Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour le film adapté de la pièce, voir Long voyage vers la nuit.

Le Long Voyage vers la nuit
De g. à d. : Paul Hartmann, Elisabeth Bergner, Heinz Drache et Martin Benrath, interprétant la pièce en 1957, à Bonn (création allemande)
De g. à d. : Paul Hartmann, Elisabeth Bergner, Heinz Drache et Martin Benrath, interprétant la pièce en 1957, à Bonn (création allemande)

Auteur Eugene O'Neill
Genre Drame
Nb. d'actes 2
Dates d'écriture 1941-1942
Version originale
Titre original Long Day's Journey into Night
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de création originale
(en suédois)
Lieu de création originale Théâtre dramatique royal, Stockholm
Rôle principal Lars Hanson

Le Long Voyage vers la nuit (titre original : Long Day's Journey into Night) est une pièce de théâtre (drame en deux actes) en grande partie autobiographique d'Eugene O'Neill, achevée en 1942, mais créée — et publiée — seulement en 1956, après la mort de son auteur survenue fin 1953. La pièce a également été traduite en français sous le titre Long Voyage du jour à la nuit.

Sommaire

ArgumentModifier

Voir Long voyage vers la nuit (adaptation au cinéma).

PersonnagesModifier

  • James Tyrone, un acteur de théâtre vieillissant
  • Mary Cavan Tyrone, son épouse morphinomane
  • James 'Jamie' Tyrone Jr., leur fils aîné, un acteur tentant de faire carrière au cinéma
  • Edmund Tyrone, leur fils cadet, un marin
  • Cathleen, une servante (nommée 'Second Girl' dans le manuscrit d’O'Neill)

Mise en scèneModifier

Création mondiale (en Suède)Modifier

Distribution originale

Création américaineModifier

Distribution originale

Récompenses (en 1957)Modifier

  • Deux Tony Awards (11e cérémonie) décernés :
    • De la meilleure pièce ('Tony Award for Best Play') pour les producteurs ;
    • Et du meilleur acteur dans une pièce ('Tony Award for Best Performance by a Leading Actor in a Play') pour Fredric March.
  • Deux Theatre World Awards (prix récompensant chaque année les meilleurs espoirs du théâtre) décernés à Jason Robards et Bradford Dillman.
  • Prix Pulitzer, catégorie drame, décerné (à titre posthume) à Eugene O'Neill.

AdaptationsModifier

Liens externesModifier

NotesModifier

  1. Cette première à Broadway fut précédée, peu avant, par une représentation au Shubert Theatre de New Haven (Connecticut), par la même équipe.
  2. Jason Robards est le seul à reprendre son rôle original (avec lequel il débute à Broadway) dans l'adaptation au cinéma de 1962.