Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flon.
Suzanne Flon
Description de cette image, également commentée ci-après
Suzanne Flon dans Le Train (1964).
Naissance
Kremlin-Bicêtre (Seine, France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 87 ans)
Paris (France)
Profession Actrice
Films notables Un singe en hiver
Sous le signe du taureau
L'Été meurtrier
La Vouivre
Les Enfants du marais
Un crime au paradis
Effroyables Jardins

Suzanne Flon, née le au Kremlin-Bicêtre et morte le à Paris, est une actrice française.

Sommaire

BiographieModifier

Issue d'un milieu modeste, Suzanne Flon, fille d'un conducteur de tramway de la ligne de la Bastille résidant à Fontenay-sous-Bois, a découvert la comédie grâce à l'une de ses institutrices qui lui apprit à bien dire les vers et lui donna surtout le goût de les réciter. Elle commence des études pour devenir institutrice avec son amie Simone Triorot[réf. nécessaire].

Comme elle parle l'anglais et l'italien, elle commence sa vie professionnelle comme interprète aux magasins du Printemps[1], puis elle est quelques mois la secrétaire d'Édith Piaf, elle monte sur les planches en 1943 dans Le Survivant de Raymond Rouleau sous le nom d'Anne Lancel, puis l'année suivante dans Antigone de Jean Anouilh, au Théâtre de l'Atelier. Elle fait ses débuts au cinéma en 1947 dans Capitaine Blomet d'Andrée Feix.

Suzanne Flon obtient la notoriété avec des pièces comme L'Alouette de Jean Anouilh ou La petite hutte d’André Roussin. Elle s'affiche aussi régulièrement sur les grands et petits écrans. En 1961, elle fait une interprétation remarquée d'une mère dans Tu ne tueras point (Claude Autant-Lara). Elle travaille avec les plus grands metteurs en scène français, tels qu'André Barsacq et Jean Vilar. Suzanne Flon a aussi tourné avec John Huston (avec lequel elle eut une liaison), Orson Welles, Joseph Losey, Jean Becker, Emil-Edwin Reinert, etc. Elle a également joué dans Le Complexe de Philémon avec Henri Guisol.

À 81 ans, elle joue encore sur les planches dans L'Amante anglaise de Marguerite Duras et aurait dû jouer fin 2005 à Paris dans Savannah Bay.

Elle s'appuyait aussi sur une voix caractéristique, chaude et légèrement pointue. Elle a été pendant plus de soixante ans une valeur sûre du théâtre français.

Son dernier film est Fauteuils d'orchestre, où elle joue la grand-mère du personnage de Cécile de France. Elle meurt à l’âge de 87 ans des suites d'une gastro-entérite. Elle a été incinérée au Père-Lachaise (destination des cendres inconnue)[2],[3].

Elle est morte quelques semaines après la fin du tournage, et le film lui a été dédié, avec une dédicace avant le générique de fin.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

Récompenses et nominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Télé 7 Jours n°106, semaine du 31 mars au 6 avril 1962, p.28
  2. Voir le site findagrave
  3. Hubert Lizé, « L'adieu à Suzanne Flon », Le Parisien,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :