Ouvrir le menu principal
FC Nantes
Saison 2015-2016
Généralités
Couleurs Jaune et vert
Stade Stade de la Beaujoire
37 473 places
Président Drapeau : PologneDrapeau : France Waldemar Kita
Entraîneur Drapeau : FranceDrapeau : Arménie Michel Der Zakarian
Résultats
Ligue 1 14e
48 points (12V, 12N, 14D)
(33 buts pour, 44 buts contre)
Coupe de France 1/4 de finale
Éliminé par Sochaux (L2) 3-2 (ap)
Coupe de la Ligue 1/16e de finale
Éliminé par Bourg-en-Bresse (L2) 3-2 (ap)
Meilleur buteur Drapeau : Brésil Adryan (7)
Meilleur passeur Drapeau : France Johan Audel (5)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

La saison 2015-2016 du FC Nantes est la 73e saison de l'histoire du club nantais. Le club est engagé dans trois compétitions : la Ligue 1 (48e participation), la Coupe de France (73e participation) et la Coupe de la Ligue (22e participation).

Sommaire

Résumé de la saisonModifier

Pré-saisonModifier

Matchs de préparation
J. Rencontre Place
A Bourg-en-Bresse P. 1-1 FC Nantes -
A FC Nantes 2-0 AS Saint-Étienne -
A KRC Genk 1-0 FC Nantes -
A FC Nantes 4-1 FC Lorient -
A FC Nantes 0-0 AFC Bournemouth -
A Luçon VF 0-2 FC Nantes -
A FC Nantes 1-1 CS Marítimo -
Légende : ( ) = nombre de points.
Dates clés

24 joueurs du FC Nantes, dont les recrues Adrien Thomasson, Wilfried Moimbé et Adryan, reprennent l'entraînement au centre de La Jonelière le vendredi 26 juin 2015[1]. Deux joueurs sont excusés: Alejandro Bedoya qui prépare la Gold Cup avec sa sélection des États-Unis, et le Vénézuélien Oswaldo Vizcarrondo à qui le staff a accordé du repos supplémentaire en raison de sa participation à la Copa America au cours de laquelle son équipe est éliminée le 21 juin. Papy Djilobodji, en conflit avec le club qui ne veut pas le transférer sans recevoir une substantielle indemnité, sèche ce premier entraînement[2]. Le groupe quitte ensuite Nantes quelques jours plus tard pour suivre le traditionnel stage de préparation qui se tient invariablement à Annecy. Les Nantais y restent du 5 au 12 juillet, l'occasion pour eux de disputer une première rencontre amicale contre Bourg-Péronnas, fraîchement promu en Ligue 2 pour la saison à venir. Celle-ci se solde par un nul (1-1). Le match suivant qui devait se tenir le 15 juillet à Ancenis contre les voisins du Angers SCO est annulé car les deux équipes sont amenées à s'affronter en L1 un mois plus tard seulement[3]. À la place, les Nantais se mesureront victorieusement à l'AS Saint-Étienne (2-0), à Vannes, grâce aux buteurs Iloki et Bammou. Les Canaris s'envole ensuite pour Genk (Belgique) ou l'équipe locale leur inflige le 19 juillet ce qui restera l'unique défaite des joueurs de Michel Der Zakarian en 7 matchs de préparation (0-1). Les joueurs reviennent ensuite en Pays de la Loire pour achever leur pré-saison par 4 rencontres: 4-1 contre Lorient (22 juillet), 0-0 contre Bournemouth (25 juillet), 2-0 contre Luçon (29 juillet), 1-1 contre le Marítimo Funchal (2 août).

Phase allerModifier

Août 2015

Journées 1 à 4 du championnat
J. Rencontre Place
1 FC Nantes 1-0 EA Guingamp 7e (3)
2 Angers SCO 0-0 FC Nantes 8e (4)
3 FC Nantes 1-0 Stade de Reims 4e (7)
4 Gir. de Bordeaux 2-0 FC Nantes 8e (7)
Légende : ( ) = nombre de points.

La saison du FC Nantes démarre le 8 août à 20h par un match de Ligue 1 contre les rivaux bretons de l'EA Guingamp. À cette occasion et en raison des nombreux départs au sein de l'effectif, seuls 4 (Riou, Veigneau, Deaux, Bammou) des joueurs composant l'équipe-type des Jaunes et Verts la saison précédente sont présents sur la pelouse au coup d'envoi. Finalement les Canaris s'imposent sur le fil à la faveur d'un centre d'Audel détourné dans ces propres filets par le défenseur guingampais Sorbon à la 89e minute d'un match jugé « sans relief »[4] au cours de laquelle l'équipe rendit une « prestation poussive »[5] selon de nombreux observateurs.

Le samedi soir suivant (15 août), Nantes effectue un court déplacement à Angers pour y défier le SCO, surprenant leader grâce à sa victoire par 2 buts à 0 à le Montpellier lors de la première journée. Près d'un milliers de supporters jaunes et verts effectue les 90 km entre les deux métropoles ligériennes tandis que les le stade Jean-Bouin fait le plein (15 969 entrées payantes) pour le premier derby du SCO et du FCN à ce niveau depuis la saison 1993-1994. Au terme d'un match haché (4 cartons jaunes pour Nantes, 3 pour Angers) et pauvre en occasion, et malgré une bonne ambiance en tribunes de la part des supporters locaux et visiteurs, le match reste très fermé et le FC Nantes ne repart logiquement qu'avec un point de la pelouse du promu angevin. À signaler qu'aucun attaquant canari n'a encore ouvert son compteur de buts depuis l'ouverture de la saison.

Le FCN reçoit le Stade de Reims pour le compte de la 3e journée de Ligue 1 (22 août). Transféré à un club turc quelques jours plus tôt mais présent à La Beaujoire pour soutenir ses désormais ex-coéquipiers, le latéral gauche Olivier Veigneau, 121 matchs de championnat disputés en 5 ans pour le FCN au compteur[6], reçoit un vibrant hommage de la part de la Tribune Loire qui scande une dernière fois son nom.Côté terrain, c'est son remplaçant l'Albanais Lenjani, prêté par Rennes avec option d'achat, qui s'avère décisif: pour son premier match avec Nantes il marque lors de ce qui est son premier tir en Ligue 1. Une fois de plus il aura fallu attendre la fin de match pour voir les coéquipiers de Rémy Riou prendre l'avantage puisque l'ouverture du score n'intervient qu'à la 76e minute du temps règlementaire. Néanmoins l'équipe a démontré une solide assise défensive tout au long du match, ce qui vaut par ailleurs à Koffi Djidji d'être créditer d'une note de 7/10 par France Football et de figurer dans l'équipe-type de la journée sélectionnée par le même hebdomadaire sportif[7].

Le déplacement à Bordeaux pour le compte de la 4e journée de Ligue 1 (30 août) s'annonce mal pour des raisons extra-sportives. La préfecture girondine, sourde aux appels du club nantais concernant les consignes de déplacement à donner à ses supporters, ne se manifeste que quelques jours avant le match, qui plus est en infligeant des mesures sévères: parcage visiteur de 2 000 places ramené à 500, escorte policière, déplacements individuels interdits à toutes personnes se prévalant de la qualité de supporters nantais et/ou l'affichant[8]etc. Esseulés en Aquitaine, les Canaris perdent totalement le fil du match, et, de l'aveu même de leur coach, « Bordeaux a été plus fort que nous dans tous les domaines, on a pris une leçon sur ce match »[9]. Acculé en défense, Nantes concède l'ouverture du score à la 45e+3. Les Girondins profitent ensuite de l'exclusion de Lenjani à la 51e minute pour accroître leur pression et inscrire le but du 2-0 à la 87e.

Septembre 2015

Journées 5 à 8 du championnat
J. Rencontre Place
A Stade brestois 2-0 FC Nantes -
5 FC Nantes 0-2 Stade rennais FC 10e (7)
6 AS Saint-Étienne 2-0 FC Nantes 16e (7)
8 FC Nantes 1-4 Paris SG 17e (7)
7 Lille OSC 0-1 FC Nantes 14e (10)
Légende : ( ) = nombre de points.

Lors de la trêve international du début du mois de septembre, de nombreux joueurs partent jouer sous les couleurs de leur pays: Bammou (Maroc), Bedoya (États-Unis), Cana et Lenjani (Albanie), Sigþórsson (Islande), B. Touré (Mali) et Vizcarrondo (Venezuela)[10]. Les plus jeunes ne sont pas en reste puisque si Dubois répond à sa première convocation en équipe de France espoirs[11], le gardien de but Braat, le défenseur Kwateng et le milieu Bouriaud répondent présent à l'appel du sélectionneur des -19 ans qui participent à une tournée amicale en Serbie du 2 au 8 septembre[12].

Cette pause donne l'occasion aux Jaunes et Verts de livrer un match amical à Theix contre le Stade brestois le 4 du même mois. Outre les internationaux cités ci-dessus, sont absents Moimbé et Adryan, en soin. Le staff décide également de ménager Riou. C'est donc une équipe complétée par de nombreux éléments de l'équipe réserve dans chaque compartiment de jeu qui s'incline (0-2).

Le dimanche 13 septembre, le FCN revient à la compétition à l'occasion de la 5e journée de L1. Il s'agit de la réception du rival rennais, officieusement « champion de Bretagne » la saison précédente, et qui, en cas de victoire à La Beaujoire, pourraient devenir le dauphin du PSG en Ligue 1. Les Canaris résistent en première mi-temps, mais Adryan est exclu du jeu à cause d'un tacle jugé appuyé par l'arbitre (52e). L'homme-fort SRFC, Paul-Georges Ntep, profite de la supériorité numérique de son équipe 1/4 d'heure plus tard. Peu après, c'est au tour de Kolbeinn Sigthórsson d'être exclu après un geste d'humeur démontrant son impuissance. Réduits à 9, les Nantais concèdent un 2e but de Giovanni Sio qui scelle l'issue du match.

Alors que la venue du Paris Saint-Germain FC et de ses superstars pour le compte de la 8e journée de Ligue 1 suscite une crainte légitime parmi les supporters nantais, les Canaris commencent le match de la meilleure des façon. En effet, 2 des 5 joueurs formés à La Jonelière présents dans le 11 de départ sont à l'origine du but des Jaunes et Verts: Valentin Rongier sert parfaitement Yacine Bammou qui reprend de la tête pour crucifier le portier adverse, Kevin Trapp (11e). Les Nantais tiennent une équipe parisienne quelque peu remaniée, en raison d'un calendrier chargé, hors de la zone de danger durant la première mi-temps. Cependant à la mi-temps, le président du club de la capitale, Nasser Al-Khelaïfi descend dans le vestiaire de ses joueurs afin de les remobiliser. En seconde mi-temps, les Nantais auparavant très incisifs dans leur jeu sont acculés en défense. Ils concède le score dès la 48e par Ibrahimović. En fin de match, le PSG concrétise enfin sa domination grâce à Cavani (73e), Di María (80e) et Aurier (90+1e) pour signer sa plus large victoire en ce début de saison (1-4).

Octobre 2015

Journées 10 et 11 du championnat
J. Rencontre Place
10 FC Nantes 3-0 ES Troyes AC 12e (13)
11 SM Caen 0-2 FC Nantes 10e (16)
CdL Bourg-en-Bresse P. 3-2 (ap) FC Nantes 1/16e
Légende : ( ) = nombre de points.

Novembre 2015

Journées 9 et 12 à 15 du championnat
J. Rencontre Place
12 FC Nantes 0-1 O. de Marseille 10e (16)
9 OGC Nice 1-2 FC Nantes 7e (19)
13 Montpellier HSC 2-1 FC Nantes 10e (19)
14 AS Monaco FC 1-0 FC Nantes 11e (19)
15 FC Nantes 0-0 SC Bastia 10e (20)
Légende : ( ) = nombre de points.

Décembre 2015

Journées 16 à 19 du championnat
J. Rencontre Place
16 FC Nantes 0-0 Olympique lyonnais 11e (21)
17 GFC Ajaccio 1-1 FC Nantes 11e (22)
18 FC Nantes 1-1 Toulouse FC 12e (23)
19 FC Lorient 0-0 FC Nantes 13e (24)
Légende : ( ) = nombre de points.

Phase retourModifier

Janvier 2016

Journées 20 à 23 du championnat
J. Rencontre Place
CdF Le Blanc-Mesnil SF 0-2 FC Nantes 1/32e
20 FC Nantes 2-1 AS Saint-Étienne 10e (27)
21 EA Guingamp 2-2 FC Nantes 11e (28)
CdF FC Mantois 78 0-1 (ap) FC Nantes 1/16e
22 FC Nantes 2-2 Gir. de Bordeaux 11e (29)
23 ES Troyes AC 0-1 FC Nantes 9e (32)
Légende : ( ) = nombre de points.

Février 2016

Journées 24 à 28 du championnat
J. Rencontre Place
24 FC Nantes 3-1 GFC Ajaccio 7e (35)
25 Toulouse FC 0-0 FC Nantes 7e (36)
CdF Gir. de Bordeaux 3-4 (ap) FC Nantes 1/8e
26 FC Nantes 2-1 FC Lorient 6e (39)
28 FC Nantes 0-0 AS Monaco FC 8e (40)
Légende : ( ) = nombre de points.

Mars 2016

Journées 27 et 29 à 31 du championnat
J. Rencontre Place
CdF FC Sochaux-Montbéliard 3-2 (ap) FC Nantes 1/4
29 Stade rennais FC 4-1 FC Nantes 8e (40)
27 SC Bastia 0-0 FC Nantes 8e (41)
30 FC Nantes 2-0 Angers SCO 6e (44)
31 Olympique lyonnais 2-0 FC Nantes 8e (44)
Légende : ( ) = nombre de points.

Avril 2016

Journées 32 à 36 du championnat
J. Rencontre Place
32 FC Nantes 0-3 Lille OSC 10e (44)
33 Stade de Reims 2-1 FC Nantes 10e (44)
34 FC Nantes 0-2 Montpellier HSC 10e (44)
35 O. de Marseille 1-1 FC Nantes 10e (45)
36 FC Nantes 1-0 OGC Nice 9e (48)
Légende : ( ) = nombre de points.

Mai 2016

Journées 37 à 38 du championnat
J. Rencontre Place
37 FC Nantes 1-2 SM Caen 12e (48)
38 Paris SG 4-0 FC Nantes 14e (48)
Légende : ( ) = nombre de points.

Effectif et encadrementModifier

TransfertsModifier

 
L'international islandais Kolbeinn Sigþórsson vient renforcer la pire attaque de Ligue 1.

Le mercato d'été 2015 voit la fin de l'interdiction faite au FC Nantes de réaliser des transferts de joueurs.

Les premiers à rejoindre les bords de l'Erdre sont les joueurs prêtés lors du précédent exercice. On assiste ainsi aux retours des trois milieux Abdoulaye Touré (Le Poiré-sur-Vie VF) et Birama Touré (Stade brestois 29), Amine Oudrihri (AC Arles-Avignon). Ce dernier est par ailleurs de nouveaux prêté à partir du 28 août 2015, cette fois-ci à Sedan (National)

Les deux premiers transferts de la saison concernent d’abord le jeune espoir d'Évian TG, Adrien Thomasson qui vient renforcer le milieu de terrain des Canaris, puis le brestois Wilfried Moimbé pour le secteur défensif.

De nombreuses rumeurs évoquent les arrivées imminentes de joueurs à Nantes. Cela commence avec le transfert avorté du milieu de terrain danois d'Aalborg, Nicolaj Thomsen. Alors que les Canaris étaient prêts à débourser 2M d'€ pour son acquisition, sa visite médicale révèle une quasi-cécité du joueur à l'œil gauche, ce qui pousse le FCN à faire machine arrière[13]. Le second échec concerne un autre Danois, Lasse Nielsen, qui évolue en défense centrale au NEC Nimègue (Pays-Bas). Alors que le dossier semblait très proche d'un accord, La Gantoise, club avec lequel il fut champion de Belgique lors de son prêt la saison précédent, décide finalement de lever son option d’achat[14].

 
Capitaine du FC Nantes, Olivier Veigneau quitte la Maison Jaune après 5 ans de bons et loyaux services.

Le nom du jeune milieu de terrain brésilien de Flamengo Adryan revient également régulièrement, annoncé sous la forme d’un troisième prêt après ses expériences peu fructueuses à Cagliari puis à Leeds United[15]. Le 12 juin, Waldemar Kita déclare aux journalistes avoir trouvé un accord avec cet « élément capable d’un peu de folie » et son agent pour un prêt avec option d'achat de 3M d'€, n'attendant que la réponse de Flamengo[16],[17]. Le prêt est finalement officialisé le 25 juin, quelques heures avant la reprise de l'entrainement.

Enfin, plusieurs noms sont aussi évoqués dans le recrutement d’un nouveau buteur : l’argentin Gustavo Bou du Racing Club, le nigérian Patrick Eze Friday du FK Mladost Lučani, le camerounais Justin Mengolo de l’Universitatea Cluj, l’islandais Kolbeinn Sigthorsson de l’Ajax Amsterdam ou encore les français Jimmy Briand en fin de contrat avec Hanovre 96, Valère Germain de l' AS Monaco et Jean-Christophe Bahebeck du PSG.

Côté départs, le défenseur international danois Kian Hansen, qui ne s'est jamais tout à fait acclimaté, regagne son pays natal à peine la saison terminée[18]. Partent également 4 joueurs qui n'ont pas vu leurs contrats prolongés : l'international togolais Serge Gakpé (qui avait donné son accord verbal au Genoa en cours de saison), les deux gardiens Nassim Badri et Erwin Zelazny (barrés par les prolongations de contrat de Rémy Riou et Maxime Dupé) et Vincent Bessat avec qui la direction du club n’est pas parvenue à trouver un accord pour sa prolongation de contrat.

Le Stade Malherbe annonce la signature de Bessat le 10 juin[19], suivie de celle de Chaker Alhadhur 5 jours plus tard[20]. Entre-temps, le FC Nantes, l'Olympique de Marseille et Georges-Kévin N'Koudou[21] avaient également trouvé un accord pour le transfert de ce dernier vers la cité phocéenne.

Autres arrivées:

Autres départs:

  Tableau des transferts du mercato d'été
Nom Nationalité Poste Transfert Provenance/Destination Division Référence
  Arrivées
Lorik Cana   Albanie Défenseur Transfert SS Lazio   Serie A Référence
Ermir Lenjani   Albanie Défenseur Prêt avec option d'achat Stade rennais FC   Ligue 1 Référence
Wilfried Moimbé   France Défenseur Fin de contrat Stade brestois 29   Ligue 2 Référence
Youssouf Sabaly   France Défenseur Prêt sans option d'achat Paris Saint-Germain FC   Ligue 1 Référence
Adryan   Brésil Milieu Prêt avec option d'achat CR Flamengo   Brasileirão Référence
Amine Oudrhiri   France Milieu Fin de prêt AC Arles-Avignon   Ligue 2 -
Adrien Thomasson   France Milieu Transfert (0,8 M€)[22] Évian TG FC   Ligue 1 Référence
Abdoulaye Touré   France Milieu Fin de prêt Le Poiré-sur-Vie VF   National -
Birama Touré   Mali Milieu Fin de prêt Stade brestois 29   Ligue 2 -
Emiliano Sala   Argentine Attaquant Transfert (1 M€) FC Girondins de Bordeaux   Ligue 1 Référence
Kolbeinn Sigthórsson   Islande Attaquant Transfert (3 M€)[22] Ajax Amsterdam   Eredivisie Référence
  Départs
Nassim Badri   France Gardien Fin de contrat - - -
Erwin Zelazny   France Gardien Fin de contrat Rodez AF   CFA Référence
Chaker Alhadhur   France Défenseur Transfert (0,05 M€)[22] SM Caen   Ligue 1 Référence
Issa Cissokho   Sénégal Défenseur Transfert (0,5 M€)[22] Genoa CFC   Serie A Référence
Papy Djilobodji   Sénégal Défenseur Transfert (3,5 M€)[22] Chelsea FC   Premier League Référence
Kian Hansen   Danemark Défenseur Transfert (1,5 M€)[22] FC Midtjylland   Superligaen Référence
Olivier Veigneau   France Défenseur Contrat résilié [22] Kasımpaşa SK   Süper Lig Référence
Vincent Bessat   France Milieu Fin de contrat SM Caen   Ligue 1 Référence
Georges-Kévin N'Koudou   France Milieu Transfert (1,5 M€)[22] Olympique de Marseille   Ligue 1 Référence
Amine Oudrhiri   France Milieu Prêt CS Sedan-Ardennes   National Référence
Jordan Veretout   France Milieu Transfert (10 M€)[22] Aston Villa FC   Premier League Référence
Serge Gakpé   Togo Attaquant Fin de contrat Genoa CFC   Serie A Référence
Tableau des transferts hors mercato
Nom Nationalité Poste Transfert Provenance/Destination Division Référence
  Arrivées
  Départs
  Tableau des transferts du mercato d'hiver
Nom Nationalité Poste Transfert Provenance/Destination Division Référence
  Arrivées
Guillaume Gillet   Belgique Milieu Transfert RSC Anderlecht   Jupiler Pro League Référence
Fernando Aristeguieta   Venezuela Attaquant Fin de prêt Philadelphia Union   Major League Soccer Référence
  Départs
Lucas Deaux   France Milieu Transfert KAA La Gantoise   Jupiler Pro League Référence
Fernando Aristeguieta   Venezuela Attaquant Prêt Red Star FC   Ligue 2 Référence
Ismaël Bangoura   Guinée Attaquant Transfert Al-Raed   Saudi Premier League Référence

Encadrement techniqueModifier

Michel Der Zakarian est pour la quatrième saison consécutive l'entraîneur du FC Nantes. Ancien joueur du FCN et du Montpellier[23], il a rejoint le club ligérien en 2006 pour gérer les joueurs sur le départ et devient, en octobre de la même année, entraîneur-adjoint de Georges Eo qui vient tout juste de remplacer Serge Le Dizet. Le 12 février 2007, Michel Der Zakarian devient coentraîneur du club avec Japhet N'Doram, directeur sportif du club. Malgré la relégation du club en Ligue 2, les dirigeants Rudi Roussillon puis Luc Dayan lui font confiance pour continuer à entraîner le FC Nantes.

 
Michel Der Zakarian entame sa quatrième saison d'affilée chez les Jaunes et Verts.

Lors du changement de propriétaire du club, Waldemar Kita envisage un moment de le remplacer avant de se raviser. Le club remonte en Ligue 1, le FC Nantes terminant second de Ligue 2. Il est remercié le 26 août 2008, après seulement trois journées de championnat, à la suite de désaccords avec son président. En juin 2009 il rejoint le Clermont Foot (L2) où il succède à Didier Ollé-Nicolle. Là-bas, il y réussit des prouesses, compte tenu du peu de moyens mis à sa disposition, en achevant consécutivement ses trois exercices passés en Auvergne sur de belle 6e, 7e et 5e places de 2009-2010 à 2011-2012. Michel Der Zakarian retrouve à nouveau le FC Nantes, le 1er juin 2012 en remplacement de Landry Chauvin.

Le reste du staff technique est inchangé par rapport à l'année dernière. Bruno Baronchelli, ex-gloire de l'attaque nantaise dans les années 1970-1980 a rejoint les Canaris au poste d'entraîneur-adjoint dès la saison 2011-2012 après avoir exercé les mêmes fonction depuis 1990 dans divers clubs et sélections. Le second adjoint de Michel Der Zakarian est Loïc Amisse, au club depuis ses débuts en tant que joueur (hormis une pige de 1 ans du côté du Angers SCO en fin de carrière), ce Nantais de naissance a poursuivi une carrière de dirigeant en prenant les rênes de l'équipe réserve en cours de saison 2002-2003. Dès l'année suivante il est nommé entraîneur de l'équipe fanion mais est limogé pour résultats insuffisants. Il ne revient au club qu'en 2010, pour entraîner la réserve, poste qu'il cèdera à l'été 2014 pour venir épauler Michel Der Zakarian.

Willy Grondin en tant qu'entraîneur des gardiens, Stéphane Wiertelak et Julien Le Pape en tant que préparateur physique sont toujours à leurs postes, et entament eux aussi une nouvelle saison sur les bords de l'Erdre.

Le staff médical est toujours composé d'autant de membres. Les médecins Georges Riaud et Marc Dauty entament respectivement leurs 2e et e saisons au club.

Waldemar Kita reste à son poste de président.

EffectifModifier

Effectif de la saison 2015-2016 du FC Nantes[24]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent Contrat
1 G   Riou, RémyRémy Riou   06/08/1987 (32 ans) France espoirs Toulouse FC 2012-2018
30 G   Dupé, MaximeMaxime Dupé 04/03/1993 (26 ans) France espoirs Formé au club 2011-2018
3 D     Lenjani, ErmirErmir Lenjani 05/08/1989 (30 ans) Albanie Stade rennais FC 2015-2016
4 D   Vizcarrondo, OswaldoOswaldo Vizcarrondo 31/05/1984 (35 ans) Venezuela Club América 2013-2018
5 D   Cana, LorikLorik Cana 27/07/1983 (36 ans) Albanie SS Lazio 2015-2017
13 D   Moimbé, WilfriedWilfried Moimbé 18/10/1988 (30 ans) Stade brestois 29 2015-2018
14 D     Sabaly, YoussoufYoussouf Sabaly 05/03/1993 (26 ans) France -20 ans Paris SG 2015-2016
15 D   Dubois, LéoLéo Dubois 14/09/1994 (24 ans) France espoirs Formé au club 2014-2018
17 D   Walongwa, AnthonyAnthony Walongwa 15/10/1993 (25 ans) Formé au club 2014-2016
25 D   Kwateng, EnockEnock Kwateng 09/04/1997 (22 ans) Formé au club 2015-2019
26 D   Djidji, KoffiKoffi Djidji 30/11/1992 (26 ans) Formé au club 2011-2018
6 M   Gomis, RémiRémi Gomis 14/02/1984 (35 ans) Sénégal Levante UD 2014-2016
7 M   Bedoya, AlejandroAlejandro Bedoya 29/04/1987 (32 ans) États-Unis Helsingborgs IF 2013-2019
8 M   Thomasson, AdrienAdrien Thomasson 10/12/1993 (25 ans) Évian-TG FC 2015-2018
12 M   Touré, BiramaBirama Touré 06/06/1992 (27 ans) Mali Stade brestois 29 2012-2017
19 M   Touré, AbdoulayeAbdoulaye Touré 03/03/1994 (25 ans) Le Poiré-sur-Vie VF ???-2017
20 M   Iloki, JulesJules Iloki 14/01/1992 (27 ans) Luçon VF 2012-2018
23 M     Adryan, Adryan 10/08/1994 (25 ans) Bresil -20 ans Leeds United FC 2015-2016
24 M   Alégué, AlexisAlexis Alégué 23/12/1996 (22 ans) Formé au club 2015-2019
27 M   Gillet, GuillaumeGuillaume Gillet 09/03/1984 (35 ans) Belgique RSC Anderlecht 2016-2018
28 M   Rongier, ValentinValentin Rongier 07/12/1994 (24 ans) Formé au club 2014-2020
33 M   M'Laab, HichamHicham M'Laab 27/02/1990 (29 ans) Pau FC
9 A   Sigþórsson, KolbeinnKolbeinn Sigþórsson 14/03/1990 (29 ans) Islande Ajax Amsterdam 2015-2020
10 A   Bammou, YacineYacine Bammou 11/09/1991 (27 ans) Maroc Luçon VF 2014-2019
21 A   Audel, JohanJohan Audel 12/12/1983 (35 ans) VfB Stuttgart 2014-2016
22 A   Sala, EmilianoEmiliano Sala 31/10/1990 (28 ans) Girondins de Bordeaux 2015-2020
34 A   Henry, ThomasThomas Henry 20/09/1994 (24 ans) ÉFC Fréjus-St-Raphaël
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Stéphane Wiertelak
  •   Julien Le Pape
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute
  •   Philippe Daguillon
  •   Philippe Chantebel
  •   Nicolas-Pierre Bernot
Médecin(s)
  •   Georges Riaud
  •   Marc Dauty

Légende

 

Joueurs en prêtModifier

Joueurs prêtés
P. Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt
25 M   Oudrhiri, AmineAmine Oudrhiri 04/11/1992 (26 ans) - CS Sedan-Ardennes
9 A   Aristeguieta, FernandoFernando Aristeguieta 09/04/1992 (27 ans) Venezuela Red Star FC

Matchs de la saisonModifier

Matchs amicauxModifier

Les joueurs professionnels du FC Nantes reprennent le chemin de l'entraînement le lundi 26 juin 2015. Ils effectuent un stage de préparation du 5 juillet au 12 juillet à Annecy, en Haute-Savoie, avant d'entamer une série de 7 matchs de préparation contre des adversaires de différents niveaux et nationalités.

Matchs officiels de la saisonModifier

Le club est engagé dans trois compétitions : la Ligue 1 (48e participation), la Coupe de France (73e participation) et la Coupe de la Ligue (22e participation).

  • La Ligue 1 2015-2016 est la soixante-dix-septième édition du championnat de France de football et la treizième sous l'appellation « Ligue 1 ». La division oppose vingt clubs en une série de trente-huit rencontres. Les meilleurs de ce championnat se qualifient pour les coupes d'Europe que sont la Ligue des champions (le podium) et la Ligue Europa (le quatrième et les vainqueurs des coupes nationales). Le FC Nantes participe à cette compétition pour la quarante-huitième fois de son histoire.

StatistiquesModifier

Statistiques collectivesModifier

Bilan sportif de l'équipe première du FC Nantes
Compétition Débute au tour Termine Matches joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence Cartons jaunes Cartons rouges
Ligue 1 - - 38 12 12 14 33 44 -11 81 5
Coupe de France 1/32 de finale 1/4 de finale 4 3 0 1 9 6 +3 8 0
Coupe de la Ligue 1/16 de finale 1/16 de finale 1 0 0 1 2 3 -1 2 1
Total - - 43 15 12 16 44 53 -9 91 6

Statistiques individuellesModifier

ButeursModifier

PasseursModifier

Cartons jaunes  Modifier

Cartons rouges  Modifier

Équipe typeModifier

Équipe type du FC Nantes lors de la saison 2015-2016.
no  Joueur Nat. Poste MJ Doublure MJ
1 Rémy Riou   Gardien de but 31 Maxime Dupé 7
14 Youssouf Sabaly   Latéral droit 28 Léo Dubois 24
4 Oswaldo Vizcarrondo   Défenseur central 30 Lorik Cana 21
26 Koffi Djidji   Défenseur central 22 Lorik Cana 21
3 Ermir Lenjani   Latéral gauche 21 Wilfried Moimbé 15
12 Birama Touré   Milieu défensif 23 Rémi Gomis 17
27 Guillaume Gillet   Milieu défensif 19 Lucas Deaux 16
8 Adrien Thomasson   Ailier droit 34 Jules Iloki 21
10 Yacine Bammou   Milieu offensif 32 Alejandro Bedoya 28
21 Johan Audel   Ailier gauche 29 Adryan 26
22 Emiliano Sala   Attaquant 31 Kolbeinn Sigthórsson 26

Business Club FC NantesModifier

Affluence et télévisionModifier

AffluenceModifier

L'affluence à domicile du FC Nantes atteint un total de 479.297 spectateurs en 19 rencontres de Ligue 1, soit une moyenne de 25.226/match.

Affluence du FC Nantes à domicile

SM CaenOGC NiceMontpellier Hérault Sport ClubLille Olympique Sporting ClubAngers sporting club de l'OuestAS Monaco FCFC LorientGFC AjaccioFC Girondins de BordeauxAssociation sportive de Saint-ÉtienneToulouse Football ClubOlympique lyonnaisSC BastiaOlympique de MarseilleES Troyes ACParis Saint-Germain Football ClubStade rennais football clubStade de ReimsEA Guingamp 

Retransmission téléviséeModifier

Bilan des diffusions TV[27]
Diffuseur Rencontres Pourcentages
beIN Sports 31 72,09%
Eurosport 2 4 9,30%
Co-diffusion BeIN & C+ 4 9,30%
Canal+ 3 6,98%
France 3 1 2,33%
Non-diffusé 0 0%
Total 43 100%

Lors de la saison 2015-2016 de Ligue 1, comme lors de la saison précédente, la Ligue de football professionnel (LFP) choisit de prendre exemple sur les championnats étrangers et d'étaler les matchs sur les trois jours du week-end et sur plusieurs tranches horaires. Ainsi la journée de championnat débute le vendredi soir à 20h30, se continue le samedi à 17 h, puis à 20h où quatre matchs sont diffusés en simultanés, et enfin le dimanche où trois rencontres sont diffusées respectivement à 14h, 17h et 21h pour l'affiche de la journée[28].

Pour cette nouvelle saison, les diffuseurs ne changent pas : Canal + retransmet les rencontres du samedi après-midi et du dimanche soir tandis que beIN Sport diffuse les matchs du vendredi, samedi soir et dimanche après-midi. Ces deux chaînes déboursent ainsi plus de 700 millions d'euros pour diffuser la Ligue 1. Ce chiffre ne cesse d'augmenter ses dernières années, notamment grâce à l'arrivée des stars dans le club de la capitale[29]. Ces droits télévisés sont en partie reversés au FC Nantes et aux autres clubs du championnat selon leur classement. Ainsi, la formation nantaise a touché près de 15 millions d'euros pour la saison 2014-15[30].

En 2012, la LFP a revendu les droits de retransmission de la Coupe de la Ligue pour les saisons 2012-2016 au moins offrant, France Télévisions. En effet, alors que le diffuseur public avait maintenu son prix de 10 millions par an, Canal+ qui venait de perdre une bonne partie des droits de la Ligue 1, en avait proposé 15 millions pour une diffusion en crypté[31].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  3. Le match OGC Nice – FC Nantes de la 9e journée de Ligue 1 a été arrêté après une minute de jeu en seconde période en raison d’un terrain rendu impraticable par de fortes pluies. La rencontre sera rejouée dans son intégralité le 4 novembre 2015 à 18h30. Les faits de matchs (buts, cartons...) ne sont donc pas comptabilisés.

RéférencesModifier

  1. « FC Nantes. Djilobodji, absent à la reprise, sera éventuellement sanctionné" »
  2. « Djilobodji sèche la reprise de l'entraînement nantais - France - SO FOOT.com », sur SOFOOT.com
  3. « Football. La rencontre FC Nantes Angers Sco annulée à Ancenis »
  4. « Nantes - Guingamp : Nantes s'impose sur le fil. (1-0) »
  5. « FC Nantes – EA Guingamp (1-0) : la prestation des 4 recrues »
  6. « FC Nantes : Olivier Veigneau quitte le FC Nantes : Merci pour tout, capitaine ! », sur www.fcnantes.com
  7. « L'équipe type de la 3e journée », sur France Football
  8. « Arribas contraint de retirer son maillot du FC Nantes à Bordeaux - France - SO FOOT.com », sur SOFOOT.com
  9. « Michel Der Zakarian (Nantes): «Ils nous ont bouffés, voilà tout» »
  10. « FC Nantes : Amical : Le groupe pour Stade Brestois - FC Nantes », sur www.fcnantes.com
  11. « FC Nantes : France Espoirs : Léo Dubois, première chez les Bleuets », sur www.fcnantes.com
  12. « FC Nantes : U19 France : Trois Canaris en sélection », sur www.fcnantes.com
  13. « FC Nantes: Nicolaj Thomsen ne signera pas »
  14. « Transfert : Lasse Nielsen n'ira pas à Nantes »
  15. « FC Nantes: Le club sur la piste d'un grand espoir brésilien »
  16. « FC Nantes - Mercato : Kita en dit plus sur Adryan et Eze ! »
  17. « Mercato L1 : Nantes sur le point de recruter un crack brésilien ! »
  18. « FC Nantes. Kian Hansen s'engage 4 ans avec le FC Midtjylland »
  19. « SM Caen. Vincent Bessat rejoint le Projet Malherbe »
  20. « SM Caen. La polyvalence d’Alhadur au service de Malherbe »
  21. « Accord Nantes-OM pour Georges-Kevin Nkoudou »
  22. a b c d e f g h et i « FC Nantes - Transfers 15/16 - Transfermarkt »
  23. « Fiche de Michel Der Zakarian », sur footballdatabase.eu
  24. « Effectif pro 2015-2016 », sur fcnantes.com
  25. « Le calendrier 2015/2016 des Canaris », sur fcnantes.com
  26. « Statistiques du FC Nantes 2015-2016 », sur lfp.fr
  27. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Programmation TV », sur www.lfp.fr
  28. « Al-Jazira / Canal+ : comment suivre la Ligue 1 à la TV en 2012-2013 », sur footmercato.net
  29. « Droits TV: qui de Canal + ou BeIn Sports a remporté la partie? », sur lexpress.fr
  30. « Le PSG champion des droits TV de Ligue 1 avec 45,5 millions d’euros », sur eurosport.fr
  31. La Coupe de la Ligue reste sur France Télévisions jusqu en 2016!

NavigationModifier

Sur les autres projets Wikimedia :