Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sévère (homonymie).

Sévère
Empereur romain
Image illustrative de l’article Sévère
Nummus de Trèves à l'effigie de Sévère, César.
Règne
César en Occident : - (~15 mois)
Auguste en Occident : 25 juillet 306 - mars 307 (~8 mois)
Période Troisième Tétrarchie
Précédé par Constance Chlore (Occident)
Galère (Orient)
Co-empereur Galère (Orient)
Usurpé par Constantin Ier
(Occident, 306-310)
Maxence (Rome, 306-312)
Maximien Hercule
(Rome, 306-309)
Suivi de Galère seul légitime
Biographie
Nom de naissance Flavius Valerius Severus
Naissance Illyrie (Pannonie ou Dalmatie)
Décès - Ravenne
Descendance (Flavius ?) Severianus
Empereur romain

Sévère, ou Flavius Valerius Severus, parfois Sévère II[1], est un empereur romain du 25 juillet 306 à mars 307.

BiographieModifier

Sévère est originaire de Pannonie ou de Dalmatie, c'est un officier et compagnon de Galère[1].

En mai 305, lorsque Dioclétien et Maximien Hercule abdiquent, Galère fait proclamer Sévère comme César de l'Auguste Constance Chlore, dont il prend le nomen Flavius Valerius. Sévère est chargé de l’administration de l'Afrique, de l'Italie et de l'Illyrie[1].

La mort soudaine de Constance Chlore en juillet 306 fait évoluer la tétrarchie mise en place : Sévère devient Auguste, mais il doit prendre comme César Constantin Ier, fils de Constance Chlore et proclamé en Bretagne par les troupes de son père.

Le mécanisme de la tétrarchie se dérègle en octobre 306 lorsque Maxence, fils de Maximien Hercule, prend le pouvoir en Italie, avec l'aide de la Garde prétorienne de Rome et l'appui de son père. Sévère marche contre Maxence, mais ses troupes ont servi auparavant sous le commandement de Maximien Hercule. Elles refusent donc de combattre son fils et se rallient à Maxence[2],[1].

Sévère s'enferme à Ravenne, où Maximien l'assiège en vain car la place est bien défendue, puis négocie sa sortie contre la vie sauve et son retour à Rome pour négocier avec Maxence. Selon l'historien Zosime, Sévère aurait été capturé dans une embuscade tendue par Maxence et étranglé au lieu dit les Trois-Tavernes, au printemps 307[1],[3]. Moins précis, Eutrope et le pseudo Aurelius Victor rapportent que Sévère fut tué à Ravenne[4]. Maxence fit ensuite marteler le nom de Flavius Sévère sur des inscriptions, comme le milliaire d'Antibes[5],[6].

La mise en concurrence par les armées puis l'élimination de Sévère au profit de Constantin et Maxence montrait les failles du système de succession dans la tétrarchie, les armées préférant la filiation naturelle à la cooptation et l'adoption imposée par l'auguste Galère[7].

Noms successifsModifier

  • 305 : reçoit le titre de César : Flavius Valerius Severus Nobilissimus Cæsar.
  • 306 : reçoit le titre d'Auguste : Imperator Cæsar Flavius Valerius Severus Pius Felix Invictus Augustus.
  • 307 : titulature à sa mort : Imperator Cæsar Flavius Valerius Severus Pius Felix Invictus Augustus Tribuniciæ Potestati III, Imperator I, Consul I.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Zosso et Zingg 1995, p. 127.
  2. Paul Orose, Historiarum adversus paganos, VIII, 28, 7 et 8
  3. Zosime, Histoire romaine, livre II, 10
  4. Eutrope, Abrégé de l'histoire romaine, X, 2 ; pseudo Aurelius Victor, Épitomé de Caesaribus, 40, 7
  5. CIL 17-02 = AE 1957, 00153
  6. Dor de la Souchère, « Milliaire d'Antibes », Gallia, tome 14, fascicule 1, 1956. pp. 89-90 [1]
  7. Roger Remondon, La crise de l’Empire romain, PUF, collection Nouvelle Clio – l’histoire et ses problèmes, Paris, 1964, 2e édition 1970, p. 134

BibliographieModifier

  • François Zosso et Christian Zingg, Les Empereurs romains, Paris, édition Errance, , 256 p. (ISBN 2877722260)

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :