unis + 3 min 21 s
3 BMC Racing   États-Unis 6 min 57 s

Évolution des classementsModifier

Liste des participantsModifier

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Tour de San Luis Pos Position finale au classement général
    Indique le vainqueur du classement général     Indique le vainqueur du classement de la montagne
    Indique le vainqueur du classement des sprints     Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune
    Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa
spécialité
# Indique la meilleure équipe
NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape, suivi
du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape, suivi du
numéro de l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
* Indique un coureur en lice pour le maillot blanc
(coureurs nés après le 1er janvier 1992)
San Luis-Somos Todos #
SLS
Num Coureur Pos
1   Daniel Díaz (ARG) 41e
2   Jorge Giacinti (ARG) 62e
3   Leandro Messineo (ARG)   (Clm) AB-2
4   Alfredo Lucero (ARG) 29e
5   Sergio Godoy (ARG) 3e
6   Josué Moyano (ARG) 5e
7   Emanuel Guevara (ARG) 112e
8   Cristian Martínez (ARG) 130e
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
11   Carlos Betancur (COL) 111e
12   Rinaldo Nocentini (ITA) 86e
13   Jean-Christophe Péraud (FRA) 54e
14   Matteo Montaguti (ITA) 66e
15   Davide Appollonio (ITA) AB-6
16   Domenico Pozzovivo (ITA) 10e
Astana
AST
Num Coureur Pos
21   Vincenzo Nibali (ITA) 44e
22   Michele Scarponi (ITA) 23e
23   Tanel Kangert (EST)   (Clm) 53e
24   Mikel Landa (ESP) 36e
25   Fredrik Kessiakoff (SWE) 74e
26   Alessandro Vanotti (ITA) 95e
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
31   Darwin Atapuma (COL) 9e
32   Dominik Nerz (GER) 32e
33   Taylor Phinney (USA) 52e
34   Manuel Quinziato (ITA) 79e
35   Peter Stetina (USA) 8e
36   Lawrence Warbasse (USA) 37e
Cannondale
CAN
Num Coureur Pos
41   Damiano Caruso (ITA) AB-7
42   Alessandro De Marchi (ITA) AB-7
43   Oscar Gatto (ITA) 96e
44   Marco Marcato (ITA) 78e
45   Moreno Moser (ITA) 82e
46   Peter Sagan (SVK)   (Route) 76e
Garmin-Sharp
GRS
Num Coureur Pos
51   Janier Acevedo (COL) AB-3
52   Nathan Brown (USA) 118e
53   Thomas Danielson (USA) 22e
54   Tyler Farrar (USA) 99e
55   Phillip Gaimon (USA) 2e
56   Benjamin King (USA) 38e
Katusha
KAT
Num Coureur Pos
61   Joaquim Rodríguez (ESP) 71e
62   Giampaolo Caruso (ITA) 58e
63   Alberto Losada (ESP) 40e
64   Daniel Moreno (ESP) 77e
65   Luca Paolini (ITA) AB-6
66   Ángel Vicioso (ESP) 90e
Lampre-Merida
LAM
Num Coureur Pos
71   Winner Anacona (COL) 14e
72   Damiano Cunego (ITA) 20e
73   Sacha Modolo (ITA) 113e
74   Filippo Pozzato (ITA) 89e
75   Maximiliano Richeze (ARG) 120e
76   José Serpa (COL) 26e
Lotto-Belisol
LTB
Num Coureur Pos
81   Sander Armée (BEL) 102e
82   Tosh Van der Sande (BEL) 80e
83   Kenny Dehaes (BEL) 128e
84   Jurgen Van den Broeck (BEL) 24e
85   Jelle Vanendert (BEL) AB-7
86   Frederik Willems (BEL) 68e
Équipe nationale d'Argentine
ARG
Num Coureur Pos
91   Facundo Lezica (ARG)* 105e
92   Juan Ignacio Curuchet (ARG)* 115e
93   Mauro Abel Richeze (ARG) 132e
94   Sebastián Trillini (ARG)* AB-2
95   Nicolás Tivani (ARG)* 131e
96   Julián Barrientos (ARG)* 125e
97   Emiliano Contreras (ARG)* 124e
98   Rubén Ramos (ARG)* 67e
Buenos Aires Provincia
BAP
Num Coureur Pos
101   Walter Pérez (ARG) 133e
102   Marcos Crespo (ARG) 108e
103   Julián Gaday (ARG) 135e
104   Lucas Gaday (ARG)*   42e
105   Claudio Arone (ARG) 126e
106   Ariel Sivori (ARG) 61e
107   Sebastián Tolosa (ARG) 119e
108   Santiago Espindola (ARG)* AB-1
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
111   Andrey Amador (CRC) 43e
112   Beñat Intxausti (ESP) 45e
113   Adriano Malori (ITA) 81e
114   Nairo Quintana (COL)    1er
115   Pablo Lastras (ESP) 101e
116   Francisco Ventoso (ESP) 97e
Omega Pharma-Quick Step
OPQ
Num Coureur Pos
121   Tom Boonen (BEL) 63e
122   Gianluca Brambilla (ITA) 30e
123   Alessandro Petacchi (ITA) AB-1
124   Mark Cavendish (GBR)   (Route) 91e
125   Stijn Vandenbergh (BEL) 70e
126   Guillaume Van Keirsbulck (BEL) 123e
Orica-GreenEDGE
OGE
Num Coureur Pos
131   Ivan Santaromita (ITA)   (Route) 39e
132   Jens Keukeleire (BEL) 65e
133   Aidis Kruopis (LTU) 87e
134   Christian Meier (CAN) 16e
135   Adam Yates (GBR)*   11e
136   Pieter Weening (NED) AB-7
Trek Factory Racing
TFR
Num Coureur Pos
141   Eugenio Alafaci (ITA) AB-6
142   Julián Arredondo (COL) 4e
143   Danilo Hondo (GER) 46e
144   Giacomo Nizzolo (ITA) 98e
145   Fabio Silvestre (POR) 129e
146   Haimar Zubeldia (ESP) 17e
Androni Giocattoli-Venezuela
AND
Num Coureur Pos
151   Marco Frapporti (ITA) 109e
152   Emanuele Sella (ITA) 28e
153   Manuel Belletti (ITA) 116e
154   Patrick Facchini (ITA) 47e
155   Carlos José Ochoa (VEN) 48e
156   Gianfranco Zilioli (ITA) 19e
Bretagne-Séché Environnement
BSE
Num Coureur Pos
161   Eduardo Sepúlveda (ARG) 6e
162   Anthony Delaplace (FRA) 50e
163   Armindo Fonseca (FRA) 122e
164   Clément Koretzky (FRA) 60e
165   Florian Guillou (FRA) 25e
166   Jean-Marc Bideau (FRA) 51e
Colombia
COL
Num Coureur Pos
171   Juan Esteban Arango (COL) 75e
172   Edwin Ávila (COL) 27e
173   Fabio Duarte (COL) 35e
174   Leonardo Duque (COL) 59e
175   Miguel Ángel Rubiano (COL) 12e
176   Juan Pablo Valencia (COL) 34e
UnitedHealthcare
UHC
Num Coureur Pos
181   Carlos Alzate (COL) 83e
182   Isaac Bolívar (COL) 14e
183   Hilton Clarke (AUS) 104e
184   Marc de Maar (NED) 7e
185   Lucas Euser (USA) 13e
186   Luke Keough (USA) 88e
Novo Nordisk
TNN
Num Coureur Pos
191   Kevin De Mesmaeker (BEL) 117e
192   David Lozano (ESP) AB-6
193   Javier Mejías (ESP) 49e
194   Andrea Peron (ITA) 84e
195   Martijn Verschoor (NED) 94e
196   Christopher Williams (AUS) 127e
Jamis-Hagens Berman
JSH
Num Coureur Pos
201   Juan José Haedo (ARG) 92e
202   Robbie Squire (USA) 18e
203   Eloy Teruel (ESP) AB-6
204   Ben Jacques-Maynes (USA) 73e
205   Gregory Brenes (CRC) 69e
206   Daniel Jaramillo (COL) AB-6
Clube DataRo-Bottecchia
DAT
Num Coureur Pos
211   Ramiro Cabrera (URU) 107e
212   Cristian Egídio (BRA) 56e
213   Caio Godoy (BRA)* 31e
214   Cleberson Weber (BRA) 21e
215   Alcides Vieira (BRA) 33e
216   Thiago Rodrigues Da Silva (BRA) 137e
Équipe nationale d'Uruguay
URU
Num Coureur Pos
221   Matías Presa (URU) AB-6
222   Sixto Núñez (URU)* 134e
223   Richard Mascarañas (URU) 114e
224   Ignacio Maldonado (URU) 55e
225   Fabricio Ferrari (URU) 57e
226   Nicolás Arachichú (URU) AB-2
Équipe nationale de Cuba
CUB
Num Coureur Pos
231   Yenier Lopez (CUB) 85e
232   Yasmani Martínez (CUB) 93e
233   Leandro Marcos (CUB) 136e
234   Pedro Sibila (CUB) AB-3
235   Lisnandi Alonso (CUB) 103e
236   Alvaro Soca (CUB)* AB-6
Équipe nationale du Chili
CHI
Num Coureur Pos
251   Gonzalo Garrido (CHI) 100e
252   Patricio Almonacid (CHI) 110e
253   Jonathan Guzmán (CHI) 121e
254   Wolfgang Burmann (CHI) 64e
255   Adrián Alvarado (CHI) 106e
256   Pablo Alarcón (CHI) 72e

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Tour de San Luis — Quintana agrandit sa collection », sur velo101.com,
  2. a et b « L'étape pour Modolo, Quintana sacré », sur cyclismactu.net,
  3. a et b « L'étape pour Modolo et le général pour Quintana », sur 100pour100-velo.com,
  4. a et b « Tour de San Luis ou Tour Down Under ? », sur chroniqueduvelo.fr,
  5. « C’est la reprise ! », sur velochrono.fr,
  6. a et b « Ag2r La Mondiale et Bretagne Séché Environnement en Argentine », sur 100pour100-velo.com,
  7. a b c et d « Tour de San Luis — L'Argentine séduit les plus grands », sur velo101.com,
  8. a b c et d « Tous les détails de l'édition 2014 », sur cyclismactu.net,
  9. a b c et d « Parcours et liste des engagés », sur 100pour100-velo.com,
  10. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II : Epreuves sur Route - Article 2.1.005 Épreuves internationales et participation », sur uci.ch (consulté le 23 janvier 2012)
  11. « 8 équipes d'ores et déjà annoncées », sur cyclismactu.net,
  12. « Les profils et les équipes inscrites », sur cyclismactu.net,
  13. a et b « Phinney et Atapuma, leaders de la BMC », sur 100pour100-velo.com,
  14. a et b « Les objectifs de BMC Racing Team », sur 100pour100-velo.com,
  15. « La Movistar à San Luis et au Tour Down Under », sur cyclismactu.net,
  16. a et b « Duarte et Rubiano pour la Colombia », sur 100pour100-velo.com,
  17. a et b « Carlos Betancur pour mener Ag2r La Mondiale », sur 100pour100-velo.com,
  18. a et b « Ag2r-La Mondiale avec ses leaders », sur cyclismactu.net,
  19. a et b « La Lampre avec Cunego, Modolo et Pozzato », sur 100pour100-velo.com,
  20. « Vincenzo Nibali de retour au Tour de San Luis », sur cyclismactu.net,
  21. « Rodriguez : "Une bonne préparation" », sur cyclismactu.net,
  22. a et b « Zubeldia à la tête de l'équipe Trek », sur 100pour100-velo.com,
  23. a et b « VDB de retour à la compétition », sur cyclismactu.net,
  24. « OPQS avec Cav', Boonen et Peta' », sur cyclismactu.net,
  25. « Tour de San Luis — L'échappée belle », sur velo101.com,
  26. « L'échappée victorieuse de Gaimon », sur cyclismactu.net,
  27. « Le bon coup de Phillip Gaimon », sur 100pour100-velo.com,
  28. « Tour de San Luis — Arredondo démarre sur de bonnes bases », sur velo101.com,
  29. « Arredondo fait parler la poudre », sur cyclismactu.net,
  30. « Julian Arredondo s'impose au sommet du Mirador del Potrero », sur 100pour100-velo.com,
  31. « Tour de San Luis — Nizzolo annonce la couleur », sur velo101.com,
  32. « Giacomo Nizzolo l'emporte au sprint », sur 100pour100-velo.com,
  33. « Nizzolo devance Ventoso et Boonen », sur cyclismactu.net,
  34. « Bretagne-Séché Environnement en tête du classement général », sur 100pour100-velo.com,
  35. « Tour de San Luis — Personne ne résiste à Quintana ! », sur velo101.com,
  36. « N. Quintana, en démonstration ! », sur cyclismactu.net,
  37. « Victoire en solitaire de Nairo Quintana », sur 100pour100-velo.com,
  38. « Tour de San Luis — Quintana déjà à l'heure », sur velo101.com,
  39. « La Movistar fait coup double », sur cyclismactu.net,
  40. « Adriano Malori remporte le chrono », sur 100pour100-velo.com,
  41. « Nairo Quintana prend les commandes », sur 100pour100-velo.com,
  42. « Tour de San Luis — Arredondo bisse, Quintana gère », sur velo101.com,
  43. « La deuxième pour Julian Arredondo », sur cyclismactu.net,
  44. « Encore Julian Arredondo », sur 100pour100-velo.com,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :