Ouvrir le menu principal

Juan Esteban Arango

coureur cycliste colombien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arango.
Arango Carvajal est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Arango ; le second, maternel, souvent omis, est Carvajal.
Juan Esteban Arango
Denain - Grand Prix de Denain, le 17 avril 2014 (A116, Juan Esteban Arango).jpg
Juan Esteban Arango lors du Grand Prix de Denain 2014
Informations
Nom de naissance
Juan Esteban Arango CarvajalVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

Juan Esteban Arango Carvajal, né le à Medellín, est un coureur cycliste sur piste colombien, membre de l'équipe Colombia entre 2013 et 2014. Il a notamment été médaillé d'argent du scratch aux championnats du monde de 2010.

Sommaire

BiographieModifier

Juan Esteban Arango apparaît sur la scène internationale, alors qu'il n'a pas encore 21 ans. En effet, en mai 2007, il obtient la médaille d'argent de l'omnium[1] des championnats panaméricains de cyclisme, qui se déroule au Venezuela, à Valencia. Il dispute, aussi, de manière anonyme, la course scratch[2] et la course aux points[3].

Lors de la coupe du monde 2007-2008, Arango dispute avec sa sélection la poursuite par équipes. Elle participe aux quatre manches de la coupe du monde. Le meilleur résultat est une 7e place à Los Angeles[4], qui associée à une 8e place à Copenhague[5], la place au 12e rang de la coupe du monde 2007-2008 de poursuite par équipes[6]. Par ailleurs, Juan Esteban concourt dans la course scratch à Los Angeles et à Copenhague. Il termine 6e aux États-Unis[7] et obtient son premier podium de coupe du monde, en terminant troisième au Danemark[8]. Ses deux résultats lui permettent de finir 4e de la coupe du monde 2007-2008 de scratch[9].

Quelques semaines après la fin de la coupe du monde 2007-2008, il participe à ses premiers championnats du monde à Manchester. Avec sa sélection, championne panaméricaine de poursuite en 2007, il prend part aux qualifications de cette discipline, qu'il achève à la 11e place[10]. Tandis que Juan Pablo Forero est aligné dans la course scratch des Mondiaux (malgré le podium réalisé par Arango à Copenhague, six semaines auparavant), Juan Esteban, lui est au départ de la course aux points, discipline disputée par Forero pendant toute la coupe du monde. Juan Esteban Arango termine 7e, non sans avoir remporté le quatrième sprint, ce qui le plaçait à cet instant sur le podium provisoire de la course[11].

En août, il dispute ses premiers Jeux. Il s'aligne au départ des qualifications de la poursuite par équipes. Dix équipes sont inscrites, et malheureusement, la sélection colombienne termine dixième, à près de cinq secondes de la dernière formation qualifiée.

Arango ne participe qu'à deux manches de la coupe du monde 2008-2009. À Manchester et à Cali, il est membre de l'équipe de poursuite et dispute, avec Carlos Urán, la course à l'américaine. En Angleterre, il termine 10e de la poursuite[12] et 9e de l'américaine[13]. À domicile, il s'octroie deux podiums. Mais ces résultats sont à relativiser. En poursuite, elles n'étaient que trois équipes engagées et la sélection colombienne termine troisième à quinze secondes des finalistes[14]. La deuxième place obtenue dans la course à l'américaine[15] est plus remarquable (même si seulement dix doublettes se sont présentées en Colombie[16], contre 24 à Copenhague[17],[18]). Ainsi avec ces résultats, l'équipe colombienne termine au 13e rang de la coupe du monde 2008-2009 de poursuite par équipes[19]. Et Arango, associé à Urán, se classe 9e de la coupe du monde 2008-2009 de course à l'américaine[20].

Il est sélectionné pour représenter son pays aux Mondiaux de Pruszków dans trois épreuves. Mais il ne fait pas mieux qu'une 10e place en poursuite par équipes[21], terminant même la course à l'américaine en dernière position[22].

En décembre 2009, il participe à la manche de Cali de la coupe du monde 2009-2010. Il remporte la poursuite par équipes. En battant le record national de près de deux secondes[23], il obtient, avec ses équipiers, le meilleur temps des qualifications[24]. En finale, la sélection colombienne rattrape l'équipe du Lokomotiv à 500 mètres du terme de la finale[25] et s'adjuge ainsi la victoire. Avec ce seul résultat, l'équipe colombienne termine au 9e rang de la coupe du monde 2009-2010 de poursuite par équipes[26].

Jeudi , lors de l'épreuve de scratch des Mondiaux de Copenhague, Arango décroche la quatrième médaille mondiale de l'histoire du cyclisme colombien. Il termine second derrière le danois Alex Rasmussen. Avec le médaillé de bronze, Kazuhiro Mori, ils ont, tous trois, pris un tour d'avance aux 19 autres concurrents[27].

Lors des championnats panaméricains de cyclisme de 2010, il est ajouté au programme matinal du 15 mai, une tentative de Juan Esteban Arango contre le record panaméricain de poursuite individuelle, détenu depuis 3 jours par son compatriote Juan Pablo Suárez. Dans un temps de 4 min 18 s 806, Arango abaisse de plus de sept secondes la marque continentale. Malade, il avait dû se contenter de la médaille d'argent de la poursuite individuelle, le 12 mai précédent[28].

Lors des championnats panaméricains de cyclisme de 2011, Arango fait partie de la sélection nationale qui remporte un cinquième titre consécutif en poursuite par équipes. Meilleur temps des qualifications (4 min 09 s 898), en finale, l'équipe colombienne décroche l'or en rejoignant leur adversaire chilien. Le lendemain matin, Juan Esteban se présente sur le vélodrome pour les qualifications de la poursuite individuelle. En 4 min 24 s 973, il obtient le meilleur temps des compétiteurs et se qualifie pour la finale. À cette occasion, il bat le record de la piste (4 min 30 s 222) qu'il détenait depuis les Jeux Sud-américains de l'année passée. Il relègue son plus proche adversaire, Arles Castro à près de neuf secondes (4 min 33 s 942). Pourtant il n'obtiendra jamais l'or promis, lors du tour de décélération, il heurte son adversaire, l'Argentin Eduardo Sepúlveda. Il chute lourdement et se fracture la clavicule[29],[30]. Ne pouvant se présenter le soir même pour la finale, Castro récupère l'or sans courir tandis qu'Arango reçoit la médaille d'argent.

En octobre, il fait partie de la sélection de poursuite par équipes qui représente la Colombie, lors des Jeux panaméricains de Guadalajara. À cette occasion, il décroche le titre en battant les Chiliens, rejoints après la chute d'un des leurs. Avec ses coéquipiers, il établit un nouveau record panaméricain, en 3 min 59 s 236[31].

Puis il participe à deux manches de la coupe du monde 2011-2012. À Cali, il dispute les qualifications de la poursuite par équipes, qu'il termine troisième[32]. Absent de la finale, ses coéquipiers laissent, pour huit centièmes, la dernière marche du podium aux Danois[33]. Lors de la quatrième manche de la coupe du monde, qui se déroule à Londres, sur le vélodrome qui accueillera les compétitions olympiques, Arango et ses coéquipiers terminent septième des qualifications[34]. Avec ces deux résultats, l'équipe colombienne termine au neuvième rang de la coupe du monde 2011-2012 de poursuite par équipes[35]. En Amérique du Sud, il participe, également, à la course à l'américaine avec Weimar Roldán. Ils sont les seuls à pouvoir prendre un tour au reste des concurrents et remportent l'épreuve[36]. En disputant qu'une unique course (sur trois possibles), ils terminent, néanmoins, septième de la coupe du monde 2011-2012 de course à l'américaine[37]. Enfin, il remporte deux victoires dans les manches de course omnium. À Cali, il prend la tête du classement, après sa victoire dans la poursuite individuelle (quatrième manche de l'omnium), pour s'imposer avec cinq points d'avance sur Zachary Bell[38]. À Londres, il gagne plus nettement, il prend la tête après la deuxième épreuve (la course aux points)[39], gagne la quatrième (la poursuite individuelle)[40] et finit avec onze points d'avance sur le Coréen Cho Ho-sung[41]. Seul Bryan Coquard réussit à le devancer au classement de la coupe du monde 2011-2012 de course omnium, mais le Français a disputé les quatre manches[42].

Pour parfaire sa préparation en vue des Jeux olympiques de Londres, la sélection colombienne de poursuite par équipes, dont fait partie Arango, participe au Tour de San Luis, à la fin du mois de janvier[43]. À la mi-mars, et dans cette même optique, les poursuiteurs sont alignés à la Vuelta a México, par leur fédération[44]. La huitième et dernière étape se termine, sur le célèbre paseo de la Reforma à Mexico, par un sprint massif. Deux des poursuiteurs, de la sélection olympique colombienne, finissent aux deux premières places, Juan Esteban Arango devançant Edwin Ávila[45]. Fin avril - début mai, ils sont aux États-Unis pour disputer deux épreuves du calendrier national américain, la Joe Martin Stage Race[46] et le Tour of the Gila[47]. Dans l'Arkansas, il termine neuvième du classement général final[48].

Après quelques semaines de tractations, Juan Esteban Arango et l'équipe continentale professionnelle Colombia trouvent un accord. Arango abandonne la piste et devient le dix-septième homme de la formation[49].

Palmarès sur pisteModifier

Jeux olympiquesModifier

Il n'y a seulement que huit qualifiés lors de ce tour éliminatoire.

Championnats du mondeModifier

Coupe du mondeModifier

  • 2007-2008
    • 3e du scratch à Copenhague
  • 2008-2009
  • 2009-2010
    • 1er de la poursuite par équipes à Cali (avec Arles Castro, Edwin Ávila et Weimar Roldán)
    • 2e de la poursuite à Cali
  • 2010-2011
    • 2e de l'omnium à Cali
    • 2e de la poursuite par équipes à Cali (avec Arles Castro, Edwin Ávila et Weimar Roldán)
  • 2011-2012
    • 1er de l'américaine à Cali (avec Weimar Roldán)
    • 2e du classement général de l'omnium
    • 1er de l'omnium à Cali
    • 1er de l'omnium à Londres
  • 2012-2013
    • 1er de la poursuite par équipes à Cali (avec Arles Castro, Edwin Ávila et Weimar Roldán)

Jeux panaméricainsModifier

Championnats panaméricainsModifier

Jeux d'Amérique centrale et des CaraïbesModifier

  • Mayagüez 2010
    •   Médaillé d'or de la poursuite individuelle
    •   Médaillé d'or de la poursuite par équipes
    •   Médaillé d'or de la course à l'américaine
    •   Médaillé d'or de l'omnium
  • Veracruz 2014
  • Barranquilla 2018
    •   Médaillé d'argent de la poursuite individuelle
    •   Médaillé d'argent de l'américaine
    •   Médaillé de bronze de la poursuite par équipes

Jeux sud-américainsModifier

Jeux bolivariensModifier

  • Trujillo 2013
    •   Médaillé d'or de la poursuite individuelle[64].
    •   Médaillé d'or de la poursuite par équipes[65].
    •   Médaillé d'or de la course aux points[66].
    •   Médaillé d'or de la course à l'américaine.
  • Santa Marta 2017
    •   Médaillé d'or de la poursuite par équipes.
    •   Médaillé d'or de l'omnium.

Championnats de ColombieModifier

  • Pereira 2007
  • Cali 2008
  • Medellín 2010
    •   Médaillé d'or de la poursuite par équipes (avec Jaime Suaza, Arles Castro et Weimar Roldán)[69].
    •   Médaillé d'or de l'omnium[70].
  • Bogota 2011
  • Cali 2012
    •   Médaillé d'or de la poursuite par équipes des XIX Juegos Deportivos Nacionales (avec Weimar Roldán, Kevin Ríos et Andrés Torres)[74].
    •   Médaillé d'or de la course aux points des XIX Juegos Deportivos Nacionales[75].
    •   Médaillé d'or de la course à l'américaine des XIX Juegos Deportivos Nacionales (avec Weimar Roldán)[76].
    •   Médaillé d'or de l'omnium des XIX Juegos Deportivos Nacionales[76].
    •   Médaillé d'argent de la course scratch des XIX Juegos Deportivos Nacionales[77].
  • Medellín 2013
    •   Médaillé d'or de l'omnium[78].
    •   Médaillé d'argent de la course à l'américaine (avec Weimar Roldán)[78].
  • Cali 2017
    •   Médaillé d'or de la poursuite par équipes (avec Weimar Roldán, Brayan Sánchez et Arles Castro)[79].
    •   Médaillé de bronze de la course à l'américaine (avec Weimar Roldán)[80].
  • Cali 2018
    •   Médaillé d'or de la poursuite par équipes (avec Marvin Angarita, Carlos Tobón et Brayan Sánchez)[81].
    •   Médaillé d'or de la course à l'américaine (avec Brayan Sánchez)[82].
    •   Médaillé d'argent de la poursuite individuelle[83].
  • Cali 2019
    •   Médaillé d'or de la poursuite par équipes (avec Marvin Angarita, Brayan Sánchez et Carlos Tobón)[84].
    •   Médaillé d'or de la course à l'américaine (avec Weimar Roldán)[85].
    •   Médaillé d'or de l'omnium[86].

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI America Tour 268e[88] 269e[89] 130e[90]
UCI Europe Tour 1026e[91] 1450e[92]

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Les résultats de l'omnium des championnats panaméricains de cyclisme 2007 », sur www.lostxirrindularis.com (consulté le 18 décembre 2011)
  2. a et b (en) « Les résultats du deuxième jour de compétition des championnats panaméricains 2007 », sur autobus.cyclingnews.com (consulté le 31 décembre 2011)
  3. a et b (en) « Les résultats du troisième jour de compétition des championnats panaméricains 2007 », sur autobus.cyclingnews.com (consulté le 31 décembre 2011)
  4. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine de la manche de Los Angeles de la coupe du monde 2007-2008 », sur www.tissottiming.com (consulté le 18 mars 2018)
  5. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine de la manche de Copenhague de la coupe du monde 2007-2008 », sur www.tissottiming.com (consulté le 18 mars 2018)
  6. « Le classement de la coupe du monde 2007-2008 de poursuite par équipes hommes », sur www.tissottiming.com (consulté le 18 mars 2018)
  7. « Les résultats de la finale de la course scratch hommes de la manche de Los Angeles de la coupe du monde 2007-2008 », sur www.tissottiming.com (consulté le 17 décembre 2011)
  8. « Les résultats de la finale de la course scratch hommes de la manche de Copenhague de la coupe du monde 2007-2008 », sur www.tissottiming.com (consulté le 17 décembre 2011)
  9. « Le classement de la coupe du monde 2007-2008 de la course scratch hommes », sur www.tissottiming.com (consulté le 17 décembre 2011)
  10. a et b « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine des championnats du monde de 2008 », sur www.tissottiming.com (consulté le 18 mars 2018)
  11. a et b « Les résultats de la course aux points masculine des championnats du monde de 2008 », sur www.tissottiming.com (consulté le 17 décembre 2011)
  12. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine de la manche de Manchester de la coupe du monde 2008-2009 », sur www.tissottiming.com (consulté le 18 mars 2018)
  13. « Les résultats de la finale de la course à l'américaine de la manche de Manchester de la coupe du monde 2008-2009 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 décembre 2011)
  14. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine de la manche de Cali de la coupe du monde 2008-2009 », sur www.tissottiming.com (consulté le 18 mars 2018)
  15. « Les résultats de la finale de la course à l'américaine de la manche de Cali de la coupe du monde 2008-2009 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 décembre 2011)
  16. « La liste des engagés de la finale de la course à l'américaine de la manche de Cali de la coupe du monde 2008-2009 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 décembre 2011)
  17. « La liste des engagés de la première série des qualifications de la course à l'américaine de la manche de Copenhague de la coupe du monde 2008-2009 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 décembre 2011)
  18. « La liste des engagés de la deuxième série des qualifications de la course à l'américaine de la manche de Copenhague de la coupe du monde 2008-2009 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 décembre 2011)
  19. « Le classement de la coupe du monde 2008-2009 de poursuite par équipes hommes », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 novembre 2012)
  20. « Le classement de la coupe du monde 2008-2009 de course à l'américaine », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 décembre 2011)
  21. a et b « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine des championnats du monde de 2009 », sur www.tissottiming.com (consulté le 16 septembre 2012)
  22. a et b « Les résultats de l'américaine des championnats du monde de 2009 », sur www.tissottiming.com (consulté le 16 septembre 2012)
  23. (es) « Colombia gran subcampeon en Cali y resumen », sur visiondelciclismo.blogspot.fr, (consulté le 20 novembre 2012)
  24. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine de la manche de Cali de la coupe du monde 2009-2010 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 novembre 2012)
  25. « Analyse des finales de la poursuite par équipes masculine de la manche de Cali de la coupe du monde 2009-2010 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 novembre 2012)
  26. « Le classement de la coupe du monde 2009-2010 de poursuite par équipes hommes », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 novembre 2012)
  27. (es) « Arango es plata Mundial », sur www.eltiempo.com, (consulté le 13 décembre 2011)
  28. (es) « Colombia campeón del Panamericano de Pista en México, Urán ganó la última medalla de oro para nuestra delegación, cf le 3e paragraphe », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 23 décembre 2010)
  29. (es) « Juan Esteban Arango se fracturó la clavícula », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 14 mai 2011)
  30. (es) « Accidente Juan Esteban Arango fractura clavicula », sur www.youtube.com (consulté le 14 mai 2011)
  31. (es) « Colombia gana oro en persecución en equipos con nuevo récord », sur deportesco.terra.com.co, (consulté le 17 novembre 2012)
  32. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine de la manche de Cali de la coupe du monde 2011-2012 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 mars 2018)
  33. « Les résultats des finales de la poursuite par équipes masculine de la manche de Cali de la coupe du monde 2011-2012 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 mars 2018)
  34. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine de la manche de Londres de la coupe du monde 2011-2012 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 mars 2018)
  35. « Le classement de la coupe du monde 2011-2012 de poursuite par équipes hommes », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 mars 2018)
  36. « Les résultats de la finale de la course à l'américaine de la manche de Cali de la coupe du monde 2011-2012 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 mars 2012)
  37. « Le classement de la coupe du monde 2011-2012 de course à l'américaine », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 décembre 2011)
  38. « Les résultats de la course omnium masculine de la manche de Cali de la coupe du monde 2011-2012 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 mars 2012)
  39. (es) « Copa Mundo de Pista en Londres: Juan Esteban Arango lidera la prueba del ómnium », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 23 mars 2012)
  40. (es) « Copa Mundo de Pista en Londres: Juan Esteban Arango ganó la persecusión individual y amplió su diferencia en la general del ómnium », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 23 mars 2012)
  41. « Les résultats de la course omnium masculine de la manche de Londres de la coupe du monde 2011-2012 », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 mars 2012)
  42. « Le classement de la coupe du monde 2011-2012 de course omnium », sur www.tissottiming.com (consulté le 20 décembre 2011)
  43. (es) « Regresó el equipo nacional de la persecusión que compitió en el Tour de San Luis », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 22 mars 2012)
  44. (es) « Selección Colombia de Pista competirá en la Vuelta a México », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 22 mars 2012)
  45. (es) « Vuelta a México: Oscar Sevilla bicampeón. Juan E. Arango ganó la etapa final. Barrida colombiana. », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 29 octobre 2012)
  46. (es) « Joe Martin Stage Race: Francisco Mancebo primer líder. Cesar Grajales el mejor colombiano en la 4ª posición del prólogo », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 10 novembre 2012)
  47. (en) « La liste des participants du Tour de Gila 2012 », sur www.tourofthegila.com (consulté le 10 novembre 2012)
  48. (es) « Joe Martin Stage Race: Francisco Mancebo gana la Carrera. Cesar Grajales fue el mejor colombiano en la 3ª posición. Andrés Miguel Díaz fue 6º », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 10 novembre 2012)
  49. (es) « Otra joya para el Colombia 2013: Llega Juan Esteban Arango », sur www.revistamundociclistico.com (consulté le 22 novembre 2012)
  50. « Le rapport officiel du cyclisme sur piste des JO 2008, cf p.1312 » [PDF], sur www.la84foundation.org (consulté le 28 janvier 2012)
  51. « Les résultats de la course aux points masculine des championnats du monde de 2009 », sur www.tissottiming.com (consulté le 27 mars 2011)
  52. « Les résultats de la course scratch masculine des championnats du monde de 2010 », sur www.tissottiming.com (consulté le 31 janvier 2016)
  53. « Le classement final de l'omnium masculin des championnats du monde de 2010 », sur www.tissottiming.com (consulté le 4 mars 2013)
  54. « Les résultats des qualifications de la poursuite individuelle masculine des championnats du monde de 2010 », sur www.tissottiming.com (consulté le 4 mars 2013)
  55. « Le classement final de l'omnium masculin des championnats du monde de 2011 », sur www.tissottiming.com (consulté le 4 mars 2013)
  56. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine des championnats du monde de 2011 », sur www.tissottiming.com (consulté le 31 janvier 2016)
  57. « Le classement final de l'omnium masculin des championnats du monde de 2013 », sur www.tissottiming.com (consulté le 4 mars 2013)
  58. « Les résultats de la course scratch masculine des championnats du monde de 2013 », sur www.tissottiming.com (consulté le 4 mars 2013)
  59. « Le classement final de l'omnium masculin des championnats du monde de 2014 », sur www.tissottiming.com (consulté le 4 mars 2014)
  60. « Les résultats des qualifications de la poursuite par équipes masculine des championnats du monde de 2014 », sur www.tissottiming.com (consulté le 4 mars 2014)
  61. « Les résultats de l'américaine des championnats du monde de 2014 », sur www.tissottiming.com (consulté le 4 mars 2014)
  62. (es) « Les résultats de la troisième journée de compétition des championnats panaméricains de 2016, cf le communiqué n° 70 », sur www.federacionmexicanadeciclismo.com.mx (consulté le 8 octobre 2016)
  63. (es) « Le classement officiel de la course aux points masculine des Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes de 2014 » [PDF], sur info.veracruz2014.mx (consulté le 4 mars 2018)
  64. (es) « Con dos medallas de Oro, comenzó Colombia en los Bolivarianos », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 30 avril 2018)
  65. (es) « Juegos Deportivos Bolivarianos: Colombia sigue sumando medallas de Oro en Perú », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 30 avril 2018)
  66. (es) « Juegos Deportivos Bolivarianos: Colombia continúa dominando la Pista en Perú y consigue 3 nuevas medallas doradas », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 30 avril 2018)
  67. (es) « Antioquia campeón de los nacionales de pista Pereira 2007 », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 30 avril 2018)
  68. (es) « Antioquia domina la pista en Cali », sur www.colombia.com, (consulté le 30 avril 2018)
  69. (es) « Dorada jornada antioqueña  », sur www.elmundo.com, (consulté le 17 janvier 2018)
  70. (es) « Campeonatos Nacionales: Antioquia acumuló dos medallas de oro en la 3a jornada y sigue al frente », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 29 janvier 2018)
  71. (es) « Le rapport officiel des championnats de Colombie de cyclisme de 2011, cf le communiqué n° 15, p. 47 » [PDF], sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 16 janvier 2018)
  72. (es) « Le rapport officiel des championnats de Colombie de cyclisme de 2011, cf le communiqué n° 10, p. 35 » [PDF], sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 16 janvier 2018)
  73. (es) « Le rapport officiel des championnats de Colombie de cyclisme de 2011, cf le communiqué n° 33, p. 74 » [PDF], sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 16 janvier 2018)
  74. (es) « Juegos Nacionales, pista 1ª jornada: Antioquia comenzó su cosecha, Maria Luisa 2 de oro, cf l'onglet Resultados », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 22 janvier 2018)
  75. (es) « Juegos Nacionales: Juliana y Leonardo los reyes de la velocidad, cf l'onglet Resultados », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 24 janvier 2018)
  76. a et b (es) « Juegos Nacionales: Antioquia campeón de la pista, Juanes, Juliana y Milena las figuras, cf l'onglet Resultados », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 25 janvier 2018)
  77. (es) « Juegos Nacionales, Pista 2ª Jornada : Para los paisas el reloj, para Bogotá y Santander el Scratch, cf l'onglet Resultados », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 22 janvier 2018)
  78. a et b (es) « Le rapport officiel de la septième réunion des championnats de Colombie de cyclisme sur piste de 2013 » [PDF], sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 20 janvier 2018)
  79. [PDF] (es) « Les résultats du premier jour de compétition des championnats de Colombie de cyclisme sur piste de 2017, cf le communiqué n° 9 », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 18 août 2017)
  80. (es) « Les résultats du quatrième et dernier jour de compétition des championnats de Colombie de cyclisme sur piste de 2017, cf le communiqué n° 62 » [PDF], sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 21 août 2017)
  81. (es) « Le rapport officiel de la deuxième session des championnats de Colombie de cyclisme sur piste de 2018, cf le communiqué n° 15 » [PDF], sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com, (consulté le 4 juillet 2018)
  82. (es) « Le rapport officiel de la quatrième et dernière journée des championnats de Colombie de cyclisme sur piste de 2018, cf le communiqué n° 83 » [PDF], sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com, (consulté le 8 mai 2019)
  83. (es) « Le rapport officiel de la quatrième session des championnats de Colombie de cyclisme sur piste de 2018, cf le communiqué n° 51 » [PDF], sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com, (consulté le 5 mai 2019)
  84. (es) « Le rapport officiel de la première journée des championnats de Colombie de cyclisme sur piste de 2019, cf le communiqué n° 8 » [PDF], sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com, (consulté le 5 mai 2019)
  85. (es) « Le rapport officiel de la quatrième et dernière journée de compétition des championnats de Colombie de cyclisme sur piste de 2019, cf le communiqué n° 68 » [PDF], sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com, (consulté le 8 mai 2019)
  86. (es) « Le rapport officiel de la deuxième journée des championnats de Colombie de cyclisme sur piste de 2019, cf le communiqué n° 44 » [PDF], sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com, (consulté le 8 mai 2019)
  87. (es) « Les résultats officiels de la course en ligne hommes des Jeux panaméricains de 2011 », sur info.guadalajara2011.org.mx (consulté le 26 mars 2012)
  88. (en) « UCI America Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  89. (en) « UCI America Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  90. (en) « UCI America Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)
  91. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  92. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :