Rodez Aveyron Football

club de football français

Le Rodez Aveyron Football est un club de football français fondé en 1931 et situé Rodez en Aveyron.

Rodez AF
Logo du Rodez AF
Généralités
Nom complet Rodez Aveyron Football
Noms précédents Stade ruthénois (1929-1993)
Fondation 1929 (omnisports)
1931 (section football)
Statut professionnel Depuis 2019
Couleurs Rouge et jaune
Stade Stade Paul-Lignon
Siège Domaine de Vabre
12850 Onet-le-Château
Championnat actuel Ligue 2
Propriétaire Pierre-Olivier Murat
Président Pierre-Olivier Murat
Entraîneur Didier Santini
Site web rodezaveyronfootball.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de France D3 (1)

Maillots

Domicile

Extérieur

Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Ligue 2 2024-2025
0

Le club omnisports est fondé en 1929 sous le nom de Stade ruthénois. La section football démarre ses activités en 1931, et change son nom en Rodez Aveyron Football en 1993.

Son siège social est situé à Onet-le-Château, tout près de la cité ruthénoise. Le club évolue en Ligue 2 à la suite de son titre de champion de National acquis en 2019. En 2024, Rodez entame une 6ème saison consécutive au deuxième échelon national[2].

Carte
Localisation du stade Paul-Lignon à Rodez et du domaine de Vabre, siège du club à Onet-le-Château par rapport à la ville de Rodez.

Histoire

modifier

Origine du club

modifier

Le club est fondé en 1929 sous le nom de Stade ruthénois[3]par le premier président Philippe Rosenfeld avec un premier entraîneur-joueur, Henri Genet. La section football démarre ses activités lors de la saison 1931-1932, terminant finaliste de son championnat de la Ligue du Midi[4].

Découverte de la Division 2

modifier

Rodez monte en Division 2 lors de la saison 1988-1989. Cette rentrée en D2 va être suivie d'une descente en échelon inférieur. Le club remonte dans la foulée et va se maintenir trois saisons de suite.

En 1991, le club se hisse en demi-finale de la Coupe de France. Il est battu 4 à 1 par l'Olympique de Marseille, après avoir éliminé des clubs de Division 1 comme le FC Metz et le FC Sochaux-Montbéliard.

En 1993, le club change de nom et devient Rodez Aveyron Football.[réf. nécessaire] Est créée en cette même année une section féminine, qui évolue en division 1 féminine de 2010 à 2023.

Le , l'équipe marque à la 85e minute contre Balma lors du dernier match de la saison de CFA2. Rodez pouvait quitter, ce jour-là, les Championnats Nationaux. Ce but sauve le club d'une descente en DH.

Un club amateur bien implanté

modifier

Rodez terminait dans un premier temps premier de son groupe de CFA en 2006 (devant Yzeure), mais ne peut monter en National à la suite d'une décision du CNOSF. En effet, à la fin du championnat, Yzeure possède un match de retard, et l'équipe adverse (l'US Orléans) refusant de disputer la rencontre, les Yzeuriens se voient automatiquement attribuer les points de la victoire. Ainsi, c'est finalement Yzeure qui devance Rodez au classement et se voit offrir le ticket pour le National[5].

 
L'équipe 2007 à Paul-Lignon contre la réserve du FC Nantes Atlantique

En 2007, le club, champion avec cent points, finit par accéder au National malgré de nouvelles péripéties avec la DNCG qui viendront agiter l'intersaison. Le club terminera la saison 2007-2008 de National à la 13e place.

La saison 2008-2009 est marqué par le parcours du club en Coupe de France. Le club se qualifie en effet pour les quarts de finale de la Coupe, grâce à sa victoire à domicile contre le Paris Saint-Germain, alors deuxième du Championnat de France de Ligue 1. Le RAF cependant n'obtient pas le ticket accédant aux demi-finales de cette compétition, en perdant contre Rennes, le (0-2).

À la fin de la saison 2010-2011, après avoir été pendant une bonne partie de la saison proche de la zone rouge de relégation, le Rodez Aveyron Football finit à la 18e place sur 21, synonyme de descente en CFA.

La saison 2011-2012 est dictée par la décision d'écarter la montée en National de ses priorités, affirmant à travers son directeur sportif « Nous voulons nous donner du temps ». Le RAF finira deuxième de son groupe.

La saison 2012-2013 est honorée par un début de saison mouvementé, marqué par la démission de Rui Pataca, l'entraîneur, et son remplacement par Franck Plenecassagne. Un départ diesel pour une 8e place en fin de saison.

La saison de CFA 2013-2014 est celle du renouveau, avec un parcours en Coupe de France de football qui s'arrêtera aux 32es de finale, en s’inclinant 2 à 0 face à Montpellier, club de Ligue 1. En championnat, le club finit 2e derrière le GS Consolat.

Passage au professionnalisme

modifier

En 2015-2016, la dynamique s'inverse et le club est relégué en CFA2. Il sera repêché en tant que meilleure quatorzième de CFA, à la suite de la relégation administrative de Luçon (National).

Tout juste repêché en CFA, le Rodez Aveyron Football se donne comme objectif le maintien. Mais après une première saison marquée par une seule défaite, les objectifs sont redéfinis. Ainsi, le , le club obtient officiellement le titre de champion CFA du Groupe D et par là même, son billet pour le National 1.

Lors de la saison 2017-2018, le RAF surprend : tout juste promu, les sang et or jouent aux prétendants de la montée quasiment toute la saison. Toutefois, ils s'écroulent en fin de saison et finissent 4es. Laurent Peyrelade est élu meilleur entraîneur de troisième division à l'issue de la saison.

Le , une victoire du RAF contre Boulogne-sur-Mer sur le score de trois buts à un lui permet d'acter sa montée en Ligue 2 pour la saison 2019-2020, une première depuis 26 ans. À la fin de la saison, Rodez battra le record de points pour une saison de National à 18 clubs (76 points), et finira meilleure défense et meilleure attaque (21 buts encaissés pour 54 buts marqués). Laurent Peyrelade est par ailleurs élu meilleur entraîneur de la saison en National 1 pour la deuxième saison de rang.

Retour en Ligue 2

modifier

Durant le mercato estival précédant son retour au deuxième échelon du football français, le RAF parvient à conserver la majorité de ses cadres, si ce ne sont le départ de Jérémy Mellot vers Guingamp, relégué en Ligue 2, et celui de son meilleur buteur de la saison 2018-2019, Florian David, qui file chez un autre promu, Chambly. Rodez est actif dans le sens des arrivées avec la signature d'onze nouveaux joueurs, dont certains ayant une expérience en Ligue 2 (Pape Sané, Valentin Henry), et également des jeunes prometteurs (Ayoub Ouhafsa, Boris Mathis). Amiran Sanaia est le capitaine de l'équipe aveyronnaise.

Le club doit également faire face à un autre défi durant cette intersaison : la recherche d'un nouveau stade. En effet, le stade Paul-Lignon n'étant pas aux normes de la Ligue 2, il subit d'importants travaux qui s'étaleront sur trois intersaisons, pour une fin attendue en . Rodez doit alors trouver un stade susceptible de l'accueillir jusqu'à la fin de la première phase des travaux, fin . Alors que le transfert provisoire au stade Armand-Cesari de Bastia semblait quasiment acté, la région Occitanie fournit une aide financière au RAF pour jouer au plus proche de chez lui, au Stadium de Toulouse, bien que la location de ce stade soit plus onéreuse que Bastia.

Rodez débute ainsi sa saison 2019-2020 au Stadium devant 2 800 spectateurs et s'impose face à l'AJ Auxerre (2-0), Ugo Bonnet inscrivant à cette occasion le premier but de la saison de Ligue 2 après 54 secondes de jeu. Le championnat, marqué par la pandémie de Covid-19, est suspendu après la 28e journée ; Rodez est alors 16e, plus proche du top 10, à trois points de la neuvième place, que du barragiste, six points derrière. Certaines individualités se distinguent durant cette saison, dont Ugo Bonnet, joueur formé au club, qui inscrivit 11 buts en championnat, Valentin Henry, auteur de 3 buts et 4 passes décisives, comme Pierre Ruffaut et le gardien Arthur Desmas, dont les performances séduisent Clermont Foot, club qui entend lutter pour la montée en Ligue 1 lors de la saison 2020-2021.

Hormis le départ de son gardien, le club ne perd pas d'éléments forts de son effectif. Pour le remplacer, Théo Guivarch est choisi. Le même jour est annoncée l'arrivée de cinq autres renforts : Johann Obiang, Malaly Dembélé, Alan Kérouedan, Daouda Gueye et Jordan Leborgne. La saison 2022-2023 est marquée par le départ en cours de saison du coach Laurent Peyrelade après de mauvais résultats à la mi-saison. Didier Santini est choisi pour le remplacer et le club arrache son maintien après une série de résultats positifs. Ce maintien est acquis par une victoire sur tapis vert à Bordeaux, suite à l'agression de Lucas Buades par un supporter adverse[6]. En parallèle, lors de la Coupe de France 2023, Rodez réalise un parcours exceptionnel en sortant Saint-Étienne, Monaco puis Auxerre, pour se hisser en quart de finale avec une défaite contre le Toulouse FC[7].

La saison 2023-2024 est une saison historique pour le club conclue par une 4ème place et une qualification pour les barrages d'accession à la ligue 1. Avec une équipe renforcée à l'intersaison de nombreux prêts comme Taïrik Arconte en provenance de Brest ou le caennais Andréas Hountondji, le Rodez Aveyron Football se révèle comme la surprise de la saison 2023-2024 de ligue 2 BKT[8]. Le club termine deuxième attaque du championnat, en s'appuyant sur un jeu offensif (62 buts marqués), emmené par Killian Corredor (12 buts) et Andréas Hountondji[9] qui devient meilleur buteur du club sur une saison de ligue 2 avec 14 buts[10]. Par des résultats importants face aux concurrents directs comme lors de la réception de Auxerre (2-0[11]), le RAF termine barragiste et élimine le Paris FC au terme du séance de tir au but folle à Paul Lignon[12] puis échoue à Geoffroy Guichard face à l'AS Saint-Etienne (défaite 2-0)[13]. En coupe de France, le club est éliminé en 16ème de finale par l'AS Monaco au stade Paul-Lignon pour le premier match à domicile de Rodez en coupe depuis 25 matchs[14]. Au terme de cette saison, l'effectif de Rodez voit le départ de nombreux joueurs comme les joueurs prêtés (Dembo Sylla par Lorient, Ewen Jaouen par Reims...) mais aussi des joueurs en fin de contrat comme Serge-Philippe Raux-Yao qui signe au Rapid Vienne, Bradley Danger, Lorenzo Rajot ou encore Clément Depres. A noter que le coach Didier Santini est nommé aux trophées UNFP dans la catégorie de meilleur entraîneur[15].

Identité

modifier

Couleurs

modifier

Le club ruthénois arbore à domicile un maillot jaune et rouge, couleurs du club, mais aussi de la ville de Rodez. Après avoir été équipé un temps par ASICS, puis par l’équipementier Duarig, le RAF évolue avec des tenues Adidas depuis 2013.

 
 
 
 
 

2004-2005
 
 
 
 
 

2005-2006
 
 
 
 
 

2006-2008
 
 
 
 
 

2008-2009
 
 
 
 
 

2009-2010
 
 
 
 
 

2010-2011
Tenue domicile des dernières saisons

Résultats sportifs

modifier

Palmarès

modifier

Le tableau suivant récapitule les performances du Rodez Aveyron Football dans les diverses compétitions françaises.

Palmarès de l'équipe première du Rodez Aveyron Football
Compétitions nationales Compétitions régionales

Bilan par saison

modifier

Personnalités

modifier

Entraîneurs

modifier
Historique des entraîneurs du Rodez Aveyron Football
  • 1935 :   Henri Genet
  • 1944-1948 :   Carville
  • 1948-1951 :   Jean Dufrene
  • 1951-1952 :   Curt Keller
  • 1952-1953 :   Joseph Botella
  • 1953-1954 :   Robert Roux
  • 1954-1959 :   Louis Brunet
  • 1959-1960 :   Rousset et Alméras
  • 1960-1961 :   Tolvay et Mercier
  • 1961-1962 :   Daniel Broca
  • 1962-1963 :   Georges Janin
  • 1963-1965 :   Jean Ségur
  • 1965-1967 :   Robert Rouanet
  • 1967-1970 :   Ernest Vaast
  • 1970-1971 :   José Urdanetta
  • 1971-1974 :   Jean Ségur
  • 1974-1975 :   José Navarro
  • 1975-1976 :   Bastien Perez
  • 1976-1977 :   José Navarro
  • 1977-1978 :   Molinier
  • 1978-1980 :   Claude Janin
  • 1980-1993 :   Michel Poisson

Effectif professionnel actuel

modifier

Le premier tableau liste l'effectif professionnel du Rodez AF pour la saison 2024-2025. Le second recense les prêts effectués par le club lors de cette même saison.

Effectif du Rodez Aveyron Football de la saison 2024-2025
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[16] Nom Date de naissance Sélection[17] Club précédent Contrat
1 G   Cibois, SébastienSébastien Cibois 02/03/1998 (26 ans) Stade brestois 2022-2025
16 G   Mpasi, LionelLionel Mpasi 01/08/1994 (29 ans) RD Congo Toulouse FC rés. 2016-2025
30 G   Crombez, EnzoEnzo Crombez 23/03/2003 (21 ans) Amiens SC rés. 2023-2025
40 G     Jaouen, EwenEwen Jaouen 29/12/2005 (18 ans) France -19 ans Stade de Reims 2024
2 D   Vandenabeele, ÉricÉric Vandenabeele 16/12/1991 (32 ans) Valenciennes FC 2022-2025
3 D   Lipinski, RaphaëlRaphaël Lipinski 30/07/2002 (21 ans) AJ Auxerre rés. 2023-2025
4 D   Mambo, StoneStone Mambo 25/03/1999 (25 ans) US Orléans 2023-2025
5 D   Boma, KévinKévin Boma 20/11/2002 (21 ans) France -18 ans Angers SCO 2022-2025
6 D   Ngouyamsa, AhmadAhmad Ngouyamsa 21/12/2000 (23 ans) Cameroun Dijon FCO 2023-2025
11 D     Sylla, DemboDembo Sylla 10/11/2002 (21 ans) Guinée FC Lorient 2024
14 D   Danger, BradleyBradley Danger 29/01/1998 (26 ans) France -20 ans FC Chambly Oise 2021-2024
15 D   Raux Yao, Serge-PhilippeSerge-Philippe Raux Yao 30/05/1999 (25 ans) Cercle Bruges 2022-2024
19 D   Buades, LucasLucas Buades 28/12/1997 (26 ans) Nîmes Olympique 2021-2024
21 D   Chougrani, JorisJoris Chougrani 30/03/1991 (33 ans) Formé au club 2013-2025
28 D   Abdallah, AkimAkim Abdallah 18/08/1997 (26 ans) Comores Grenoble Foot 38 2022-2025
29 D   Coelho, GrégoryGrégory Coelho 01/01/1999 (25 ans) FC Borgo 2019-2025
7 M   Younoussa, WilittyWilitty Younoussa 09/09/2001 (22 ans) Dijon FCO 2022-2024
8 M   Rajot, LorenzoLorenzo Rajot 13/10/1997 (26 ans) Clermont Foot 63 2021-2024
10 M   Taïbi, WanissWaniss Taïbi 07/03/2002 (22 ans) France -20 ans Angers SCO 2023-2025
18 M   Valerio, AntoineAntoine Valerio 11/12/1999 (24 ans) Nîmes Olympique 2022-2025
24 M   Haag, GiovanniGiovanni Haag 30/05/2000 (24 ans) France -19 ans AS Nancy-Lorraine 2023-2025
9 A   Jung-Bin, ParkPark Jung-Bin 22/02/1994 (30 ans) Corée du Sud olympique FC Séoul 2022-2024
12 A   Corredor, KillianKillian Corredor 04/12/2000 (23 ans) Toulouse FC 2021-2025
17 A   Hountondji, AndréasAndréas Hountondji 11/07/2002 (22 ans) Bénin SM Caen 2023-2024
22 A     Arconte, TaïrykTaïryk Arconte 12/11/2003 (20 ans) Guadeloupe Stade brestois 29 2023-2024
25 A   Depres, ClémentClément Depres 25/11/1994 (29 ans) Nîmes Olympique 2021-2024
26 A   Verdier, YannisYannis Verdier 29/07/2003 (20 ans) LB Châteauroux rés. 2023-2025
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Thomas Frette
  •   Guillaume Miquel
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Charles Cieslinsky

Légende

 

En grisé, les sélections de joueurs internationaux chez les jeunes mais n'ayant jamais été appelés aux échelons supérieurs une fois l'âge-limite dépassé ou les joueurs ayant pris leur retraite internationale.

Joueurs prêtés
P. Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt Contrat
27 A   Far, HatimHatim Far 16/02/2002 (22 ans) SC Toulon 2021-2025

Le Stade Paul-Lignon est l'enceinte dans laquelle joue Rodez. Le stade est actuellement en travaux avec la reconstruction des tribunes. Il est situé dans le centre-ville de la préfecture de l'Aveyron, rue Vieussens[18].

Aspects juridiques et économiques

modifier

Éléments comptables

modifier

Le tableau ci-dessous résume les différents budgets prévisionnels du club saison après saison.

Historique du budget prévisionnel du Rodez Aveyron Football
Saison 2007-2008 2008-2009 2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
Budget M€ M€ 1,7 M€ 1,8 M€ 240 000  N.C N.C N.C N.C N.C
Saison 2017-2018 2018-2019 2019-2020 2020-2021 2021-2022 2022-2023 2023-2024
Budget 1,8 M€ 2,2 M€ 7,1 M€ 7,2 M€ 7,2 M€[19] 8,2 M€[20] M€[21]
Légende : M€ = millions d'euros.

Actionnariat

modifier

En 2012, Zinedine Zidane est devenu actionnaire minoritaire du RAF : son épouse Véronique est originaire d’Onet-le-Château dans l’Aveyron[22],[23]. Son fils Enzo signe par ailleurs au club à l'été 2021[24].

Notes et références

modifier
  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « Ligue 2 : reprise, matchs en semaine, trêves, éventuels barrages… quel calendrier pour Rodez en 2024-2025 ? », sur centrepresseaveyron.fr (consulté le )
  3. « Notre histoire », sur Rodez Aveyron Football (consulté le )
  4. « - Journal de l'Aveyron - 24/04/1932 Archives départementales de l'Aveyron », sur archives.aveyron.fr (consulté le )
  5. CFA. Rodez sorti sur tapis vert sur La Dépêche du Midi, 5 juin 2006
  6. « Match arrêté : la Ligue donne à Rodez la victoire... et le maintien », sur ladepeche.fr (consulté le )
  7. « Coupe de France : Toulouse surclasse Rodez et file en demi-finales », sur Franceinfo, (consulté le )
  8. « Ligue 2 : après un scénario fou, Rodez écarte le Paris FC et affrontera Saint-Etienne en barrages », sur Le Figaro, (consulté le )
  9. « Rodez Aveyron Football : Corredor-Hountondji, un duo d’attaque », sur ladepeche.fr (consulté le )
  10. fiona, « Mercato : Merci Andreas Hountondji ! », sur Rodez Aveyron Football, (consulté le )
  11. « Auxerre chute encore à Rodez pour l'ouverture de la 33e journée de Ligue 2 », sur L'Équipe (consulté le )
  12. « Ligue 2: trois échecs d'entrée, un gardien en feu... La séance de tirs au but complètement folle remportée par Rodez face au Paris FC », sur RMC Sport (consulté le )
  13. « Le match de trop pour Rodez qui s'incline avec les honneurs face à Saint-Etienne et dit adieu à son rêve de Ligue 1 », sur midilibre.fr (consulté le )
  14. Ouest-France, « Coupe de France. 25 déplacements consécutifs… La folle série de Rodez », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  15. « Football : l’entraîneur de Rodez, Didier Santini, nommé pour le Trophée UNFP du meilleur coach de Ligue 2 », sur centrepresseaveyron.fr (consulté le )
  16. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  17. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  18. « Rodez : Des travaux de trois ans ont débuté au stade Paul-Lignon », sur ladepeche.fr (consulté le )
  19. « Classement des budgets de Ligue 2 – 2021-22 », sur www.ecofoot.fr (consulté le )
  20. « Classement des budgets de Ligue 2 – 2022-23 », sur www.ecofoot.fr (consulté le )
  21. « Les budgets de la Ligue 2 saison 2023-2024 », sur www.sportune.20minutes.fr (consulté le )
  22. Rodez : Zinedine Zidane vient soutenir son fils Enzo lors de son entraînement avec le RAF, France3 Occitanie, Publié le 17/06/2021 à 19h47, https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/aveyron/rodez/rodez-zinedine-zidane-vient-soutenir-son-fils-enzo-lors-de-son-entrainement-avec-le-raf-2140834.html
  23. « Zinedine Zidane devient actionnaire du club de Rodez », sur ladepeche.fr, (consulté le ).
  24. « Football : Enzo Zidane signe à Rodez », sur centrepresseaveyron.fr (consulté le )

Bibliographie

modifier

Claude Boudes, Stéphane Hurel, Jean-Louis Pradels, Rodez Aveyron football 80 ans de football, Guide (broché). Paru en 05/2008

Liens externes

modifier