Non-inscrits au Parlement européen

députés ne faisant pas parti d'un groupe politique au Parlement européen

Non-inscrits au
Parlement européen
Image illustrative de l’article Non-inscrits au Parlement européen
Chambre Parlement européen
Président Aucun
Représentation
29 / 705

(4,11 %)

Les non-inscrits sont les députés du Parlement européen qui ne font pas partie d'un groupe politique.

Neuvième législature (depuis 2019)Modifier

Au début de la législature, le nombre de députés non-inscrits est de 26. Ce nombre élevé s'explique par la disparition du groupe ELDD, dont les élus du Mouvement 5 étoiles faisaient partie.

En janvier 2020, Martin Buschmann du Parti de protection des animaux quitte le groupe GUE/NGL pour rejoindre les bancs des non-inscrits.

Non-inscrits actuelsModifier

Pays Nombre Parti national - MPE Parti européen
  Allemagne 1 Die PARTEI aucun
1 Martin Buschmann aucun
  Croatie 1 Bouclier humain aucun
1 Mislav Kolakušić aucun
  Espagne 3 Ensemble pour la Catalogne aucun
  Grèce 2 Parti communiste de Grèce INITIATIVE
1 Aube dorée aucun
1 Conscience populaire nationale (el) aucun
  Hongrie 1 Jobbik aucun
  Italie 14 Mouvement 5 étoiles aucun
  Pays-Bas 1 GO Realisme & Daadkrach (en) aucun
  Slovaquie 2 Parti populaire « Notre Slovaquie » APL

Anciens non-inscritsModifier

Pays Nombre Parti national Député européen Parti européen
  Royaume-Uni 31 Parti du Brexit aucun
1 Parti unioniste démocrate

HistoriqueModifier

Première législature (1979-1984)Modifier

Pays Nom français Nom national Abréviation Nombre de députés
  Belgique Front démocratique des francophones FDF 1
Rassemblement wallon RW 1
  Grèce Parti progressiste (el)  Κόμμα Προοδευτικών KODISO 1
Parti du socialisme démocratique (el)  Κόμμα Δημοκρατικού Σοσιαλισμού KP 1
Union du centre démocratique (en)  Ένωση Δημοκρατικού Κέντρου EDIK 1
  Italie Mouvement social italien – Droite nationale Movimento sociale italiano - Destra nazionale MSI-DN 4
  Pays-Bas Démocrates 66 Democraten 1966 D66 2
  Royaume-Uni Parti unioniste démocrate Democratic Unionist Party DUP 1

Deuxième législature (1984-1989)Modifier

Troisième législature (1989-1994)Modifier

Pays Nom français Nom national Abréviation Nombre de députés
  Espagne Gauche unie (Laura González Álvarez à partir de 1993) Izquierda Unida IU 1
Union populaire Herri Batasuna HB 1
  France Indépendant (Jean-Louis Borloo jusqu'en 1992) 1
Union pour la démocratie française (Michel Pinton à partir de 1993) 1
  Italie Mouvement social italien – Droite nationale Movimento sociale italiano - Destra nazionale MSI-DN 4
Ligue lombarde Lega Lombarda LL 1
Pôle laïc Polo Laico PL 1
  Pays-Bas Parti politique réformé Staatkundig Gereformeerde Partij SGP 1
  Royaume-Uni Parti unioniste démocrate Democratic Unionist Party DUP 1

Quatrième législature (1994-1999)Modifier

Pays Nom français Nom national Abréviation Nombre de députés
  Autriche Parti de la liberté d'Autriche Freiheitliche Partei Österreichs FPÖ 6
  Belgique Front national FN 1
Bloc flamand Vlaams Blok VB 2
  France Mouvement pour la France (Éric Pinel à partir de 1998) MPF 1
Front national FN 11
  Italie Ligue du Nord (à partir de 1998) Lega Nord per l'indipendenza della Padania LN 4
  Royaume-Uni Parti unioniste démocrate Democratic Unionist Party DUP 1

Cinquième législature (1999-2004)Modifier

Sixième législature (2004-2009)Modifier

Il y a une vingtaine de députés non-inscrits dans la sixième législature sur un total de 732 députés élus en 2004, auxquels il faut ajouter à partir de , les 23 membres de l'ex-groupe Identité, tradition, souveraineté (ITS).

Pays Nom français Nom national Abréviation Nombre de députés
  Autriche Liste Hans-Peter Martin Liste Dr Martin MARTIN 2
  Espagne Solidarité basque Eusko Alkartasuna EA 1
  Italie Ligue du Nord Lega Nord per l'indipendenza della Padania 4
Nouveau PSI Partito Socialista - Nuovo PSI NPSI 2
  Pologne Autodéfense de la république de Pologne Samoobrona Rzeczpospolitej Polskiej SRP 6
  République tchèque Démocrates indépendants Nezávislí 1
  Royaume-Uni Parti unioniste démocrate Democratic Unionist Party DUP 1

Membres du groupe ITS:

Pays Nom français Nom national Abréviation Nombre de députés
  Autriche Parti de la liberté d'Autriche Freiheitliche Partei Österreichs FPÖ 2
  Belgique Intérêt flamand Vlaams Belang VB 3
  Bulgarie Union nationale Attaque Natsionalen Sǎyuz Ataka Ataka 2
  France Front national FN 7
  Italie Alternative sociale Alternativa sociale 1
Mouvement social – Flamme tricolore Movimento Sociale Fiamma tricolore MSFT 1
  Roumanie Parti de la Grande Roumanie Partidul România Mare PRM 6
  Royaume-Uni Indépendant 1

Septième législature (2009-2014)Modifier

À l'exception d'un député espagnol, et des trois députés autrichiens de la liste Hans-Peter Martin, les quatre plus ou moins de centre gauche, les députés non-inscrits sont principalement issus de partis d'extrême droite, dont un indépendantiste :

Pays Nom français Nom national Abréviation Nombre de députés
  Autriche Parti de la liberté d'Autriche Freiheitliche Partei Österreichs FPÖ 2
Liste Hans-Peter Martin Liste Dr Martin MARTIN 3
  Belgique Intérêt flamand Vlaams Belang VB 2
  Bulgarie Union nationale Attaque Nacionalno Obedinenie Ataka Ataka 2
  Espagne Union, progrès et démocratie Unión Progreso y Democracia UPyD 1
  France Front national FN 2
  Hongrie Alliance des Jeunes de Droite -
Mouvement pour une meilleure Hongrie
Jobboldali Ifjúsági Közösség -
Jobbik Magyarországért Mozgalom
Jobbik 3
  Pays-Bas Parti pour la liberté Partij voor de Vrijheid PVV 4
  Roumanie Parti de la Grande Roumanie Partidul România Mare PRM 3
  Royaume-Uni Parti conservateur Conservative Party CP 1[1]
Parti national britannique British National Party BNP 2
Parti unioniste démocrate Democratic Unionist Party DUP 1

Huitième législature (2014-2019)Modifier

De 48 au début de la législature, le nombre de non-inscrits est porté à 100 lors de la dissolution provisoire du groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe du au à la suite de la défection de la députée lettone Iveta Grigule[2]. L'ELDD est reformée quand Robert Iwaszkiewicz (Congrès de la Nouvelle droite, Pologne) décide de rejoindre le groupe.

Le , 35 députés non-inscrits et une ancienne députée ELDD (Janice Atkinson, exclue du UKIP) forment un nouveau groupe dénommé « Europe des nations et des libertés » autour de Marine Le Pen (FN) et Marcel de Graaff (PVV)[3],[4]. Le nombre de non-inscrits tombe alors à 16, puis à 15 le à la suite de l'adhésion prévue d'Aymeric Chauprade au groupe ENL.

Après la réintégration de Juan Fernando López Aguilar au groupe S&D, le nombre de députés non-inscrits passe à 14.

Aymeric Chauprade réintègre les rangs des non-inscrits au début du mois de novembre à la suite de sa démission du FN et du groupe ENL[5].

Le nombre d'eurodéputés non inscrits passe à 16 le , moment où l'Italien Renato Soru se voit suspendu du groupe S&D après avoir été condamné à trois ans de prison pour fraude fiscale[6].

En , le nombre d'eurodéputés non inscrits passe à 17 à la suite du départ de Steven Woolfe du groupe ELDD. Diane James, également issue des rangs du parti UKIP, s'ajoute à eux en .

En , la députée italienne Alessandra Mussolini quitte le groupe du PPE quelques jours avant de réintégrer ce dernier.

En , Jacek Saryusz-Wolski, député européen polonais intègre les rangs des non-inscrits.

Renato Seru réintègre le groupe S&D en , un an après en avoir été suspendu.

Sorin Moisă, initialement membre du groupe S&D, intègre les rangs des non-inscrits en durant quelques jours (du 22 au 28), avant de rejoindre le groupe du Parti populaire européen.

En février 2018, deux eurodéputés rejoignent les rangs des non-inscrits : David Borrelli, qui quitte le Mouvement 5 étoiles ainsi que le groupe parlementaire européen ELDD, selon lui pour des « raisons de santé »[7],[8] ainsi que Rikke Karlsson, ancienne membre du groupe des Conservateurs et réformistes européens (CRE). De plus, le , Janusz Korwin-Mikke démissionne de son mandat de député européen.

Le , Laurențiu Rebega quitte le groupe Europe des nations et des libertés pour rejoindre les non-inscrits.

Non-inscrits à la fin de la 8e législature[9]
Pays # Parti national Député européen Parti européen
  Allemagne 1 Die PARTEI Sonneborn, Martin Martin Sonneborn aucun
1 Parti national-démocrate d'Allemagne (NPD)
Nationaldemokratische Partei Deutschlands
Voigt, Udo Udo Voigt APL
  Danemark 1 Indépendant Karlsson, Rikke Rikke Karlsson
(ex-DF, quitte le groupe CRE en )
aucun
  France 1 Rassemblement national Gollnisch, Bruno Bruno Gollnisch MENL
1 Comités Jeanne Le Pen, Jean-Marie Jean-Marie Le Pen (ex FN) APL
1 Indépendante Montel, Sophie Sophie Montel
(ex-FN, non-inscrite de 2014 à 2015, membre du groupe ENL de 2015 à 2017, membre du groupe ELDD de 2017 à 2018)
aucun
  Grèce 3 Aube dorée
Χρυσή Αυγή, Chrysí Avgí
Epitidios, Georgios Georgios Epitidios APL (jusqu'en 2017)
Foundoúlis, Lámbros Lámbros Foundoúlis
Synadinós, Elefthérios Elefthérios Synadinós
2 Parti communiste de Grèce (KKE)
Κομμουνιστικό Κόμμα Ελλάδας
Kommounistikó Kómma Elládas
Papadákis, Konstantínos Konstantínos Papadákis Initiative
Zarianopoulos, Sotirios Sotirios Zarianopoulos
  Hongrie 2 Indépendants (ex-Jobbik) Kovács, Béla Béla Kovács
Morvai, Krisztina Krisztina Morvai
1 Jobbik
Jobbik Magyarországért Mozgalom
Balczó, Zoltán Zoltán Balczó AEMN
  Pologne 1 Indépendant Ujazdowski, Kazimierz Michał Kazimierz Michał Ujazdowski
(ex-Droit et justice (PiS) , quitte le groupe des Conservateurs et réformistes européens en )
1 Liberté Dobromir Sośnierz
  Roumanie 1 Sans étiquette (élu avec le Parti social-démocrate) Cătălin-Sorin Ivan
(Membre du groupe S&D jusqu'en )
aucun
  Royaume-Uni 1 Parti unioniste démocrate (DUP)
Democratic Unionist Party
Dodds, Diane Diane Dodds aucun
1 UKIP Hookem, Mike Mike Hookem
1 Indépendant Woolfe, Steven Steven Woolfe
(ex-UKIP, membre du groupe ELDD de à )
Non-inscrits ayants quittés le groupe durant la 8e législature
Pays # Parti national Député européen Parti européen
  Allemagne 1 Alternative pour l'Allemagne (AfD) Pretzell, Marcus Marcus Pretzell
(quitte le groupe CRE en , et rejoint l'ENL en )
aucun
  Autriche 4 Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ)
Freiheitliche Partei Österreichs
Kappel, Barbara Barbara Kappel (jusqu'au , puis membre du groupe ENL) AEL / MENL
Mayer, Georg Georg Mayer (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Obermayr, Franz Franz Obermayr (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Vilimsky, Harald Harald Vilimsky (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
  Belgique 1 Vlaams Belang Annemans, Gerolf Gerolf Annemans (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
  Espagne 1 Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE)
Partido Socialista Obrero Español
López Aguilar, Juan Fernando Juan Fernando López Aguilar
(du au , suspendu du groupe S&D à la suite d'allégations de violence domestique[10],[11])
PSE
  France 18 Front national (FN) Aliot, Louis Louis Aliot (jusqu'au , puis membre du groupe ENL) AEL / MENL
Arnautu, Marie-Christine Marie-Christine Arnautu (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Bay, Nicolas Nicolas Bay (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Bilde, Dominique Dominique Bilde (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Boutonnet, Marie-Christine Marie-Christine Boutonnet (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Briois, Steeve Steeve Briois (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Ferrand, Édouard Édouard Ferrand (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Goddyn, Sylvie Sylvie Goddyn (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Jalkh, Jean-François Jean-François Jalkh (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Le Pen, Marine Marine Le Pen (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Loiseau, Philippe Philippe Loiseau (jusqu'au , puis membre du groupe ENL ;
En remplacement de Jeanne Pothain, qui démissionne sans siéger[12],[13])
Martin, Dominique Dominique Martin (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Melin Joëlle Mélin (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Monot, Bernard Bernard Monot (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Montel, Sophie Sophie Montel (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Ornano Mireille d'Ornano (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Philippot, Florian Florian Philippot (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Troszczynski, Mylène Mylène Troszczynski (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
2 Rassemblement bleu Marine (RBM) Lebreton, Gilles Gilles Lebreton (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Schaffhauser, Jean-Luc Jean-Luc Schaffhauser (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
  Italie 5 Ligue du Nord
Lega Nord
Bizzotto, Mara Mara Bizzotto (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Borghezio, Mario Mario Borghezio (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Buonanno, Gianluca Gianluca Buonanno (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Fontana, Lorenzo Lorenzo Fontana (jusqu'au , puis membre du groupe ENL ;
remplace le Flavio Tosi, qui démissionne pour rester maire de Vérone)
Salvini, Matteo Matteo Salvini (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
1 Forza Italia (PI)
Forza Italia
Mussolini, Alessandra Alessandra Mussolini
(membre du groupe PPE depuis , non inscrite pendant quelques jours en )
1 Parti démocrate (PD)
Partito democratico
Soru, Renato Renato Soru
(suspendu du groupe S&D au début du mois de mai 2016 après avoir été condamné à trois ans de prison pour fraude fiscale, il réintègre le groupe en mai 2017 après avoir été acquitté en appel)
1 Indépendant Borrelli, David David Borrelli
(quitte le Mouvement 5 étoiles et le groupe ELDD en . Il rejoint les rangs de l'ADLE en )
aucun
  Lettonie 1 Union des verts et des paysans
Zaļo un Zemnieku savienība
Grigule, Iveta Iveta Grigule
(entre le et le , puis membre du groupe ADLE)
aucun
  Pays-Bas 4 Parti pour la liberté (PVV)
Partij voor de Vrijheid
Graaff, Marcel de Marcel de Graaff (jusqu'au , puis membre du groupe ENL) AEL
Auke Zijlstra (du 1er au )
Hans Jansen, décédé le .
Geert Wilders, qui démissionne avant de siéger le .
Maeijer, Vicky Vicky Maeijer (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Stuger, Olaf Olaf Stuger (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
  Pologne 5 Congrès de la Nouvelle droite (KNP)
Kongres Nowej Prawicy
Iwaszkiewicz, Robert Robert Iwaszkiewicz
(jusqu'au , puis membre du groupe ELDD ; quitte plus tard le KNP pour le KORWiN)
aucun
Marusik, Michał Michał Marusik (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Zoltek Stanisław Żółtek (jusqu'au , puis membre du groupe ENL)
Liberté
Wolność
Korwin-Mikke, Janusz Janusz Korwin-Mikke
(quitte le KNP en pour fonder le KORWiN, démissionne de son mandat européen le )
Indépendant Saryusz-Wolski, Jacek Jacek Saryusz-Wolski
(ex-PO)
  Roumanie 1 Indépendant Moisă, Sorin Sorin Moisă
(ex-PSD, membre du groupe S&D jusqu'en . Il intègre le groupe du Parti populaire européen le après avoir siégé pendant quelques jours parmi les non-inscrits)
aucun

RéférencesModifier

  1. Edward McMillan-Scott qui a été exclu du groupe Conservateurs et réformistes européens.
  2. « Parlement européen: le groupe europhobe dirigé par Ukip s'effondre », L'Express,‎ (lire en ligne).
  3. Olivier Faye et Jean-Baptiste Chastand, « Marine Le Pen annonce la création d'un groupe au Parlement européen », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 16 juin 2015).
  4. « Parlement européen : le FN forme un groupe sans Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch », France Info,‎ (lire en ligne, consulté le 16 juin 2015).
  5. « Aymeric Chauprade, ancienne figure montante du FN quitte le mouvement sur un fracassant réquisitoire », sur Lindependant.fr, (consulté le 11 novembre 2015).
  6. (it) « Evasione fiscale, Soru si sospende dal gruppo S&D », sur Affaritaliani, (consulté le 12 mai 2016).
  7. (it) « Il M5S ha perso un pezzo importante », sur Il post, (consulté le 20 février 2018).
  8. (it) « Il M5s perde pezzi anche in Europa. Se ne va il fedelissimo di Casaleggio », sur Il Foglio, (consulté le 20 février 2018).
  9. Non-inscrits - 2014-2019.
  10. (es) Luis Ángel Sanz, « El PSOE expulsa temporalmente a López Aguilar del Grupo Socialista en Bruselas », El Mundo,‎ (lire en ligne, consulté le 11 juin 2015).
  11. (es) E. García de Blas et R. Rincón, « El PSOE aparta a López Aguilar tras una denuncia de maltrato », El País,‎ (lire en ligne).
  12. « Procès-verbal de la séance du jeudi 3 juillet 2014 », Parlement européen (consulté le 26 juillet 2014).
  13. « L'Orléanaise Jeanne Pothain (FN) démissionne de son mandat de députée européenne », La République du Centre,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2014).

Liens externesModifier