Ouvrir le menu principal

Jessica Alba

actrice, mannequin, entrepreneuse américaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alba.
Jessica Alba
Description de cette image, également commentée ci-après
Jessica Alba en 2016.
Nom de naissance Jessica Marie Alba
Naissance (38 ans)
Pomona, Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Mannequin
Entrepreneuse
Films notables Honey
Sin City
Les 4 Fantastiques
Les Quatre Fantastiques et le Surfer d'argent
Bleu d'enfer
Charlie, les filles lui disent merci
Valentine's Day
Séries notables Les Nouvelles Aventures de Flipper le dauphin
Dark Angel

Jessica Marie Alba [ˈdʒɛsɪkə məˈɹiː ˈælbə][1] est une actrice américaine, née le à Pomona (Californie). Elle a interprété des rôles tant au cinéma que dans les séries télévisées.

Après des débuts télévisuels remarqués durant les années 1990, avec les séries Les Nouvelles Aventures de Flipper le dauphin (1995-1997) et Dark Angel (2000-2002), elle entame une carrière cinématographique contrastée.

En effet, si elle enchaîne au début des succès commerciaux, avec Honey (2003), Bleu d'enfer (2005), Valentine's Day (2010), et en prêtant ses traits à Susan Storm dans les blockbusters Les 4 Fantastiques (2005) et Les Quatre Fantastiques et le Surfer d'argent (2007), elle ne parvient pas à convaincre la critique.

Seul le réalisateur Robert Rodriguez lui permet d'évoluer dans des projets de qualité, en lui confiant des rôles dans Sin City (2005), Machete (2010). Et en 2014, c'est à Joe Carnahan qu'elle doit le succès d'estime Stretch.

C'est finalement dans les affaires qu'elle parvient à s'imposer durablement. En janvier 2012, elle co-fonde la société The Honest Company, entreprise spécialisée dans la fabrication de produits d'entretien non toxiques.

Son image glamour est quant à elle intacte : elle apparaît dans la rubrique Hot 100 du magazine Maximal[2] et a été élue la femme la plus désirable de l'année 2006 par le site anglophone AskMen.com[3]. Elle a aussi été nommée la « femme la plus sexy du monde » (« Sexiest Woman in the World ») par le magazine FHM en 2007[4] et elle est deuxième du même classement pour l'année 2008. Elle est apparue sur la couverture du magazine Playboy[5].

En 2019, elle opère un retour au premier plan, à la télévision, en étant à l'affiche de la série d'action L.A.'s Finest, spin-off du film Bad Boys, aux côtés de Gabrielle Union.

BiographieModifier

Enfance et formationModifier

Jessica Alba est née à Pomona en Californie de Catherine (née Jensen) et Mark Alba. Jessica Alba est d'ascendance québécoise et danoise par sa mère, alors que son père est d'origine mexicaine[6]. Ses parents se sont mariés très jeunes. Son grand-père maternel a été officier marinier pendant 30 ans[7] dans la marine américaine, et a servi dans le Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale. Il est devenu par la suite percussionniste de l’United States Marine Band. Jessica Marie Alba a été élevée dans une famille de l'armée de l'air américaine avec son frère Joshua et ses grands-parents jusqu'à ses 17 ans. À cause de la carrière militaire de son père, la famille de Jessica s'est déplacée au Mississippi et au Texas avant de revenir en Californie[8]

Jessica, durant son enfance, a été confrontée à de nombreuses maladies : elle a eu deux atélectasies, plusieurs pneumonies et une rupture de l'appendice. Ces maladies l'ont isolée des autres enfants à l'école, car elle « était si souvent à l'hôpital que personne ne la connaissait suffisamment pour être ami avec elle ». Elle souffre également d'hyperactivité (TDAH) et prend un traitement (Ritalin)[9].

À 11 ans, elle participe à un casting avec toute sa famille mais c'est elle seule qui remporte le prix d'un an de cours de théâtre, qu'elle condense pendant un été pour ne pas rater l'école. À 17 ans, elle participe de nouveau à un atelier de théâtre[8].

Son état de santé s'est amélioré à son arrivée en Californie. Elle a obtenu son diplôme de fin de lycée à 17 ans et a pu ensuite suivre les cours de théâtre de l’Atlantic Theater Company.

Débuts et révélation télévisuelle (années 1990)Modifier

Son premier petit rôle était celui de Gail dans Camp Nowhere (1993). À l'origine, elle avait un contrat pour deux semaines, mais son rôle a duré deux mois parce que l'actrice qui tenait le rôle a dû s'absenter.

Jessica Alba est apparue dans deux publicités télévisées pour Nintendo et J. C. Penney. Elle a ensuite figuré dans plusieurs rôles indépendants. Elle a joué dans trois épisodes de Les Incroyables Pouvoirs d'Alex en 1994[10].

Elle a ensuite joué Maya dans les deux premières saisons des Nouvelles Aventures de Flipper le dauphin. Sous la tutelle de sa mère, garde-côte, Jessica a appris à nager avant même de marcher et est plongeuse certifiée PADI (Professional Association of Diving Instructors) ; elle a pu utiliser cette compétence pour la série filmée en Australie[11].

En 1998, elle joue Melissa Hauer dans un épisode de Brooklyn South, puis elle enchaîne sur le rôle de Leanne dans deux épisodes de Beverly Hills 90210. Elle joue même dans un épisode de La croisière s'amuse, dans le rôle de Leïla. En 1999, elle apparaît dans la comédie P.U.N.K.S.[12].

Après que Jessica a fini l'équivalent du lycée, elle apprend à devenir actrice avec William H. Macy et sa femme Felicity Huffman à l'Atlantic Theater Company, qui a été fondée par Macy et le réalisateur David Mamet[13].

Jessica Alba commence à être reconnue à Hollywood en 1999 après être apparue dans des films « adolescents » tels que College attitude (avec notamment Drew Barrymore), dans La Main qui tue, et obtient son premier rôle principal dans le film Paranoid.

Toutefois, elle perce véritablement avec son rôle-titre pour Dark Angel. En effet, James Cameron la choisit pour le rôle de Max Guevara parmi un pas moins de 1 200 candidates. Coécrite par Cameron, la série produite par la FOX raconte les aventures d'un super-soldat génétiquement modifié dans un futur proche, rôle qu'interprète Jessica Alba pendant deux saisons jusqu'en 2002. Son travail est récompensé par une nomination au Golden Globe[14].

Pendant sa préparation pour Dark Angel, durant laquelle elle s'entraînait trois heures chaque jour, Jessica Alba est devenue obsédée par l'exercice, allant jusqu'à dire que « Beaucoup de filles ont des problèmes relatifs à leur alimentation, et j'en ai fait partie. J'étais obsédée par cela ». Elle se rappelle même avoir éprouvé des problèmes quand elle descendait à 50 kg, et évoque souvent sa puberté et l'apparition de ses courbes qui lui causait des soucis dès ses 12 ans. En effet, Jessica Alba avait peur de devenir une personne en surpoids comme les autres membres de sa famille, et elle cuisinait donc pour elle depuis cet âge[15].

Percée commerciale au cinéma (années 2000)Modifier

 
À Londres lors de la première du film Les Quatre Fantastiques et le Surfer d'argent, .

Au tout début des années 2000, l'actrice reçoit plusieurs récompenses dont le Teen Choice Award, prix de l'actrice préférée des adolescents (de 12 à 19 ans), et le Saturn Award, prix de la meilleure actrice de télévision pour sa performance dans Dark Angel.

Depuis 2003, Jessica Alba a poursuivi une intense carrière cinématographique avec des rôles variés. Elle joue une danseuse qui souhaite devenir chorégraphe dans Honey (2003)[16]. Elle tient le rôle d'une indigène amoureuse d'un Anglais colonial dans Amour interdit la même année.

En 2005, Jessica interprète Nancy Callahan dans Sin City. Elle joue aussi la même année dans Les 4 Fantastiques le rôle de Susan Storm/La femme invisible. Toujours en 2005, Jessica Alba joue la petite amie d'un chasseur de trésors (Paul Walker) dans Bleu d'enfer.

En 2006, Jessica Alba présente les MTV Movie Awards et participe à des sketches parodiant les films King Kong, Mission impossible 3, et Da Vinci Code[17].

En 2007, elle rejoue Susan Storm dans la suite de l'interprétation cinématographique du Comics de Marvel, Les Quatre Fantastiques et le Surfer d'argent. Elle interprète une fille un peu maladroite, spécialiste du dressage des manchots[18] dans le comique Charlie, les filles lui disent merci. Elle joue aussi dans une autre comédie intitulée The Ten.

En 2008, Jessica tient le premier rôle dans le film The Eye qui est un remake d'un film hong-kongais portant le même nom. Elle donne aussi la réplique à Hayden Christensen dans Awake (sorti en 2007 aux États-Unis). Jessica joue aussi dans deux comédies : Love Gourou avec Mike Myers et Bill.

Échecs et diversification (années 2010)Modifier

 
Pour la présentation parisienne du film The Killer Inside Me, en 2010.

En 2010, elle s'aventure dans un registre plus adulte et risqué avec le thriller The Killer Inside Me, porté par Casey Affleck.

La même année, elle apparaît dans le clip de Lonely Island I Just Had Sex avec Blake Lively. Elle joue également dans la comédie à succès[19], Mon beau-père et nous, entourée d'une pléiade de stars comme Robert De Niro, Ben Stiller, Dustin Hoffman et Barbra Streisand.

En 2011, elle crée une entreprise spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de produits écologiques, The Honest Company. Cette activité parallèle permet de compenser une carrière cinématographique marquée par une certaine irrégularité.

 
Jessica Alba au Comic-Con de San Diego, pour la promotion de Sin City : J'ai tué pour elle, en 2014.

En 2014, quand elle reprend son rôle dans Sin City : J'ai tué pour elle, la très attendue suite de Sin City, c'est un nouvel échec critique et commercial cuisant. Le cinéaste Robert Rodriguez était pourtant le cinéaste à lui avoir offert les deux seuls succès critiques de sa carrière : Sin City en 2005, et Machete, en 2010[20]. En revanche, toujours en 2014, une petite production, le film d'action Stretch, dans lequel elle tient un rôle secondaire, lui offre le troisième accueil critique positif de sa carrière.

Elle seconde Pierce Brosnan et Salma Hayek dans la comédie romantique Teach Me Love, qui sort en 2015 et peine à convaincre[21]. La même année, elle porte l'indépendant film d'action Secret Agency qui ne génère pas non plus d'engouement[22], puis elle apparaît brièvement dans Entourage, il s'agit de l'adaptation cinématographique de la série télévisée du même nom, à laquelle l'actrice avait déjà participé, le temps d'un épisode, en 2004. Sort également, en 2015, la comédie dramatique indépendante Baby, Baby, Baby qui reçoit un accueil positif des critiques, mais dans laquelle l'actrice donne seulement la réplique à Adrianne Palicki et Brian Klugman[23] et non dans un rôle principal.

En 2016, elle devient la conseillère d'Arnold Schwarzenegger dans l'émission de télévision The Celebrity Apprentice. Côté cinéma, elle seconde Lily Rabe dans le thriller horrifique The Veil, se joint à la distribution réunie par Kevin Connolly pour sa comédie d'aventures, Dear Eleanor et joue la petite amie du héros, incarné par Jason Statham, dans la super production d'action Mechanic: Resurrection. Aucun de ses projets ne suscitent l'enthousiasme des critiques mais elle peut compter sur le film d'action pour remplir les salles[24].

En 2017, elle participe à la première reality show d'Apple pour la plateforme Apple Music dans l'émission Planet of the apps, au côté de plusieurs entrepreneurs. Cette année-là sort la comédie d’action El Camino Christmas, dans laquelle elle joue une journaliste[25].

En décembre 2018, une étude basée sur les critiques de films agrégées par le site Metacritic lui décerne le titre de l'actrice hollywoodienne ayant eu la pire carrière de ces 20 dernières années[26].

En 2019, elle fait partie des vedettes du film d'action Killers Anonymous aux côtés de Gary Oldman. Nouvel échec critique[27].

Et c'est finalement à la télévision qu'elle fait son grand retour, seize ans après avoir portée avec succès la série Dark Angel, en signant pour le rôle régulier de Nancy McKenna dans la série dérivée des films d’actions Bad Boys et Bad Boys 2, accompagnée de Gabrielle Union qui elle, reprend le rôle qu’elle occupait dans le second film[28]. Et alors que la série fait l'ouverture du Festival de télévision de Monte-Carlo, il est annoncé que ce programme, pour lequel elle officie aussi en tant que productrice exécutive, est renouvelée pour une seconde saison[29]. Dans la foulée, Jessica Alba obtient une nomination au Teen Choice Awards de la meilleure actrice dans une série télévisée d'action[30].

Vie privéeModifier

 
Jessica Alba enceinte à l'avant-première de The Eye diffusée à l'UGC Ciné Cité La Défense, à Puteaux, en 2008.

Jessica Alba est élevée dans une famille catholique et se considère comme « croyante ». Au cours de son adolescence, elle est devenue adepte du mouvement Born again[31]. Elle quitte ce mouvement religieux quatre années plus tard parce qu'elle a l'impression d'être jugée sur son apparence[32].

Jessica Alba émet des objections au sujet des condamnations par l'église contre la sexualité pré-maritale et l'homosexualité, et également à propos du manque de protagonistes féminins forts dans la Bible[33].

En tant que fille de conservateurs et pratiquants, Jessica Alba, à qui ses grands-parents ne permettaient pas de porter de maillot de bain au foyer, maintient une clause de non-nudité dans son contrat. Elle décline ainsi les propositions des réalisateurs Frank Miller et Robert Rodriguez[34].

En règle générale, Jessica Alba est doublée pour toutes les scènes de nudité. En 2009, elle ferait une première entorse à cette règle dans le film The Killer Inside Me, dans une scène en début de film elle est allongée fesses nues, l'angle de vue semblant montrer qu'elle n'est pas doublée[35]. L'année suivante, elle apparaît entièrement nue sous la douche dans une scène du film Machete. Mais la scène est en réalité partiellement truquée : l'actrice l'a en effet tournée en sous-vêtements, et ces derniers ont ensuite été retirés par ordinateur en post-production[36].

À propos de ses origines multiethniques, Jessica Alba s'exprime comme suit :

« Mon grand-père était le seul Mexicain de sa faculté, de son lieu de travail et aussi du country club. Il a essayé d'oublier ses racines mexicaines, parce qu'il ne voulait pas que ses enfants se sentent différents en Amérique. Ma grand-mère et lui n'ont pas parlé espagnol avec leurs enfants. Maintenant, en tant qu’américaine de troisième génération, j'ai l'impression de n'avoir finalement aucune attache. Durant toute ma vie, j'ai grandi sans qu'aucune "race" ne m'ait jamais accepté… donc je n'ai jamais ressenti une attache à une "race" spécifique. J'ai eu une éducation très américaine, je me sens américaine, et je ne parle pas espagnol. Donc pour ceux qui disent que je suis une actrice latine, d'accord, mais ça ne me correspond pas, ce n'est pas sincère. J'ai toujours cru être en marge de la société ; à présent je perçois que les gens sont différents d'un point de vue ethnique. J'avais toujours dans la tête ma teinte de peau foncée et mes lèvres généreuses quand j'étais une enfant, parce que j'avais l'impression de ne pas y correspondre. De nos jours, c'est devenu conventionnel, la couleur n'est plus un problème, je le vis même positivement. »

RelationsModifier

Durant le tournage de Dark Angel, Jessica entretient une liaison avec Michael Weatherly, son partenaire dans la série. Des controverses sont soulevées à cause de leur différence d'âge de treize ans[37],[38]. Leur liaison durera quatre ans[39].

Jessica Alba a déclaré que son partenaire idéal serait un homme beaucoup plus âgé ; elle faisait référence à Morgan Freeman, Sean Connery, Robert Redford, et Michael Caine[40].

Jessica Alba partage la vie de Cash Warren, fils du comédien américain Michael Warren, qu'elle a rencontré pendant le tournage du film Les 4 Fantastiques en 2004[41].

Jessica Alba a commencé à apprendre l'espagnol durant sa grossesse, afin de pouvoir s'exprimer dans cette langue avec son enfant. Jessica et son fiancé se marient le , 3 semaines avant la naissance de leur fille, Honor Marie Warren, le à Los Angeles ; elle a accouché d'une deuxième fille, Haven Garner Warren, le [42]. Le 17 juillet 2017, elle annonce attendre son troisième enfant sur son compte Instagram. Le 31 décembre 2017, elle donne naissance à son troisième enfant, un garçon nommé Hayes Alba Warren.

EntrepreneuriatModifier

 
L'entrepreneuse, invitée du TechCrunch de San Francisco, en 2012.

En 2011, confrontée à des problèmes d'allergie avec ses enfants, Jessica crée sa propre entreprise The Honest Company qui commercialise des produits et vêtements écologiques (couches, lingettes). Elle sort en mars 2013 son premier livre, The Honest Life, basé sur son mode de vie et ses idées écologiques.

En 2016, son entreprise est valorisée plus d'1,7 milliard de dollars et réalise plus de 150 millions de vente. Le magazine Forbes la classe alors comme « l'entrepreneuse la plus riche des États-Unis »[43]. Son entreprise est cependant régulièrement attaquée, soit en raison d'un écran total jugé inefficace par des consommateurs[44], soit à cause de produits nocifs retrouvés dans une poudre à lait pour bébé[45].

En septembre 2016, le groupe Unilever se serait positionné pour racheter 1 milliard son entreprise[46].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

ClipsModifier

Jeux vidéoModifier

DistinctionsModifier

 
Jessica Alba, élue Meilleure actrice pour Machete, lors de la cérémonie des ALMA Awards 2011.

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[48].

RécompensesModifier

NominationsModifier

  • YoungStar Awards 1998 : Meilleure interprétation par une jeune actrice dans une série télévisée pour Flipper
  • Teen Choice Awards 2004 :
    • Meilleure actrice pour Honey
    • Meilleur baiser pour Honey, partagé avec Mekhi Phifer
    • Meilleure alchimie pour Honey, partagé avec Mekhi Phifer
    • Révélation féminine de l'année dans un film pour Honey
  • TV Land Awards 2007 : Star féminine du petit et grand écran
  • Teen Choice Award 2007 :
    • Meilleure actrice dans un film d'action ou d'aventures pour Les Quatre Fantastiques et le surfer d'argent
    • Meilleur pétage de plomb dans un film pour Les Quatre Fantastiques et le surfer d'argent
  • Kids' Choice Awards 2012 : Dure à cuire préférée pour Spy Kids: All the Time in the World in 4D

Voix françaisesModifier

En France, Barbara Delsol est la voix française régulière de Jessica Alba[49]. Sylvie Jacob[49] et Cécile d'Orlando[50] l'ont également doublée respectivement à cinq et quatre reprises.

Au Québec, Catherine Bonneau est la voix régulière de l'actrice[51].

Notes et référencesModifier

  1. Prononciation en anglais américain retranscrite selon la norme API.
  2. « Maxim Top 10 for 2007 », Maxim, (consulté le 23 avril 2008)
  3. « Jessica Alba (profile) », AskMen.com, (consulté le 23 avril 2008)
  4. « 100 Sexiest 2007 Winner », FHM (consulté le 23 avril 2008)
  5. « Playboy Apologizes to Jessica Alba », people.com, 5 avril 2006.
  6. « Jessica Alba: Don't Call Me A Latina!! », MediaTakeout.cA, (consulté le 12 juillet 2007)
  7. Biographie indiquant la profession du grand-père maternel de Jessica Alba
  8. a et b Derek Blasberg, « Le secret de la licorne », Vanity Fair no 32, février 2016, pages 120-125.
  9. (en-US) « Jessica Alba Smart, Successful And Still Hottest Body in Hollywood (8 photos!) », sur TheImproper.com, (consulté le 7 mai 2016)
  10. (en) « Jessica Alba: Biography », People, (consulté le 24 avril 2008).
  11. (en) « Water babe Jess in big screen splash » [archive du ], Daily Star, (consulté le 24 avril 2008).
  12. (en) « Jessica Alba Goes To 'Sin City' », CBS, (consulté le 24 avril 2008).
  13. (en) « Atlantic Theater Company History », Atlantic Theater Company, (consulté le 24 avril 2008).
  14. (en) « Look at me », Knight Ridder Newspapers in The Seattle Times, (consulté le 24 avril 2008).
  15. (en) « Jessica Alba's anorexic hell », AskMen.com, (consulté le 24 avril 2008).
  16. « Jessica Alba flows like 'Honey' », USA Today, (consulté le 24 avril 2008)
  17. « Jessica Alba dazzles self-professed nerds as academy hands out science and tech Oscars », Associated Press, (consulté le 24 avril 2008)
  18. Rôle dans Good Luck Chuck
  19. (en) « box office : little fockers », sur box office mojo
  20. http://www.rottentomatoes.com/celebrity/jessica_alba/
  21. (en) « Teach Me Love (2014) Critic Reviews », sur IMDb
  22. (en) « Secret Agency (2015) Critic Reviews », sur IMDb
  23. (en) « Baby, Baby, Baby (2015) Awards », sur IMDb
  24. (en) « Box Office : Mechanic: Resurrection », sur box office mojo
  25. « EL CAMINO CHRISTMAS, fêtez Noël avec Jessica Alba sur Netflix », sur freakingeek,
  26. https://www.ecranlarge.com/films/news/1046069-jessica-alba-jessica-biel-gerard-butler-ont-les-pires-carrieres-des-20-dernieres-annees-selon-une-analyse
  27. (en) « Killers Anonymous (2019) Critic Reviews », sur IMDb
  28. Jérémie Dunand, « Bad Boys : Jessica Alba rejoint Gabrielle Union au casting de la série dérivée », sur AlloCiné,
  29. Jérémie Dunand, « L.A.'s Finest : une saison 2 pour le spin-off de Bad Boys avec Gabrielle Union et Jessica Alba », sur AlloCiné,
  30. « Teen Choice Awards 2019 : Riverdale, Shadowhunters et The Flash en tête des nominations », sur Roster Con,
  31. « The Sinner », sur GQ, (consulté le 23 avril 2008)
  32. « Les hommes âgés me faisaient des avances sexuelles et mon guide spirituel disait que c'était parce que je portais des tenues osées alors que celles-ci ne l'étaient pas. J'ai eu l'impression que, si j'étais d'une certaine manière désirable aux yeux du sexe opposé, c'était ma faute, et j'ai ressenti la honte de mon corps et de mon état de femme. »
  33. « Je pensais que c'était un guide intéressant, mais ce n'était pas comme cela que j'allais conduire ma vie. »
  34. « Je ne fais pas de nudité. C'est ainsi. Cela fait peut-être de moi une mauvaise actrice. Je ne décrocherai peut-être pas certains rôles à cause de cela, mais je ressens trop d'appréhension. »
  35. http://elles-se-mettent-nues-pour-nous.fr/planche_photos.php?prog=1058&act=2012
  36. http://www.premiere.fr/Cinema/Photos/Reportages/PHOTOS-Jessica-Alba-nue-dans-Machete-Pas-tout-a-fait-!-2420620
  37. « Liaison entre Jessica Alba et Michael Weatherly », Style.com, (consulté le 29 décembre 2007)
  38. « Jessica Alba: She wooed Hollywood with her sultry looks – but now she's getting serious », sur The Independent, (consulté le 23 avril 2008)
  39. « Jessica Alba's Parental Relationship Was Strained By Engagement », sur Starpulse, (consulté le 23 avril 2008)
  40. « Jessica Alba: Older men are ideal partners », sur Femalefirst.co.uk (consulté le 23 avril 2008)
  41. Julie Jordan, « Jessica Alba Engaged! », sur People, (consulté le 23 avril 2008)
  42. Jessica Alba a accouché d'une petite Haven sur exceptionn-elle.fr
  43. Isabelle Léouffre, « Jessica Alba - L'actrice écolo vend des produits pour bébé grâce à ses millions de followers sur les réseaux sociaux », Paris Match, semaine du 25 juin au 1er juillet 2015, pages 100-101.
  44. Derek Blasberg, « Jessica Alba, une milliardaire « Honest » », Vanity Fair,‎ (lire en ligne).
  45. « Jessica Alba : son entreprise est encore attaquée en justice ! », Public,‎ (lire en ligne).
  46. Astrid Gouzik, « Jessica Alba sur le point de vendre sa start-up à Unilever pour 1 milliard de dollars », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne).
  47. Distribution complète de Knocked Up (2007), sur imdb.com (consulté le 3 octobre 2010)
  48. (en) « Jessica Alba Awards », sur IMDb
  49. a b c d et e « Comédiennes ayant doublé Jessica Alba en France », sur RS Doublage.com, (consulté le 17 février 2018) [dernière m-à-j].
  50. a b et c « Comédiennes ayant doublé Jessica Alba en France » sur Doublagissimo
  51. a b c d et e « Comédiennes ayant doublé Jessica Alba au Québec » sur Doublage.qc.ca (consulté le 4 janvier 2016).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier