Saison 1994 de l'ATP

Saison 1994 de l'ATP
Généralités
Durée de la saison Du
au
Nombre de tournois ?
No1 mondial en simple Drapeau : États-Unis Pete Sampras
No1 mondiaux en double Drapeau : Pays-Bas Jacco Eltingh
Drapeau : Pays-Bas Paul Haarhuis

Vainqueurs des tournois majeurs

Open d'Australie Drapeau : États-Unis Pete Sampras Open d’Australie
Roland-Garros Drapeau : Espagne Sergi Bruguera Roland-Garros
Wimbledon Drapeau : États-Unis Pete Sampras Wimbledon
US Open Drapeau : États-Unis Andre Agassi US Open
Masters Cup Drapeau : États-Unis Pete Sampras
ATP World Tour Awards
Joueur de l'année Drapeau : États-Unis Pete Sampras
Équipe de l'année Drapeau : Pays-Bas Jacco Eltingh
Drapeau : Pays-Bas Paul Haarhuis
Joueur le plus titré Drapeau : États-Unis Pete Sampras (10)
Équipe la plus titrée Drapeau : Inconnu
Drapeau : Inconnu (?)
Révélation de l'année Drapeau : Inconnu
Come-back de l'année Drapeau : France Guy Forget
Saison 1993 ◄◄ Tennis pictogram - FFAA77.svg ►► Saison 1995

La saison 1994 de l'ATP correspond à l'ensemble des tournois de tennis professionnels organisés par l'ATP entre janvier et .

Faits marquantsModifier

Comme la précédente, cette saison est marquée par la domination de Pete Sampras. Il remporte l'Open d'Australie et Wimbledon, ainsi que trois Super 9 dont un sur terre battue, la surface sur laquelle il est le moins à l'aise, et le Masters.

Andre Agassi fait un retour triomphal après être sorti du top 20 l'année précédente. Il remporte l'US Open ainsi que deux Super 9, et finit l'année no 2 mondial.

L'Espagnol Sergi Bruguera remporte son second Roland-Garros consécutif. Il finit l'année à la 4e place, dépassé en fin d'année par Boris Becker, auteur d'une excellente saison indoor (vainqueur à Stockholm et finaliste au Masters).

C'est une saison décevante pour les Français : aucun titre majeur, ni aucune finale. Guy Forget, de retour de blessure, remporte toutefois le prix Come-back de l'année aux ATP Awards, et termine no 1 français (en 40e position).

NouveautésModifier

ClassementsModifier

Évolution du top 10Modifier

Classements ATP (au 1993)
Simple [1]
Rang Nom Points
1   Pete Sampras 4128
2   Michael Stich 3445
3   Jim Courier 3390
4   Sergi Bruguera 2590
5   Stefan Edberg 2571
6   Andreï Medvedev 2415
7   Goran Ivanišević 2186
8   Michael Chang 2154
9   Thomas Muster 2033
10   Cédric Pioline 2012
Double [2]
Rang Nom Points
1   Grant Connell 2632
2   Patrick Galbraith 2628
3   Todd Woodbridge 2393
4   Paul Haarhuis 2353
5   Byron Black 2245
6   Luke Jensen 2161
7   Gary Muller 2120
8   Mark Woodforde 2022
9   Cyril Suk 2008
10   Jonathan Stark 1981
Classements ATP (au )
Simple [3]
Rang Nom Points
1     Pete Sampras 5097
2     Andre Agassi 3249
3     Boris Becker 3237
4     Sergi Bruguera 3007
5     Goran Ivanišević 2936
6     Michael Chang 2647
7     Stefan Edberg 2471
8     Alberto Berasategui 2470
9     Michael Stich 2380
10     Todd Martin 2307
Double [4]
Rang Nom Points
1     Jacco Eltingh
  Paul Haarhuis
4325
3     Mark Woodforde 3626
4     Jonathan Stark 3498
5     Todd Woodbridge 3471
6     Byron Black 3456
7     Grant Connell
  Patrick Galbraith
3185
9     Jonas Björkman 3077
10     Jan Apell 2777

Statistiques du top 20Modifier

Classement final ATP 1994
[5] Joueur Pays Évolution[6]
1 Pete Sampras    
2 Andre Agassi     +22
3 Boris Becker     +8
4 Sergi Bruguera    
5 Goran Ivanišević     +2
6 Michael Chang     +2
7 Stefan Edberg     −2
8 Alberto Berasategui     +28
9 Michael Stich     −7
10 Todd Martin     +3
11 Ievgueni Kafelnikov     +91
12 Wayne Ferreira     +10
13 Jim Courier     −10
14 Marc Rosset     +2
15 Andreï Medvedev     −9
16 Thomas Muster     −7
17 Richard Krajicek     −2
18 Petr Korda     −6
19 Magnus Larsson     +20
20 Patrick Rafter     +46

Gains en tournoiModifier

PalmarèsModifier

Légende
Grand Chelem
Super 9
International Series Gold
International Series
Masters

SimpleModifier

Date[7] Tournoi Dotation Surface Vainqueur Finaliste Score Tableau
17/01 Australian Open   $2,646,694 Dur Pete Sampras   Todd Martin   7-6, 6-4, 6-4 Tableau
28/02 Indian Wells   $1,470,000 Dur Pete Sampras   Petr Korda   4-6, 6-3, 3-6, 6-3, 6-2 Tableau
07/03 Miami   $1,625,000 Dur Pete Sampras   Andre Agassi   5-7, 6-3, 6-3 Tableau
18/04 Monte-Carlo   $1,470,000 Terre battue Andreï Medvedev   Sergi Bruguera   7-5, 6-1, 6-3 Tableau
02/05 Hambourg   $1,470,000 Terre battue Andreï Medvedev   Ievgueni Kafelnikov   6-4, 6-4, 3-6, 6-3 Tableau
09/05 Rome   $1,750,000 Terre battue Pete Sampras   Boris Becker   6-1, 6-2, 6-2 Tableau
23/05 Roland-Garros   $4,090,101 Terre Sergi Bruguera   Alberto Berasategui   6-3, 7-5, 2-6, 6-1 Tableau
20/06 Wimbledon   $3,920,625 Herbe Pete Sampras   Goran Ivanišević   7-6, 7-6, 6-0 Tableau
25/07 Toronto   $1,470,000 Dur Andre Agassi   Jason Stoltenberg   6-4, 6-4 Tableau
08/08 Cincinnati   $1,470,000 Dur Michael Chang   Stefan Edberg   6-2, 7-5 Tableau
29/08 US Open   $4,100,800 Dur Andre Agassi   Michael Stich   6-1, 7-6, 7-5 Tableau
24/10 Stockholm   $1,470,000 Synthétique Boris Becker   Goran Ivanišević   4-6, 6-4, 6-3, 7-6 Tableau
31/10 Paris   $2,000,000 Synthétique Andre Agassi   Marc Rosset   6-3, 6-3, 4-6, 7-5 Tableau
15/11 Masters   $3,000,000 Synthétique Pete Sampras   Boris Becker   4-6, 6-3, 7-5, 6-4 Tableau

DoubleModifier

Double mixteModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Finalistes Score
1 17/01/1994   Ford Australian Open
 Melbourne
G. Chelem 2 646 694 $ Dur (ext.)   Larisa Neiland
  Andreï Olhovskiy
  Helena Suková
  Todd Woodbridge
7-5, 60-7, 6-2 Tableau
2 23/05/1994   Roland-Garros
 Paris
G. Chelem 4 090 101 $ Terre (ext.)   Kristie Boogert
  Menno Oosting
  Larisa Neiland
  Andreï Olhovskiy
7-5, 3-6, 7-5 Tableau
3 20/06/1994   The Championships
 Wimbledon
G. Chelem 3 920 625 $ Gazon (ext.)   Helena Suková
  Todd Woodbridge
  Lori McNeil
  T.J. Middleton
3-6, 7-5, 6-3 Tableau
4 29/08/1994   US Open
 Flushing Meadows
G. Chelem 4 100 800 $ Dur (ext.)   Elna Reinach
  Patrick Galbraith
  Jana Novotná
  Todd Woodbridge
6-2, 6-4 Tableau

Compétitions par équipesModifier

La finale de la Coupe Davis 1994[8] se joue entre la Russie et la Suède.

  Russie 1 - 4 Suède  
Stade Olympique, Moscou, Russie sur moquette (int.)
du 02 au 04 décembre 1994
1   Alexander Volkov 4 2 7 6 6
  Stefan Edberg 6 6 62 0 8
2   Ievgueni Kafelnikov 0 2 6 6 3
  Magnus Larsson 6 6 3 2 6
3   Andreï Olhovskiy - Ievgueni Kafelnikov 7 2 3 6 6
  Jan Apell - Jonas Björkman 64 6 6 1 8
4   Ievgueni Kafelnikov 4 6 6
  Stefan Edberg 6 4 0
5   Alexander Volkov 64 4
  Magnus Larsson 7 6

La finale de la Hopman Cup 1994[9]se joue entre la République Tchèque et l'Allemagne.

  République Tchèque 2 – 1 Allemagne  

La finale de la World Team Cup 1994 se joue entre l'Allemagne et l'Espagne.

  Allemagne 2 – 1 Espagne  

Informations statistiquesModifier

Les tournois sont listés par ordre chronologique.

En simpleModifier

Joueurs plusieurs fois titrés
Joueur Nombre Titre(s)
  ? liste des tournois
Premier titre en carrière
Joueur Début de carrière Premier titre
  ???? tournoi

En doubleModifier

Joueurs plusieurs fois titrés
Joueur Nombre Titre(s)
  ? liste des tournois
Premier titre en carrière
Joueur Début de carrière Premier titre
  ???? tournoi

Retraits du circuitModifier

Ivan LendlModifier

Le 20 décembre 1994, Ivan Lendl annonce officiellement la fin de sa carrière. « C’est un moment très difficile et très triste pour moi », déclare Ivan Lendl, d’après le Washington Post. « Ce n’est pas ainsi que j’aurais voulu arrêter et je suis sûr que ce sport que j’aime tant va me manquer. »[10]. « Cela scelle définitivement la fin du BIG 5 des années 80. Maintenant ils sont tous partis » dit le célèbre commentateur de tennis américain Bud Collins, en citant Chris Evert, Martina Navratilova, Jimmy Connors, John McEnroe et Ivan Lendl[11].

Après un honorable début de saison 1994, battu seulement par le numéro 1 mondial Pete Sampras, en finale de Sydney et en 1/8 de l'Open d'Australie, suite à des douleurs aux dos récurrentes, on lui diagnostique en février, un syndrome des facettes articulaires, un état dégénératif de la colonne vertébrale. Cette blessure entraîne des douleurs et des spasmes dans le dos qui le contraignent à l'abandon à 4 reprises durant la suite de la saison.

Bien qu'il ait reçu des traitements tout au long de l'année, son abandon au 2e tour de l'US Open, une opération qui ne vient pas à bout de ses douleurs l'amène à demander l'avis de plusieurs médecins. La semaine précédant l'interview, les médecins lui ont dit qu il n'y avait aucun espoir de rétablissement et que la douleur irait en s'amplifiant s'il continuait à jouer au tennis. Après avoir passé un week-end à lutter avec cette décision, il décida le lundi d'annoncer qu' il quittait le circuit .


Par téléconférence, Ivan Lendl s'est exprimé ainsi :

«  J'ai essayé de me sentir mieux et de jouer dans quelques tournois Seniors, mais j'ai réalisé que je ne pouvais même pas jouer dans ceux-là, à cause des douleurs et des spasmes dans le dos.

C est un moment très difficile et triste pour moi... Ce n'est pas la manière que j'aurais choisie pour me retirer et je suis sûr que le jeu que j'aime me manquera.

C'est impossible à dire quand j'accepterai ce retrait mentalement, mais j'ai déjà eu à m'en préoccuper depuis l'US Open, alors peut-être que je suis sur cette voie.  »

Interrogé au sujet de ses éventuels regrets, et plus particulièrement sur son incapacité à s’imposer à Wimbledon, Lendl se montre réaliste.

« {{{1}}} »

« Ne pas avoir gagné Wimbledon ne va pas me poser problème pour toujours », dit-il. « Je suis tout à fait conscient de mes lacunes sur gazon, et peut-être que si l’Open d’Australie n’avait pas changé de surface, on parlerait des deux Grands Chelems que je n’ai pas gagné, et non d’un seul. Mais je suis plutôt en paix avec ce que j’ai accompli. »

Lendl estime aussi qu’il est assez « ironique » qu’après avoir misé sur une forme physique extraordinaire pendant tant d’années, il se trouve obligé de tout arrêter , abandonné par son corps.

« Les gens peuvent dirent que j’ai développé une volonté de fer, mais ce qui s’est réellement passé c’est que je me suis bâti une condition physique. Je pense qu’une volonté de fer s’appuie toujours sur une bonne condition physique. »  »


Le célèbre commentateur de tennis des chaines télévisées américaines, Bud Collins, y a vu lui un jour historique dans l'histoire du tennis :

« Cela met fin au Big 5 des années 80 -- maintenant ils sont tous partis ! », citant Chris Evert, Martina Navratilova, Jimmy Connors, John McEnroe, et Ivan Lendl (59 grands Chelems à eux 5 en 23 ans, de 1971 à 1994)[12]

Il conclut ainsi une carrière exceptionnelle, débutée en 1978, faisant jeu égal encore en 2021 en termes de statistiques et de records avec les joueurs considérés comme les meilleurs ayant existé. Considéré comme le 8e meilleur joueur de l'histoire de l ère open du tennis, en février 2018 par tennis.com[13].

Il fait partie du Tennis Hall Of Fame. Il compte :

  • 94 tournois ATP gagnés sur toutes les surfaces.
  • 1 Coupe Davis pour la Tchécoslovaquie en 1980 (remportant ses 10 matchs)
  • 8 tournois du Grand Chelem
  • 11 finales du Grand Chelem (8 consécutives à l U.S. Open)
  • 2 petits Chelems en carrière (2 A.O. / 3 R.G. / 3 U.S.O.)
  • 2 finales à Wimbledon
  • 5 Masters
  • 1310 match disputés pour un ratio de victoires de 81,5 % (1068 V / 242 D)[14] en 16 années
  • En 7 ans et demi, il se maintiendra 5 ans, 2 mois et 2 semaines à la place de numéro 1 mondial (entre le 28 février 1983, où il devient pour la première fois numéro 1 mondial, et le 12 août 1990)
  • 13 années consécutives dans le Top 10

Notes et référencesModifier

  1. « Classement ATP en simple du 27/12/1993 », sur www.atpworldtour.com (consulté le 19 décembre 2016)
  2. « Classement ATP en double du 27/12/1993 », sur www.atpworldtour.com (consulté le 19 décembre 2016)
  3. « Classement ATP en simple du 26/12/1994 », sur www.atpworldtour.com (consulté le 19 décembre 2016)
  4. « Classement ATP en double du 26/12/1994 », sur www.atpworldtour.com (consulté le 19 décembre 2016)
  5. Il s'agit du classement technique de l'ATP établi le 19 décembre 1994
  6. Indique le nombre de places gagnées ou perdues par rapport au classement final de l'année précédente (+2 signifie un gain de deux places)
  7. Chaque date correspond à la première journée.
  8. « Finale de la Coupe Davis 1994 », sur www.daviscup.com (consulté le 19 décembre 2016)
  9. « Hopman Cup 1994 », sur hopmancup.com (consulté le 19 décembre 2016)
  10. https://www.tennismajors.com/fr/nos-articles/lendl-ivan-atp-20-decembre-1994-le-jour-ou-lendl-a-officiellement-pris-sa-retraite-313193.html
  11. https://www.washingtonpost.com/archive/sports/1994/12/21/ivan-lendl-retires-from-game-i-love/c5fa13b5-67de-4611-99f1-7c38aca07df2/
  12. (en) Rachel Alexander, « IVAN LENDL RETIRES FROM 'GAME I LOVE' », sur washingtonpost.com, (consulté le 14 mars 2021)
  13. (en) Steve Tignor, « The 50 greatest players of the open era (M) : no 8, Ivan Lendl », sur Tennis.com, (consulté le 14 mars 2021)
  14. (en) « LENDL fedex-atp-win-loss », sur atptour.com (consulté le 14 mars 2021)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier