Ouvrir le menu principal

Oak Racing

(Redirigé depuis OAK Racing)
Oak Racing
Logo
Localisation Drapeau : France Le Mans
Dirigeants et pilotes
Président Drapeau : France Jacques Nicolet
Directeur Drapeau : France Philippe Dumas
Directeur technique Drapeau : France Thierry Bouvet
Pilotes Drapeau : Royaume-Uni Sam Bird
Drapeau : France Julien Canal
Drapeau : Russie Roman Rusinov
Drapeau : Brésil Pipo Derani
Drapeau : Mexique Ricardo González
Drapeau : Colombie Gustavo Yacaman
Drapeau : France Érik Maris
Drapeau : France Jean-Marc Merlin
Drapeau : France Jacques Nicolet
Caractéristiques techniques
Châssis Ligier JS P2
Ligier JS P3
Moteurs Nissan
Pneumatiques Dunlop
Michelin
Résultats
L'équipe OAK Racing durant les 24 Heures du Mans 2011

Oak Racing est une écurie de sport automobile française spécialisée dans les courses d'Endurance en sport-prototype, établie au Mans depuis janvier 2011. Elle est engagée dans des programmes internationaux d'envergure tels que le Championnat du monde d'endurance FIA, l'Asian Le Mans Series, le United SportsCar Championship, l'European Le Mans Series ou les 24 Heures du Mans. Depuis fin 2006, Jacques Nicolet, à la fois dirigeant d'entreprises et pilote, est le propriétaire de OAK Racing. François Sicard, Sébastien Philippe et Philippe Dumas se sont succédé comme Team Principal.

Depuis 2010 OAK Racing a pour partenaire le manufacturier Dunlop, dont elle est l'écurie de développement.

Après de nombreux succès, l'écurie connait la consécration en 2013 avec un doublé aux 24 Heures du Mans et en Championnat du Monde en catégorie LM P2, avec deux Morgan-Nissan LM P2, et le titre en Asian Le Mans Series. 2013 est également l'année de la création d'une Art Car, en l'honneur de l'épreuve mancelle, par le sculpteur Fernando Costa qui a revêtu une LM P2 de l'équipe de panneaux de signalisation. Une œuvre unique en son genre, honorée du titre "Art Car des 90 ans des 24 Heures du Mans" par l'ACO. Une Morgan LM P2 a pris le départ des 24 Heures avec une livrée inspirée par l'œuvre de l'artiste.

En 2014 et 2015, l'écurie est, entre autres, l'équipe support de G-Drive Racing, sponsorisée par le pétrolier russe Gazprom Neft, dont les voitures arborent la couleur orange des huiles G-Drive.

En 2015 l'équipe engage deux Ligier JS P2 aux 24 Heures du Mans.

En 2016 c'est en European Le Mans Series et en catégorie LM P3 que nous retrouvons OAK Racing sous les couleurs Ingenico.

HistoriqueModifier

Créée à Magny-Cours par Serge Saulnier en 1980 sous le nom de Promatecme, l'écurie connaît un grand succès en mocoplace en Championnat de France de Formule 3. Rebatptisée Saulnier Racing en 2000, elle s'engage alors en World Series by Nissan puis World Series by Renault. En 2006, elle se tourne vers les Sport-prototypes et le championnat Le Mans Series en LM P1.

Fin 2006, Jacques Nicolet reprend l'écurie et maintient le même programme sportif en LM P2, cette fois, pour l'année 2007. En 2008, il se lance dans un programme plus ambitieux en faisant courir deux prototypes Pescarolo-Judd, un dans chaque catégorie. Cette initiative est couronnée par une troisième place en LM P2 aux 24 Heures du Mans pour l’un des plus jeunes équipages de son histoire, 24 ans, et le premier pilote chinois à participer à l’épreuve, Cong Fu Cheng.

 
La LM P2-Judd de Saulnier Racing en 2008

Saulnier Racing devient OAK Racing en 2009. Oak, chêne en anglais. Un symbole de solidité, de force et de longévité, caractéristiques des qualités qu'exige l'Endurance. Un lien aussi avec la nature et la conscience écologique qui accompagne aujourd'hui le développement de la compétition automobile. Un partenariat avec Mazda Automobiles France voit le jour à ce moment-là. Cette même saison, OAK Racing engage deux LM P2 Pescarolo/Mazda en Le Mans Series 2009 ainsi qu’aux 24 Heures du Mans 2009 et participe aux deux épreuves de l'Asian Le Mans Series sur le circuit d'Okayama au Japon. À la fin de la saison, l'équipe totalise 6 podiums en 8 courses, dont un nouveau podium en LM P2 aux 24 Heures du Mans, et une victoire en Asian Le Mans Series.

En 2010, OAK Racing engage deux LMP2 OAK/Pescarolo-Judd en Le Mans Series et aux 24 Heures du Mans 2010, et participe à la nouvelle série lancée par l’ACO, l’Intercontinental Le Mans Cup. Ces différentes participations sont couronnées par de nombreux titres et podiums dont un 3e podium consécutif aux 24 Heures du Mans en LM P2 (2e et 4e place), 4 podiums en 5 courses en LMS, le titre en ILMC et le trophée Michelin Green X Challenge en LMS et ILMC.

Le 15 octobre 2010, lors de la vente aux enchères de Pescarolo Sport, Jacques Nicolet et Joël Rivière (passionné et propriétaire du Prestige Racing) s'associent pour acheter les lots proposés, les mettre à disposition d'Henri Pescarolo et permettre à son écurie de renaître de ses cendres.

 
La OAK/Pescarolo du OAK Racing en 2010

En 2011, OAK Racing défend les couleurs orange et bleu des huiles Gulf car le team est soutenu par CAR OIL, concessionnaire exclusif des lubrifiants Gulf pour la Belgique, la France et le Luxembourg. Les prototypes de l'équipe sont motorisés par Honda Performance Development (LM P1) et Nissan (LM P2). Ils sont chaussés de pneumatiques Dunlop. Le team est l'écurie de développement du manufacturier. En 2011, l’équipe revient en catégorie Elle obtient une 3e place au général aux 6 Heures de Silverstone en Intercontinental Le Mans Cup. Parallèlement, elle aligne une LM P2 en ILMC, qui termine 2e de la série, ainsi qu’une deuxième LM P2 pour les seules 24 Heures du Mans.

OAK Racing développe également une activité constructeur depuis fin 2009, date à laquelle l'écurie a repris la partie constructeur de Pescarolo Sport. Dès 2010, l'équipe remporte le titre constructeur LM P2 en Le Mans Series et crée son propre Bureau d'Études pour développer ses prototypes. En décembre 2011, OAK Racing lance la commercialisation des OAK-Pescarolo LM P2 auprès d'écuries privées pour la saison 2012 et annonce la création de Onroak Automotive, son département constructeur. En janvier 2012, celui-ci créée une LM P2, conformément à la nouvelle règlementation ACO. Elle est nommée Morgan 2012 LMP P2, en vertu d'un accord passé avec la célèbre marque anglaise Morgan Motor CompanyConquest Racing d'Eric Bachelart fait rouler avec succès une de ces LM P2 en American Le Mans Series.

 
La Morgan 2012 LM P2-Nissan OAK Racing en 2012

Après 20 ans d'absence, le Championnat du Monde FIA d'Endurance fait son retour en 2012. OAK Racing engage dès le début un prototype dans chaque catégorie LM P1 et LM P2 et voit la Morgan-Judd 2012 LM P2 n°24 prendre la pole position et finir 2e aux 12 Heures de Sebring.

Une deuxième Morgan 2012 LM P2, la n°35 équipée d'un moteur Nissan, est engagée à Spa, aux 24 Heures du Mans, à Silverstone, à Sao Paulo et à Bahreïn. La LM P2 n°24 adopte à son tour le moteur Nissan après les 24 Heures du Mans. À la fin de la saison le team totalise 4 podiums LM P2 en Championnat du Monde. Il remporte également deux podiums, dont une victoire, en European Le Mans Series et le titre de vice-champion dans cette même série. En LM P1 de nombreux problèmes de fiabilité forcent l’équipe à retirer la n°15 du Championnat après les 24 Heures du Mans, mais celle-ci fait son retour pour les deux dernières manches asiatiques, équipée du moteur Honda Performance Development.

En 2013, OAK Racing se recentre sur son activité LM P2 et engage deux voitures en WEC, toutes deux motorisées par Nissan. Dès les premières courses de la saison, l'écurie se classe 2e à Silverstone et à Spa, avant de faire un doublé aux 24 Heures du Mans, et de remporter le Championnat en catégorie LM P2. Aux 24 Heures du Mans 2013, la voiture numéro 45 arbore une livrée "art car", inspirée par la sculpture réalisée par Fernando Costa sur un châssis LM P2. L'écurie remporte également le titre en Asian Le Mans Series avec une Morgan-Judd et un équipage 100% chinois.

En 2014, OAK Racing revient en Championnat du Monde en LM P2 comme équipe support de G-Drive Racing, avec au cours de la deuxième partie de la saison une Ligier JS P2[1]. G-Drive Racing termine deuxième en LM P2 au Championnat. OAK Racing comme l'année précédente est vainqueur en Asian Le Mans Series, toujours avec un équipage chinois. L'équipe remporte également plusieurs beaux succès aux USA en Tudor United SportsCar Championship.

À noter également les activités de constructeur de Onroak Automotive, devenue une entité à part entière, avec une voiture vendue au team chinois KCMG, qui aligne une Morgan-Nissan LMP2 en Asian Le Mans Series, une autre au team Morand Racing, qui fait courir une Morgan-Judd en European Le Mans Series, puis en 2014 une Ligier JS P2-Nissan à Thiriet by TDS Racing.

PilotesModifier

1980-2006 Serge Saulnier PrésidentModifier

Depuis 2007 Jacques Nicolet PrésidentModifier

PalmarèsModifier

Sous le nom PromatecmeModifier

Sous le nom Saulnier RacingModifier

Sous le nom OAK RacingModifier

ConstructeurModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. [1] interview LM P1 2014

Liens externesModifier