Tu ne tueras point (film, 1961)

film de Claude Autant-Lara, sorti en 1961
Tu ne tueras point
Réalisation Claude Autant-Lara
Scénario Jean Aurenche
Pierre Bost
Acteurs principaux
Sociétés de production Drapeau : France Columbia
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Loveen Films
Drapeau : Liechtenstein Gold Film Anstalt
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein
Genre Film dramatique
Film de guerre
Durée 123 minutes
Sortie 1961


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tu ne tueras point est un film en coproduction franco-yougoslavo-liechtensteinois réalisé par Claude Autant-Lara, sorti en Yougoslavie et présenté à la Mostra de Venise en 1961, mais sorti seulement en 1963 en France.

SynopsisModifier

D'après une histoire vraie : à la Libération, un objecteur de conscience (Jean-Bernard Moreau) est emprisonné et en grève de la faim à cause de son opposition à la guerre, alors qu'un Allemand, séminariste qui a tué un résistant sur l'ordre de ses supérieurs, est acquitté.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Récompenses et distinctionsModifier

CensureModifier

Le service psychologique de l'Armée, fait interdire la réalisation du film intitulé initialement « L'Objecteur »[1]. La production et la réalisation auront finalement lieu en Yougoslavie. Le film est interdit en France, engagée dans la guerre d'Algérie, en Allemagne et en Italie. Dans ce dernier pays, le ministre des Spectacles juge le sujet « inopportun, subversif[2]. » La chanson du film, L'Amour et la Guerre, écrite par Bernard Dimey et mise en musique et chantée par Charles Aznavour est interdite sur les ondes nationales dès 1960[3],[4]. La sortie du film est autorisée en France en 1963.

Notes et référencesModifier

  1. Georges Sadoul, Dictionnaire des films, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Microcosme », 4e trimestre 1965, 300 p., p. 254
  2. « Tu ne tueras point », Exposition virtuelle Censure au cinéma, sur sciencespo.fr (consulté le 4 avril 2020)
  3. « L'amour et la guerre interdite à la radio », La Défense, no 432,‎ , p. 10
  4. François Ménétrier, « Charles Aznavour, l'amour et la guerre », Union pacifiste,‎ décembre 2018 - janvier 2019, p. 10

Liens externesModifier