Ouvrir le menu principal

Miss Daisy et son chauffeur

film sorti en 1989
Miss Daisy et son chauffeur
Titre original Driving Miss Daisy
Réalisation Bruce Beresford
Scénario Alfred Uhry
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 99 minutes
Sortie 1989

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Miss Daisy et son chauffeur (Driving Miss Daisy) est une comédie dramatique américaine, réalisée par Bruce Beresford, sortie en 1989.

Sommaire

SynopsisModifier

À la fin des années 1940, miss Daisy, une vieille dame juive vivant à Atlanta en Géorgie, institutrice à la retraite, se retrouve dans l'incapacité de conduire sans endommager sa voiture.

Son fils, Boolie, patron d'une filature de coton, décide d'embaucher un chauffeur pour sa mère. Hoke, un noir, chrétien, d'une cinquantaine d'années, doux et sympathique, postule et obtient la place. Néanmoins, Boolie prévient Hoke qu'il restera sous son autorité afin de lui éviter d'être congédié pour quelque raison que ce soit, même futile, par sa mère, une femme acariâtre. Au fil du temps, le chauffeur parvient à se rapprocher de sa patronne et c'est ainsi que va se tisser une amitié qui durera 25 ans.

Lorsque miss Daisy devient sénile, elle est placée dans une maison de retraite. Hoke vient lui rendre visite de temps en temps.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

RécompensesModifier

ParodiesModifier

  • Dans l'épisode 2 de la saison 2 de Skins, Chris est déguisé en miss Daisy et Posh en son chauffeur. Chris déclare aussi que Miss Daisy et son chauffeur est le seul film non-porno qu'il ait jamais vu.
  • Michel Gondry, qui juge le film raciste, le parodie en 2007 dans Soyez sympas, rembobinez avec Jack Black puis Mia Farrow dans le rôle de Miss Daisy et Mos Def puis Danny Glover dans le rôle du chauffeur[1].
  • Dans Bad Boys (1995) avec Will Smith et Martin Lawrence, alors que Marcus et Mike viennent de découvrir le cadavre de l'architecte qui a conçu les plans de la climatisation des locaux de leur brigade et qu'ils reprennent la route, Mike s'adresse à Marcus en ces termes : « Eh, tu conduis encore moins vite et tu seras le chauffeur de Miss Daisy ! ».
  • En 1996, dans Le Club des ex, le personnage interprété par Goldie Hawn, une actrice sur le déclin, explique à son chirurgien plastique : « Il n'y a que trois âges possibles pour une femme à Hollywood : poupée, avocate à la cour et Driving Miss Daisy ».
  • Dans Comme Cendrillon (2004) avec Hilary Duff, Jennifer Coolidge et Chad Michael Murray, quand Sam doit rentrer au restaurant où elle travaille avant minuit, elle dit à son meilleur ami qui conduit « Ce qu'on doit faire c'est Fast and Furious et non pas Miss Daisy et son chauffeur. »
  • L'épisode 4 de la quatrième saison de Dinosaures s'intitule Madame Ethyl et son chauffeur (Driving Miss Ethyl en version originale).
  • Dans l'épisode "Le sabotage" de BoJack Horseman, Mr. Peanutbutter évoque ce film pour féliciter Todd (le "colocataire" de Bojack) d'avoir accepté d'être son chauffeur.
  • Dans la série Code Quantum, l'épisode 6 de la saison 1 s'intitule «Miss Melny et son chauffeur». L'intrigue se situe en 1955 avec pour thème l'injustice dont font l'objet les personnes de couleur avec pour personnages une femme âgée et son chauffeur noir.
  • Dans l'épisode 16 de la saison 5 de Gossip Girl, Chuck Bass évoque « Miss Waldorf et son chauffeur » en parlant de Dan Humphrey et Blair Waldorf.
  • Dans l'épisode 5 de la saison 3 de Ma famille d'abord, Junior Kyle dit à son père qu'il songe à devenir chauffeur professionnel. Michael Kyle croyant qu'il parle de course automobile, Junior lui dit : "Non, je veux dire chauffeur comme Hoke dans Miss Daisy et son chauffeur".
  • Dans l'épisode 2 de la saison 4 de iZombie, Clive Babineaux dit à Liv Moore : "On n'ira nulle part comme ça, Miss Daisy". Liv ayant mangé le cerveau d'une dame aristocrate très imbue de sa personne et ayant pris ses traits de caractère.

Notes et référencesModifier

  1. Caroline Vié, « Michel Gondry: «On s'implique toujours plus en créant» », sur 20 Minutes, (consulté le 29 septembre 2016)

Liens externesModifier