Gerben Karstens

coureur cycliste néerlandais
Gerben Karstens
Image dans Infobox.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes professionnelles
04.1965-12.1965Televizier
1966-1967Televizier-Batavus
1968-1970Peugeot-BP-Michelin
1971Goudsmit-Hoff
1972Rokado
01.1973-05.1973Ha-Ro
05.1973-12.1973Rokado-de Gribaldy
1974Bic
1975Gitane-Campagnolo
1976TI-Raleigh-Campagnolo
1977TI-Raleigh
1978TI-Raleigh-Mac Gregor
1979-1980De Vleeschmeesters-Gazelle
Principales victoires
1 championnat
MaillotHolanda.PNG Champion des Pays-Bas sur route 1966
21 étapes dans les grands tours
Tour de France (6 étapes)
Tour d'Espagne (14 étapes)
Tour d'Italie (1 étape)
1 classique
Paris-Tours 1965

Gerben Karstens, né le à Leyde, est un coureur cycliste néerlandais. Il a été professionnel de 1965 à 1980.

BiographieModifier

Vainqueur du Tour de Lombardie 1969, il fut déclassé pour dopage au profit de Jean-Pierre Monseré. Il avait ensuite avoué avoir utilisé une poire contenant l'urine de son soigneur, mais que celui-ci avait utilisé des anabolisants pour des problèmes de santé. De même lors de Paris-Tours 1974, vainqueur au sprint, il est disqualifié après avoir tenté de frauder lors du contrôle antidopage.

Lors du Tour de France 1974, il termine 2e de la 4e étape derrière Patrick Sercu mais oublie de se rendre à temps au contrôle antidopage. Le coureur est pénalisé de 10 minutes au classement général. Le peloton prend fait et cause pour Karstens qui sera reclassé. Le lendemain, il s'empare du maillot jaune.

Interrogé par l'Equipe en , le Wallon Joseph Bruyère décrit Gerben Karstens comme le coureur le plus drôle qu'il ait rencontré. "C'était le plus fou du peloton à mon époque. Il n'en ratait jamais une. Son jeu favori, c'était de récupérer des cônes de circulation sur le bord de la chaussée et de s'en servir comme chapeau tout en roulant" ().

PalmarèsModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

Gerben Karstens fait partie des coureurs ayant remporté au moins deux étapes du Tour de France sur plus de dix années.

  • 1965 : 57e, vainqueur de la 21e étape
  • 1966 : 46e, vainqueur des 3ea (contre-la-montre par équipes), 3eb et 9e étapes
  • 1967 : 30e
  • 1969 : 65e
  • 1971 : 63e, vainqueur de la 1reb étape
  • 1972 : 60e
  • 1974 : 61e
  • 1975 : 50e
  • 1976 : 84e, vainqueur des 5ea (contre-la-montre par équipes), 18ec et 22ec étapes
  • 1977 : 52e
  • 1978 : éliminé (17e étape), vainqueur de la 4e étape (contre-la-montre par équipes)

Tour d'ItalieModifier

1 participation

  • 1973 : 23e, vainqueur de la 5e étape

Tour d'EspagneModifier

6 participations

  • 1966 : 21e, vainqueur des 12e, 15e et 17ea étapes
  • 1967 : 51e, vainqueur des 7e, 10eb, 17e (contre-la-montre) et 18e étapes
  • 1971 : 39e, vainqueur de la 11ea étape
  • 1973 : non-partant (15eb étape), vainqueur des 2e, 5e, 7e et 12e étapes,   maillot jaune pendant deux jours
  • 1974 : 48e, vainqueur de la 16e étape
  • 1976 : non-partant (19eb étape), vainqueur de la 12e étape

DistinctionsModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :