Stade Raymond-Kopa

stade de football français
(Redirigé depuis Stade Jean-Bouin (Angers))

Le stade Raymond-Kopa est le principal stade de la ville d'Angers. Il accueille le club de football du Angers sporting club de l'Ouest, évoluant en Ligue 1. Sa capacité est actuellement de 17 048 places[1]. Il porte le nom de Raymond Kopa, footballeur français ayant commencé sa carrière professionnelle à Angers.

Stade Raymond-Kopa
Stade-RK-AngersSCO.jpg
Vue depuis la tribune Jean-Bouin
Généralités
Noms précédents
Stade Bessonneau (1912-1957)
Stade municipal (1957-1968)
Stade Jean-Bouin (1968-2017)
Adresse
11, boulevard Pierre-de-Coubertin
49000 Angers
Construction et ouverture
Ouverture
Rénovation
1957, 1993, 2010, 2018.
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Ville d'Angers
Administration
Angers SCO
Équipement
Surface
Capacité
17 048 places
Tribunes
Jean-Bouin (≈ 3 500 places)
Saint-Léonard (≈ 4 000 places)
Colombier (4 447 places)
Coubertin (≈ 5 000 places)
Affluence record
23 000 spectateurs
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Angers
voir sur la carte d’Angers
Red pog.svg

HistoireModifier

Cette enceinte fut inaugurée en 1912 sous le nom de stade Bessonneau par son créateur, l'industriel angevin Julien Bessonneau. Il est rénové en 1925. Devenu stade municipal en 1957, il est à nouveau rénové et la piste d'athlétisme ceinturant jusque-là le terrain est détruite et la tribune Saint-Léonard est alors construite. Dès lors, le stade est rebaptisé Jean Bouin et peut alors accueillir plus de 21 000 spectateurs.

En 1993, le stade est complètement réhabilité afin de valider la montée en Ligue 1, et ce grâce à la construction de la tribune Colombier, plus ancienne que les virages du stade Vélodrome de Marseille dont l'architecture est comparable. Mais à la suite des restrictions liées à la sécurité, la capacité du stade est limitée à 17 000 places à la fin des années 1990. Sa fameuse butte en herbe se trouvant derrière l'un des deux buts est alors rasée. Cette butte symbole d'un stade historique pour la ville accueillait les plus fervents supporters scoïstes.

En 2010, la butte , située sur le côté ouest du stade est définitivement rasée afin de permettre la construction de la tribune Coubertin d'une capacité de 5 400 places[2].

En 2014, deux écrans géants de 38,2 m2 sont installés, à l'angle des tribunes Coubertin et Saint-Léonard et des tribunes Colombier et Jean-Bouin[3].

En 2015, le club installe la goal-line technology[4]. Les loges dans la tribune Jean-Bouin sont également refaites afin d'accueillir dans de meilleures conditions partenaires et médias à l'occasion du retour en Ligue 1[5].

Le , le maire d'Angers Christophe Béchu annonce sa volonté de renommer le stade du nom de Raymond Kopa, décédé quelques jours plus tôt et qui a effectué ses deux premières années professionnelles à Angers[6]. Le , le conseil municipal d'Angers vote à l’unanimité la nouvelle appellation[7].

Le , l'architecte Bruno Huet est retenu pour conduire la rénovation et l'extension de la future tribune Colombier[8]. La capacité de cette nouvelle tribune Colombier est de 4 447 places contre 3 400 anciennement. Désormais couverte et dotée d’un écran, cette tribune est accessible par deux ascenseurs. On note également l'apparition du sigle SCO en bas de tribune comme pour la tribune Coubertin en face[9].

En , la ville d'Angers et le club signent un bail emphytéotique administratif d'une durée de trente-cinq ans ce qui permet au club d'engager d'importants travaux d'amélioration du stade[10].

À la fin de la saison 2019 sont entrepris des travaux de reconstruction de la tribune Saint-Léonard dans le cadre de ce projet de rénovation du stade. Celle-ci comptera, à l'horizon 2021, 5 272 places — ce qui portera la capacité totale du stade à près de 20 000 places — tandis que le stade disposera d'un restaurant, d'amphithéâtres, etc. La tribune Saint-Léonard deviendra donc la tribune officielle et principale qui est aujourd'hui la tribune Jean-Bouin[11],[10].

AnecdotesModifier

  • Autrefois la tribune Jean-Bouin comportait une terrasse à son sommet. Celle-ci se trouvait là où sont les actuelles loges de la tribune.
  • Le , le stade Raymond-Kopa est le premier à accueillir une femme arbitre (Sabine Bonnin) lors d'un match de football entre deux équipes professionnelles. C'était lors de la seconde mi-temps du match Angers - Tours (2-0)[12].

UtilisationModifier

FootballModifier

Matchs internationaux fémininsModifier

Date Compétition Équipe 1 Équipe 2 Score Affluence
Euro 1997 (Éliminatoires) France     Islande 3 - 0 3 000
Coupe du monde 2007 (Éliminatoires) France     Pays-Bas 0 - 1 5 635
Match amical France     Pologne 5 - 0 4 371
Match amical France     Australie 0 - 2 9 187
Coupe du monde 2015 (Éliminatoires) France     Kazakhstan 7 - 0 7 231

Matchs internationaux espoirsModifier

Date

Compétition

Équipe 1

Équipe 2

Score

Affluence

Euro espoirs 1992 (Éliminatoires) France     Albanie 3 - 0 ?
Euro espoirs 2013 (Éliminatoires) France     Slovaquie 2 - 0 ?
Euro espoirs 2017 (Éliminatoires) France     Écosse 2 - 0 ?

Galerie de photographiesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Ville d'Angers, « Au stade Raymond-Kopa, la tribune du Colombier a fait peau neuve », sur angers.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  2. « Une nouvelle tribune Coubertin de 5 400 places », article de http://www.angers.villactu.fr du 9 août 2010, consulté le 9 novembre 2014.
  3. « Deux écrans géants à Jean-Bouin », sur Angers SCO.fr, (consulté le 23 août 2014)
  4. « Goal-line technology », sur www.angers-sco.fr (consulté le 23 août 2015)
  5. « Le stade Jean-Bouin va bénéficier d'un rafraîchissement », sur ESPL Angers, (consulté le 23 août 2015)
  6. « SCO Angers : le maire favorable à un stade Raymond-Kopa », L'Équipe, 6 mars 2017 (consulté le 8 mars 2017).
  7. « Angers : Le stade Jean-Bouin devient Raymond-Kopa », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  8. « Extension de la future tribune Colombier », sur SABH - Studio d'Architecture Bruno Huet, (consulté le 9 février 2018)
  9. « La tribune Colombier homologuée », sur Ouest-France, (consulté le 9 février 2018)
  10. a et b Valentin Deudon et Romain Méar, En Noir et blanc Angers SCO 1919-2019, Angers, Hugo Sport, , 159 p., p. 148
  11. « On veut ouvrir le stade Raymond-Kopa sur la ville », Le courrier de l'Ouest,‎ (lire en ligne)
  12. « Sabine Bonnin, madame l'abritre », sur Lemonde.fr, (consulté le 23 août 2015)