Lorenzo Bandini

pilote automobile
Lorenzo Bandini
Description de cette image, également commentée ci-après
Bandini en 1966 au Nürburgring
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Barqa, Cyrénaïque, Libye italienne, Royaume d'Italie
Date de décès (à 31 ans)
Lieu de décès Monaco
Nationalité Drapeau d'Italie Italien
Carrière
Années d'activité 1961-1967
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Scuderia Centro Sud
Scuderia Ferrari
North American Racing Team
Statistiques
Nombre de courses 42
Pole positions 1
Podiums 8
Victoires 1

Lorenzo Bandini est un pilote automobile italien, né le à Barqa en Cyrénaïque et mort le d'un accident survenu au GP de Monaco.

BiographieModifier

 
Lorenzo Bandini sur Ferrari Dino aux 1 000 km du Nürburgring 1965
 
Lorenzo Bandini au GP d'Allemagne 1966

Lorenzo Bandini naît à Barqa en Cyrénaïque, une région de la Libye alors colonie italienne. Sa famille retourne en Italie en 1939 et réside près de Florence. Son père meurt lorsqu'il est âgé de quinze ans. Bandini quitte le domicile familial et commence à travailler comme apprenti mécanicien dans l'atelier du garage Freddi à Milan.

Il s'initie aux sports mécaniques en débutant dans les compétitions motocyclistes puis Il commence la compétition automobile en 1957, pilotant une Fiat 1100 prêtée. Goliardo Freddi, conscient de son talent pour le pilotage, lui apporte son aide. Bandini se marie avec Margherita, la fille de Freddi en 1963 et continue à s'occuper des activités du garage de la famille à Milan.

Il remporte sa première grande victoire en 1958 aux Mille Miglia, au volant d'une Lancia Appia sport conçue et réalisée par Zagato ainsi qu'une victoire de catégorie la même année au volant d'une Berkeley 500 cm3 aux 12 heures de Monza. Il court ensuite en Formule Junior jusqu'en 1961. En 1959 il fait tout d'abord l'acquisition d'une Formule Junior Volpini et se classe troisième dès sa première course en Sicile puis pilote ensuite une Stanguellini, se classant quatrième lors de la saison 1960 de Formule Junior.

En 1961, Lorenzo Bandini est invité à rejoindre la Scuderia Centro Sud (en). Il est ensuite recruté par la Scuderia Ferrari pour les saisons 1962 et 1963. Bandini gagne les 24 Heures du Mans 1963 associé à Ludovico Scarfiotti. Après avoir commencé la saison sous les couleurs de la Scuderia Centro Sud, la Scuderia Ferrari demande son retour en Formule 1 au milieu de la saison 1963 pour remplacer Ludovico Scarfiotti qui s'est blessé à Reims.

Durant les années 1964 et 1965, il devient l'équipier de John Surtees chez Ferrari en Formule 1. En 1964, Bandini gagne l'unique Grand Prix de sa carrière en Autriche sur le circuit de Zeltweg. Il apporte d'autres victoires à la Scuderia Ferrari, notamment la Targa Florio en 1965 (déjà deuxième de l'épreuve en 1963).

Quand John Surtees quitte l'écurie au Mans en , Lorenzo Bandini devient le premier pilote chez Ferrari et fait en 1967, équipe avec Chris Amon ; ils remportent les 24 Heures de Daytona et les 1000 km de Monza.

Bandini gagne également les 4 Heures de Pescara en 1961, les tests préliminaires aux qualifications des 24 Heures du Mans en 1963, 1965 et 1967, ainsi que le Trophée d'Auvergne 1963 en endurance ; il termine deuxième des 12 Heures de Reims en 1964[1].

Le 1967, lors du quatre-vingt-deuxième tour du Grand Prix de Monaco, alors qu'il est second et lancé à la poursuite de la Brabham de Denny Hulme, il perd le contrôle de sa Ferrari qui se retourne et s'embrase immédiatement en heurtant par l'arrière des bottes de paille à la sortie de la chicane du port laissant Lorenzo Bandini piégé sous sa voiture en feu[2]. Le prince Michel de Bourbon-Parme, muni d'un extincteur, extrait Lorenzo Bandini de la carcasse de la Ferrari en feu avec le concours du commissaire de course Pierre Frotier sans l'aide des pompiers présents. À la suite de cet accident, dès l'année suivante, des rails de sécurité remplacent les bottes de paille lors des courses de Formule 1.

Il meurt trois jours plus tard à l'hôpital Princesse Grace de Monaco des suites de brûlures du troisième degré couvrant plus des deux tiers de son corps subies lors de cet accident. Ses funérailles se déroulent le 13 mai à Reggiolo devant une foule de 100 000 personnes. Il est inhumé au cimetière du quartier de Lambrate à Milan.

Le Trophée Lorenzo Bandini (Trofeo Lorenzo Bandini) est un prix destiné généralement au pilote le plus prometteur en Formule 1 remis par les autorités de Brisighella, en hommage à la mémoire du pilote italien.

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Tableau synthétique des résultats de Lorenzo Bandini en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1961 Scuderia Centro Sud Cooper T43 Maserati 4 en ligne Dunlop 4 0 Nc.
1962 Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari 156 Ferrari V6 Dunlop 3 4 12e
1963 Scuderia Centro Sud
Scuderia Ferrari SpA SEFAC
BRM P 57
Ferrari 156
BRM V8
Ferrari V6
Dunlop 7 6 9e
1964 Scuderia Ferrari SpA SEFAC
North American Racing Team
Ferrari 158
Ferrari 1512
Ferrari V8
Ferrari 12 à plat
Dunlop 10 23 4e
1965 Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari 158
Ferrari 1512
Ferrari V8
Ferrari 12 à plat
Dunlop 10 13 6e
1966 Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari 246
Ferrari 312
Ferrari V6
Ferrari V12
Firestone 7 12 8e
1967 Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari 312 Ferrari V12 Firestone 1 0 Nc.

Victoire en Formule 1Modifier

Tableau synthétique de la victoire de Lorenzo Bandini en Formule 1
no  Année Manche Date Grand Prix Circuit Position départ Écurie Voiture Résultats
1 1964 7/10 Autriche Zeltweg 7e Ferrari 156 Aero Résultat

Résultats aux 24 Heures du MansModifier

Année Équipe Voiture Équipiers Résultat
1962 SEFAC Ferrari SpA Ferrari 330 LM Mike Parkes Abandon
1963 SEFAC Ferrari SpA Ferrari 250 P Ludovico Scarfiotti Vainqueur
1964 SEFAC Ferrari SpA Ferrari 330 P John Surtees 3e
1965 SEFAC Ferrari SpA Ferrari 275 P2 Giampiero Biscaldi Abandon
1966 SEFAC Ferrari SpA Ferrari 330 P4 Jean Guichet Abandon

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Lorenzo Bandini », sur RacingSportsCars.com
  2. Pierre Van Vliet, « Drame à Monaco », sur f1i.fr, (consulté le )

Articles connexesModifier

Liens externesModifier