Daniel Jaramillo

coureur cycliste colombien

Daniel Alexander Jaramillo Diez, né à Jardín (département d'Antioquia), le , est un coureur cycliste colombien, membre de l'équipe Orgullo Paisa.

Daniel Jaramillo
Image dans Infobox.
Jaramillo lors de la présentation officielle de l'équipe Coldeportes Claro, avant le départ du Tour de Colombie 2013.
Informations
Nom de naissance
Daniel Alexander Jaramillo DiezVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Mañelo
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes non-UCI
Équipes UCI

BiographieModifier

Coureur cycliste au talent précoce, il remporte la Vuelta al Futuro, la Vuelta del Porvenir et la Vuelta de la Juventud, Tours de Colombie des catégories d'âge "pré-junior", junior et Espoir[1].

En mars 2012, il part avec sa formation au Tour du Mexique. Bien qu'il doive subir la loi de son ancien coéquipier Óscar Sevilla. Il se hisse sur le podium final de l'épreuve. Mieux, déjà lauréat de la catégorie Espoir[2], il grimpe à la deuxième place finale[3], à la suite du déclassement de Sevilla[4].

Il signe en 2014 pour l'équipe américaine Jamis-Hagens Berman, cette année-là il s'offre deux étapes du Tour of the Gila. L'année suivante, il frôle la victoire lors des championnats de Colombie sur route seulement devancé par Robinson Chalapud.

En 2017, il entame sa deuxième saison dans l'équipe continentale professionnelle américaine UnitedHealthcare, où il côtoie Janier Acevedo. Après le Tour de San Juan, il dispute le Tour de Langkawi. Malgré un parcours moins montagneux que de coutume, il termine quatrième. Cependant la priorité donnée au calendrier de l'équipe et, donc, à l'épreuve malaisienne le prive des championnats de Colombie qu'il « mourrait d'envie » de courir. Le Tour de Californie est l'objectif de l'année pour sa formation tandis que lui espère effectuer une bonne saison pour se faire repérer et intégrer une équipe équipe World Tour[1].

Palmarès sur routeModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2014 2015 2016
UCI America Tour 46e[5] 22e[6] 184e[7]
UCI Asia Tour 33e[8]

Notes et référencesModifier

  1. a et b (es) « “Mi objetivo es hacer una buena temporada para pasar a la máxima categoría”: Daniel Jaramillo », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le )
  2. (es) « Vuelta a México: Oscar Sevilla bicampeón. Juan Esteban Arango ganó la etapa final. Barrida colombiana », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le )
  3. (en) « Vuelta Mexico Telmex (MEX/2.2) », sur uci.ch (consulté le )
  4. (es) « El TAS para a Óscar Sevilla hasta septiembre », sur www.marca.com, (consulté le )
  5. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  6. (en) « UCI America Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  7. (en) « UCI America Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  8. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )

Liens externesModifier