Ouvrir le menu principal

Tour de France 1965

course cycliste
Tour de France 1965
Généralités
Course
Compétition
Super Prestige Pernod 1965 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Étapes
22
Date
Distance
4 177 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Partants
130Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
35,886 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleure équipe
Route of the 1965 Tour de France.png

Le Tour de France 1965 est la 52e édition de cette course cycliste par étapes. Il a lieu du 22 juin au sur 22 étapes pour 4 177 km.

Bilan de la courseModifier

  • Victoire de Felice Gimondi pour sa première participation.
  • 13 équipes de marque de 10 coureurs participent à ce Tour.
  • Départ d'Allemagne pour la première fois du Tour, qui passera en Belgique et en Espagne.
  • L'équipe Molteni-Ignis est une équipe composée de 2 formations comprenant 5 coureurs de Molteni (dossard 111 à 115) et de 5 coureurs de Ignis (dossard 116 à 120). C'est aussi la seule formation qui arrive au complet à Paris.
  • Aucun Français ne porte le maillot jaune sur ce tour, ce qui n'était plus arrivé depuis 30 ans (Tour 1935)
  • Vitesse moyenne de ce Tour : 35,886 km/h.

Les étapesModifier

Détail Date Villes étapes km Vainqueur d'étape Leader du classement général
1re étape (a) 22 juin Cologne (ALL) - Liège (BEL) 149   Rik Van Looy   Rik Van Looy
1re étape (b) 22 juin Liège - Liège 22,5 (CLM par équipes)   Ford France-Gitane-Dunlop   Rik Van Looy
2e étape 23 juin Liège - Roubaix 200,5   Bernard Van De Kerckhove   Bernard Van De Kerckhove
3e étape 24 juin Roubaix - Rouen 240   Felice Gimondi   Felice Gimondi
4e étape 25 juin Caen - Saint-Brieuc 227   Edgard Sorgeloos   Felice Gimondi
5e étape (a) 26 juin Saint-Brieuc - Châteaulin 147   Cees van Espen   Felice Gimondi
5e étape (b) 26 juin Châteaulin - Châteaulin 26,5 (CLM)   Raymond Poulidor   Felice Gimondi
6e étape 27 juin Quimper - La Baule-Pornichet[1] 210,5   Guido Reybrouck   Felice Gimondi
7e étape 28 juin La Baule - La Rochelle 219   Edward Sels   Bernard Van De Kerckhove
8e étape 29 juin La Rochelle - Bordeaux 197.50   Jo de Roo   Bernard Van De Kerckhove
9e étape 30 juin Dax - Bagnères-de-Bigorre 226,5   Julio Jiménez   Felice Gimondi
10e étape 1er juil. Bagnères-de-Bigorre - Ax-les-Thermes 222,5   Guido Reybrouck   Felice Gimondi
11e étape 2 juil. Ax-les-Thermes - Barcelone 240,5   José Pérez Francés   Felice Gimondi
12e étape 4 juil. Barcelone - Perpignan 219   Jan Janssen   Felice Gimondi
13e étape 5 juil. Perpignan - Montpellier 164   Adriano Durante   Felice Gimondi
14e étape 6 juil. Montpellier - Mont Ventoux 173   Raymond Poulidor   Felice Gimondi
15e étape 7 juil. Carpentras - Gap 167,5   Giuseppe Fezzardi   Felice Gimondi
16e étape 8 juil. Gap - Briançon 177   Joaquim Galera   Felice Gimondi
17e étape 9 juil. Briançon - Aix-les-Bains 193,5   Julio Jiménez   Felice Gimondi
18e étape 10 juil. Aix-les-Bains - Mont Revard 27 (CLM)   Felice Gimondi   Felice Gimondi
19e étape 11 juil. Aix-les-Bains - Lyon 165   Rik Van Looy   Felice Gimondi
20e étape 12 juil. Lyon - Auxerre 298,5   Michael Wright   Felice Gimondi
21e étape 13 juil. Auxerre - Versailles 225,5   Gerben Karstens   Felice Gimondi
22e étape 14 juil. Versailles - Paris 38 (CLM)   Felice Gimondi   Felice Gimondi

Classements finauxModifier

Classement généralModifier

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Felice Gimondi   Italie Salvarani en 116 h 42 min 06 s
2 Raymond Poulidor   France Mercier-BP-Hutchinson + 2 min 40 s
3 Gianni Motta   Italie Molteni-Ignis 4 min 44 s
4 Henry Anglade   France Pelforth-Sauvage-Lejeune 12 min 43 s
5 Jean-Claude Lebaube   France Ford France-Gitane 12 min 56 s
6 José Pérez Francés   Espagne Ferrys 13 min 15 s
7 Guido De Rosso   Italie Molteni-Ignis 14 min 48 s
8 Frans Brands   Belgique Flandria-Romeo 17 min 36 s
9 Jan Janssen   Pays-Bas Pelforth-Sauvage-Lejeune 17 min 52 s
10 Francisco Gabica   Espagne Kas-Kaskol 19 min 11 s

Classements annexesModifier

Classement du Prix du meilleur grimpeur (1–10)[2]
Rang Coureur Pays Équipe Points
1 Julio Jiménez   Espagne KAS 133
2 Frans Brands   Belgique Flandria 74
3 Joaquin Galera   Espagne KAS 68
4 Felice Gimondi   Italie Salvarani 55
5 Raymond Poulidor   France Mercier 48
6 Henri Anglade   France Pelforth 47
7 Gianni Motta   Italie Molteni 45
8 José Pérez Francés   Espagne Ferrys 43
9 Rik Van Looy   Belgique Solo 30
10 Francisco Gabica   Espagne KAS 25
Classement par points (1–10)[3]
Rang Coureur Pays Équipe Points
1 Jan Janssen   Pays-Bas Pelforth 144
2 Guido Reybrouck   Belgique Flandria 130
3 Felice Gimondi   Italie Salvarani 124
4 Rik Van Looy   Belgique Solo 109
5 Michael Wright   Royaume-Uni Wiel's 98
6 Georges Vandenberghe   Belgique Flandria 94
7 Benoni Beheyt   Belgique Wiel's 85
8 Frans Brands   Belgique Flandria 84
8 Julio Jiménez   Espagne KAS 84
8 Gianni Motta   Italie Molteni 84

Classement par équipes[3]
Rang Équipe Temps
1 KAS 349 h 29 min 19 s
2 Pelforth + 16 min 08 s
3 Molteni + 16 min 35 s
4 Peugeot + 21 min 36 s
5 Wiel's + 36 min 03 s
6 Salvarani + 38 min 17 s
7 Ferrys + 46 min 51 s
8 Mercier + 50 min 21 s
9 Televizier + 54 min 51 s
10 Ford + 1 h 03 min 52 s
11 Flandria + 1 h 10 min 43 s
12 Solo + 1 h 17 min 08 s
13 Margnat + 1 h 31 min 09 s

Liste des coureursModifier

Ford France-Gitane-Dunlop 
Margnat-Paloma-Inuri-Dunlop 
Mercier-BP-Hutchinson 
Pelforth-Sauvage-Lejeune
Peugeot-BP-Michelin 
Flandria-Romeo 
Solo-Superia 
Wiel's-Groene Leeuw 
Televizier 
Ferrys 
KAS-Kaskol 
Molteni-Ignis
Salvarani 

NP : non-partant ; C : abandon sur chute ; A : abandon en cours d'étape ; HD : hors délai.

  • L'équipe MOLTENI-IGNIS est une équipe composée de 5 coureurs de l’équipe MOLTENI (dossard no 111 à 115) et de 5 coureurs de l'équipe IGNIS (dossard no 116 à 120).

Notes et référencesModifier

  1. L'arrivée a lieu sur l'hippodrome de la Côte d'Amour à Pornichet. Voir : « Le Tour de France cycliste en Loire-Atlantique » [vidéo], sur ina.fr, Télé Loire Océan actualité, (consulté le 16 février 2018).
  2. « Clasificaciones », El Mundo Deportivo,‎ , p. 10 (lire en ligne)
  3. a et b « Clasificaciones », El Mundo Deportivo,‎ , p. 6 (lire en ligne)

Liens externesModifier