Championnat de France de football de National 2

compétition française de football

Le Championnat de France de football de National 2, simplifié en National 2 ou N2 (et anciennement connu sous le nom de Championnat de France amateur de football ou CFA), est une compétition française de football qui est l'équivalent d'une quatrième division, derrière la Ligue 1, la Ligue 2 et le National.

National 2
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du National 2 depuis 2017.
Généralités
Sport Football
Création 1993
Autre(s) nom(s) 1993-1998 (National 2)
1998-2017 (CFA)
Organisateur(s) FFF
Périodicité Annuelle
Nations Drapeau de la France France
Participants 48 (3 groupes de 16)
Statut des participants semi-pros, amateurs
et réserves professionnelles
Site web officiel Page des compétitions sur le site de la FFF
Hiérarchie
Hiérarchie 4e niveau
Niveau supérieur National
Niveau inférieur National 3

Palmarès
Tenant du titre Aubagne FC (2023-2024)
Pour la compétition à venir voir :
National 2 2024-2025

Histoire modifier

Le championnat National 2 est créé en 1993 à la suite de la réforme des compétitions. Il adopte par la suite le nom de championnat de France amateur (CFA) entre 1998 et 2017, avant de retrouver le nom de National 2 à partir de 2017[1].

Le terme « amateur » qui figure dans le titre entre 1998 et 2017 ne doit pas être pris au premier degré. La majorité des joueurs de National 2 pratiquent le football à plein temps et sont légalement rétribués pour cela via un contrat fédéral, obligatoire en National 2. Les joueurs ne bénéficient toutefois pas des avantages du statut professionnel : droit à la retraite et minimum salarial équivalent aux joueurs professionnels. N'étant pas pleinement « professionnels », ce sont donc des « amateurs » ; de fait, ce sont plutôt des semi-professionnels, mais ce terme d'usage courant dans les pays anglo-saxons est peu utilisé en France.

De 1994 à 1997, un tournoi final sacre un champion de France amateur. De 1998 à 2000, les clubs amateurs et les réserves professionnelles s'opposent dans deux tournois finaux distincts sacrant un champion de France amateur et un champion de France des équipes réserves. Depuis la saison 2000-2001, le tournoi final des clubs amateurs n'a plus lieu et le champion désigné est la meilleure des quatre formations amateurs promues en National sur la base de leurs résultats particuliers (nombre de points pris contre les cinq clubs les mieux classés du groupe). Le tournoi final des réserves professionnelles est supprimé après l'édition de 2011[2].

Le championnat rassemble en moyenne 800 à 1 000 spectateurs par match. Cette moyenne est affectée négativement par les très maigres affluences enregistrées à l'occasion des matchs à domicile des réserves professionnelles. Le record d'affluence est de 20 044 spectateurs, pour la rencontre opposant le RC Strasbourg au FC Mulhouse, le 6 avril 2013 dans le stade de la Meinau[3]. Par ailleurs, lors de cette saison (2012-2013), le Racing Club de Strasbourg Alsace obtient une moyenne de 8 532 spectateurs par match en moyenne à domicile, ce qui la plaça au 26e rang français des meilleures affluences.

En raison de repêchages de dernière minute, les groupes peuvent comporter un nombre impair d'équipes. Pour la saison 2009-2010, le groupe A compte 19 clubs (au lieu de 18), en raison de la réintégration du Besançon RC, initialement rétrogradé en CFA 2 par la DNCG. Pour la saison 2011-2012, le groupe B compte 17 clubs (au lieu de 18), en raison de la relégation volontaire du RC Strasbourg en CFA 2.

Depuis la saison 2024-2025, le championnat est réduit à trois groupes, pour être plus compétitif[4].

Identité visuelle modifier

Déroulement actuel modifier

Le championnat de France de National 2 est actuellement composé de trois groupes de 16 équipes, soit 48 au total. Compétition ouverte aux meilleures équipes réserves des clubs professionnels, seuls les clubs amateurs sont en course pour la promotion en National (troisième division). Les trois clubs amateurs terminant premiers de leur groupe (ou premiers des clubs amateurs si une ou plusieurs réserves professionnelles les devancent) sont promus en National ; les trois derniers du National les remplacent.

Depuis la saison 2016-2017, l'attribution des points évolue et se fait de manière analogue aux niveaux supérieurs : 3 points pour une victoire, 1 pour un match nul et aucun pour une défaite. Dans certains cas, rares, les clubs sont pénalisés par les instances disciplinaires et se voient retirer un ou plusieurs points. Un point est également déduit en cas de forfait. Ce système de points est en vigueur pour tous les championnats en France à partir de la National 3, la division située juste en dessous.

Le titre de champion de France de National 2 est attribué actuellement à celui parmi les clubs de chacun des groupes de N2 (exclusivement le premier de chaque groupe) ayant obtenu le meilleur classement établi selon le critère du nombre de points obtenus dans les rencontres aller et retour qui ont opposé dans chaque groupe le premier avec les cinq autres équipes les mieux classées.

Palmarès modifier

Palmarès par groupe modifier

Palmarès par groupe du championnat de France de quatrième niveau
National 2
Saison Groupe A Groupe B Groupe C Groupe D
1993-1994 FCSR Haguenau AS Monaco rés. Stade poitevin PEPP AJ Auxerre rés.
1994-1995 ES Wasquehal AS Cannes rés. AJ Auxerre rés. SM Caen rés.
1995-1996 US Lusitanos Saint-Maur Stade montois AJ Auxerre rés. FC Bourges
1996-1997 FC Metz rés. AC Ajaccio Olympique lyonnais rés. AJ Auxerre rés.
CFA
Saison Groupe A Groupe B Groupe C Groupe D
1997-1998 Valenciennes FC Olympique lyonnais rés. Pau FC AJ Auxerre rés.
1998-1999 AJ Auxerre rés. Grenoble Foot 38 Clermont Foot AS Évry
1999-2000[a] AJ Auxerre rés. Olympique lyonnais rés. La Roche VF Stade brestois 29
2000-2001 US Boulogne CO FC Sète 34 AS Angoulême US Lusitanos Saint-Maur
2001-2002[b] Lille OSC rés. Olympique de Marseille rés. SO Romorantin AJ Auxerre rés.
2002-2003[c] Paris Saint-Germain rés. ES Troyes AC rés. Olympique lyonnais rés. FC Libourne
2003-2004[d] AJ Auxerre rés. Olympique lyonnais rés. Aviron bayonnais FC RC Paris
2004-2005 US Boulogne CO CS Louhans-Cuiseaux SC Toulon Vannes OC
2005-2006 AS Beauvais FC Martigues AS Yzeure Paris FC
2006-2007 Calais RUFC AC Arles Rodez AF Villemomble Sports
2007-2008 Pacy VEF Olympique Croix de Savoie 74 SO Cassis Carnoux Girondins de Bordeaux rés.
2008-2009 Besançon RC Hyères FC US Luzenac FC Rouen 1899
2009-2010 SR Colmar Gap HAFC Chamois niortais FC US Orléans
2010-2011 US Quevilly Besançon RC GFC Ajaccio Le Poiré-sur-Vie VF
2011-2012 CA Bastia Olympique lyonnais rés. ES Uzès-Pont-du-Gard USJA Carquefou
2012-2013 USL Dunkerque RC Strasbourg US Colomiers Luçon VF
2013-2014 FC Chambly SA Spinalien GS Consolat US Avranches
2014-2015 CS Sedan Ardennes ASM Belfort AS Béziers FC Lorient rés.
2015-2016 US Quevilly-Rouen Métropole AS Lyon-Duchère Pau FC US Concarneau
2016-2017 Stade rennais FC rés. Entente SSG Grenoble Foot 38 Rodez AF
National 2
Saison Groupe A Groupe B Groupe C Groupe D
2017-2018 Marignane Gignac FC FC Villefranche Beaujolais JA Drancy Le Mans FC
2018-2019 SC Toulon Le Puy Foot 43 FC Nantes rés. US Créteil-Lusitanos
2019-2020[e] SC Bastia Stade briochin FC Sète 34 FC Annecy
2020-2021 Compétition annulée en raison de la pandémie de Covid-19.
2021-2022 FC Versailles 78 Paris 13 Atletico FC Martigues Le Puy Foot 43
2022-2023 FC Rouen 1899 SA Spinalien Marignane GCB FC GOAL FC
2023-2024 Aubagne FC Paris 13 Atletico US Boulogne CO Football Bourg-en-Bresse
Réforme : passage à 3 groupes
Saison Groupe A Groupe B Groupe C
2024-2025
Légende
  • Club désigné champion (co-champion avec une réserve professionnelle entre 1998 et 2011), selon le règlement de la FFF
  • Palmarès des réserves professionnelles modifier

    Champion de France des réserves professionnelles (1998-2011[2])

    Statistiques modifier

    Records modifier

    • 28 victoires : le plus grand nombre de victoires obtenues sur une saison (réserve de l'AJ Auxerre en 1994)
    • 7 points : le plus petit nombre de points obtenus par le RC Fontainebleau (dernier du groupe D en 1997)
    • 29 défaites : le plus grand nombre de défaites obtenues sur une saison (RC Fontainebleau en 1997)
    • 20 044 spectateurs : la plus grande affluence lors d'un match de quatrième division française (RC Strasbourg face au FC Mulhouse en 2013[3])

    Meilleurs buteurs modifier

    Saison Buteur Buts Club
    2004-2005   Jawad El Hajri 25 US Boulogne
    2005-2006   Ahmed Tangeaoui 24 AS Beauvais
    2006-2007   Amadou Diagouraga
      Kassi Ouédraogo
    22 Sainte-Geneviève Sports
    CA Bastia
    2007-2008   Hakim Elouaari 19 Les Genêts d'Anglet
    2008-2009   Romain Armand 25 Montpellier HSC  rés.
    2009-2010   Frédéric Marques 26 CSO Amnéville
    2010-2011   Seydou Koné 22 Pau FC
    2011-2012   Stéphane Boulila 28 FCM Aubervilliers
    2012-2013   Pape N'Diassé Sarr 19 Trélissac FC
    2013-2014   Romain Chouleur 19 SAS Épinal
    2014-2015   Rémi Laurent 20 AS Vitré
    2015-2016   Damien Mayenga 20 US Roye
    2016-2017   Patrick Etshimi 21 Entente SSG
    2017-2018   Alexandre Ramalingom
      Vincent Créhin
    19 Marignane Gignac FC
    Le Mans FC
    2018-2019   Pape Ibnou Ba 27 Athlético Marseille
    2019-2020   Geoffray Durbant 15 CS Sedan Ardennes
    2021-2022   Anthony Petrilli 23 FC Fleury
    2022-2023   Dame Gueye 24 RC Grasse
    2023-2024   Sofian Valla 16 Dinan Léhon FC

    Notes et références modifier

    Notes modifier

    1. Le champion de France amateur 1999-2000 est le Dijon FCO, deuxième du groupe A.
    2. Le champion de France amateur 2001-2002 est l'AS Cherbourg, deuxième du groupe D.
    3. Le champion de France amateur 2002-2003 est le GFCO Ajaccio, troisième du groupe C.
    4. Le champion de France amateur 2003-2004 est le Football Croix-de-Savoie 74, troisième du groupe B.
    5. Le titre de champion de France de National 2 2019-2020 n'est pas attribué en raison de la suspension de la compétition.

    Références modifier

    1. « FFF : National, CFA et CFA 2 muteront en 2017 en National 1, National 2 et National 3 », sur lequipe.fr, (consulté le ).
    2. a et b « Textes votés lors de l’Assemblée Fédérale du samedi 17 décembre 2011 », sur fff.fr, .
    3. a et b Alexandre Chochois, « Strasbourg : Le derby alsacien bat un nouveau record », sur foot-national.com, .
    4. « Le National 2 va passer de 4 à 3 groupes d'ici trois saisons », sur Metro-Sports, (consulté le ).
    5. « Championnat de France Amateur », sur fff.fr, .

    Voir aussi modifier

    Sur les autres projets Wikimedia :

    Lien externe modifier