Ouvrir le menu principal

Tour Down Under 2014

Tour Down Under 2014
Généralités
Course
16e Tour Down Under
Compétition
Étapes
6
Date
Distance
815,5 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Équipes
20Voir et modifier les données sur Wikidata
Coureurs au départ
138
Coureurs à l'arrivée
130
Vitesse moyenne
40,857 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur sprinteur
Meilleur jeune
Meilleure équipe

La 16e édition du Tour Down Under a eu lieu du 21 au . C'est la 1re épreuve de l'UCI World Tour 2014.

L'épreuve a été remportée par l'Australien Simon Gerrans (Orica-GreenEDGE), vainqueur de la première étape, qui devient le recordman de victoires sur l'épreuve avec trois succès après ses titres de 2006 et 2012[1],[2],[3],[4]. Il devance d'une seconde son compatriote Cadel Evans (BMC Racing), lauréat de la troisième étape, et de cinq secondes l'Italien Diego Ulissi (Lampre-Merida) vainqueur quant à lui de la deuxième étape[5],[6],[7]. Ce succès lui parait comme le plus dur des trois gagnés dans sa carrière sur l'épreuve avec une infime marge[8] mais lance également sa saison tout comme celle d'Evans et Ulissi mais aussi d'André Greipel (Lotto-Belisol) vainqueur de la quatrième et sixième étapes[9] et nouveau recordman de victoires d'étapes sur l'épreuve[1],[4].

Gerrans remporte également le classement par points grâce à ses nombreux accessits lors des différentes étapes. Les Australiens remportent également tous les classements annexes, en effet, Adam Hansen (Lotto-Belisol) remporte le classement de la montagne, Jack Haig (UniSA-Australia) celui du meilleur jeune, la formation australienne Orica-GreenEDGE de Gerrans termine meilleure équipe et William Clarke (Drapac) gagne le prix de la combativité. Grâce à sa victoire sur l'épreuve, Gerrans s'empare de la tête de l'UCI World Tour tout comme son équipe et son pays dans leur classement respectif[10],[11].

PrésentationModifier

Le Tour Down Under est la première course de l'UCI World Tour 2014 et sert de reprise pour les coureurs des formations World Tour qui reprennent pour la plupart sur cette course ou lors du Tour de San Luis qui a lieu en même temps à l'autre bout du globe[12],[13]. En préambule de ce Tour Down Under, se déroule la People's Choice Classic, un critérium de 50 km dans les rues d'Adélaïde, le 19 janvier. Le parcours est constitué d'une boucle de 2 km, complètement plate, autour de Rymill Park, parcourue 25 fois par les coureurs. Elle est remportée lors d'un sprint par l'Allemand Marcel Kittel (Giant-Shimano) devant con compatriote André Greipel (Lotto-Belisol) et l'Australien Caleb Ewan (UniSA-Australia)[14],[15],[16].

ParcoursModifier

Le Tour Down Under démarre par une étape favorable aux puncheurs, avec le sommet du Mengler Hill Road à 12 km de la ligne finale, avant une arrivée à Stirling. L'ascension du Montacute, découverte en 2012, est au programme de la troisième étape. Après une étape pour sprinteurs, sont programmées la double ascension du Willunga Hill et le circuit final dans Adélaïde[17],[18],[19].

ÉquipesModifier

L'organisateur a communiqué la présence de l'équipe Drapac, en plus de l'habituelle formation nationale UniSA-Australia, le [20]. 20 équipes participent à ce Tour Down Under - 18 ProTeams, 1 équipe continentale professionnelle et 1 équipe nationale :

UCI ProTeams
Nom de l'équipe Pays Code
AG2R La Mondiale   France ALM
Astana   Kazakhstan AST
Belkin   Pays-Bas BEL
BMC Racing   États-Unis BMC
Cannondale   Italie CAN
Europcar   France EUC
FDJ.fr   France FDJ
Garmin-Sharp   États-Unis GRS
Giant-Shimano   Pays-Bas GIA
Katusha   Russie KAT
Lampre-Merida   Italie LAM
Lotto-Belisol   Belgique LTB
Movistar   Espagne MOV
Omega Pharma-Quick Step   Belgique OPQ
Orica-GreenEDGE   Australie OGE
Sky   Royaume-Uni SKY
Tinkoff-Saxo   Danemark TCS
Trek Factory Racing   États-Unis TFR
Équipes invitées
Nom de l'équipe Pays Code
Drapac   Australie DPC
UniSA-Australia   Australie AUS

FavorisModifier

En l'absence du tenant du titre, le Néerlandais Tom-Jelte Slagter (Garmin-Sharp) pour cause de paternité[21], les trois Australiens Simon Gerrans (Orica-GreenEDGE)[22], double lauréat de l'épreuve en 2006 puis 2012 et récent champion d'Australie sur route[23], son dauphin sur ce championnat, Cadel Evans (BMC Racing)[24] et Richie Porte (Sky)[25] qui a terminé derrière ces deux derniers, sont les trois favoris[19],[26],[27],[28].

Parmi les outsiders au classement général on peut citer les Néerlandais Robert Gesink (Belkin)[29] et Lieuwe Westra Astana[30], l'Allemand Simon Geschke (Giant-Shimano)[31], le Danois Nicki Sørensen Tinkoff-Saxo[32], le Finlandais Jussi Veikkanen FDJ.fr[33], le Français Maxime Bouet (AG2R La Mondiale)[34], le Néo-Zélandais George Bennett (Cannondale)[35] et le Russe Maxim Belkov (Katusha)[36]. Le Belge Jan Bakelants (Omega Pharma-Quick Step), le Britannique Geraint Thomas (Sky), l'Italien Diego Ulissi (Lampre-Merida) et le Luxembourgeois Fränk Schleck (Trek Factory Racing) sont les autres prétendants aux premières positions finales[17],[26],[27].

Du côté des sprinteurs, il y a les Allemands André Greipel (Lotto-Belisol)[37], recordman de victoires d'étapes sur l'épreuve, et Marcel Kittel (Giant-Shimano)[31],[38] vainqueur du critérium d'avant-course la People's Choice Classic[14],[15],[16], le jeune Australien Caleb Ewan (UniSA-Australia)[39],[40] et ses compatriotes Matthew Goss et Michael Matthews (Orica-GreenEDGE)[22] ainsi que les Italiens Elia Viviani (Cannondale)[41] et Roberto Ferrari (Lampre-Merida)[42] qui postulent tous aux victoires d'étapes[27],[28].

Peu avant cette édition plusieurs têtes d'affiche se sont blessés et ont donc renoncé à la course tels que l'Australien Christopher Sutton (Sky)[43], le Français Thomas Voeckler (Europcar)[44] et l'Italien Giovanni Visconti Movistar[45].

ÉtapesModifier

Déroulement de la courseModifier

1re étapeModifier

20 équipes inscrivent 7 coureurs sauf les formations française Europcar et espagnole Movistar qui n'en comptent que 6 chacune. 138 coureurs sont donc au départ de la course.

Pour débuter ce Tour Down Under, la première étape part de Nuriootpa (en) vers Angaston. L'étape, plutôt favorable aux puncheurs, est marquée par l’ascension du Mengler Hill Road à 12 km de la ligne d'arrivée[46],[47],[48],[49],[50],[51],[52],[53],[54].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Simon Gerrans Orica-GreenEDGE en 3 h 20 min 34 s
2   André Greipel Lotto-Belisol + m.t
3   Steele Von Hoff Garmin-Sharp m.t
4   Diego Ulissi Lampre-Merida m.t
5   Maxime Bouet AG2R La Mondiale m.t
6   Francesco Gavazzi Astana m.t
7   Simon Geschke Giant-Shimano m.t
8   Rafael Valls Lampre-Merida m.t
9   Cadel Evans BMC Racing m.t
10   Robert Gesink Belkin m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Simon Gerrans    Orica-GreenEDGE en 3 h 20 min 23 s
2   André Greipel Lotto-Belisol + 5 s
3   Steele Von Hoff Garmin-Sharp 7 s
4   Simon Geschke Giant-Shimano 10 s
5   Diego Ulissi Lampre-Merida 11 s
6   Maxime Bouet AG2R La Mondiale 11 s
7   Francesco Gavazzi Astana 11 s
8   Rafael Valls Lampre-Merida 11 s
9   Cadel Evans BMC Racing 11 s
10   Robert Gesink Belkin 11 s

2e étapeModifier

[55],[56],[57],[58],[59],[60],[61]

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Diego Ulissi Lampre-Merida en 3 h 52 min 14 s
2   Simon Gerrans    Orica-GreenEDGE + m.t
3   Cadel Evans BMC Racing m.t
4   Francesco Gavazzi Astana m.t
5   Robert Gesink Belkin m.t
6   Richie Porte Sky m.t
7   Ben Hermans BMC Racing m.t
8   Fabio Felline Trek Factory Racing m.t
9   Javier Moreno Movistar m.t
10   Daryl Impey Orica-GreenEDGE m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Simon Gerrans    Orica-GreenEDGE en 7 h 12 min 31 s
2   Diego Ulissi Lampre-Merida + 7 s
3   André Greipel Lotto-Belisol 11 s
4   Cadel Evans BMC Racing 13 s
5   Steele Von Hoff Garmin-Sharp 13 s
6   Simon Geschke Giant-Shimano 16 s
7   Francesco Gavazzi Astana 17 s
8   Robert Gesink Belkin 17 s
9   Maxime Bouet AG2R La Mondiale 17 s
10   Geraint Thomas Sky 17 s

3e étapeModifier

[62],[63],[64],[65],[66],[67],[68]

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Cadel Evans BMC Racing en 3 h 34 min 05 s
2   Nathan Haas Garmin-Sharp + 15 s
3   Diego Ulissi Lampre-Merida 15 s
4   Adam Hansen   Lotto-Belisol 15 s
5   Simon Gerrans    Orica-GreenEDGE 15 s
6   Rory Sutherland Tinkoff-Saxo 15 s
7   Brent Bookwalter BMC Racing 15 s
8   Ben Hermans BMC Racing 15 s
9   Daryl Impey Orica-GreenEDGE 15 s
10   Robert Gesink Belkin 15 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Cadel Evans   BMC Racing en 10 h 46 min 39 s
2   Simon Gerrans   Orica-GreenEDGE + 12 s
3   Diego Ulissi Lampre-Merida 15 s
4   Nathan Haas Garmin-Sharp 27 s
5   Robert Gesink Belkin 29 s
6   Geraint Thomas Sky 29 s
7   Daryl Impey Orica-GreenEDGE 33 s
8   Brent Bookwalter BMC Racing 33 s
9   Rory Sutherland Tinkoff-Saxo 33 s
10   Ben Hermans BMC Racing 33 s

4e étapeModifier

[69],[70],[71],[72],[73]

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   André Greipel Lotto-Belisol en 3 h 33 min 07 s
2   Jürgen Roelandts Lotto-Belisol + m.t
3   Elia Viviani Cannondale m.t
4   Simon Gerrans   Orica-GreenEDGE m.t
5   Nathan Haas Garmin-Sharp m.t
6   Daryl Impey Orica-GreenEDGE m.t
7   Maxime Bouet AG2R La Mondiale m.t
8   Nikolay Trusov Tinkoff-Saxo m.t
9   Anthony Roux FDJ.fr m.t
10   Francesco Gavazzi Astana m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Cadel Evans   BMC Racing en 14 h 19 min 46 s
2   Simon Gerrans   Orica-GreenEDGE + 7 s
3   Diego Ulissi Lampre-Merida 14 s
4   Nathan Haas Garmin-Sharp 23 s
5   Robert Gesink Belkin 29 s
6   Geraint Thomas Sky 29 s
7   Daryl Impey Orica-GreenEDGE 33 s
8   Brent Bookwalter BMC Racing 33 s
9   Rory Sutherland Tinkoff-Saxo 33 s
10   Richie Porte Sky 33 s

5e étapeModifier

[74],[75],[76],[77],[78],[79],[80]

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Richie Porte Sky en 3 h 42 min 20 s
2   Diego Ulissi Lampre-Merida + 10 s
3   Simon Gerrans   Orica-GreenEDGE 10 s
4   Robert Gesink Belkin 14 s
5   Daryl Impey Orica-GreenEDGE 14 s
6   Cadel Evans   BMC Racing 14 s
7   Nathan Haas Garmin-Sharp 17 s
8   Egor Silin Katusha 17 s
9   Adam Hansen   Lotto-Belisol 17 s
10   Geraint Thomas Sky 21 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Simon Gerrans    Orica-GreenEDGE en 18 h 02 min 19 s
2   Cadel Evans BMC Racing + 1 s
3   Diego Ulissi Lampre-Merida 5 s
4   Richie Porte Sky 10 s
5   Nathan Haas Garmin-Sharp 27 s
6   Robert Gesink Belkin 30 s
7   Daryl Impey Orica-GreenEDGE 34 s
8   Adam Hansen   Lotto-Belisol 37 s
9   Geraint Thomas Sky 37 s
10   Egor Silin Katusha 37 s

6e étapeModifier

[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8],[10],[11]

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   André Greipel Lotto-Belisol en 1 h 55 min 16 s
2   Mark Renshaw Omega Pharma-Quick Step + m.t
3   Andrew Fenn Omega Pharma-Quick Step m.t
4   Koen de Kort Giant-Shimano m.t
5   Jonathan Cantwell Drapac m.t
6   Matthew Goss Orica-GreenEDGE m.t
7   Nathan Haas Garmin-Sharp m.t
8   Jürgen Roelandts Lotto-Belisol m.t
9   Michal Kolář Tinkoff-Saxo m.t
10   Mathew Hayman Orica-GreenEDGE m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Simon Gerrans    Orica-GreenEDGE en 19 h 57 min 35 s
2   Cadel Evans BMC Racing + 1 s
3   Diego Ulissi Lampre-Merida 5 s
4   Richie Porte Sky 10 s
5   Nathan Haas Garmin-Sharp 27 s
6   Robert Gesink Belkin 30 s
7   Daryl Impey Orica-GreenEDGE 34 s
8   Geraint Thomas Sky 37 s
9   Adam Hansen   Lotto-Belisol 37 s
10   Egor Silin Katusha 47 s

Classements finalsModifier

Classement généralModifier

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Simon Gerrans      Australie Orica-GreenEDGE en 19 h 57 min 35 s
2 Cadel Evans   Australie BMC Racing + 1 s
3 Diego Ulissi   Italie Lampre-Merida 5 s
4 Richie Porte   Australie Sky 10 s
5 Nathan Haas   Australie Garmin-Sharp 27 s
6 Robert Gesink   Pays-Bas Belkin 30 s
7 Daryl Impey   Afrique du Sud Orica-GreenEDGE 34 s
8 Geraint Thomas   Royaume-Uni Sky 37 s
9 Adam Hansen     Australie Lotto-Belisol 37 s
10 Egor Silin   Russie Katusha 47 s

Classements annexesModifier

Classement des sprintsModifier

Cycliste Équipe Points
1   Simon Gerrans    Orica-GreenEDGE 75
2   Diego Ulissi Lampre-Merida 56
3   Nathan Haas Garmin-Sharp 50

Classement de la montagneModifier

Cycliste Équipe Points
1   Adam Hansen   Lotto-Belisol 28
2   Axel Domont AG2R La Mondiale 28
3   Richie Porte Sky 24

Classement du meilleur jeuneModifier

Cycliste Équipe Temps
1   Jack Haig   UniSA-Australia en 19 h 59 min 43 s
2   Carlos Verona Omega Pharma-Quick Step + 1 min 09 s
3   Kenny Elissonde FDJ.fr 20 min 56 s

Classement par équipesModifier

Équipe Pays Temps
1 Orica-GreenEDGE   Australie en 59 h 56 min 16 s
2 BMC Racing   États-Unis + 28 s
3 Drapac   Australie 3 min 58 s

UCI World TourModifier

Ce Tour Down Under attribue des points pour l'UCI World Tour 2014, seulement aux coureurs des équipes ayant un label ProTeam.

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Classement général 100 80 70 60 50 40 30 20 10 4
Par étape 6 4 2 1 1
Classement individuel
# Coureur Équipe Points
1   Simon Gerrans Orica-GreenEDGE 114
2   Cadel Evans BMC Racing 88
3   Diego Ulissi Lampre-Merida 83
4   Richie Porte Sky 66
5   Nathan Haas Garmin-Sharp 55
6   Robert Gesink Belkin 42
7   Daryl Impey Orica-GreenEDGE 31
8   Geraint Thomas Sky 20
9   André Greipel Lotto-Belisol 16
10   Adam Hansen Lotto-Belisol 11

Évolution des classementsModifier

Liste des participantsModifier

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Tour Down Under Pos Position finale au classement général
    Indique le vainqueur du classement général     Indique le vainqueur du classement des sprints
    Indique le vainqueur du classement de la montagne     Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune
    Indique le coureur le plus combatif     Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa
spécialité
# Indique la meilleure équipe NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape, suivi
du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape, suivi du
numéro de l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
* Indique un coureur en lice pour le maillot noir
(coureurs nés après le 1er janvier 1989)
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
1   Cadel Evans (AUS) 2e
2   Brent Bookwalter (USA) 12e
3   Ben Hermans (BEL) 27e
4   Amaël Moinard (FRA) 47e
5   Steve Morabito (SUI) 43e
6   Rick Zabel (GER)* 79e
7   Danilo Wyss (SUI) 33e
Orica-GreenEDGE #
OGE
Num Coureur Pos
11   Simon Gerrans (AUS)   (Route)    1er
12   Simon Clarke (AUS) 53e
13   Matthew Goss (AUS) 125e
14   Mathew Hayman (AUS) 55e
15   Daryl Impey (RSA) 7e
16   Michael Matthews (AUS) 60e
17   Luke Durbridge (AUS)* 86e
Giant-Shimano
GIA
Num Coureur Pos
21   Marcel Kittel (GER) 118e
22   Thomas Peterson (USA) 110e
23   Nikias Arndt (GER)* 102e
24   Thierry Hupond (FRA) 82e
25   Johannes Fröhlinger (GER) 91e
26   Koen de Kort (NED) 96e
27   Simon Geschke (GER) 24e
Lotto-Belisol
LTB
Num Coureur Pos
31   André Greipel (GER)   (Route) 46e
32   Adam Hansen (AUS)   9e
33   Jens Debusschere (BEL) 57e
34   Olivier Kaisen (BEL) AB-4
35   Jürgen Roelandts (BEL) 34e
36   Marcel Sieberg (GER) 59e
37   Stig Broeckx (BEL) 21e
Trek Factory Racing
TFR
Num Coureur Pos
41   Fränk Schleck (LUX) 31e
42   Jens Voigt (GER) 95e
43   Boy van Poppel (NED) 103e
44   Fabio Felline (ITA) 85e
45   Danny van Poppel (NED)* 77e
46   Laurent Didier (LUX) 23e
47   Calvin Watson (AUS)* 78e
Tinkoff-Saxo
TCS
Num Coureur Pos
51   Nicki Sørensen (DEN) 54e
52   Jay McCarthy (AUS)* 99e
53   Michael Valgren (DEN)* 80e
54   Nikolay Trusov (RUS) 81e
55   Christopher Juul Jensen (DEN) 29e
56   Michal Kolář (SVK)* 100e
57   Rory Sutherland (AUS) 11e
Sky
SKY
Num Coureur Pos
61   Richie Porte (AUS) 4e
62   Philip Deignan (IRL) 45e
63   Geraint Thomas (GBR) 8e
64   Bernhard Eisel (AUT) 123e
65   Luke Rowe (GBR) 108e
66   Nathan Earle (AUS) 40e
67   Ian Stannard (GBR) 48e
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
71   Maxime Bouet (FRA) 15e
72   Julien Bérard (FRA) 44e
73   Guillaume Bonnafond (FRA) 93e
74   Maxime Daniel (FRA)* 130e
75   Axel Domont (FRA) 32e
76   Damien Gaudin (FRA) 124e
77   Sébastien Turgot (FRA) 113e
Astana
AST
Num Coureur Pos
81   Enrico Gasparotto (ITA) 84e
82   Andriy Grivko (UKR) 71e
83   Francesco Gavazzi (ITA) 22e
84   Lieuwe Westra (NED) 83e
85   Evan Huffman (USA) 94e
86   Valerio Agnoli (ITA) 38e
87   Jacopo Guarnieri (ITA) 117e
Europcar
EUC
Num Coureur Pos
91
92   Yukiya Arashiro (JPN)   (Route) 56e
93   Perrig Quéméneur (FRA) 36e
94   Björn Thurau (GER) 70e
95   Kévin Réza (FRA) 92e
96   Jérôme Cousin (FRA) 112e
97   Angélo Tulik (FRA) AB-6
Katusha
KAT
Num Coureur Pos
101   Maxim Belkov (RUS) 106e
102   Marco Haller (AUT)* 105e
103   Mikhail Ignatiev (RUS) 109e
104   Pavel Kochetkov (RUS) 39e
105   Egor Silin (RUS) 10e
106   Alexander Porsev (RUS) 111e
107   Eduard Vorganov (RUS) 16e
FDJ.fr
FDJ
Num Coureur Pos
111   Jussi Veikkanen (FIN)   (Route) 87e
112   William Bonnet (FRA) 62e
113   Arnaud Courteille (FRA) 88e
114   Kenny Elissonde (FRA)* 64e
115   Pierre-Henri Lecuisinier (FRA)* 115e
116   Anthony Roux (FRA) 19e
117   Geoffrey Soupe (FRA) 72e
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
121   José Joaquín Rojas (ESP) NP-2
122   Imanol Erviti (ESP) 74e
123   José Iván Gutiérrez (ESP) NP-5
124   Juan José Lobato (ESP) 114e
125
126   Javier Moreno (ESP) 58e
127   Rubén Plaza (ESP) 14e
Garmin-Sharp
GRS
Num Coureur Pos
131   Rohan Dennis (AUS) 61e
132   Jack Bauer (NZL) 51e
133   Nathan Haas (AUS) 5e
134   Thomas Dekker (NED) 76e
135   Lachlan Morton (AUS)* AB-6
136   Caleb Fairly (USA) 41e
137   Steele Von Hoff (AUS) 50e
Omega Pharma-Quick Step
OPQ
Num Coureur Pos
141   Jan Bakelants (BEL) 13e
142   Julian Alaphilippe (FRA)* 68e
143   Andrew Fenn (GBR) 116e
144   Serge Pauwels (BEL) 26e
145   Mark Renshaw (AUS) 97e
146   Matteo Trentin (ITA) 101e
147   Carlos Verona (ESP)* 25e
Belkin
BEL
Num Coureur Pos
151   Robert Gesink (NED) 6e
152   Jack Bobridge (AUS) 49e
153   Stef Clement (NED) 37e
154   Graeme Brown (AUS) 129e
155   Rick Flens (NED) 120e
156   David Tanner (AUS) NP-2
157   Bram Tankink (NED) 66e
Lampre-Merida
LAM
Num Coureur Pos
161   Diego Ulissi (ITA) 3e
162   Matteo Bono (ITA) 119e
163   Davide Cimolai (ITA) 126e
164   Roberto Ferrari (ITA) 121e
165   Manuele Mori (ITA) 42e
166   Rafael Valls (ESP) NP-3
167   Luca Wackermann (ITA)* 69e
Cannondale
CAN
Num Coureur Pos
171   George Bennett (NZL) 67e
172   Alberto Bettiol (ITA)* 104e
173   Guillaume Boivin (CAN) 90e
174   Matthias Krizek (AUT) 107e
175   Matej Mohorič (SLO)* 89e
176   Elia Viviani (ITA) 73e
177   Cameron Wurf (AUS) 20e
Drapac
DPC
Num Coureur Pos
181   Jonathan Cantwell (AUS) 35e
182   Robbie Hucker (AUS) 18e
183   Travis Meyer (AUS) 52e
184   William Clarke (AUS)   122e
185   Bernard Sulzberger (AUS) 30e
186   Wesley Sulzberger (AUS) 63e
187   Darren Lapthorne (AUS) 28e
UniSA-Australia
AUS
Num Coureur Pos
191   Caleb Ewan (AUS)* 98e
192   Jack Haig (AUS)*   17e
193   Mark O'Brien (AUS) 65e
194   Anthony Giacoppo (AUS) 75e
195   Neil Van der Ploeg (AUS) 127e
196   Campbell Flakemore (AUS)* 128e
197   Bradley Linfield (AUS)* AB-5

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Tour Down Under — La marque des géants », sur velo101.com,
  2. a et b « Tour Down Under 2014 : Simon Gerrans (Orica GreenEdge) sacré pour la troisième fois », sur eurosport.fr,
  3. a et b « Gerrans pour la 3ème fois », sur 100pour100-velo.com,
  4. a b et c « Le Chiffre du jour : Gerrans au millimètre près », sur directvelo.com,
  5. a et b « La der à Greipel, Gerrans sacré », sur cyclismactu.net,
  6. a et b « Greipel l'étape et Gerrans le général », sur 100pour100-velo.com,
  7. a et b « Greipel et Gerrans rois du Tour Down Under », sur velochrono.fr,
  8. a et b « Gerrans : "Plus dur qu'en 2012" », sur cyclismactu.net,
  9. « Trois leçons australiennes », sur velochrono.fr,
  10. a et b « S. Gerrans et Orica premiers leaders », sur cyclismactu.net,
  11. a et b « Simon Gerrans, Orica GreenEdge et l'Australie en tête », sur 100pour100-velo.com,
  12. « Tour de San Luis ou Tour Down Under ? », sur chroniqueduvelo.fr,
  13. « C’est la reprise ! », sur velochrono.fr,
  14. a et b « Marcel Kittel ouvre le bal ! », sur cyclismactu.net,
  15. a et b « People's Choice Classic — Kittel dégaine déjà », sur velo101.com,
  16. a et b « Kittel démarre fort en Australie », sur velochrono.fr,
  17. a et b « Tous les détails de l'épreuve australienne », sur cyclismactu.net,
  18. « Le parcours du Tour Down Under », sur velochrono.fr,
  19. a et b « Tour Down Under — Là où tout commence », sur velo101.com,
  20. « La wild card pour Drapac Cycling », sur cyclismactu.net,
  21. « Slagter ne défendra pas son titre », sur cyclismactu.net,
  22. a et b « Orica GreenEDGE veut briller sur ses terres », sur 100pour100-velo.com,
  23. « Gerrans de nouveau maître d’Australie », sur chroniqueduvelo.fr,
  24. « La BMC dévoile déjà sa sélection », sur cyclismactu.net,
  25. « La sélection de la Sky Pro Cycling », sur cyclismactu.net,
  26. a et b « Le Tour Down Under lance la saison ! », sur chroniqueduvelo.fr,
  27. a b et c « Tour Down Under : La liste des participants », sur velochrono.fr,
  28. a et b « Les engagés, les étapes et les favoris du Tour Down Under », sur 100pour100-velo.com,
  29. « R. Gesink, pour diriger la Belkin », sur cyclismactu.net,
  30. « L'équipe Astana a été dévoilée », sur cyclismactu.net,
  31. a et b « Kittel et Geschke en chefs de file de l'équipe Giant-Shimano », sur 100pour100-velo.com,
  32. « Tinkoff-Saxo derrière N. Sorensen », sur cyclismactu.net,
  33. « Veikkanen, leader de l'équipe FDJ », sur cyclismactu.net,
  34. « Maxime Bouet pour mener Ag2r », sur cyclismactu.net,
  35. « G. Bennett mènera la Cannondale », sur cyclismactu.net,
  36. « La Katusha emmène ses Russes », sur cyclismactu.net,
  37. « Andre Greipel : "Une tradition" », sur cyclismactu.net,
  38. « Marcel Kittel sera de la partie », sur cyclismactu.net,
  39. « Caleb Ewan sera bien présent ! », sur cyclismactu.net,
  40. « UniSA-Australia avec Caleb Ewan », sur cyclismactu.net,
  41. « Viviani : "Mon objectif ? Gagner !" », sur cyclismactu.net,
  42. « La Lampre vise les étapes avec Ferrari », sur 100pour100-velo.com,
  43. « Poignet cassé pour Christopher Sutton », sur cyclismactu.net,
  44. « Fracture de la clavicule pour T. Voeckler », sur cyclismactu.net,
  45. « Visconti out pour au moins trois semaines », sur cyclismactu.net,
  46. « La première étape est menacée », sur cyclismactu.net,
  47. « La première étape menacée », sur 100pour100-velo.com,
  48. « La première étape maintenue », sur cyclismactu.net,
  49. « La première étape se déroulera comme prévu », sur 100pour100-velo.com,
  50. « Gerrans se paye Greipel au sprint », sur cyclismactu.net,
  51. « Gerrans déjà en tête au Down Under », sur velochrono.fr,
  52. « Tour Down Under — Simon Gerrans donne le ton », sur velo101.com,
  53. « Tour Down Under (1ère étape) : Simon Gerrans coiffe Andre Greipel au sprint », sur eurosport.fr,
  54. « Simon Gerrans s'impose au sprint », sur 100pour100-velo.com,
  55. « Diego Ulissi domine le peloton », sur cyclismactu.net,
  56. « Scaphoïde cassé pour José J. Rojas », sur cyclismactu.net,
  57. « David Tanner s'est fracturé la clavicule », sur cyclismactu.net,
  58. « Down Under : Ulissi sur sa lancée », sur velochrono.fr,
  59. « Tour Down Under — Ulissi entame son odysée », sur velo101.com,
  60. « Le chiffre du jour : Un Italien, cinq ans après », sur directvelo.com,
  61. « Diego Ulissi l'emporte en costaud », sur 100pour100-velo.com,
  62. « Cadel Evans gagne en solitaire ! », sur cyclismactu.net,
  63. « Rafael Valls chute et se casse l'humérus », sur cyclismactu.net,
  64. « Evans prend les commandes du Down Under », sur velochrono.fr,
  65. « Cadel Evans illumine l’Australie », sur chroniqueduvelo.fr,
  66. « Tour Down Under — Cadel Evans s'enflamme », sur velo101.com,
  67. « Cadel Evans en patron ! », sur 100pour100-velo.com,
  68. « Simon Gerrans 2e du général », sur 100pour100-velo.com,
  69. « André Greipel domine le sprint », sur cyclismactu.net,
  70. « Greipel prend son étape en Australie », sur velochrono.fr,
  71. « Greipel ne se rate pas », sur velo101.com,
  72. « André Greipel s'impose à Victor Harbor », sur 100pour100-velo.com,
  73. « Un Tour très Down Under », sur velochrono.fr,
  74. « Orica-GreenEDGE chasse les secondes pour Gerrans », sur 100pour100-velo.com,
  75. « Tour Down Under - Gerrans-Evans, à qui le premier titre UCI 2014? », sur eurosport.fr,
  76. « Porte en solo, Gerrans leader », sur cyclismactu.net,
  77. « Gerrans à une seconde d’un 3e TDU », sur velochrono.fr,
  78. « Tour Down Under — Evans au pas de Porte », sur velo101.com,
  79. « Simon Gerrans reprend les commandes », sur 100pour100-velo.com,
  80. « Richie Porte l'étape. Simon Gerrans de nouveau leader », sur 100pour100-velo.com,

Liens externesModifier