Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Liste des empereurs romains

page de liste de Wikipédia

Cet article présente la liste des empereurs romains depuis Auguste jusqu'à la déposition de Romulus Augustule.

Le titre d'empereur romain, résultant d'un concept assez moderne, résume la position tenue par les individus détenteurs du pouvoir dans l'Empire romain. L'Empire, développé à partir de la République romaine après avoir fait de sa capitale Rome le pouvoir dominant en Europe au Ier siècle av. J.-C., est caractérisé par la concentration des pouvoirs entre les mains d'un seul individu, plutôt qu'entre celles du « Sénat et du peuple romain » (Senatus Populusque Romanus, SPQR).

Auguste (Augustus) est souvent reconnu comme étant le premier empereur. Selon les sources, Jules César (Gaius Julius Caesar) fait ou ne fait pas partie de la liste comme étant le premier. Officiellement et au moment de sa mort en 44 av. J.-C., il détient le titre de dictateur à vie, mais c'est Auguste qui met fin à la République en 27 av. J.-C. Celui-ci sait trouver un équilibre entre un pouvoir assez fort pour être durable et le maintien apparent des institutions républicaines[1], et il mène, contrairement à César, une vie privée simple et sans luxe ostentatoire (voulant apparaître comme un primus inter pares, « premier entre ses pairs »), tout en accumulant une immense concentration de pouvoirs, certes d'origine républicaine, mais détachée de leur magistrature (imperium, puissance tribunicienne, etc.). Il prend soin de ne pas utiliser de titre spécifique pour qualifier ses pouvoirs, qu'il ne prend jamais de lui-même, mais se les fait conférer par le Sénat. Son règne débute en 27 av. J.-C., et c'est lui qui met en application les réformes que César avait seulement promulguées, donnant ainsi à l'Empire des traits économiques et sociaux très différents de ceux de la République.

Le mot latin imperator, duquel dérive « empereur », ne désignait à l'origine qu'une qualité militaire (celle de général en chef) parmi tous les titres et pouvoirs accumulés par Auguste. Pour désigner l'empereur, les Romains utilisaient plutôt les termes de « César », d’« Auguste », car ils considéraient tous les empereurs comme rattachés sinon par le sang, du moins par une sorte de lien d'adoption, à la famille de César (les premiers empereurs étaient effectivement de sa famille). Le prénom de l'empereur après son avènement est Imperator pour la majorité des souverains romains, les nomen et cognomen variant suivant les titulaires (voir épigraphie latine). Le terme moderne d'empereur est donc utilisé pour décrire les dirigeants de l'empire romain, étant donné les liens étroits qu'ils entretenaient avec l'armée (dont dépendait le soutien armé de leur pouvoir) et il ne discrimine pas les styles différents de gouvernances au cours des différentes phases de l'Empire.

Enfin, il convient de distinguer la période du Principat où les empereurs se comportent plus ou moins comme Auguste, c'est-à-dire comme des magistrats (à quelques exceptions notables) et la période du Dominat où les institutions de Dioclétien et de Constantin transforment profondément le rôle d'empereur, le faisant passer de primus inter pares à dominus et deus, « maître et dieu », entérinant ainsi l'évolution de fait liée à la crise du troisième siècle.

Sommaire

Le Principat (-27 à 285)Modifier

Article détaillé : Principat.

Dynastie des Julio-ClaudiensModifier

Article détaillé : Julio-Claudiens.

La dynastie des Julio-Claudiens règne du début de l'Empire en 27 av. J.-C. jusqu'au suicide de Néron en 68. Étant donné les relations incestueuses fréquentes au sein de celle-ci, certains des empereurs sont parfois considérés comme des « fous », comme Caligula[2].

Jules César est parfois à tort considéré comme le premier empereur de la dynastie, par son appartenance à la gens des Iulii, alors qu'il est nommé dictateur à vie de la République romaine et imperator à titre militaire. Après sa mort le av. J.-C., c'est son neveu et fils adoptif Octave (futur Auguste) qui fonde le Principat et l'Empire romain en -27 et règne plus de quarante ans, son règne étant l'un des plus longs de l'histoire de l'Empire.

Le pouvoir se transmet de manière dynastique, comme dans une monarchie, certains empereurs nomment leur successeur à leur préférence. Sur cinq empereurs, seulement deux meurent de cause naturelle. De plus, alors que Tibère vient de monter sur le trône, un premier usurpateur de l'Empire tente de prendre le pouvoir sans succès.

Portrait Nom Naissance Magistratures et titres Règne Succession Mort Notes
  Auguste
GAIVS IVLIVS CAESAR AVGVSTVS
23 septembre 63 av. J.-C.
Rome (Italie)
Auguste (à p. 27 av. J.-C.)
Tribun (à p. 23 av. J.-C.)
Pontifex maximus (12 av. J.-C.)
Consul (à p. 2 av. J.-C.)
Pater patriae (2 av. J.-C.)
16 janvier 27 av. J.-C. – 19 août 14
(41 ans)
Devient de facto empereur à la suite d'un arrangement entre lui et le Sénat romain. 19 août 14 (à 76 ans)
Cause naturelle
[A 1]
  Tibère
TIBERIVS IVLIVS CAESAR AVGVSTVS
16 novembre 42 av. J.-C.
Rome
Consul (à p. 13 av. J.-C.)
imperator (9 av. J.-C.-16)
Tribun (à p. 6 av. J.-C.)
Pontifex maximus (15)
18 septembre 14 – 16 mars 37
(22 ans)
Fils d'un premier mariage de Livie, la femme d'Auguste.
Adopté par Auguste.
16 mars 37 (à 78 ans)
Probablement de vieillesse, peut-être assassiné
[A 2]
Usurpateur Clemens en 16 : Esclave d'Agrippa Postumus. Prit l'identité de son maître après son exécution. Arrêté et exécuté sur ordre de Tibère. [A 3]
  Caligula
GAIVS IVLIVS CAESAR AVGVSTVS GERMANICVS
31 août 12
Antium (Italie)
Pater patriae (34)
Pontifex maximus (34)
Consul (à p. 35)
imperator (à p. 35)
Tribun (à p. 40)
18 mars 37 – 24 janvier 41
(3 ans)
Petit-neveu de Tibère et son petit-fils adoptif.
Arrière-petit-fils d'Auguste et de Marc Antoine.
24 janvier 41 (à 28 ans)
Assassiné au cours d'une conspiration impliquant des sénateurs et la garde prétorienne
Damnatio memoriae
[A 4]
  Claude
TIBERIVS CLAVDIVS CAESAR AVGVSTVS GERMANICVS
1er août 10 av. J.-C.
Lugdunum (Gaule)
Consul (37-51)
Tribun (à p. 41)
Pontifex maximus (41)
Pater patriae (42)
25/26 janvier 41 – 13 octobre 54
(13 ans)
Neveu de Tibère, frère de Germanicus et oncle de Caligula. Petit-fils de Marc Antoine.
Proclamé empereur par la garde prétorienne.
13 octobre 54 (à 64 ans)
Probablement empoisonné par sa femme Agrippine la Jeune, en faveur de son fils Néron
[A 5]
Usurpateur Scribonien en 42 : Légat de Dalmatie. Considéré comme le successeur possible de Caligula. Se suicide sur l'île de Lissa après avoir été abandonné par les troupes. [A 6]
  Néron
NERO CLAVDIVS CAESAR AVGVSTVS GERMANICVS
15 décembre 37
Antium (Italie)
Tribun (à p. 54)
Consul (à p. 55)
Pater patriae (55)
Pontifex maximus (55)
imperator (à p. 56)
13 octobre 54 – 8 juin 68
(13 ans)
Petit-fils de Germanicus, neveu, beau-fils et fils adoptif de Claude.
Arrière-arrière-petit-fils d'Auguste.
9 juin 68 (à 30 ans)
Se suicide après avoir été déclaré ennemi public du Sénat
Damnatio memoriae
[A 7]
Usurpateurs Gaius Julius Vindex en 68 : Légat en Gaule lyonnaise qui commence une révolte en entraînant avec lui les autres gouverneurs ; son initiative entraîne la rébellion menant Galba à prendre le pouvoir. Se suicide après la défaite de son armée par Lucius Verginius Rufus. [A 8]
Lucius Clodius Macer en 68 : Légat de la Legio III Augusta en Afrique ; se révolte contre Néron et arrête l'exportation de céréales vers Rome depuis Carthage. Assassiné par Trebonius Garutianus lorsque Galba est empereur. [A 9]
Notes

Année des quatre empereursModifier

Article détaillé : Année des quatre empereurs.

Les quatre empereurs sont Galba, Othon, Vitellius et Vespasien, les trois premiers étant nommés et évincés (assassinés ou suicidés) au cours de l'année 69. En décembre, Vespasien fonde la dynastie des Flaviens, et règne encore près de dix ans. Les années 68 et 69 correspondent à une nouvelle guerre civile romaine, opposant entre eux des citoyens romains. À la mort de Néron en 68, Nymphidius Sabinus tente d'usurper le trône à Galba, faisant prévaloir sa prétendue descendance de Caligula.

Portrait Nom Naissance Magistratures et titres Règne Succession Mort Notes
  Galba
SERVIVS SVLPICIVS GALBA CAESAR AVGVSTVS
24 décembre 3 av. J.-C.
près de Terracina (Italie)
Consul (33 et 69) 8 juin 68 – 15 janvier 69
(7 mois)
Prend le pouvoir après le suicide de Néron, avec le soutien des légions hispaniques. 15 janvier 69 (à 71 ans)
Assassiné par la garde prétorienne dans un coup d’État mené par Othon
[B 1]
Usurpateur Nymphidius Sabinus en 68 : Préfet du prétoire de Néron, s'autoproclame empereur après le suicide de celui-ci, clamant qu'il est le fils illégitime de Caligula. Assassiné par la garde prétorienne alors que Galba rentre à Rome. [B 2]
  Othon
MARCVS SALVIVS OTHO CAESAR AVGVSTVS
25 avril 32
Ferentinum (Étrurie)
Consul (69) 15 janvier 69 – 16 avril 69
(3 mois)
Nommé par la garde prétorienne. 16 avril 69 (à 36 ans)
Se suicide après la défaite de la bataille de Bedriacum contre Vitellius
[B 3]
  Vitellius
AVLVS VITELLIVS CAESAR AVGVSTVS GERMANICVS
24 septembre 15
Rome
Consul (48 et 69) 17 avril 69 – 20 décembre 69
(8 mois)
Prend le pouvoir avec le soutien des légions germaines contre Othon. 20 décembre 69 (à 54 ans)
Assassiné par les troupes de Vespasien
[B 4]
Notes

Dynastie des FlaviensModifier

Article détaillé : Flaviens.

Vespasien est le dernier empereur de l'année des quatre empereurs (69) et le fondateur de la dynastie des Flaviens. Ses alliés rejoignant les uns après les autres le camp de Vespasien, Vitellius est finalement battu au cours de la seconde bataille de Bedriacum. Les trois empereurs flaviens tentent de rétablir l'équilibre économique et militaire de l'Empire, affaibli par les derniers empereurs Julio-Claudiens et par la guerre civile de 69.

Vespasien réglemente tout d'abord le statut de l'empereur, qui précise ses pouvoirs d'après la loi Lex de imperio Vespasiani, contribuant à faire du Prince non plus un homme exceptionnellement revêtu de plusieurs pouvoirs mais un magistrat du peuple romain, et il légitime la désignation de l'empereur par l'armée, auparavant investi par le Sénat[3]. Il remet aussi de l'ordre dans les finances de l’État, mate deux révoltes et commence la construction du Colisée (70). Enfin, il nomme ses deux fils, Titus et Domitien, Césars (en faisant ainsi ses héritiers), le court règne de Titus (2 ans) étant suivi par celui de son frère jusqu'à son assassinat en 96 qui marque la fin de la dynastie.

Portrait Nom Naissance Magistratures et titres Règne Succession Mort Notes
  Vespasien
TITVS FLAVIVS CAESAR VESPASIANVS AVGVSTVS
17 novembre 9
prés de Reate (Italie)
Tribun (à p. 69)
Pater patriae (70)
Pontifex maximus (70)
imperator (à p. 70)
Censeur (73-74)
1er juillet 69 – 24 juin 79
(9 ans)
Prend le pouvoir avec le soutien des légions de l'Est contre Vitellius. 24 juin 79 (à 69 ans)
Cause naturelle
[C 1]
Usurpateur Julius Sabinus en 69-70 : s'autoproclame empereur après l'exécution de Vitellius et conduit la révolte de la Gaule. Défait, il vit en clandestinité pendant plusieurs années avant d'être trahi et exécuté sur ordre de Vespasien en 78.
  Titus
TITVS FLAVIVS CAESAR VESPASIANVS AVGVSTVS
30 décembre 39
Rome
Consul (à p. 70)
Tribun (à p. 71)
Censeur (73)
Pater patriae (79)
Pontifex maximus (79)
imperator (à p. 70)
24 juin 79 – 13 septembre 81
(2 ans)
Fils de Vespasien. 13 septembre 81 (à 41 ans)
Cause naturelle (peste)
[C 2]
Usurpateur Terentius Maximus en 79-80 : se réfugie en Asie avec Artaban IV, un roi parthe ; ressemble à Néron physiquement et dans ses actions. [C 3]
  Domitien
TITVS FLAVIVS CAESAR DOMITIANVS AVGVSTVS
24 octobre 51
Rome
Consul (à p. 71)
Tribun (à p. 81)
Censeur perpétuel (à p. 85)
Pater patriae (82)
Pontifex maximus (82)
imperator (à p. 82)
14 septembre 81 – 18 septembre 96
(15 ans)
Fils de Vespasien. 18 septembre 96 (à 44 ans)
Assassiné par des officiels de la cour
Damnatio memoriae
[C 4]
Usurpateur Antonius Saturninus en 89 : gouverneur de la Germanie supérieure, ne peut amener ses alliés Germains à cause du dégel du Rhin. Il est vaincu par un général de Domitien. [C 5]
Notes

Dynastie des AntoninsModifier

Article détaillé : Antonins (Rome).

Le nom de la dynastie vient d'Antonin le Pieux (Antonius Pius), et leurs règnes successifs, plus paisibles que les précédents, sur 84 ans ont également donné le nom de « siècle d'or » au IIe siècle, apportant une certaine stabilité à l'Empire. Les cinq premiers empereurs sont surnommés les « Cinq bons Empereurs »[4]. À l'exception de Commode, chaque empereur est mort de cause naturelle, et a choisi de son vivant celui qui lui succèderait, quatre d'entre eux n'ayant pas eu d'héritier naturel.

Portrait Nom Naissance Magistratures et titres Règne Succession Mort Notes
  Nerva
MARCVS COCCEIVS NERVA CAESAR AVGVSTVS
8 novembre 30
Narni (Italie)
Consul (à p. 71)
Tribun (à p. 96)
Pater patriae (96)
Pontifex maximus (96)
imperator (96-97)
18 septembre 96 – 27 janvier 98
(1 an)
Nommé par le Sénat. 27 janvier 98 (à 67 ans)
Cause naturelle
[D 1]
  Trajan
CAESAR MARCVS VLPIVS NERVA TRAIANVS AVGVSTVS
18 septembre 53
Italica (Bétique)
Consul (91-112)
Tribun (à p. 97)
Pater patriae (98)
Pontifex maximus (98)
imperator (à p. 98)
28 janvier 98 – 7 août 117
(19 ans)
Fils adoptif et héritier de Nerva. 7 août 117 (à 63 ans)
Cause naturelle
[D 2]
  Hadrien
CAESAR PVBLIVS AELIVS TRAIANVS HADRIANVS AVGVSTVS
24 janvier 76
Italica (Bétique)
ou Rome
Tribun (à p. 102)
Consul (108)
Pontifex maximus (117)
imperator (117, 135)
Pater patriae (128)
11 août 117 – 10 juillet 138
(20 ans)
Fils adoptif et héritier de Trajan. 10 juillet 138 (à 62 ans)
Cause naturelle
[D 3]
  Antonin le Pieux
CAESAR TITVS AELIVS HADRIANVS ANTONINVS AVGVSTVS PIVS
19 septembre 86
près de Lanuvium (Italie)
Consul (120-145)
Tribun (à p. 138)
Pontifex maximus (138)
imperator (138, 142)
Pater patriae (139)
10 juillet 138 – 7 mars 161
(22 ans)
Fils adoptif et héritier de Hadrien[D 4]. 7 mars 161 (à 74 ans)
Cause naturelle
[D 5]
  Lucius Aurelius Verus
CAESAR LVCIVS AVRELIVS VERVS AVGVSTVS
15 décembre 130
Rome
Consul (154-167)
Tribun (à p. 161)
imperator (161-167)
Pater patriae (166)
7 mars 161 – janvier 169
(≈ 7 ans)
Fils adoptif et héritier d'Antonin le Pieux.
Coempereur avec Marc Aurèle jusqu'à sa mort.
Janvier 169 (à ≈ 38 ans)
Cause naturelle (Apoplexie)
[D 6]
  Marc Aurèle
CAESAR MARCVS AVRELIVS ANTONINVS AVGVSTVS
26 avril 121
Rome
Consul (140-161)
Tribun (à p. 147)
Pontifex maximus (161)
imperator (161-179)
Pater patriae (166)
7 mars 161 – 17 mars 180
(19 ans)
Fils adoptif et héritier d'Antonin le Pieux.
Coempereur avec Lucius Aurelius Verus jusqu'en 169.
17 mars 180 (à 58 ans)
Cause naturelle
[D 7]
Usurpateur Avidius Cassius en 175 : gouverneur de Syrie, s'autoproclame empereur après la rumeur selon laquelle Marc Aurèle est mort, et continue sa révolte même après avoir appris qu'il est encore en vie. [D 8]
  Commode
CAESAR MARCVS AVRELIVS COMMODVS ANTONINVS AVGVSTVS
31 août 161
Lanuvium (Italie)
Tribun (à p. 176)
imperator (176-186)
Consul (à p. 177)
Pontifex maximus (180)
Pater patriae (180)
1er janvier 177 – 31 décembre 192
(15 ans)
Fils de Marc Aurèle.
Empereur adjoint à partir de 177.
31 décembre 192 (à 31 ans)
Assassiné dans son palais, étranglé
Damnatio memoriae
[D 9]
Notes

Deuxième année des quatre empereursModifier

193 est une autre année où se sont succédé plusieurs empereurs. La liste va de la mort de Commode le 31 décembre 192, immédiatement remplacé par Pertinax, choisi par le Sénat puis assassiné par la garde prétorienne, alors qu'à sa mort Didius Julianus achète son couronnement aux soldats de la garde face à Titus Flavius Sulpicianus. Enfin, à partir du mois de juin, Septime Sévère, fondateur de la dynastie des Sévères, et proclamé empereur par les légions de Pannonie, alors que Pescennius Niger l'est par les légions de Syrie et Clodius Albinus par les légions de Bretagne. Sévère arrive à Rome et décapite Julianus, puis s'allie avec Albinus contre Niger qu'il défait à Issos en 194. Il défait Clodius Albinus en 196 au cours de la bataille de Lugdunum.

Portrait Nom Naissance Magistratures et titres Règne Succession Mort Notes
  Pertinax
CAESAR PVBLIVS HELVIVS PERTINAX AVGVSTVS
1er août 126
Alba (Italie)
Consul (175, 192)
Pontifex maximus (192)
1er janvier 193 – 28 mars 193
(2 mois)
Proclamé empereur par la garde prétorienne. 28 mars 193 (à 66 ans)
Assassiné par la garde prétorienne
[E 1]
  Didius Julianus
CAESAR MARCVS DIDIVS SEVERVS IVLIANVS AVGVSTVS
133 ou 137
Milan (Italie)
Consul (à p. 175) 28 mars 193 – 1er juin 193
(2 mois)
Remporte la vente aux enchères pour le poste d'empereur organisée par la garde prétorienne. 1er juin 193 (à ≈ 56 ou 60 ans)
Exécuté sur les ordres du Sénat
[E 2]
Notes

Dynastie des SévèresModifier

Article détaillé : Sévères.
Portrait Nom Naissance Règne Succession Mort Notes
  Septime Sévère
CAESAR LVCIVS SEPTIMIVS SEVERVS PERTINAX AVGVSTVS
11 avril 145
Leptis Magna (Afrique)
9 avril 193 – 4 février 211
(17 ans)
Prend le pouvoir avec le soutien des légions de Pannonie. 4 février 211 (à 65 ans)
Causes naturelles
[F 1]
Usurpateurs Pescennius Niger en 193-194 : l'un des autres prétendants au trône au cours de la Deuxième année des quatre empereurs, soutenu les légions syriennes. [F 2]
Clodius Albinus en 196-197 : l'un des autres prétendants au trône au cours de la Deuxième année des quatre empereurs, soutenu les légions bretonnes. [F 3]
  Caracalla
CAESAR MARCVS AVRELIVS SEVERVS ANTONINVS PIVS AVGVSTVS
4 avril 188
Lugdunum (Gaule)
198 – 8 avril 217
(≈ 19 ans)
Fils de Septime Sévère.
Coempereur avec Sévère depuis 198 ; avec Sévère et Geta de 209 à février 211 ; avec Geta jusqu'en décembre 211.
8 avril 217 (à 29 ans)
Assassiné par un soldat au cours d'une conspiration impliquant Macrin
[F 4]
  Geta
CAESAR PVBLIVS SEPTIMIVS GETA AVGVSTUS
7 mars 189
Rome
209 – 26 décembre 211
(≈ 2 ans)
Fils de Septime Sévère.
Coempereur avec Sévère et Caracalla de 209 à février 211 ; avec Caracalla jusqu'en décembre 211.
26 décembre 211 (à 22 ans)
Assassiné sur les ordres de Caracalla
[F 5]
 
Macrin
MARCVS OPELLIVS SEVERVS MACRINVS AVGVSTVS PIVS FELIX

avec

Diaduménien
MARCVS OPELLIVS ANTONINVS DIADUMENIANVS AVGVSTVS
≈ 165
Césarée (Maurétanie)
11 avril 217 – 8 juin 218
(1 an)
Préfet du prétoire de Caracalla, Macrin a probablement conspiré pour l'assassiner et s'autoproclamer empereur à sa mort.
Nomme son fils Diaduménien coempereur en mai 217.
8 juin 218 (à ≈ 53 ans)
Tous deux exécutés en faveur d'Héliogabale
[F 6]
  Héliogabale
MARCVS AVRELIVS ANTONINVS AVGVSTVS
≈ 203
Émèse (Syrie)
8 juin 218 – 11 mars 222
(3 ans)
Petit-fils de la belle-sœur de Septime Sévère, présumé fils illégitime de Caracalla.
Proclamé empereur par les légions syriennes.
11 mars 222 (à ≈ 19 ans)
Assassiné par la garde prétorienne
Damnatio memoriae
[F 7]
Usurpateurs Gellius Maximus en 219 : officier de la Legio IV Scythica en Syrie. Exécuté. [F 8]
Verus fin 219 : commandant de la Legio III Gallica en Syrie. Lors de la révolte de la Légion, il s'autoproclamme empereur. Exécuté et la légion est dissoute. [F 9]
Seleucus après 221 : il peut s'agir de Julius Antonius Seleucus, en Mésie, ou de M. Flavius Vitellius Seleucus, Consul en 221. [F 10]
  Sévère Alexandre
CAESAR MARCVS AVRELIVS SEVERVS ALEXANDER AVGVSTVS
1er octobre 208
Arca (Judée)
13 mars 222 – 18 mars 235
(13 ans)
Petit-fils de la belle-sœur de Septime Sévère, cousin et héritier adoptif d'Héliogabale. 18 mars 235 (à 26 ans)
Assassiné par l'armée
[F 11]
Usurpateurs Seius Sallustius en 227 : Préfet du prétoire à Rome, fait César par Alexandre et père de l'impératrice Orbiane. Exécuté pour tentative de meurtre sur la personne de l'empereur après avoir recueilli sa fille avec la garde prétorienne après que celle-ci eût été répudiée. [F 12]
Taurinus en 231 : en Orient. Se suicide dans l'Euphrate. [F 13]
Notes

Crise du troisième siècleModifier

Article détaillé : Crise du troisième siècle.

Anarchie militaireModifier

Article détaillé : Anarchie militaire.
Portrait Nom Naissance Règne Succession Mort Notes
  Maximin Ier le Thrace
CAESAR GAIVS JVLIVS VERVS MAXIMINVS AVGVSTVS
≈ 173
Thrace ou Mésie
20 mars 235 – 24 juin 238
(≈ 3 ans)
Proclamé empereur par les légions germaines après le meurtre de Sévère Alexandre. 24 juin 238 (à ≈ 65 ans)
Assassiné par la garde prétorienne
Damnatio memoriae
[G 1]
Usurpateurs Magnus en 235 : ancien consul, il ordonne à quelques soldats de détruire un pont qui permettait à Maximin de traverser le Rhin. [G 2]
Quartinus en 235 : en Orient, soutenu par des soldats loyaux à Sévère Alexandre. [G 3]
  Gordien Ier
CAESAR MARCVS ANTONIVS GORDIANVS SEMPRONIANVS AFRICANVS AVGVSTVS
≈ 159
Phrygie
22 mars 238 – 12 avril 238
(21 jours)
Proclamé empereur alors qu'il était pro-consul en Afrique au cours d'une révolte contre Maximin Ier.
Règne conjointement avec son fils Gordien II en opposition à Maximin.
Techniquement un usurpateur, mais est légitimé rétrospectivement par Gordien III.
12 avril 238 (à ≈ 79 ans)
Se suicide après avoir appris la mort de son fils Gordien II
[G 4]
  Gordien II
CAESAR MARCVS ANTONIVS GORDIANVS SEMPRONIANVS ROMANVS AFRICANVS AVGVSTVS
≈ 192 22 mars 238 – 12 avril 238
(21 jours)
Proclamé empereur aux côtés de son père Gordien Ier en opposition à Maximin Ier par une loi du Sénat. 12 avril 238 (à ≈ 46 ans)
Tué au cours de la bataille de Carthage, l'opposant à l'armée restée fidèle à Maximin
[G 5]
  Maxime Pupien
CAESAR MARCVS CLODIVS PVPIENVS MAXIMVS AVGVSTVS
≈ 178 22 avril 238 – 29 juillet 238
(3 mois)
Proclamé empereur avec Balbin par le Sénat après la mort de Gordien Ier et II, en opposition à Maximin Ier.
Coempereur avec Balbin et Gordien III.
29 juillet 238 (à ≈ 60 ans)
Assassiné par la garde prétorienne
[G 6]
  Balbin
CAESAR DECIMVS CAELIVS CALVINVS BALBINVS PIVS AVGVSTVS
≈ 165 22 avril 238 – 29 juillet 238
(3 mois)
Proclamé empereur avec Pupien par le Sénat après la mort de Gordien Ier et II, en opposition à Maximin Ier.
Coempereur avec Pupien et Gordien III.
29 juillet 238 (à ≈ 73 ans)
Assassiné par la garde prétorienne
[G 7]
  Gordien III
CAESAR MARCVS ANTONIVS GORDIANVS AVGVSTVS
20 janvier 225
Rome
22 avril 238 – 11 février 244
(5 ans)
Proclamé empereur par les supporteurs de Gordien Ier (son grand-père) et II (son oncle) puis par le Sénat.
Coempereur avec Pupien et Balbin jusqu'en juillet 238.
11 février 244 (à 19 ans)
Inconnu, peut-être assassiné sur les ordres de Philippe l'Arabe
[G 8]
Usurpateurs Sabinianus en 240 : gouverneur de province (proconsul) en Afrique. [G 9]
Salvianus en 241 : gouverneur d'Egypte.
  Philippe l'Arabe
CAESAR MARCVS IVLIVS PHILLIPVS AVGVSTVS

avec

Philippe II
MARCVS IVLIVS PHILLIPVS SEVERVS AVGVSTVS
≈ 204
Shahba (Syrie)
Février 244 – septembre/octobre 249
(≈ 5 ans)
Préfet du prétoire de Gordien III, prend le pouvoir après sa mort.
Nomme son fils Philippe II coempereur en été 247.
Septembre/octobre 249 (à ≈ 45 ans)
Tué au cours d'une bataille contre Dèce, près de Vérone
[G 10]
Usurpateurs Pacatianus en 248 : sur le Danube. Tué par ses propres soldats.
Jotapianus en 248-249 : en Orient. Tué par ses propres soldats.
 

 

Dèce
CAESAR GAIVS MESSIVS QVINTVS TRAIANVS DECIVS AVGVSTVS

avec

Herennius Etruscus
QVINTVS HERENNIVS ETRVSCVS MESSIVS DECIVS AVGVSTVS
≈ 201
Budalia
(Pannonie inférieure)
Septembre/octobre 249 – juin 251
(≈ 1 an)
Gouverneur sous Philippe Ier.
Proclamé empereur par les légions du Danube et vainqueur de Philippe au cours d'une bataille.
Nomme son fils Herennius Etruscus coempereur au début de 251.
Juin 251 (à ≈ 50 ans)
Tous deux tués au cours de la bataille d'Abrittus contre les Goths
[G 11]
Usurpateurs Lucius Priscus en 249-251 : en Thrace. Soutenu par les Goths.
Valens Licinianus en 250 : usurpe le pouvoir à Rome pendant que Dèce est en guerre contre les Goths. Exécuté sur ordre de Valérien, général de Dèce.
Hostilien
CAESAR CAIVS VALENS HOSTILIANVS MESSIVS QVINTVS AVGVSTVS
≈ 230
Rome
Juin 251 – septembre/octobre 251
(≈ 4 mois)
Fils de Dèce.
Accepté comme son héritier (César) par le Sénat.
Septembre/octobre 251 (à ? ans)
Causes naturelles (peste)
[G 12]
 

 

Trébonien Galle
CAESAR GAIVS VIBIVS TREBONIANVS GALLVS AVGVSTVS

avec

Volusien
GAIVS VIBIVS VOLVSIANVS AVGVSTVS
≈ 206
Italie
Juin 251 – août 253
(≈ 5 ans)
Gouverneur de la Mésie supérieure, proclamé empereur par les légions du Danube après la mort de Dèce et en opposition à Hostilien.
Nomme son fils Volusien coempereur fin 251.
Août 253 (à ≈ 47 ans)
Assassiné par ses propres troupes, en faveur d'Émilien
[G 13]
  Émilien
CAESAR MARCVS AEMILIVS AEMILIANVS AVGVSTVS
≈ 207
Afrique
Août 253 – octobre 253
(≈ 2 mois)
Gouverneur de la Mésie supérieure, proclamé empereur par les légions du Danube après sa victoire sur les Goths.
Accepté comme empereur après la mort de Trébonien Galle.
Octobre 253 (à ≈ 46 ans)
Assassiné par ses propres troupes, en faveur de Valérien
[G 14]
Notes

Trente TyransModifier

Article détaillé : Trente Tyrans (Rome).

On appelle les Trente Tyrans une série d'usurpateurs qui ont ou auraient vécu au IIIe siècle, pendant les règnes de Valérien, de Gallien, de Claude le Gothique et d'Aurélien entre 253 et 270[H 1].

Portrait Nom Naissance Règne Succession Mort Notes
  Valérien
CAESAR PVBLIVS LICINIVS VALERIANVS AVGVSTVS
≈ 195
 ?
Octobre 253 – 260
(≈ 6 ans)
Gouverneur du Norique et de la Rhétie, proclamé empereur par les légions du Rhin après la mort de Trébonien Galle.
Accepté comme empereur à la mort d'Émilien.
260 (à ≈ 65 ans)
Capturé pendant la bataille d'Édesse contre les Perses, meurt en captivité
[H 2]
Usurpateurs Uranius Antoninus en 253-254 : Issu de l'esclavage. Se révolte en Cappadoce et Syrie. [H 3]
Silbannacus en 253 : à Rome, soutenu par des soldats loyaux à Emilien.
  Gallien
CAESAR PVBLIVS LICINIVS EGNATIVS GALLIENVS AVGVSTVS

avec

Salonin
PVBLIVS LICINIVS CORNELIVS SALONINVS VALERIANVS AVGVSTVS
≈ 218
 ?
Octobre 253 – septembre 268
(≈ 14 ans)
Fils de Valérien.
Nommé coempereur avec son père en 253.
Son fils Salonin est brièvement coempereur en juillet avant son assassinat par Postume.
Septembre 268 (à ≈ 50 ans)
Assassiné à Aquilée par ses propres hommes
[H 4]
Usurpateurs Ingenuus en 260 : légat de Pannonie. Battu par Aureolus, général de Gallien, il se noie dans la rivière Drave en tentant de s'échapper
Regalianus en 260 : général en Dacie. Tué sur le champ de bataille par les Roxolans qui tentent de s'implanter.
Macrien le Jeune en 260-261 : est proclamé empereur par son père Macrien. Assassiné par ses propres soldats en Illyrie après avoir été battu par Aureolus.
Quiétus en 260-261 : est proclamé empereur par son père Macrien. Assassiné par Odénath de Palmyre sur ordre de Gallien.
Valens Thessalonicus en 261 : envoyé par Gallien pour vaincre Macrien. S'autoproclame alors empereur. Assassiné par ses propres soldats après avoir défait Pison.
Pison en 261 : envoyé par Macrien pour vaincre Valens Thessalonicus. S'autoproclame alors empereur. Défait et assassiné par Pison.
Balliste en 261-264 : se proclame empereur en 261 après la mort de Quiétus. Assassiné sur ordre d'Odénath de Palmyre trois ans plus tard.
Mussius Aemilianus en 261-262 : se proclame empereur en Egypte en 261 après la mort de Macrien. Défait et exécuté par Aurelius Theodotus, général de Gallien.
Aureolus en 268 : se proclame empereur en Italie en 268. Assiégé par Gallien à Milan, il est exécuté sur ordre de Claude II le Gothique après l'assassinat de Gallien.
Notes

Empereurs illyriensModifier

Article détaillé : Empereurs illyriens.
Portrait Nom Naissance Règne Succession Mort Notes
  Claude II le Gothique
CAESAR MARCVS AVRELIVS CLAVDIVS AVGVSTVS
10 mai 213
Sirmium (Pannonie)
Septembre 268 – janvier 270
(≈ 7 mois)
Général victorieux de la bataille de Naissus, prend le pouvoir à la mort de Gallien. Janvier 270 (à ≈ 56 ans)
Cause naturelle (peste)
[I 1]
  Quintillus
CAESAR MARCVS AVRELIVS CLAVDIVS QVINTILLVS AVGVSTVS
≈ 220
Sirmium (Pannonie)
Janvier 270 – septembre 270
(≈ 6 mois)
Frère de Claude II le Gothique, prend le pouvoir après sa mort. septembre 270 (à ≈ 70 ans)
Cause incertaine
[I 2]
  Aurélien
CAESAR LVCIVS DOMITIVS AVRELIANVS AVGVSTVS
9 septembre 214
Sirmium (Pannonie)
Septembre 270 – septembre 275
(≈ 5 ans)
Proclamé empereur par les légions du Danube à la mort de Claude II le Gothique, en opposition à Quintillus. Septembre 275 (à ≈ 60 ans)
Assassiné par la garde prétorienne
[I 3]
  Tacite
CAESAR MARCVS CLAVDIVS TACITVS AVGVSTVS
≈ 200
Interamna
25 septembre 275 – juin 276
(≈ 8 mois)
Élu par le Sénat pour remplacer Aurélien, après un court interrègne. Juin 276 (à ≈ 76 ans)
Cause naturelle (peut-être assassiné)
[I 4]
  Florien
CAESAR MARCVS ANNIVS FLORIANVS AVGVSTVS
≈ 210 Juin 276 – septembre 276
(≈ 3 mois)
Frère de Tacite, élu par l’armée pour lui succéder. Septembre 276 (à ≈ 66 ans)
Assassiné par ses propres troupes, en faveur de Probus
[I 5]
  Probus
CAESAR MARCVS AVRELIVS PROBVS AVGVSTVS
19 août 232
Sirmium (Pannonie)
Septembre 276 – septembre/octobre 282
(≈ 6 ans)
Gouverneur d'une province de l'Est, proclamé empereur par les légions du Danube contre Florien. Septembre/octobre 282 (à ≈ 50 ans)
Assassiné par ses propres troupes, en faveur de Carus
[I 6]
  Carus
CAESAR MARCVS AVRELIVS CARVS AVGVSTVS
≈ 224
Narbo (Gaule)
Septembre/octobre 282 – juillet/août 283
(≈ 10 mois)
Préfet du prétoire de Probus, prend le pouvoir avant ou après sa mort. Juillet/août 283 (à ≈ 59 ans)
Cause incertaine
[I 7]
  Numérien
CAESAR MARCVS AVRELIVS NVMERIVS NVMERIANVS AVGVSTVS
≈ 253 Juillet/août 283 – novembre 284
(≈ 15 mois)
Fils de Carus, lui succède conjointement avec son frère Carin. 284 (à ≈ 31 ans)
Cause incertaine (probablement assassiné)
[I 8]
  Carin
CAESAR MARCVS AVRELIVS CARINVS AVGVSTVS
≈ 250 Juillet/août 283 – mars 285
(≈ 2 ans)
Fils de Carus, lui succède conjointement avec son frère Numérien. 285 (à ≈ 35 ans)
Meurt pendant une bataille contre Dioclétien
[I 9]
Notes

Le Dominat (285 à 476)Modifier

Article détaillé : Dominat.

Après la fin de la crise du troisième siècle, Dioclétien s’autoproclame empereur en 284 et pose les bases de la séparation de l'Empire romain en 286.

Tétrarchies et dynastie des ConstantiniensModifier

Articles connexes : Tétrarchie et Constantiniens.

La tétrarchie (285-324) est un système fonctionnant, comme son nom l'indique, sur quatre gouvernements : pour chaque division de l'Empire (Orient et Occident), il existe un empereur majeur (« Auguste ») et un empereur subordonné (« César »), le Primus Augustus (« Premier Auguste ») reste cependant l'empereur principal. Trois tétrarchies se succèdent avant que le système ne se désagrège et Constantin Ier redevient le seul maître de l'Empire en 324.

Note : étant donné le chevauchement des règnes respectifs, le tableau ci-dessous n'est pas nécessairement chronologique. Voir l'article sur la tétrarchie pour plus d'informations et un classement chronologique.

Légende

Portrait Nom Naissance Règne Succession Mort Notes
  Dioclétien
CAESAR GAIVS AVRELIVS VALERIVS DIOCLETIANVS AVGVSTVS
22 décembre 244
Salona (Dalmatie)
20 novembre 284 – 1er mai 305
(≈ 20 ans)
Proclamé empereur par l'armée après la mort de Numérien contre Carin
Seul maître de l'Empire de 285 à 286
Empereur de l'Orient de 286 à 293 (♕)
« Auguste » de l'Orient jusqu'en 305 (♕) où il abdique
3 décembre 311 (à 66 ans)
Cause naturelle à Aspalatos
[J 1]
  Maximien Hercule
CAESAR GAIVS AVRELIVS VALERIVS MAXIMIANVS AVGVSTVS
250
Sirmium (Pannonie)
1er avril 286 – 1er mai 305
(≈ 19 ans)
Adopté en tant que Empereur par Dioclétien de 286 à 293
« Auguste » de l'Occident jusqu'en 305 où il abdique avec Dioclétien
310 (à ≈ 60 ans)
Capturé par Constantin Ier puis se suicide sur l'ordre de celui-ci
[J 2]
Usurpateurs Carausius en 286-293 : Se révolte en Bretagne et en Gaule. Assassiné par son rival Allectus.
Allectus en 293-297 : Se révolte seulement en Bretagne car il ne dispose pas assez de moyens pour défendre la Gaule. Tué dans un combat contre Constance Chlore.
  Constance Chlore
CAESAR GAIVS FLAVIVS VALERIVS CONSTANTIVS AVGVSTVS
31 mars 250
Darania (Mésie)
1er mai 305 – 25 juillet 306
(≈ 1 an)
Adopté en tant que « César » de l'Occident et héritier par Maximien en 293
« Auguste » de l'Occident jusqu'en 306 (♕)
306 (à ≈ 56 ans)
Cause naturelle
[J 3]
  Galère
CAESAR GALERIVS VALERIVS MAXIMIANVS AVGVSTVS
260
Felix Romuliana (Mésie)
1er mai 305 – mai 311
(≈ 6 ans)
Adopté en tant que « César » de l'Orient et héritier par Dioclétien de 293 à 305
« Auguste » de l'Orient de 305 à 307 (♕)
« Auguste » de l'Orient et de l'Occident de 307 à 308 (♕)
« Auguste » de l'Orient de 308 à 310 (♕)
« Auguste » de l'Orient et de l'Occident de 310 à 311 (♕)
311 (à ≈ 51 ans)
Cause naturelle
[J 4]
  Sévère II
FLAVIVS VALERIVS SEVERVS AVGVSTVS
vers 265 Juillet 306 – Avril 307
(≈ 10 mois)
Adopté en tant que « César » et héritier par Constance Chlore en 305
Lui succède comme « Auguste » de l'Occident de 306 à 307
16 septembre 307 (à ? ans)
Capturé par Maxence et forcé à se suicider (ou assassiné)
[J 5]
  Constantin Ier « le Grand »
CAESAR FLAVIVS CONSTANTINVS VALERIVS AVGVSTVS
27 février 272
Naissus (Mésie)
25 juillet 306 – 22 mai 337
(≈ 30 ans)
Fils de Constance Chlore, proclamé empereur par les troupes de son père
Accepté en tant que « César » de l'Occident par Galère de 306 à 307
S’autoproclame « Auguste » de l'Occident en 307 après la mort de Sévère II et refuse la relégation en « César » par Galère jusqu'en 309
Empereur de l'Occident de 311 à 324 après avoir éliminé Maxence
Premier empereur romain à se convertir au christianisme
Seul maître de l'Empire jusqu'en 337
22 mai 337 (à 65 ans)
Cause naturelle
[J 6]
Usurpateurs Maxence en 306-312 : Fils de Maximien, prend le pouvoir en 306 contre Sévère II et nommé « César » de Rome par Maximien en 307 après la mort de Sévère. Meurt dans la bataille du pont Milvius contre Constantin Ier. [J 7]
Domitius Alexander en 308-310 : Se révolte en Afrique en coupant l'approvisionnement en blé. Battu et exécuté sur ordre de Maxence.
  Maximin II
CAESAR GALERIVS VALERIVS MAXIMINVS AVGVSTVS
20 novembre 270
Dacia
1er mai 311 – Juillet/Août 313
(≈ 2 ans)
Neveu de Galère, adopté en tant que « César » et son héritier en 305
Lui succède en tant qu'« Auguste » de l'Orient (avec Licinius) de 311 à 313
Juillet/Août 313 (à ≈ 42 ans)
Défait dans la guerre civile contre Licinius, s'est probablement suicidé peu après
[J 8]
  Licinius
CAESAR GAIVS VALERIVS LICINIVS AVGVSTVS
vers 265
Felix Romuliana (Mésie)
11 novembre 308 – 18 septembre 324
(≈ 15 ans)
Nommé « Auguste » de l'Occident par Galère contre Maxence en 308
Devient « Auguste » de l'Orient en 311 après la mort de Galère (avec Maximin II)
Vainqueur de Maximin, il devient le seul Empereur de l'Orient de 313 à 324
Il s'adjoint Valerius Valens en 317 et Martinien en 324 comme « Augustes » de l'Occident en opposition à Constantin Ier (ils sont tous deux exécutés dans les semaines qui suivent)
325 (à ≈ 60 ans)
Défait dans la guerre civile contre Constantin Ier et capturé, exécuté l'année suivante
[J 9]
  Constantin II « le Jeune »
CAESAR FLAVIVS CLAVDIVS CONSTANTINVS AVGVSTVS
316
Arles (Gaule)
22 mai 337 – 340
(≈ 3 ans)
Fils de Constantin Ier
Nommé « César » de l'Occident en 317
« Auguste » adjoint avec ses frères Constant Ier et Constance II
340 (à ≈ 24 ans)
Mort dans une bataille contre Constant Ier
[J 10]
  Constant Ier
CAESAR FLAVIVS IVLIVS CONSTANS AVGVSTVS
320
 ?
22 mai 337 – février 350
(≈ 12 ans)
Fils de Constantin Ier
« Auguste » adjoint avec ses frères Constantin II et Constance II
février 350 (à ≈ 29 ans)
Assassiné sur les ordres de l'usurpateur Magnence
[J 11]
Usurpateurs Magnence de 350 à 353 : devient protector de Constant qu'il fait assassiner en 350 pour s'autoproclamer Auguste à Autun. Se suicide à Lyon en 353 après sa défaite contre Constance II. [J 12]
Népotien en 350 : neveu de Constantin Ier, s'autoproclame empereur de Rome contre Magnence. Assassiné par les soldats de ce dernier après 28 jours de règne. [J 13]
Vetranio en 350 : général de Constant, proclamé « César » contre Magnence et temporairement accepté comme « Auguste » de l'Occident par Constance II. Abdique face à ce dernier et est exilé à Pruse où il meurt en 356. [J 14]
Silvanus en 355 : général de Constance II, s'autoproclame empereur en Pannonie. Assassiné par ses propres soldats après 28 jours de règne.
  Constance II
CAESAR FLAVIVS IVLIVS CONSTANTIVS AVGVSTVS
7 août 317
Sirmium (Pannonie)
22 mai 337 – 3 novembre 361
(≈ 24 ans)
Fils de Constantin Ier
« Auguste » adjoint avec ses frères Constantin II et Constant Ier
Seul empereur de 350 à 361
361 (à ≈ 43 ans)
Cause naturelle
[J 15]
  Julien
CAESAR FLAVIVS CLAVDIVS IVLIANVS AVGVSTVS
331/332
Constantinople (Thrace)
Février 360 – 26 juin 363
(≈ 3 ans)
Cousin de Constance II, nommé « César » de l'Occident en 355
Proclamé « Auguste » par ses troupes en 360
Seul empereur après la mort de Constance
26 juin 363 (à ≈ 31 ans)
Mortellement blessé dans une bataille
[J 16]
  Jovien
CAESAR FLAVIVS IOVIANVS AVGVSTVS
331
Singidunum (Mésie)
26 juin 363 – 17 février 364
(≈ 8 mois)
Général de Julien, proclamé empereur par ses troupes à la mort de Julien 17 février 364 (à ≈ 52 ans)
Cause naturelle (suffocation par des fumées)
[J 17]
Notes
  1. Dioclétien sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  2. Maximien Hercule sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  3. Constance Chlore sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  4. Galère sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  5. Sévère II sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  6. Constantin Ier sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  7. Maxence sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  8. Maximin II sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  9. Licinius sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  10. Constantin II sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  11. Constant Ier sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  12. Magnence sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  13. Népotien sur « Empereurs romains » ou « (en) Roman Emperors »
  14. Vetranio sur « Empereurs romains » ou « (en) Roman Emperors »
  15. Constance II sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  16. Julien sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »
  17. Jovien sur « Empereurs romains », « (en) Roman Emperors » ou « (en) Livius »

Dynastie des ValentiniensModifier

Article connexe : Valentiniens.

Légende

Portrait Nom Naissance Règne Succession Mort Notes
  Valentinien Ier
FLAVIVS VALENTINIANVS AVGVSTVS
321
Cibales (Pannonie)
26 février 364 – 17 novembre 375
(≈ 11 ans)
Élu par l'armée pour remplacer Jovien en tant qu'« Auguste » de l'Occident 17 novembre 375 (à ≈ 54 ans)
Cause naturelle
[K 1]
Usurpateur Firmus II de 372 à 375 : tente d'établir un royaume maure indépendant. Trahi par son frère Gildon, il est exécuté sur ordre de Valentinien.
  Valens
FLAVIVS IVLIVS VALENS AVGVSTVS
328
Cibales (Pannonie)
28 mars 364 – 9 août 378
(≈ 14 ans)
Frère de Valentinien Ier qui le nomme « Auguste » adjoint de l'Orient 9 août 378 (à ≈ 50 ans)
Tué au cours de la bataille d'Adrianople contre les Goths
[K 2]
Usurpateur Procope de 365 à 366 : cousin et héritier de Julien, il usurpe le trône pendant que Valens combat les Perses. Battu et exécuté sur ordre de Valens.
  Gratien
FLAVIVS GRATIANVS AVGVSTVS
18 avril/23 mai 359
Sirmium (Pannonie)
4 août 367 – 25 août 383
(≈ 16 ans)
Fils de Valentinien Ier, nommé « Auguste » adjoint de l'Occident en 367 puis devient « Auguste » de l'Occident après la mort de Valentinien 25 août 383 (à ≈ 24 ans)
Assassiné par une faction rebelle de l'armée
[K 3]
  Valentinien II
FLAVIVS VALENTINIANVS INVICTVS AVGVSTVS
371
Milan (Italie)
17 novembre 375 – 15 mai 392
(≈ 16 ans)
Fils de Valentinien Ier, proclamé empereur par l'armée de Pannonie après la mort de Valentinien
Accepté comme « Auguste » adjoint de l'Occident par Gratien
15 mai 392 (à ≈ 20 ans)
Probablement assassiné
[K 4]
Usurpateurs Maxime de 387 à 388 : se révolte et assassine Gratien en 383 avant d'être reconnu comme légitime par Théodose en 386. Envahit le domaine de Valentinien II en 387 avant d'en être chassé et exécuté en 388 par Théodose.
Victor en 388 : nommé César par son père Maxime en 384. S'autoproclame empereur à la mort de son père. Capturé et exécuté sur ordre de Théodose.
Notes

Dynastie des ThéodosiensModifier

Article connexe : Théodosiens.

Théodose Ier est le dernier empereur à diriger effectivement la totalité de l'Empire romain. Ses successeurs sont ses fils Arcadius chargé de l'Orient, futur « Empire byzantin », qui perdure jusqu'en 1453, et Honorius chargé de l'Occident, dénommé « Empire romain d'Occident », qui s'écroule au Ve siècle (476).

Légende

Portrait Nom Naissance Règne Succession Mort Notes
  Théodose Ier
FLAVIVS THEODOSIVS AVGVSTVS
11 janvier 347
Cauca (Hispanie)
19 janvier 379 – 17 janvier 395
(15 ans)
Nommé « Auguste » de l'Orient par Gratien après la mort de Valens, puis devient seul maître de l'Empire après la mort de Valentinien II 17 janvier 395 (à 48 ans)
Cause naturelle
[L 1]
  Maxime
MAGNUS CLEMENS MAXIMUS AVGVSTVS
335
(Hispanie)
31 août 384 – 28 août 388
(3 ans)
Usurpateur du trône de l'Occident de 383 au 384, puis coempereur légitime 28 août 388 (à ≈ 53 ans)
Exécuté sur ordre de Théodose Ier
[L 2]
Usurpateur Eugène de 392 à 394 : marche sur Rome avec les Francs et les Alamans alors que Théodose est retenu en Orient. Celui-ci remporte la victoire à la rivière froide et Eugène est exécuté. [L 3]
  Flavius Arcadius
FLAVIVS ARCADIVS AVGVSTVS
377
(Hispanie)
Janvier 383 – 1er mai 408
(≈ 25 ans)
Fils de Théodose
Nommé « César » de l'Orient en 383 après la mort de Gratien
En devient « Auguste » à la mort de son père
1er mai 408 (à ≈ 31 ans)
Cause naturelle
[L 4]
  Flavius Honorius
FLAVIVS HONORIVS AVGVSTVS
9 septembre 384
Constantinople
23 janvier 393 – 15 août 423
(30 ans)
Fils de Théodose
Nommé « César » de l'Occident en 393 après la mort de Valentinien II
En devient « Auguste » à la mort de son père
15 août 423 (à 38 ans)
Cause naturelle
[L 5]
  Théodose II
FLAVIVS THEODOSIVS AVGVSTVS
10 avril 401
Constantinople
Janvier 408 – 28 juillet 450
(≈ 42 ans)
Fils d'Arcadius
Nommé « César » de l'Orient en 402
En devient « Auguste » après la mort de son père
28 juillet 450 (à ≈ 49 ans)
Cause naturelle
[L 6]
  Constance III
FLAVIVS CONSTANTIVS AVGVSTVS
 ?
Naissus (Mésie supérieure)
8 février 421 – 2 septembre 421
(7 mois)
Marié à la fille de Théodose, Galla Placidia
Nommé « César » de l'Occident avec Honorius
2 septembre 421 (à ? ans)
Cause naturelle
[L 7]
Usurpateur Jean de 423 à 425 : Fonctionnaire sous le règne d'Honorius, proclamé empereur de l'Occident par Castinus sans jamais être reconnu par l'Orient. Défait par l'armée de Théodose II et Valentinien III, capturé et exécuté en juillet 425. [L 8]
  Valentinien III
FLAVIVS PLACIDIVS VALENTINIANVS AVGVSTVS
2 juillet 419
Ravenna (Italie)
23 octobre 424 – 16 mars 455
(30 ans)
Fils de Constance III
Nommé « César » de l'Occident par Théodose II à la mort d'Honorius, contre Jean
En devient « Auguste » après sa victoire sur Jean
16 mars 455 (à ≈ 35 ans)
Assassiné, probablement sur les ordres de Pétrone Maxime
[L 9]
  Marcien
FLAVIVS MARCIANIVS AVGVSTVS
396
Thrace ou Illyria
Été 450 – Janvier 457
(≈ 6 ans)
Nommé comme successeur (et mari) de Pulchérie, la sœur de Théodose II Janvier 457 (à ≈ 61 ans)
Cause naturelle
[L 10]
Notes

Derniers empereurs d'OccidentModifier

Article connexe : Derniers empereurs.

L'Empire romain d'Occident disparaît en 476 lorsque son dernier empereur, Romulus Augustule, est déposé par Odoacre. Julius Nepos est quant à lui le dernier empereur légitime, reconnu par l'empereur d'Orient et par les rois des peuples fédérés (Francs, Wisigoths, Burgondes ....) jusqu'à sa mort en 480.

Toutefois, vers l'an 500, à la suite de sa victoire face aux Ostrogoths, le roi des Francs Clovis Ier reçut le titre de consul des Romains de la part de l'empereur d'Orient. Il en profite alors pour prendre le titre d’« Auguste ».

Portrait Nom Naissance Règne Succession Mort Notes
  Pétrone Maxime
FLAVIVS ANICIVS PETRONIVS MAXIMVS AVGVSTVS
396 17 mars 455 – 31 mai 455
(2 mois)
S'autoproclame empereur avec le soutien de l'armée après la mort de Valentinien III, sans jamais être reconnu par l'Orient 31 mai 455 (à ~ 61 ans)
Assassiné, probablement lapidé par la foule
[M 1]
Interrègne (1 mois)
  Avitus
EPARCHIVS AVITVS AVGVSTVS
385 9 juillet 455 – 17 octobre 456
(15 mois)
Magister militum sous Pétrone Maxime, proclamé empereur par le roi wisigoth Théodoric II à la mort de Maxime après 456
Déposé par son magister militum, Ricimer. Cause et date de la mort inconnues
[M 2]
Interrègne (5 mois)
  Majorien
IVLIVS VALERIVS MAIORIANVS AVGVSTVS
Novembre 420 Avril 457 – 2 août 461
(~ 4 ans)
Nommé empereur par Ricimer 7 août 461 (à ~ 40 ans)
Déposé et décapité sur les ordres de Ricimer
[M 3]
Interrègne (3 mois)
  Sévère III
LIBIVS SEVERVS AVGVSTVS
vers 420
Lucania (Italie)
Novembre 461 – Août 465
(~ 3 ans)
Nommé empereur par Ricimer, sans jamais être reconnu par l'Orient Août 465 (à ~ 45 ans)
Probablement empoisonné par Ricimer
[M 4]
Interrègne (2 ans)
  Anthémius
PROCOPIVS ANTHEMIVS AVGVSTVS
vers 420 12 avril 467 – 11 juillet 472
(5 ans)
Nommé empereur par Ricimer, avec le soutien de l'empereur d'Orient Léon Ier, le Thrace 11 juillet 472 (à ~ 52 ans)
Exécuté par Ricimer
[M 5]
  Olybrius
FLAVIVS ANICIVS OLYBRIVS AVGVSTVS
420 11 juillet 472 – 2 novembre 472
(4 mois)
Gendre de Valentinien III
Nommé empereur par Ricimer, sans jamais être reconnu par l'Orient
2 novembre 472 (à ~ 52 ans)
Cause naturelle
[M 6]
Interrègne (4 mois)
  Glycérius
FLAVIVS GLYCERIVS AVGVSTVS
vers 420 Mars 473 – Juin 474
(15 mois)
Nommé empereur par Gondebaud (successeur de Ricimer), sans jamais être reconnu par l'Orient après 480
Déposé par Julius Nepos. Cause et date de la mort inconnues
[M 7]
  Julius Nepos
FLAVIVS IVLIVS NEPOS AVGVSTVS
vers 430 Juin 474 – 28 août 475
(1 an)
Neveu par alliance de Léon Ier, le Thrace
Nommé empereur contre Glycérius
9 mai 480 (à ~ 50 ans)
Déposé par Flavius Oreste.
[M 8]
Interrègne (2 mois)
  Romulus Augustule
FLAVIVS ROMVLVS AVGVSTVS
vers 461 31 octobre 475 – 4 octobre 476
(1 an)
Nommé par son père Flavius Oreste, sans jamais être reconnu par l'Orient après 507
Cause et date de la mort inconnues
[M 9]
Notes

Empereurs d'OrientModifier

L'Empire romain d'Orient, que les historiens nomment aussi « Empire byzantin » à partir du Haut Moyen Âge, disparaît en 1453 lors de la prise de Constantinople par les Ottomans.

Pendant près de mille ans se succèdent treize dynasties d'empereurs. Alors qu'Arcadius est le premier empereur romain d'Orient après la séparation officielle de l'Empire, Zénon est considéré comme le dernier empereur romain d'Orient et le premier empereur byzantin, étant donné l'effondrement de l'Empire d'Occident en 476.

Frises chronologiquesModifier

 
Chronologie simplifiée des empereurs romains (d'Auguste à Commode).
 
Chronologie simplifiée des empereurs romains (de Pertinax à Théodose).
 
Chronologie simplifiée des empereurs romains après 395 en Occident.

Notes et référencesModifier

  1. Auguste évita l'écueil de sembler restaurer une monarchie honnie des Romains depuis la Royauté en ménageant les institutions en place, notamment le Sénat
  2. Suétone (trad. Henri Ailloud, préf. Marcel Benabou), Vie des douze Césars [« De vita duodecim Caesarum libri »], Paris, Gallimard, coll. « Folio » (no 640), (1re éd. 1931), 499 p. [détail des éditions] (ISBN 2-07-036640-5)
  3. (fr) « IV : Les Flaviens (69 à 96) », sur Histoire.fr (consulté le 25 octobre 2011)
  4. (fr) « V : Les Antonins (96 à 193) », sur Histoire.fr (consulté le 25 octobre 2011)

AnnexesModifier

Moyen mnémotechniqueModifier

Il existe un moyen mnémotechnique pour retenir la liste des 12 premiers empereurs romains (tel que Suétone l'a définie, donc César inclus). Il consiste en une « phrase facile » à retenir dont chaque syllabe est le début du nom d'un empereur : « Césautica, Claunégalo, Vivestido. » Ou, si l'on sépare les syllabes : cés / au / ti / ca / clau / né / gal / o / vi / ves / ti / do (César / Auguste / Tibère / Caligula / Claude / Néron / Galba / Othon / Vitellius / Vespasien / Titus / Domitien).

On peut étendre cette phrase à d'autres empereurs. Par exemple : « Césautica, Claunégalo, Vivestido, Netrajhadan, Marcosepca », jusqu'à Caracalla.

StatistiquesModifier

Il est difficile d'établir le nombre précis d'empereurs romains de 27 av. J.-C. (début du règne d'Auguste) à 476 ap. J.-C. (chute de Romulus Augustule et fin de l'empire romain d'Occident). Il s'élève à environ 164 empereurs si on inclut les dix Césars qui ne sont jamais parvenus au rang d'Auguste et les huit empereurs d'Orient régnant à Constantinople de 395 à 476. Ces 146 empereurs peuvent se grouper en trois catégories : 59 empereurs « légitimes » adoubés par le Sénat, 33 usurpateurs légitimés a posteriori et 54 usurpateurs non légitimés.

Si on considère la nature de la mort de ces 164 empereurs (soit naturelle, soit violente) on constate que la proportion de morts naturelles est de 44% pour les empereurs « légitimes », 30 % pour les usurpateurs légitimés et seulement 7% pour les usurpateurs non légitimés. Des dix Césars qui ne sont jamais devenus Augustes seuls deux ont eu une mort naturelle et au total, des 164 hommes qui ont porté le titre d'empereurs romains, de manière plus ou moins éphémère entre 27 av. J.-C. et 476 ap. J.-C., 116 (71%) sont morts de mort violente.

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Chris Scarre et Brandon Shaw, Chronicle of the Roman Emperors, Thames & Hudson, 1995, réédition 2001, (ISBN 0-500-05077-5)
  • Tacitus, The Annals of Imperial Rome, Penguin Classics, Michael Grant Publications Ltd, 1971, réédition 1985, (ISBN 0-14-044060-7)
  • Martha Ross, Rulers and Governments of the World, Vol.1 Earliest Times to 1491, Bowker, 1978, (ISBN 0-85935-021-5)
  • Clive Carpenter, The Guinness Book of Kings Rulers & Statesmen, Guinness Superlatives Ltd, 1978, (ISBN 0-900424-46-X)
  • R.F.Tapsell, Monarchs Rulers Dynasties and Kingdoms of The World, Thames & Hudson, 1981, réédition 1987, (ISBN 0-500-27337-5)

Liens externesModifier