Hans Steinhoff

cinéaste allemand
Hans Steinhoff
Nom de naissance Hans Steinhoff
Naissance
Marienberg (Saxe)
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemande
Décès
Luckenwalde
Profession réalisateur, scénariste et producteur de cinéma.

Hans Steinhoff, né le à Marienberg (Saxe) et mort le à Luckenwalde (Brandebourg) dans un accident d'avion, est un réalisateur, scénariste et producteur allemand.

BiographieModifier

Il commence une carrière de réalisateur et de scénariste sous la République de Weimar. Au début des années 1930, il réalise quelques films en France, parmi lesquels Chacun sa chance avec Jean Gabin dans la distribution.

Au service de Goebbels sous le Troisième Reich, il devient l'un des principaux cinéastes du régime nazi et réalise des œuvres de propagande desquelles se dégage surtout le célèbre Hitlerjunge Quex (Le Jeune Hitlérien Quex), sorti en 1933 ou encore Le Président Krüger (1941) qui fut la production la plus coûteuse de tout le cinéma national-socialiste et le chef-d'œuvre de son auteur égalant « les meilleurs films américains du genre »[1]. Le film attira des millions de spectateurs[2].

Dans la même veine, il est aussi l'auteur de films à caractère historique sur Frédéric II, le savant Robert Koch et la Seconde Guerre des Boers.

Le , pendant les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale, il tente de s'échapper de Berlin par le dernier vol pour Madrid ; cependant l'avion est abattu par l'armée soviétique et tous les passagers perdent la vie.

Filmographie partielleModifier

Notes et référencesModifier

  1. Francis Courtade et Pierre Cadars, Histoire du cinéma nazi, Paris, Eric Losfeld, 1972
  2. Shlomo Sand, Le XXe siècle à l'écran, Seuil, 2004

Liens externesModifier