Tour de France 1966

édition 1966 du Tour de France, course cycliste française

Le Tour de France 1966 est la 53e édition du Tour de France, course cycliste qui s'est déroulée du 21 juin au sur 22 étapes pour 4 329 km. Il est remporté par le Français Lucien Aimar devant le Néerlandais Jan Janssen et un autre Français Raymond Poulidor.

Tour de France 1966
Généralités
Course
Compétition
Super Prestige Pernod 1966 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Étapes
22
Date
Distance
4 329 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Partants
130Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
36,819 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleure équipe
Route of the 1966 Tour de France.png

RésuméModifier

  • 13 équipes de marque de 10 coureurs se présentent au départ.
  • C'est durant cette édition que sont réalisés les premiers contrôles antidopage sur le Tour de France : douze contrôles urinaires sont successivement réalisés à Bordeaux (28 juin) et à Revel (3 juillet). Ils révèlent six cas positifs aux amphétamines, ce qui déclenche une grève symbolique des coureurs. Devant l'impossibilité de prouver que les produits dopants ont été pris sciemment, les sanctions s'avèrent inapplicables[1].
  • Terrible 16e étape où 3 cols sont à franchir : la Croix de Fer (2 066 m), le Télégraphe (1 566 m) et le Galibier (2 556 m), et qui voit 28 coureurs arriver hors délais sur les 116 rescapés, et par conséquent éliminés du Tour.
  • Jacques Anquetil, souffrant, abandonne à la 19e étape et fait ses adieux au Tour de France.
  • Fagor est la seule formation à finir le Tour au complet.
  • Vitesse moyenne du vainqueur : 36,819 km/h
  • Ce Tour de France est le dernier dont le parcours ne comporte aucune arrivée en altitude.

ÉtapesModifier

Étape[2],[3],[4],[5] Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
1re étape 21 juin NancyCharleville
 
208,5   Rudi Altig   Rudi Altig
2e étape 22 juin Charleville  Tournai (BEL)
 
198   Guido Reybrouck   Rudi Altig
3e étape (a) 23 juin   Tournai (BEL)  Tournai (BEL)
 
21   Televizier-Batavus   Rudi Altig
3e étape (b) 23 juin   Tournai (BEL)Dunkerque
 
131,5   Gerben Karstens   Rudi Altig
4e étape 24 juin DunkerqueDieppe
 
205   Willy Planckaert   Rudi Altig
5e étape 25 juin DieppeCaen
 
178,5   Franco Bitossi   Rudi Altig
6e étape 26 juin CaenAngers
 
216,5   Edward Sels   Rudi Altig
7e étape 27 juin AngersRoyan
 
252,5   Albert Van Vlierberghe   Rudi Altig
8e étape 28 juin RoyanBordeaux
 
137,5   Willy Planckaert   Rudi Altig
9e étape 29 juin BordeauxBayonne
 
201   Gerben Karstens   Rudi Altig
10e étape 30 juin BayonnePau
 
234,5   Tommaso De Pra   Tommaso De Pra
11e étape 1er juillet PauLuchon
 
188   Marcello Mugnaini   Jean-Claude Lebaube
2 juillet Luchon
 
Journée de repos no 1
12e étape 3 juillet LuchonRevel
 
218,5   Rudi Altig   Karl-Heinz Kunde
13e étape 4 juillet RevelSète
 
191,5   Georges Vandenberghe   Karl-Heinz Kunde
14e étape (a) 5 juillet MontpellierAubenas
 
144   Jo de Roo   Karl-Heinz Kunde
14e étape (b) 5 juillet Vals-les-BainsVals-les-Bains
 
20   Raymond Poulidor   Karl-Heinz Kunde
15e étape 6 juillet PrivasLe Bourg-d'Oisans
 
203,5   Luís Otaño   Karl-Heinz Kunde
16e étape 7 juillet Le Bourg-d'OisansBriançon
 
148,5   Julio Jiménez   Jan Janssen
17e étape 8 juillet Briançon  Turin (ITA)
 
160   Franco Bitossi   Lucien Aimar
9 juillet   Turin (ITA)
 
Journée de repos no 2
18e étape 10 juillet   Ivrée (ITA)Chamonix
 
188   Edy Schütz   Lucien Aimar
19e étape 11 juillet ChamonixSaint-Étienne
 
264,5   Ferdinand Bracke   Lucien Aimar
20e étape 12 juillet Saint-ÉtienneMontluçon
 
223,5   Henk Nijdam   Lucien Aimar
21e étape 13 juillet MontluçonOrléans
 
232,5   Pierre Beuffeuil   Lucien Aimar
22e étape (a) 14 juillet OrléansRambouillet
 
111   Edward Sels   Lucien Aimar
22e étape (b) 14 juillet RambouilletParis - Parc des Princes
 
51,5   Rudi Altig   Lucien Aimar

ClassementsModifier

Classement général finalModifier

Classement général[2]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Lucien Aimar     France Ford France-Hutchinson en 117 h 34 min 21 s
2e Jan Janssen   Pays-Bas Pelforth-Sauvage-Lejeune + min 7 s
3e Raymond Poulidor   France Mercier-BP-Hutchinson + min 2 s
4e José Antonio Momeñe   Espagne KAS-Kaskol   + min 19 s
5e Marcello Mugnaini   Italie Filotex + min 27 s
6e Herman Van Springel   Belgique Mann-Grundig + min 44 s
7e Francisco Gabica   Espagne KAS-Kaskol   + min 25 s
8e Roger Pingeon   France Peugeot-BP-Michelin + min 22 s
9e Karl-Heinz Kunde   Allemagne de l'Ouest Peugeot-BP-Michelin + min 6 s
10e Martin Van Den Bossche   Belgique Roméo-Smith's + min 57 s
11e Antonio Gómez del Moral   Espagne KAS-Kaskol   + 10 min 18 s
12e Rudi Altig   Allemagne de l'Ouest Molteni + 11 min 18 s
13e Julio Jiménez   Espagne Ford France-Hutchinson + 11 min 18 s
14e Valentín Uriona   Espagne KAS-Kaskol   + 11 min 59 s
15e Joaquim Galera   Espagne KAS-Kaskol   + 13 min 2 s
16e Joseph Huysmans   Belgique Mann-Grundig + 14 min 39 s
17e Franco Bitossi   Italie Filotex + 16 min 35 s
18e Domingo Perurena   Espagne Fagor + 17 min 29 s
19e Willy Monty   Belgique Pelforth-Sauvage-Lejeune + 18 min 23 s
20e Mariano Díaz   Espagne Fagor + 19 min 58 s
21e Raymond Delisle   France Peugeot-BP-Michelin + 22 min 17 s
22e Esteban Martín   Espagne Fagor + 22 min 59 s
23e André Zimmermann   France Peugeot-BP-Michelin + 24 min 45 s
24e Aurelio González Puente   Espagne KAS-Kaskol   + 26 min 2 s
25e Carlos Echevarría   Espagne KAS-Kaskol   + 26 min 47 s

Classements annexes finalsModifier

Classement par pointsModifier

Prix du meilleur grimpeurModifier

Classement par équipesModifier

Les coureurs de l'équipe en tête de ce classement portent une casquette jaune (représentée dans les classements par l'icône   à côté du nom de l'équipe)[8],[9].

Classement par équipes[6]
  Équipe Pays Temps
1re KAS-Kaskol     Espagne en 355 h 2 min 457 s
2e Ford France-Hutchinson   France + 17 min 32 s
3e Peugeot-BP-Michelin   France + 19 min 4 s
4e Fagor   Espagne + 26 min 30 s
5e Pelforth-Sauvage-Lejeune   France + 37 min 21 s
6e Roméo-Smith's   Belgique + 55 min 3 s
7e Filotex   Italie + 58 min 35 s
8e Mann-Grundig   Belgique + 58 min 54 s
9e Molteni   Italie + h 1 min 37 s
10e Mercier-BP-Hutchinson   France + h 12 min 9 s

Classement de la combativitéModifier

Classement des points chaudsModifier

Évolution des classementsModifier

Évolution des leaders des classements par étape[13],[14]
Étape Vainqueur Classement général
 
Classement par points
 
Classement de la montagne Classement des points chauds Classement par équipes
 
Classement de la combativité
Étape Leader
1 Rudi Altig Rudi Altig Rudi Altig Giacomo Fornoni Guido Neri Molteni Rudi Altig Rudi Altig
2 Guido Reybrouck Guido Reybrouck Tommaso De Pra Tommaso De Pra
3a Televizier-Batavus Roméo-Smith's Gerben Karstens
3b Gerben Karstens Willy Planckaert Domingo Perurena Jan Boonen (en)
4 Willy Planckaert Tom Simpson
5 Franco Bitossi Johny Schleck
6 Edward Sels Aurelio González Puente
7 Albert Van Vlierberghe Rudi Altig
8 Willy Planckaert Rik Van Looy
9 Gerben Karstens Henk Nijdam
10 Tommaso De Pra Tommaso De Pra Tommaso De Pra Molteni Mariano Díaz
11 Marcello Mugnaini Jean-Claude Lebaube Marcello Mugnaini KAS-Kaskol Marcello Mugnaini
12 Rudi Altig Karl-Heinz Kunde Julio Jiménez Rudi Altig
13 Georges Vandenberghe Tom Simpson
14a Jo de Roo Ferdinand Bracke
14b Raymond Poulidor
15 Luís Otaño Joaquim Galera Luis Otaño
16 Julio Jiménez Jan Janssen Julio Jiménez Guido Neri Julio Jiménez
17 Franco Bitossi Lucien Aimar Lucien Aimar
18 Edy Schutz Raymond Poulidor
19 Ferdinand Bracke Ferdinand Bracke
20 Henk Nijdam Henk Nijdam et
Walter Boucquet
21 Pierre Beuffeuil Pierre Beuffeuil
22a Edward Sels Quatre coureurs
22b Rudi Altig
Classements finals Lucien Aimar Willy Planckaert Julio Jiménez Guido Neri KAS-Kaskol Rudi Altig

Liste des coureursModifier

Ford France-Hutchinson
Kamomé-Dilecta-Dunlop
Mercier-BP-Hutchinson
Pelforth-Sauvage-Lejeune
Peugeot-BP-Michelin
Fagor
Filotex
KAS-Kaskol
Mann-Grundig
Molteni
Romeo-Smiths
Solo-Superia
Televizier-Batavus

NP : non-partant ; C : abandon sur chute ; A : abandon en cours d'étape ; HD : hors délai.

Notes et référencesModifier

  1. Pierre Ballester, « Cinquante ans de gâchis antidopage », sur lemonde.fr, (consulté le )
  2. a b c et d « 53ème Tour de France 1966 » [« 53rd Tour de France 1966 »], sur Mémoire du cyclisme (consulté le )
  3. Augendre 2016, p. 57.
  4. Arian Zwegers, « Tour de France GC top ten » [archive du ], CVCC (consulté le )
  5. « The history of the Tour de France – Year 1966 – The stage winners », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le )
  6. a et b « Clasificaciones », El Mundo Deportivo,‎ , p. 7 (lire en ligne, consulté le )
  7. (es) « Clasificaciones », Mundo Deportivo,‎ , p. 10 (lire en ligne[archive du ])
  8. van den Akker 2018, p. 148.
  9. Nauright et Parrish 2012, p. 455.
  10. « In en om de Tour », Leidse courant,‎ , p. 9 (lire en ligne, consulté le )
  11. (it) « I conti del Tour » [« The accounts of the Tour »], Corriere dello Sport,‎ , p. 10 (lire en ligne[archive du ])
  12. (nl) Pieter van den Akker, « Sprintdoorkomsten in de Tour de France 1966 » [« Sprint results in the Tour de France 1966 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )
  13. (nl) « Willy Planckaert 18 dagen in de groene trui » [« Willy Planckaert 18 days in the green jersey »], Gazet van Antwerpen,‎ , p. 27 (lire en ligne[archive du ])
  14. (nl) Pieter van den Akker, « Informatie over de Tour de France van 1966 » [« Information about the Tour de France from 1966 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )

BibliographieModifier

Liens externesModifier