Ouvrir le menu principal

Jean Milesi

coureur cycliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Milesi.
Jean Milesi
Jean Milesi, Tour de France 1964.jpg
Jean Milesi durant le Tour de France 1964
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes professionnelles
1959Liberia-Hutchinson
1960-1962Liberia-Grammont
1963Mercier-BP-Hutchinson
1964-1965Margnat-Paloma
1966Ford France-Hutchinson
1967-1968Bic

Jean Milesi (né le à Digne) est un coureur cycliste français. Professionnel de 1959 à 1968, il a disputé sept Tours de France consécutifs de 1960 à 1966.

BiographieModifier

Né le à Digne, Jean Milesi est le fils de Joseph Milesi, propriétaire d'un magasin de bicyclette dans cette ville de 1934 à 1960, et de Marthe Courbey, modiste. Jean Milesi prend une licence au Club Athlétique Dignois en 1952. Champion de vitesse des Basses-Alpes en 1953, il rejoint l'Amical Club Oraisonnais l'année suivante. Il gagne le championnat des Basses-Alpes de cyclo-cross, le championnat de Provence dans la catégorie indépendant, Nice-Saint-Martin-Vésubie en 1954-1955, Nice-Puget-Théniers-Nice en 1956. Il effectue ensuite son service militaire, de 1956 à 1958, à Marseille. Durant cette période, il est autorisé à courir par la hiérarchie militaire, et devient champion de France militaire en juillet 1957[1].

Une fois libéré de ses obligations, il s'engage en amateur chez Libéria, sous la direction de Pierre Brambilla. Sa victoire au Grand Prix d'Esperaza en fin de saison lui permet de passer professionnel l'année suivante : « Brambilla me dit alors : "Si tu me gagnes une belle course, je te fais passer chez les professionnels". J'avais gagné des courses dans la région. Vers la mi-septembre, je me suis dit j'arrête de courir, l'année prochaine, je verrai ce que je fais. J'avais pas mal marché, mais pas pour passer professionnel. C'est alors que Jean Dotto de Brignoles, me dit : "Demain avec Marcel Ferri, on va dans l'Aude, à Espéraza où il y a une course". Je lui ai répondu : "Je ne me suis plus entraîné depuis un moment". "C'est pas grave, tu n'as qu'à venir et tu abandonneras". J'ai gagné la course et je suis passé professionnel ! Des fois, je me dis, la carrière, ça tient à pas grand chose. C'est l'étincelle ! Voilà comment je suis passé pro[1]. »

Il court quatre ans chez Liberia (1959-1962), puis chez Mercier en 1963, Margnat-Paloma en 1964 et 1965, Ford France en 1966 et Bic en 1967 et 1968. Durant cet dix ans de carrière, il dispute sept fois le Tour de France, de 1960 à 1966 -tous terminés- , et trois fois le Tour d'Italie et le Tour d'Espagne. Après l'abandon de tous ses coéquipiers de l'équipe Libéria au Tour d'Italie 1962, il est le seul coureur français à terminer l'épreuve. Au Tour de France 1966, au sein de l'équipe Ford France, il est équipier du vainqueur Lucien Aimar, et de Jacques Anquetil, qui dispute alors son dernier Tour et ne le termine pas[1].

Ayant accompagné Anquetil chez Bic en 1967, il met fin à sa carrière en mai 1968[1].

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

7 participations

Tour d'ItalieModifier

3 participations

Tour d'EspagneModifier

3 participations

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Palmarès de Jean Milesi », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 12 septembre 2017)

Liens externesModifier